mercredi 12 mai 2010

Une chambre à soi


http://ecx.images-amazon.com/images/I/416EZMS31KL._SL500_AA240_.jpgUne chambre à soi
Virginia Woolf

10/18, 1998











"Hélas une femme qui entreprend d'écrire
Comme une créature si présomptueuse est considérée,
Que sa faute ne peut être par aucun mérite compensée.
Ils nous disent que nous nous trompons de sexe et de voie;
Bonnes manières, mode, danse, toilette, jeu,
Voilà les talents que nous devrions briguer
Écrire ou lire, ou penser, ou nous instruire,
Ternirait notre beauté et épuiserait notre temps,
Et interromprait les conquêtes de notre printemps,
Alors que l'ennuyeuse besogne de gérer une maison asservie,
Est tenue par certains pour notre art suprême et notre utilité."

                                         Ce poème est de Lady Winchelsea (née en 1661, noble,sans enfants)

Au cours de la lecture de l'art du roman, s'était posée la question de savoir pourquoi il y a eu pas ou peu de femmes écrivains, disons avant le 18ème ou 19ème siècle. Les noms de Louise Labbé et Madame de la Fayette avaient été cités pour la France, mais quant à l'Angleterre, pas de réponse. Ici, dans cette conférence donnée à Cambridge à des étudiantes en 1928, Virginia Woolf aborde le sujet "la femme et le roman" et révèle le nom de quelques femmes ayant écrit poésie ou courriers de quelque valeur littéraire.

Mais pour elle, clairement et abruptement, "il est nécessaire d'avoir cinq cents livres de rente et une chambre dont la porte est pourvue d'une serrure, si l'on veut écrire un oeuvre de fiction ou une oeuvre poétique."  Jane Austen écrivit ses romans dans un salon commun (quelle merveilleuse plate-forme d'observation, aussi!) en ne laissant pas soupçonner la teneur de son occupation; remarquons en passant : romans mais pas poésie.

Au cours d'une journée fictive à "Oxbridge" Virginia Woolf retrace la vision de la femme dans les écrits des hommes, les obstacles qu'elles ont dû franchir pour parvenir à écrire des romans. Ce n'est pas un sec pamphlet féministe, mais une belle promenade à travers des siècles de littérature, un aperçu de ses idées sur le roman, sur les romancières du 19ème siècle, le tout d'une manière sensible et incisive, où j'ai retrouvé son humour subtil.
"Il est dans la nature des biscuits d'être secs et ceux-ci étaient biscuits jusqu'en leurs moindres parcelles."

Les avis de Lilly, biblioblog, Antigone, Voyelle et Consonne,

Challenge de Lou (Virginia Woolf) et de Mealenn (groupe de Bloomsbury) http://www.myloubook.com/images/challenge%20woolf1%20copy.jpg


Commenter cet article

Gwenaelle Il y a 3 ans


Cinq cents livres de rente, je ne sais pas mais une pièce qui ferme à clé pour être tranquille ça oui, et c'est toujours d'actualité! ;-)



keisha Il y a 3 ans


@ Gwenaelle


Pour une femme, pas facile d'écrire, en effet. On ne pense jamais assez à tous les obstacles. Evidemment, si on a une grande maison et du personnel... mais malheureusement c'est rarement le cas!
Ajoutons les enfants...



maggie Il y a 3 ans


Je l'ai lu il y a moment mais j'ai beaucoup apprécié son style. Je pense le relire : ca fait un moment que je veux le relire...



keisha Il y a 3 ans


@ maggie


Tu peux aussi découvrir L'art du roman (excellent), ou bien un de ses romans...



Lilly Il y a 3 ans


Contente de voir que tu poursuis ta découverte de Woolf ! Je pense me plonger dans "Trois Guinées" prochainement, je suis sûre que ce sera une nouvelle lecture très agrable.



keisha Il y a 3 ans


@ Lilly


J'ai déjà lu une bio (Lemasson), repéré d'autres bio bien dodues à la bibli, et bien sûr les romans... Tout doucement...


Je verrai ton avis sur Trois Guinées!



Pickwick Il y a 3 ans


Merci pour ton billet, qui me permet d'explorer encore un peu l'univers de Woolf (en attendant de lire les 2 romans qui attendent dans ma PAL). Et je dois bien avouer que c'est le genre de livre
qui pourrait me faire un peu peur (n'ayant pas fait d'études littéraires) mais qui reste très tentant !



keisha Il y a 3 ans


@ Pickwick


Je n'ai pas fait non plus d'études littéraires, j'y vais quand même sans complexes, même si je suis sans doute moins bien armée que ceux qui ont étudié tout ça sur les bancs... Laisse toi
aller...



Manu Il y a 3 ans


Ahlala quand sortirai-je de ma PAL le roman de Virginia Woolf qui prend la poussière ?



keisha Il y a 3 ans


@ Manu


No stress, no complexes... J'ai aussi pris mon temps avec cet auteur... Un jour...?


