mercredi 13 octobre 2010

La malédiction des colombes



http://multimedia.fnac.com/multimedia/images_produits/Grandes110/5/1/2/9782226215215.gifLa malédiction des colombes
Louise Erdrich
Albin Michel, rentrée littéraire 2010
 
 
 
 
"Le fusil s'enraya après le dernier coup de feu et le bébé resta debout, cramponné aux bords du berceau, les yeux fous, hurlant à pleins poumons.(...) Le violon atteignit un crescendo d'une étrange douceur. L'homme épaula le fusil. Autour de lui, dans la pièce close, l'odeur de sang frais montait de toutes parts."
 
1911 : Une famille est assassinée dans le Dakota du Nord, mais très vite survient une justice fort expéditive; quatre indiens innocents du crime sont pendus à l'arbre du voisinage le plus adapté. Parmi eux, Mooshum, le grand père d'Evelina, est le seul à avoir survécu et lui raconte son histoire à sa façon, et par exemple comment il a rencontré sa femme en essayant de se débarrasser des colombes qui engloutissaient toutes les récoltes. Evelina admire une religieuse catholique, issue de la famille d'un des lyncheurs, sa tante Geraldine fréquente un juge, dont le grand père participa à une expédition destinée à fonder de nouvelles villes, et qui dut sa survie à des guides indiens...
 
Résumer ce roman est mission impossible, tellement les voix et les époques s'entremêlent, les familles d'origines européennes, canadiennes et indiennes sont liées par le sang, avec toujours ce vieux crime dans les mémoires et un violon intervenant au fil du temps.
 
"Maintenant que certains d'entre nous ont mélangé dans la source de leur existence culpabilité et victime, on ne peut démêler la corde."
 
D'après les remerciements en fin de volume, certaines parties du roman ont paru avant sous une forme différente, mais c'est intéressant de prendre conscience du talent de l'auteur qui a ainsi réalisé un patchwork dont les coutures seraient restées invisibles sans cette information. Le tout forme une histoire parfaitement maîtrisée dans les détails, offrant des moments où souffle l'inspiration, sans oublier mon personnage préféré, le grand père Mooshum, tellement pittoresque qu'il faut absolument le découvrir!
 
Les avis de passion des livres, Aifelle, fashion, la ruelle bleue, choco, hécate,

Commenter cet article

emiLie Il y a 2 ans


J'ai déjà La chorale des maîtres bouchers dans ma Lal, et celui-ci a l'air aussi vraiment bien, une auteur que j'ai très envie de découvrir.



Gwenaelle Il y a 2 ans


Il m'attend en VO... mais misère, c'est écrit tout petit les poches anglo-saxons!



Sylde Il y a 2 ans


J'ai beaucoup aimé ce titre moi aussi (mon article est planifié), je suis avec attention ce qu'elle publie, j'aime sa voix...





Ah Keisha, arrête de proposer sans arrêt des livres qui donnent des fourmis dans les doigts, et des envies au coin de l'oeil. Ces derniers temps, je note presque tous les titres. Ca ne peut pas
continuer ! Allez, bonnes lectures ...



Neph Il y a 2 ans


J'ai lu La Chorale... l'an dernier, et celui-ci figure en tête de ma PAL ! C'est pour bientôt, et j'ai hâte !



nathalia Il y a 2 ans


Et bien j'adore l'accroche vous résumer cette lecture est mission impossible, ca me fait penser à l'idée d'Ellory: un seul livre unique et de multiples façon de le lire autant qu'il y aura de
lecteurs ... Allez c'est noté celui ce me fait trop de l'oeil pour que je lui dise non



Géraldine Il y a 2 ans


Bon, heureusement, tu n'as pas mis mon nom de famille dans ton billet ! Mon anonymat est donc préservé !


Quant à au livre et à l'auteure... j'ai un autre livre de l'auteure dans ma PAL. Donc je commencerais un jour par celui ci avant d'étudier celui là !



