samedi 27 mars 2010

La ville insoumise



http://ecx.images-amazon.com/images/I/516ODZu1K1L._SL500_AA240_.jpgLa ville insoumise
Jon Fasman

Seuil, 2010








L'avenir ne s'annonce pas rose pour Jim Vilatzer: sa copine l'a laissé, il bosse dans le delicatessen de ses parents, et il doit rembourser vingt quatre mille dollars de dettes de jeu aux frères Sjindic, pas vraiment des rigolos.
Quand son ami Vivek lui parle d'un job à Mocou qui consisterait à recueillir des témoignages d'anciens prisonniers du goulag, il saute sur l'occasion de changer d'air et de se refaire financièrement. Il est taillé pour le poste car son père est fils d'immigrés russes et Jim se débrouille dans leur langue.

Grâce à la belle Kaisa il peut rencontrer différents témoins, tout semble bien aller, mais il se découvre bientôt pris dans un vaste complot, coincé entre la police russe et la CIA, tout en cherchant à retrouver Kaisa.

A partir du moment où on ne cherche pas trop à approfondir et/ou comprendre les détails de cette affaire d'enlèvements de scientifiques et le rôle joué par certains russes en délicatesse avec la législation fiscale et adeptes de trafics en tous genres, on suit avec plaisir les aventures de Jim au pays des ex-soviets, on tombe de Charybde en Scylla, on va de découverte en découverte, on risque sa vie, mais on s'en tire in extremis...

L'humour étant présent tout au long du roman, les quelques temps morts ou longueurs ne pèsent pas et on peut en profiter pour savourer une découverte plutôt réaliste mais pleine de sensibilité de la capitale russe. Jim tombe rapidement sous le charme de son ambiance et de ses habitants. L'aventure se terminera bien pour lui, on n'en doutait pas, mais il en sort transformé et mûri.

Une lecture fort plaisante malgré quelques invraisemblances et pas mal de flou, si ça vous dit, je peux en faire un livre voyageur... Je crois que le fait de connaître Moscou (et son métro!) a beaucoup joué... Nostalgie quand tu nous tiens...

Pour s'amuser un peu : La quatrième de couverture nous annonce que Jim habite la banlieue de Chicago. Ah bon? J'ignorais que Chicago se situait dans le Maryland. Après la quatrième de couverture qui raconte tout, celle qui annonce un thriller quand ce n'en est pas un, voici donc a quatrième de couverture qui nous "enduit d'erreur"! Jusqu'où iront-ils?
Merci à Suzanne de Chez les FillesLes avis de saxaoul,Yv, pom', Marie, Restling, Thaïs, Nanne, Nag, Mika,
Challenge 100 ans de littérature américaine

Commenter cet article

Dominique Il y a 3 ans

Je suis parfois agacée comme toi par les 4ème de couv et celui là ça été le cas, du coup je l'ai laissé chez le libraire, bon je ne regrette rien


sylire Il y a 3 ans

J'ai lu différents avis sur ce livre et je dois dire que je ne suis pas totalement convaincue.


Pickwick Il y a 3 ans

J'ai bien noté tes réserves et ton avertissement (ça n'est pas un thriller !). Mais si j'ai bien suivi, c'est de la littérature réaliste comme je peux l'aimer, avec un focus sur l'histoire
contemporaine... donc je note !
(PS : si tu es d'accord pour le faire passer par chez moi, ce serait avec plaisir ! Et si je suis en milieu ou en fin de chaîne, auun souci !)


gwenaelle Il y a 3 ans

Je ne suis pas vraiment tentée par ce genre d'histoire. Que se passe-t-il dans les quatrième de couverture? Une épidémie de n'importe quoi?


saxaoul Il y a 3 ans

Des avis vraiment contrastés sur ce roman...


Restling Il y a 3 ans

Effectivement, si tu connais Moscou, cet aspect a du te plaire. Je trouve qu'il en parle très bien et avec beaucoup d'affection.


Yv Il y a 3 ans

A condition de ne pas trop s'intéresser à l'intrigue, ça peut passer.


kathel Il y a 3 ans

Je ferme les yeux, je n'ai pas vu que tu proposais un livre voyageur...
Sinon, je mets les quatrièmes de couv dans mes billets quand je suis en mode "paresseuse" c'est à dire assez souvent, mais j'essaye de l'éviter car j'ai fréquemment des raisons de m'agacer !


clara Il y a 3 ans

Encore une quatrième de couverture qui flirte avec la publicité mensongère...


Thaïs Il y a 3 ans

J'ai trouvé intéressant effectivement ce qu'il disait sur Moscou et les convenances sociales. C'est assez ressemblant à ce que tu a sperçu de Moscou ?


Nanne Il y a 3 ans

J'ai beaucoup aimé l'atmosphère du roman, avec l'économie russe, Moscou et ses lieux pas toujours recommandables, les communautés qui se côtoyaient sans jamais se parler ... Je regrette que
l'auteur se soit un peu pris les pieds dans le tapis du thriller ! Cela aurait pu être un bon roman, sympathique, avec une belle dose d'humour. J'avoue que je l'ai lu très vite et très bien. C'est
dommage que l'intrigue ait été ratée !


Nag Il y a 3 ans

C'est vrai que je trouve qu'il y a pas mal de flou... je n'ai toujours pas compris le rapport avec le 1er chapitre sur la prison et le reste...
J'ai lu récemment un livre du Livre de Proche qui m'annonce également sur la 4ème une avocate, qui est en fait une flic... à croire qu'ils ne lisent pas les romans!