Je vais faire des piqûres de rappel de temps en temps sur mon blog...



sylire Il y a 3 ans


Ce challenge me donne régulièrement des petites piqûres de rappel... Je n'ai toujours pas lu Virgina Woolf



keisha Il y a 3 ans


@ sylire


Comme je viens de le dire à Manu, mon blog va faire régulièrement de petits rappels...



Restling Il y a 3 ans


Ahlala ça me fait penser qu'il faut que je lise d'autres oeuvres de Virginia Woolf mais curieusement ce titre-ci ne me fait pas envie en priorité...



keisha Il y a 3 ans


@ Restling


C'est un essai. Mais je me demande si je n'ai pas préféré L'art du roman.


Tu as ses romans aussi...






Aifelle Il y a 3 ans


Me croiras-tu si je te dis que je n'ai jamais lu ce grand classique  A réparer sans faute mea culpa



keisha Il y a 3 ans


@ Aifelle


Je ne te jette pas la première pierre! En fait L'art du roman est tout aussi intéressant.



Ys Il y a 3 ans


Fred Vargas a aussi cette capacité d'écrire n'importe où, n'importe quand : admirable, loin des idées de concentration intense. J'avoue avoir besoin d'un certain silence moi aussi pour aligner
trois lignes...



keisha Il y a 3 ans


@ Ys


J'ignorais que Fred Vargas avait ce pouvoir de concentration... Même avec des enfants qui vous tournent autour, ça marche?


Je comprends que tu aies besoin de calme pour écrire!



Océane Il y a 3 ans


Excellent ouvrage bien sur. Me suis longtemps posé la question de l'écriture, du pourquoi, et puis la figure de V.Woolf, c'est comme un phare, sans vouloir faire de vilain jeux de mots !



keisha Il y a 3 ans


@ Océane


Son autre essai L'art du roman complète bien celui-ci. Ah les femmes qui écrivent...! J'ai lu une bio de VW, il semble que son mari l'a bien soutenue, il était même son éditeur. Ce qui n'enlève
rien à son génie.



Librivore Il y a 3 ans


Ton commentaire m'intéresse beaucoup parce que c'est un domaine de recherche depuis quelques années. J'ai commandé ce livre mais je ne l'ai pas encore lu. Je rencontre souvent des citations. par
contre une attitude intellectuelle que je remarque chez beaucoup de gens, c'est que le mot féministe est devenu péjoratif. il n'est pas bon de se pencher sur situation sociale et historique des
femmes. Comme si tout allait de soi aujourd'hui. pourtant lorsque j'observe mes amies avec leurs copies à corriger, leur thèse à écrire, je les vois bien souvent dans la même posture, elles
aimerainet bien avoir un coin et du temps à elles. il suffit de passer quarante-cinq ans en ayant eu les enfants suffisamment jeunes, s'entend !



keisha Il y a 3 ans


@ Librivore


Je te conseille fortement ce livre, ainsi que L'art du roman. Virginia Woolf est excellente.


Je n'ai pas détaillé cette lecture ici, elle est vraiment à découvrir aussi sous l'angle du féminisme. C'est sûr que la majeure partie des tâches de la maison et de l'éducation des enfants
retombent sur les femmes. Qui en plus travaillent au dehors. Sans parler de l'opinion des hommes sur elles.


J'espère que tu pourras lire cet essai, pas passé de mode du tout, très intelligent.



Theoma Il y a 3 ans


Très intéressant et toujours aussi brûlant d'actualité ! Pour Monsieur l'auteur, Madame s'occupe des enfants mais le contraire est plus rare. Austen dans Persuasion fait d'ailleurs parler Ann
Elliott sur la situation des femmes dans les romans :


"(...) je ne crois pas avoir jamais ouvert de livre qui n'eût quelque chose à dire sur l'inconstance des femmes. Les chansons et les proverbes ne parlent que de
l'humeur volage des femmes. Mais peut-être allez-vous me dire qu'ils ont tous été écrits par des hommes.


Peut-être en effet... Oui, oui, s'il vous plaît, pas de références à des exemples tirés de livres. Les hommes, en racontant leur histoire, ont eu sur nous tous
les avantages. Ils ont eu une éducation tellement supérieure à la nôtre; ce sont eux qui ont la plume en main. Je ne reconnais pas aux livres la propriété de prouver quoi que ce
soit."



keisha Il y a 3 ans


@ Theoma


Si tu cites Jane Austen pour appuyer tes dires, je suis cuite! Laquelle Jane Austen était célibataire sans enfants, mais sans chambre à soi et sans rente... D'un certain milieu social tout de
même.


Cependant, sans vouloir trop insister, disons que les hommes ont plus d'occasions d'être tranquilles pour écrire?



