samedi 9 octobre 2010

Au nord du monde



http://ecx.images-amazon.com/images/I/41fqvxMQJhL._SL500_AA300_.jpgAu nord du monde
Marcel Theroux
Plon, feux croisés, rentrée littéraire 2010
288 pages
 
 
 
Les parents de Makepeace ("faiseur de paix") Hatfield ont fait partie de colons ayant quitté volontairement les Etats Unis pour s'installer en Sibérie.
 
"La principale chose qu'ils avaient en commun était la croyance partagée que le vieux monde courait à la catastrophe. Aucun ne fuyait la pauvreté; ils fuyaient plutôt son contraire: l'argent, l'avidité, l'idolâtrie. (...) Tous croyaient que dans l'espace et le silence figé du grand Nord, ils rejoueraient la paisible musique de la vie telle qu'elle devait être -austère, rude, façonnée par les saisons et la traversée des épreuves - et renoueraient contact avec leurs semblables."
 
Au fil des années, leur ville d'Evangéline est devenue prospère, mais venant du sud des errants faméliques sont arrivés. Au début, il leur a été porté secours, mais violence et insécurité ont grandi.
 
Et maintenant, Makepeace, shérif d'une ville abandonnée et glacée, patrouille, échangeant du whisky avec les chasseurs toungouzes, se méfiant des gardiens des colonnes d'esclaves qui passent sur la grand route au nord de la ville. Avec de l'organisation, cette vie solitaire demeure possible.
 
Jusqu'au jour où un avion survole la région (et se crashe), mais là Makepeace se met "en tête de trouver, coûte que coûte", une survivance d'un monde qui paraissait disparu, et part sa sa recherche. Bien des aventures et des tribulations l'attendent...
 
Evidemment les ingrédients de la SF post apocalyptique sont là, la situation actuelle étant plutôt due à des problèmes sociaux, d'épuisement ou de mauvaise répartition des richesses, et d'influence sur le climat des comportements égoïstes à courte vue. Un moyen classique et efficace de critiquer notre société.
 
Petit à petit donc le passé de Makepeace et du reste de la planète se dévoilent, mais il faut bien survivre, et les luttes de Makepeace, son côté prudent qui décide cependant de faire confiance, son désir de lutter contre la solitude par l'amitié voire même l'amour, et surtout son besoin quasi désespéré d'espérer toujours et encore, tout en faisant face à son destin, rendent ce personnage très attachant.
 
Il faut absolument découvrir ce très beau roman à la tonalité souvent mélancolique, qui réserve des surprises, et là je me relis pour détecter une erreur éventuelle de ma part qui trahirait certains détails, mais non, ça va... (si ce n'est pas du teasing, ça...). Oui, ça fait penser à La route, bien sûr, mais j'ai adoré (alors que La route, bah...)
 
Les avis de Cuné, Catherine, tulisquoi, lael,(qui en dit un peu trop) hélène, brize, et ne regardez pas le billet sur Dialogue, qui raconte carrément tout (grrr!), Kathel,
 
Un grand merci à Babelio!

Commenter cet article

Choupynette Il y a 2 ans


ah tu me rassures... je dois être l'une des rares à ne pas avoir trouvé dans La route un génie éblouissant... et la description de ce roman de Théroux me rappelait beaucoup La route. Je le note
du coup!



Aifelle Il y a 2 ans


Il est noté et je compte bien le lire, contrairement à "la route".



Kathel Il y a 2 ans


Nos avis se rejoignent : une belle découverte à faire !



A_girl_from_earth Il y a 2 ans


SF post apocalyptique? Ça fait peur dit comme ça mais ça semble valoir le détour alors c'est noté - à guetter dans mes bib'!



Dominique Il y a 2 ans


Aperçu aussi chez Kathel je vais sans doute finir par me laisser tenter même si je le trouve un peu trop proche de "la route" que j'avais détesté



Hélène Il y a 2 ans


Je ne lis jamais les roman d'anticipation, mais j'avais bien apprécié celui-ci.



clara Il y a 2 ans


Je passe... ce livre n'est pas pour moi vu le thème.



