jeudi 2 décembre 2010

Quelle époque!

Quelle époque!
The way we live now
Anthony Trollope
Fayard, 2009
Paru en feuilleton en 1874-1875 puis en deux volumes en 1875
 
 
 
 
 
 
 
Anthony Trollope (1815-1882) est un romancier victorien moins connu en France que Dickens, mais qui a écrit beaucoup de romans, tout en exerçant le métier d'inspecteur des postes, et mérite absolument d'être lu. Bien évidemment, comme d'habitude dans ces circonstances, mon billet manquera totalement d'objectivité.
 
Dans le groupe des « aventuriers » Augustus Melmotte, apparu depuis peu à Londres, dont l'origine de la richesse pose question, éblouit cependant la bonne société. Il se lance dans une vaste opération spéculative, le Chemin de Fer du Pacifique Centre et Sud et du Mexique, les actions s'achètent, se vendent avec bénéfice, sans qu'on en sache vraiment plus. Alors, escroc ou génie de la finance?
Pour conquérir sa fille, parmi les jeunes gens de bonne famille et désargentés démarre « la grande course de la coupe Marie Melmotte ».
Apparaît aussi la mystérieuse Winifred Hurtle, une américaine au passé pas très clair, une « tigresse », qui ne veut pas lâcher sa proie, à savoir Paul Montague, qui lui a promis le mariage.
Face à ces personnages qui luttent pour être maîtres (ou maîtresse) de leur destin, un groupe d'anglais traditionnels de petite ou moyenne noblesse : Roger Carbury vit sur ses terres, alors que d'autres mènent à Londres la grande vie, accumulant les dettes, jouant (trichant même). Lady Carbury intrigue pour qu'on loue ses romans dans les journaux.
Sa fille Hetta parviendra-t-elle à choisir entre ses amoureux, Roger et Paul? John Crumb, le meunier un peu rustaud, convaincra-t-il Ruby de l'épouser? La pauvre Georgiana trouvera-t-elle un mari? A qui Marie Melmotte accordra-t-elle sa main (et son argent)? 
 
Trollope se lance dans une satire des milieux aristocratiques, politiques (Melmotte deviendra candidat à la députation), journalistiques et financiers. Un véritable tourbillon, qui foisonne de personnages, et dévoile sans prendre de gants les travers de son époque, qui ressemble parfois beaucoup à la nôtre. Il y a du Balzac et du Zola chez ce romancier.
Lancez-vous sans crainte dans ces 800 (ben oui, on a affaire à un auteur victorien) pages dynamiques!
  L'avis de Dasola,
 
Du même auteur, Peut-on lui pardonner?

Neph Il y a 2 ans


Merci pour ton billet ! J'ai toujours voulu lire du Trollope sans jamais oser me lancer !



keisha Il y a 2 ans


@ Neph


Si les pavés te font peur, mis à part Peut on lui pardonner et Quelle époque, il existe Miss Mackenzie, paru chez Autrement, plus court, et chroniqué par quelques blogs, et tu trouveras je le
pense.



Sabbio Il y a 2 ans


Je vais noter mais 800 pages... je ne m'en sens pas la force ces temps-ci...



keisha Il y a 2 ans


@ Sabbio


C'est sûr que ça calme! Moi même, en soupesant la bête... Mais cela se lit bien, on ne s'ennuie pas, avec tous ces
personnages et ces divers événements. Du suspense, de l'humour.



Choupynette Il y a 2 ans

Et l'adaptation BBC est tout simplement excellentissime!!! un livre que j'ai en VO et qu'il me tarde de commencer. mais vu le pavé, j'attends le bon moment!


keisha Il y a 2 ans


@ Choupynette


Une fois dedans, ça doit aller, pas pire que mes pavés dickensiens en VO... Là, comme c'est en français (emprunté à la bibli) , pas de problème! Un pavé à savourer au coin du feu, tranquillement?


Evidemment il y a une adaptation BBC, je m'en doute. Les anglais sont vraiment des chefs pour adapter leur littérature...



Maribel Il y a 2 ans


J'ai demandé l'adaptation pour Noel, j'espère la recevoir. :)



keisha Il y a 2 ans


@ Maribel


Choupynette m'apprend qu'elle est excellentissime, cela ne m'étonne pas. J'espère juste qu'elle est suffisamment longue pour bien couvrir tout le roman... Joyeux Noël alors!



Aifelle Il y a 2 ans


800 pages !! je vais attendre le bon moment, mais je prends note



keisha Il y a 2 ans


@ Aifelle


Oui, ça fait peur, ça pèse aussi, mais le livre reste bien ouvert, cela compte, on peut lire aisément... Bah, tu peux y arriver, tranquillement...