Cynthia Il y a 3 ans


Je ne m'avancerai plus sur la lecture de Woolf étant donné que j'ai lâchement abandonné la lecture commune de "Mrs Dalloway" fin mars. Ca n'était pas le bon moment pour moi de le relire. Bientôt,
bientôt...



keisha Il y a 3 ans


@ Cynthia


Eh bien, j'ai abordé VW par son essai L'art du roman, fort lisible et intéressant, suivi de Promenade au phare. Mrs Dalloway n'est venue qu'après. Sans doute faut-il que ce soit le bon moment, en
effet. Ou en tout cas ses essais sont écrits plus classiquement.



Djemaa Pascal Il y a 3 ans


Bonne fin de semaine ! Merci pour ces beaux textes ! Pascal.



keisha Il y a 3 ans


@ Djemaa Pascal


Bonne fin de semaine à vous aussi!



Titine Il y a 3 ans


Comme tous les livres de Virginia, je veux absolument lire "Une chambre à soi", d'autant plus qu'il parle des femmes écrivains qui étaient au centre du swap que j'ai organisé avec Lou.



keisha Il y a 3 ans


@ Titine


Farpaitement! Lis donc cet essai, ainsi que L'art du roman.



Edelwe Il y a 3 ans


Un livre qui a l'air très intéressant.



keisha Il y a 3 ans


@ Edelwe


Oh que oui oh que oui... L'art du roman est à lire aussi. Pas du tout sec et illisible, vive Virginia Woolf!



Ellcrys Il y a 3 ans


Je me promet de découvrir Virginia Woolf, depuis que je vois tous les billets sur ces ouvrages...



keisha Il y a 3 ans


@ Ellcrys


J'ai débuté par son essai L'art du roman, qui m'a rendu cet aueur moins intimidant, et puis je me suis lancée dans ses romans... N'hésite surtout pas!



Lou Il y a 3 ans


Merci pour cette lecture ! Je te suivrai normalement bientôt avec un billet sur ce même livre !



keisha Il y a 3 ans


@ Lou


Chouette! N'oublions pas Virginia Woolf!



Marie Il y a 3 ans


J'ai bien l'intention de découvrir cet auteur. Mais pour l'instant, vu l'état de ma pal, cette résolution en reste au stade de pieux projet...  






keisha Il y a 3 ans


@ Marie


Et ce n'est pas bien ! Virginia Woolf mérite le détour, commence avec L'art du roman, qui m'a guidée vers elle.


Mais bon, ta pal mérite aussi des soins...



emiLie Il y a 3 ans


Virginia Woolf un auteur que j'aime beaucoup et cette réflexion sur les femmes écrivains, ce livre me tente.



keisha Il y a 3 ans


@ emiLie


Les deux essais que j'ai lus (celui-ci et L'art du roman) se lisent très bien, VW ne cherchait pas à expérimenter comme dans ses romans. C'est concret, intelligent et passionnant. Bon, les romans
sont très bien aussi!





Magnifique poeme ! Ce qui m'amene a me demander si la condition de la femme a changer ou pas en plus de 300 ans...n'etant pas une femme je ne saurais dire :-)


J'ai pourtant a coeur de penser (croire ?) que oui...sinon ce serait vraiment terrifiant lol


Merci pour ton article Keisha


Mohamed Semeunacte



keisha Il y a 3 ans


@ Mohamed Semeunacte


A l'époque de Virginia Woolf (c'est à dire il y a moins d'un siècle) elle n'avait pas le droit de pénétrer dans certaines parties de l'université qu'elle visitait, car elle était une femme...


La condition de la femme a changé, mais il y a encore du travail!



Marie L. Il y a 3 ans


En août, ça fera un an que j'ai commencé cet essai, sans jamais le finir... Cela dit, je n'abandonne pas et compte bien reprendre cette lecture car j'adore l'auteur!



keisha Il y a 3 ans


@ Marie L.


Tu pourras aussi lire L'art du roman, dont les chapitres peuvent se lire plus indépendamment. Non, n'abandonne surtout pas!



Anis Il y a 2 ans


Incroyable voix, incroyable voix, je l'avais acheté après avoir lu ton article justement, mais il a attendu quelque temps, la mèche était assez longue mais alors quel bonheur de lecture, quelle
voix, quelle force, quelle colère froide et assenée. C'est vraiment la mémoire des femmes, de toute femme, car ces pans entiers qui nous manquent sont réels et communs, et on feint parfois
d'ignorer que cela a un poids, une teneur dans nos histoires individuelles. mais à l'époque, heureusement qu'elles étaient féministes, les donzelles, parce que si elles ne l'avaient pas été, on
se serait bien plus mal aujourd'hui. Je trouve qu'on leur doit beaucoup et que souvent on ne leur rend pas honneur comme il se doit.



keisha Il y a 2 ans


@ Anis


Je viens juste de voir ton billet!


Oui, Virginia Woolf, c'est l'époque des suffragettes aussi.


On a hélas l'impression que les femmes n'ont rien écrit, peint, composé, on en découvre certaines maintenant heureusement. Quant aux sciences, je me demande si ce n'est pas encore plus
désertique...


Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!