Gwenaelle Il y a 2 ans


Bon, Keisha, il faut que tu fasses une pause là, dans tes lectures... on ne peut plus suivre nous!



lael Il y a 2 ans


Oui je m'en suis rendu compte après coup!! mais j'ai été tellement surprise et enthousiasmée!! c'est un excellent cru de cette rentrée littéraire. Un grand merci pour le lien :)



Tulisquoi Il y a 2 ans


Non, non, tu n'en dis pas trop et l'effet teasing est excellent. Car effectivement, cela peut changer pas mal la façon de percevoir le roman... J'ai été bien contente de ne pas le savoir avant de
commencer le livre !


Moi j'avais beaucoup aimé La route, ce qui ne m'a pas empêché d'apprécier celui-ci. Je trouve qu'il y a un peu plus d'espoir ici et d'humanité que dans La route.



Géraldine Il y a 2 ans


L'idée debase peut -être intéressante, mais l'essemble ne me tente pas plus que cela...



Hathaway Il y a 2 ans


Déjà noté, déjà surligné.. Je n'ai plus d'excuses !



Alex-Mot-à-Mots Il y a 2 ans


Une tonalité mélancolique, pas trop envie en ce moment. Mais je note ce roman pour plus tard, sans allez voir les autres avis qui en disent plus.



In Cold Blog Il y a 2 ans


C'est un point commun à quasiment tous les billets : le rapprochement avec La route et le fait d'avoir trouvé Au nord du monde plus captivant.
Ca me tente bien, même si pour ma part  j'ai adoré La route.



SBM Il y a 2 ans


Dans la PAL celui-là, grâce à Brize qui a aussi l'enthousiasme très communicatif !



Manu Il y a 2 ans


Un genre pour lequel je suis hermétique (au moins un )



Marie Il y a 2 ans


Ce thème des survivants dans un monde hostile ne me fait pas forcément rêver. Il faudrait peut-être que je commence par La route pour me donner envie ?...






Restling Il y a 2 ans


La route ne m'a jamais tentée et ce titre-ci non plus. Mais rien à voir avec ton teasing qui est formidable !



Catherine Il y a 2 ans


Oh oui, un de mes 3 romans préférés de la rentrée ! J'ai a-do-ré .


Et merci de m'avoir citée/linkée.


Dans un autre genre, as-tu lu Le faux ami, de Henrik B. Nilsson ? Il est aussi sur mon podium de cette rentrée.



Brize Il y a 2 ans


Ne regrette pas de ne pas en avoir trop dit : j'aurais détesté savoir avant lecture ce que nous découvrons !


Et puis, de toute façon, ton billet est excellent comme cela : il donne parfaitement la tonalité du roman, c'est cela qui compte.



l'or des chambres Il y a 2 ans


Il me tente énormément celui là depuis ma lecture du billet de Tulisquoi... Je pense que ça sera certainement mon craquage pour ma prochaine visite à ma librairie... Et puis, les grands froids et
la neige sont des détails qui me font toujours rêver...



keisha Il y a 2 ans


@ l'or des chambres


Je crois que kathel le fait voyager, mais si tu veux, je peux te l'envoyer directement, il vaut vraiment le coup.



l'or des chambres Il y a 2 ans


Alors là, c'est super sympa Keisha !!! Mais tu sais quoi ??? Je viens de l'acheter hier soir, je n'ai pas pu résister... Il a l'air franchement bien... En tout cas je te remercie !


Bon week end et à bientôt



keisha Il y a 2 ans


@ l'or des chambres


J'espère que tu aimeras autant que les autres lecteurs. Tu pourras le prêterautour de toi puisqu'il t'appartient.


Bonne soirée et bon dimanche, eh oui déjà!






choco Il y a 2 ans


Ouiiii !!! ben ça aussi ça devrait me plaire !!



keisha Il y a 2 ans


@ choco


Oh que oui, oh que oui. je ne sais plus qui le fait voyager, clara? gwenaelle? Ah, je crois que c'est kathel?



choco Il y a 2 ans


oh mon dieu, ne me parle pas de livre voyageur aussi pour celui là, je ne m'en sors déjà pas en ce moment avec ceux qui sont arrivés à la maison !!



keisha Il y a 2 ans


@ choco


Snif! Tu dois y penser, marque le , cela te plaira, j'en suis sûre! Contacte moi quand tu veux le lire!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!