Nag Il y a 3 ans

J'ajoute que j'ai passé un bon moment même si ce roman a beaucoup de défauts...


Mélopée Il y a 3 ans

Les critiques sont très partagées sur ce livre. Je ne suis pas sûre que je m'y laisserai tenter mais j'aime bien voir les diverses opinions, alors merci !


A_girl_from_earth Il y a 3 ans

Ça a l'air sympa ça aussi, j'aime beaucoup la couverture déjà! Pas de pot pour cette tournée des blogs où j'ai récolté pas mal de titres - je crois bien que je vais devoir remplacer mon bouclier!


Aifelle Il y a 3 ans

Depuis que je le vois sur les blogs, il ne me tente vraiment pas celui-là et tant mieux hein ! heureusement que ma LAL n'en prend pas un coup tous les jours chez tout le monde


Catherine Il y a 3 ans

Ouf, je ne suis pas la seule à l'avoir apprécié ce roman
http://laculturesepartage.over-blog.com/article-la-ville-insoumise-de-jon-fasman-46774847.htmlEt je suis d'accord avec la 4è de couverture : il y est dit que Jim a 34 ans, âge que
l'on retrouve dans de nombreux résumés un peu partout, sauf que Jim dit 3 ou 4 fois dans le livre qu'il a 32 ans...


maggie Il y a 3 ans

Moi c'est la quatrième de couverture de "profondeur glacé" qui m'a agacée : je ne l'aurai jamais acheté si je n'avais pas vu un billet élogieux parlant du vrai sujet du roman. La quatrième de
couverture parlait de tout autre chose... mais revenons à ton billet : vu que tu as de sérieuses réserves sur ce roman et que je n'ai jamais vu la Russie (tu as trop de chance, j'aimerai bien
visiter ce pays !!!), je crois que je vais pas te demander de faire voyager ce livre... En tout cas tu as de la bien de la chance d'avoir lu beaucoup de classiques : ca te permet de découvrir plein
d'auteurs... tandis que moi je suis tjrs à la découverte des classiques... j'ai bien peur d'en avoir jamais terminé avec elle !!!!


Ellcrys Il y a 3 ans

Je ne connais pas encore l'auteur, mais j'ai "La bibliothèque du géographe" dans ma PAL. Une découverte bientôt... je l'espère !


Michel Il y a 3 ans

Il fallait donc connaitre le métro de Moscou ! je comprends mieux pourquoi je suis passé à côté


Choco Il y a 3 ans

Bon je dois etre une des rares à être attiré par ce bouquin mais je ne sais plus trop pourquoi lol ! J'ai du lire un bon papier dessus car bon avec tous ces avis mitigés, je suis contente d'en lire
un un peu positif !
Si vraiment le roman ne trouvait pas preneur, j'accepte à la rigueur qu'il vienne se reposer chez moi au lieu d'aller s'ennuyer dans ton immmmmense bibliothèque !


Marie Il y a 3 ans

J'ai eu plus de mal que toi à digérer ce roman...   ;-)


Isabelle Il y a 3 ans

J'avais bien aimé "La bibliothèque du géographe" du même auteur. En revanche, je constate que sur celui-ci, les avis sont partagés! J'étais prête à délaisser complètement ce titre mais ton billet
étant moins sévère je me laisserai peut-être tentée quand même!


esmeraldae Il y a 3 ans


un livre bien écrit mais une histoire pas aussi bien menée. je suis d'accord, 4ème de couverture ne dit pas ce qu'il faut!



chris89 Il y a 3 ans


je n'ai pas vraiment été emballé par cette intrigue ...



Manu Il y a 3 ans


Tu dois avoir écrit un des rares billets positifs. Je ne suis pas tentée par ce roman malgré une belle couverture.



Choco Il y a 3 ans


Je ne peux qu'accepter ton offre généreuse...  Mais j'espère que tu n'es pas pressée...



Craklou Il y a 3 ans


J'ai eu la même vision que toi ; j'ai de loin préféré l'ambiance de la capitale russe que le côté enquête. Je n'avais pas noté la bourde pour Chicago, mais j'avais précisé aussi que c'était loin
d'être un thriller à mon sens !!






Lapinoursinette Il y a 3 ans


Je me rajoute aux sentiments mitigés largement exprimés! Pour les 4eme de couv', autant d'erreurs ne m'étonnent même plus vu que ça arrive quand même souvent. De plus, une fille qui travaillait
chez un éditeur m'avait raconté que qu'elle avait interverti par erreur deux résumés de 4eme entre deux livres qui n'avaient rien à voir...et ça avait été imprimé comme ça! L'édition est parfois
malheureusement une industrie où il faut être rentable...au détriment des livres! Il y aussi des coquilles et des erreurs de prénoms dans la ville insoumise...



keisha Il y a 3 ans


@ Lapinoursinette


Dans mon billet sur "Les trois erreurs de ma vie", je poussais un cri contre ces quatrièmes de couverture "n'importe quoi", où on raconte l'histoire. Alors, à côté, une erreur de prénom ou d'âge,
ce n'est presque rien... Il y a aussi les couvertures et les préfaces qui en disent trop...


Certains ne lisent plus ces quatrièmes de couverture, mais il faut une volonté d'acier pour résister!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!