mercredi 26 août 2009

La meurtrière



La meurtrière
P.D. James

Livre de Poche, 1998











Phyllis Dorothy James est au roman policier ce que la Rolls est à l'automobile : solide, sérieux, fiable, classieux et british. Née en 1920, elle vient de faire paraître la dernière en date des aventures de son inspecteur - poète, Adam Dalgliesh, intitulé "Une mort esthétique". Cette Dame est épatante!

Cette fois pas d'enquête policière classique, mais un vrai roman au style travaillé et des personnages à la psychologie bien fouillée. Sans oublier une bonne description de l'Angletere contemporaine.

Philippa Palfrey a toujours su qu'elle a été adoptée à l'âge de 8 ans; elle ne ressent pas d'affection filiale à l'égard de ses parents adoptifs et lorsqu'elle atteint ses 18 ans elle décide de profiter d'une loi récente lui permettant de connaître ses origines .

 Ce qu'elle découvre est particulièrement choquant : son père a violé une fillette de 12 ans, que sa mère a ensuite assassinée ... D'ailleurs sa mère va sortir de prison. Philippa la contacte et lui propose de passer deux mois ensemble dans un appartement loué.

Le père de l'enfant assassinée attend aussi la meurtrière à sa sortie de prison, car il a promis à sa femme de venger leur fille.

Inutile d'en dire plus! Le sujet est un peu casse cou, mais P.D. James le traite magistralement. Ses personnages ne sont pas taillés d'une pièce et évoluent au fil des événements. Elle distille les informations sur la mère de Philippa. On suit alternativement l'évolution des relations entre mère et fille, ainsi que la traque du père.
Un bon roman subtilement mené!

Les avis de Dominique (Nuages et vent),

Et comme je suis incorrigible, je ne résiste pas au plaisir de citer des passages où l'auteur révèle son goût pour ses illustres devancières:
"-'Si, lors de ton choix [d'un chien], tu pouvais faire en sorte de jeter ton dévolu sur un specimen de petite taille et modérément jappeur, je t'en saurais gré.'
Hilda sut alors qu'elle avait gagné la partie. Elle se rappela ce que Philippa lui avait dit un jour : quand Maurice parlait comme un personnage dun roman de Jane Austen, cela signifiait qu'il était de bonne humeur."

"-Qu'est-ce que tu lisais en prison?
- Surtout les romanciers de l'époque victorienne. (...) La lecture carcérale exige deux choses : que le livre soit très long et que l'auteur soit capable de créer un monde particulier et différent. Je suis devenue une sorte d'autorité en matière de romans-fleuves, tu sais, ces histoires où des femmes intelligentes et masochistes poussent la perversité à épouser l'homme qui ne leur convient pas, ou même à ne pas se marier du tout. Tu vois ce que je veux dire : Un portrait de femmes, Middlemarch, The Small House at Allington.
- Est-ce que le fait de les lire en prison ne t'a pas dégoûtée de ces livres?
- Non, pendant que je les lisais, je n'étais pas en prison. Grâce à Middlemarch, je suis restée saine d'esprit pendant six semaines. Cet ouvrage comporte quatre-vingt-six chapitres. Je me suis rationnée à deux par jour."

Et c'était la lettre J de mon challenge ABC...

Commenter cet article

freude Il y a 4 ans
Un très bon souvenir de lecture ! PD James est une grande dame !
Aifelle Il y a 4 ans
Je n'ai pas lu celui-ci, mais plusieurs autres de cet auteur. C'est toujours de qualité.
A_girl_from_earth Il y a 4 ans
PD James! Avant de participer au défi de Catherine sur les polars, voilà un des rares noms du milieu que je connaissais de réputation et que j'avais prévu de lire un jour - et pis là, pfiou, depuis que se sont incrustés les Jo Nesbo, PIB II, Upfield, et autres, je l'avais complètement oubliée!!
Restling Il y a 4 ans
Ahhhhhhh !!!! Il me le faut !!! Vite, à la bibliothèque !
Karine :) Il y a 4 ans
Je n'ai jamais lu PD James... je pensais que c'était une genre de Mary Higgins Clark. Il semblerait que non, avec ce que tu en dis. Pourquoi pas, donc!
dominique Il y a 4 ans
Je me souviens de cette conversation entre la mère et la fille sur Middlemarch! j'avais l'intention de lire ce roman... et puis je suis tombée sur un autre de la même George Eliot Silas Marner qui m'a plutôt ennuyée.
PD James est un des auteurs de polars dont j'ai lu le plus de titres: une dizaine au moins. Je peux dire que je l'aime vraiment.
Anneso Il y a 4 ans
tu m'as donnée envie.
j'ai déjà lu le comte de MC mais jms les 3 mousquetaires. tu noteras qu'ils sont dans ma PAL !
merci pour tes encouragement !
dominique Il y a 4 ans
Je ne participe pas à la chaîne des livres, c'est vrai : cela me peine , mais "mes" livres ne m'appartiennent pas en fait. Je n'ai pas le droit d'en disposer.
Géraldine Il y a 4 ans
Je n'ai encore rien lu de cette auteure. Un jour peut être !
anjelica Il y a 4 ans
Pas encore lu cette auteure de polars :(
anjelica Il y a 4 ans
j'ai noté celui-ci ;)
Cachou Il y a 4 ans
Je ne connais pas bien la dame. Le seul livre que j'ai lu d'elle est "Les Fils de l'Homme", mais quel livre!
Manu Il y a 4 ans
Une romancière que j'aime beaucoup ! Et je me demande si je n'ai pas ce titre dans ma PAL !!!
GeishaNellie Il y a 4 ans
J'ai un livre de cet auteur dans ma PAL tu me rassures donc beaucoup avec les commentaires que tu lui donnes, merci.
keisha Il y a 4 ans


@ GeishaNellie
Je ne suis peut être pas très objective, mais c'est un bon auteur, j'espère qu'elle te séduira. N'importe quel titre est bon, normalement...donc tu peux te lancer!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!