A_girl_from_earth Il y a 2 ans


Elle est toujours dans mon planning de lecture Louise Erdrich, et ce depuis des années, mais en ce moment je relis à la traîne, alors m'est d'avis que ce ne sera pas pour cette année...



Aifelle Il y a 2 ans


J'ai énormément aimé ce roman, je vais désormais guetter les prochaines sorties, mais j'ai encore de la réserve à lire, notamment "ce qui a dévoré nos coeurs". Et je pense relire "dernier rapport
sur les miracles à Little No Horse" qui ne m'avait guère plu, je me demande si ce n'est pas mon état d'épuisement de l'époque qui était en cause.



clara Il y a 2 ans


Et après, c'est à moi qu'on dit que je suis une tentatrice... pfou... vraiment pas de justice! J'ao not éjier La chorale des maîtres bouchers du même auteur ( et en poche!)



Géraldine Il y a 2 ans


Ah, c'est la récré à l'école de Keisha ! Non, pas la chorale... mais un truc comme le mystère de little horse...



Dominique Il y a 2 ans


J'ai lu le billet chez Aifelle et ton avis renforce le sien, une auteure manifestement à lire, je mets de côté cette idée pour le moment car j'ai de quoi me nourrir amplement mais je ne
l'oublierai pas
Dans le même type de littérature avais tu lu ' Little " de David Treuer  un excellent roman



clara Il y a 2 ans


euh..non.j'ai voulu taper trop vite et je ne me suis pas relue


ken ar c'hentan ( là c'est en breton!)



Theoma Il y a 2 ans


Je sens que je vais encore passer pour la rabat joie.  Tu as aimé le Foer moi pas, La chorale des maitres bouchers,
c'était bien mais looooooong et je dois bien être la seule à avoir ce sentiment. Je me sens seuleeeeeeeeeeeeeeeee !



Kathel Il y a 2 ans


Ce livre attend bien sagement à côté de l'ordi que je veuille donner mon avis...



Catherine Il y a 2 ans


C'est son nouveau roman ? Super ! J'avais beaucoup aimé La chorale des maîtres bouchers. Allez, je me le note ;-)



Nymphette Il y a 2 ans


En effet, le gran-père est attachant, mais l'histoire était trop décousue pour moi, je ne l'ai pas fini. Par contre, je compte bien, réessayer avec cette auteure, il y a un je ne sais quoi qui
m'a quand même emballée!



Stephie Il y a 2 ans


L'envie de Fashion ma donné envie. Mais mon plannig à venir est déjà drôlement chargé...



Theoma Il y a 2 ans


Merciiiiiii !!! ça fait du bien !!!



Manu Il y a 2 ans


Une romancière américaine que je n'ai pas encore lu et qui pourtant vaut son pesant d'or ! Incroyable. Je pense que le titre de son roman "La chorale des maître bouchers" a joué contre elle




u peuplSuzanne Il y a 2 ans


J'aime beaucoup ce qu'écrit Erdrich particulièrement lorsqu'elle raconte le fier mais trop méconnu peuple amérindien.



Restling Il y a 2 ans


Keisha de nouveau très tentante !!! Mais je vais finir par ne plus passer ici !



sybilline Il y a 2 ans


Vivement qu'il sorte en poche celui-là !!!



choco Il y a 2 ans


Très dense ce roman hein ?! Difficile de le résumer ! ça n'est pas devenu un indispensable pour moi mais c'est un bon roman.



juliette Il y a 2 ans


je suis en pleine découverte de l'auteur avec "ce qui a dévoré nos coeuré et j'ai tout de suite pensé à toi of course. Je suis venue vérifier que cette auteur n'était pas passée à côté de ton
radar!






keisha Il y a 2 ans


@ juliette


Tu vois que non! J'en ai repéré à la bibli, une histoire avec Enquête à Little horse, titre précis oublié.


Je n'ai pas lu celui dont tu parles, j'irai voir ton avis, of course.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!