Sinon, tu as Miss Mackenzie, bien plus court.



juliette Il y a 2 ans


Tu es tagguée pour le Tag Armande! Et qu'ça saute!



keisha Il y a 2 ans


@ juliette


First, savoir bien en détail ce que c'est, j'ai vu cela chez toi, mais là... je vais voir chez Armande, c'est plus prudent...



clara Il y a 2 ans


j'abandonne tout de suite l'idée de le lire...800 pages ça pèse combien?






keisha Il y a 2 ans


@ clara


Sais pas. Je l'ai rendu à la bibli. Mais ça ne voyage pas, si tu vois ce que je veux dire.


Cependant le livre reste bien ouvert, c'est agréable à lire ... chez soi.


Tu peux voir Miss Mackenzie du même auteur, et beaucoup plus court...



Dominique Il y a 2 ans


J'ai commencé il y a quelques temps : Miss Mackenzie et j'en suis restée à la moitié car je me suis un peu ennuyé et il attend sagemment que j'y retourne, par contre j'ai aimé la peinture de la
société et comme tu le dis le côté satirique de l'auteur



keisha Il y a 2 ans


@ Dominique


Je n'ai pas lu Miss Mackenzie, mais j'en parle à ceux qui désirent du plus court. Je rappelle que je suis sans objectivité avec les auteurs victoriens, mais je reconnais que Dickens reste un poil
au dessus. Même si c'est vraiment pas mal, et bien vu comme peinture de la société. En fait il est plus proche de Zola et Balzac, cet auteur.



maggie Il y a 2 ans


J'aime tout : la couverture, le titre, l'histoire ! Il faut à tout prix que je le lise. Dimanche, je vais à bibliothèque pour le chercher ! Et je fais un scandale s'ils ne l'ont pas ! (d'ici là,
je serai plus calme !)



keisha Il y a 2 ans


@ maggie


Oui, les superbes robes de l'époque, mais n'oublie pas les corsets matériels et culturels...


Tu penses bien qu'il va te plaire! Plus intéressant que Peut-on lui pardonner, à mon avis, car plus foisonnant. Et on n'a rien inventé pour les spéculations actuelles...



George Il y a 2 ans


un auteur que j'ai très envie de découvrir et dont j'ai acheté "Miss Mackensie" dernièrement !



keisha Il y a 2 ans


@ George


Je n'ai pas lu Miss Mackenzie, mais comme c'est plus court, tu pourras te faire une idée sans top languir sur un pavé. Après, à toi de voir! Mais c'est un auteur vraiment plaisant à découvrir!



Gwenaelle Il y a 2 ans


D'abord je vais lire Zola et Dickens et après, on verra...



keisha Il y a 2 ans


@ Gwenaelle


Cela va t'occuper une bonne décennie, OK, on en repalle à ce moment... Plus sérieusement, j'ai une longeur d'avance
puisqu'entre 16 et 25 ans j'ai lu tous les Rougon Macquart. Quant à Dickens, pas fini, mais j'y travaille. Alors tu comprends que je pioche ailleurs, bien obligée, mais c'est vraiment plaisant.



Océane Il y a 2 ans


Excellent auteur et puis les romanciers victoriens on n'en lit jamais de trop :)



keisha Il y a 2 ans


@ Océane


Exactement, surtout qu'en plus, là, on est aussi pile poil dans les spéculations boursières, ça nous rappelle quelque chose de plus récent...



Alex-Mot-à-Mots Il y a 2 ans


Je me laisserai bien tenter par ce dépaysement de 800 pages.



keisha Il y a 2 ans


@ Alex_Mots-à-Mots


Encore une courageuse! Quoique cela se lise aisément. Et puis tu sais, il y a du dépaysement, d'accord, mais ces embrouilles d'actions à la hausse, c'est bien actuel...



Touloulou Il y a 2 ans


J'ai pas mal entendu parler de Trollope, j'ai bien envie de commencer ! Et un pavé ne me fait pas peur ^^



keisha Il y a 2 ans


@ Touloulou


MissMackenzie (plus court) et Peut-on lui pardonner sont assez centrés sur une figure de femme, mais là on a vraiment pas mal de thèmes abordés.



Marie Il y a 2 ans


Si tu as aimé, je note ce titre les yeux fermés ! C'est quand même grâce à tes billets que je découvre et me plonge avec bonheur dans la littérature anglaise de l'époque
Victorienne !  



keisha Il y a 2 ans


@ Marie


Je n'en ai lu que deux de l'auteur, mais tu peux essayer le titre qui sera disponible chez toi, histoire de découvrir.



Manu Il y a 2 ans


Un auteur que j'ai envie de découvrir mais j'ai un peur de m'ennuyer et donc cette crainte me retient.



keisha Il y a 2 ans


@ Manu


Teste le avec Miss Mackenzie (que je n'ai pas lu) qui est plus court. Bon, il faut rentrer dedans,  c'est sûr, mais c'est bien à lire.



Edelwe Il y a 2 ans


C'est noté aussi!



keisha Il y a 2 ans


@ Edelwe


Plus classique, mais tient bien la route!



freude Il y a 2 ans


Comme George, j'ai Miss Mackenzie dans ma Pal ea foi s'il me plaît je poursuivrais par celui-là, même pas peur des 800 pages...



keisha Il y a 2 ans


@ freude


C'est comme le chocolat, carré après carré, une fois démarré on ne s'arrête pas...



Titine Il y a 2 ans


Je l'ai dans ma PAL mais je n'arrive pas à trouver le moment pour me lancer dans ces 800 délicieuses pages... Tu me fais
envie !!!!



keisha Il y a 2 ans


@ Titine


Il faut bien sûr un peu de temps pour que la "machine" se mette en route, il y a du monde dans ce roman, mais après ça va...Surtout si tu l'as déjà dans ta PAL...



Karine :) Il y a 2 ans


ATtends, j'étais tentée, jusqu'à ce que tu parles de Zola et Balzac.  Bon, je les ai jamais lus, mais ils me font très, très peur.  Du coup, Trollope va commencer à me faire peur
aussi... C'est pas gagné...



keisha Il y a 2 ans


@ Karine:)


Ouh... Je voulais expliquer que justement sur ce roman il est plus proche de Zola et Balzac que de Dickens, juste pour le situer. Mais ne t'affole pas, le cadre est bien victorien, anglais et
tout et tout, et pas de descriptions interminables ... Une critique de la société, on va dire. Se lit bien. Tente avec Miss Mackenzie, plus mince...


Note : tu as tort d'avoir peu de Zola, c'est vraiment bien, certaines blogueuses le lisent en ce moment, et sont ravies (Cuné, Suzanne, Dominique entre autres)(je vais craquer, sûrement)



dasola Il y a 2 ans


Bonsoir, à toutes les blogueuses (eurs) qui lisent le billet de Keisha, lisez ce roman foisonnant. Quand vous le commencez, vous ne le lachez plus. Merci Keisha pour le lien. Bonne soirée.



keisha Il y a 2 ans


@ dasola


J'espère avoir convaincu celles qui l'ont déjà chez elles et qui ont peur des 800 pages. Pour les autres, je ne sais pas! Merci de ton avis, plus crédible que le mien, car moi je ne suis pas
objective, c'est un de mes genres de lecture chouchous ...


Bon week end!



Lilibook Il y a 2 ans


je ne connaissais pas, je prend note.



keisha Il y a 2 ans


@ Lilibook


Au moins on commence à trouver ses romans en français, et c'est agréable à découvrir.



Karen Il y a 2 ans


Je regrette seulement que cet auteur très prolifique soit si peu traduit en français...Car je m'y plonge à chaque fois avec un grand bonheur!



keisha Il y a 2 ans


@ Karen


Dernièrement on trouvait Miss Mackenzie chez Autrement, celui ci, donc, chez Fayard, et ma bibli en possède de plus anciens parus chez Albin Michel je crois. Prolifique, oui... Remarque, on peine aussi à trouver tout Dickens hors pléiade... J'espère que le bicentenaire de sa naissance en 2012 va enfin
secouer les éditeurs frileux! Des contemporaines de Trollope sont en poche maintenant, telles Gaskell ou Eliott, c'est bon signe...



canthilde Il y a 2 ans


Aucune objectivité possible face à Trollope ! Dans les romans traduits, vous trouverez une partie des chroniques de Barchester  (Le gardien, les Tours de Barchester) qui sont très drôles et
très critiques sur la société victorienne dans son versant religieux + la série Palliser axée sur le monde politique.



keisha Il y a 2 ans


@ canthilde


Deux ou trois pavés m'attendent à la bibli, je crains (me trompant sans doute) que ces romans soient liés, mais je sens que je vais quand même les lire. Après tout, dans Peut-on lui pardonner, la
famille Palliser était présente mais ça ne gênait pas la compréhension de l'intrigue.


Merci de l'encouragement (quoique, avec les victoriens, faut-il de l'encouragement? )



2 commentaires:

  1. Ah ! Entièrement d'accord avec toi Balzac et Zolla ! C'est une version moins romantique de ce 19ème siècle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n'est moins dans les histoires amoureuses en effet...

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!