lundi 19 septembre 2011

Le chant des sirènes



http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/Grandes110/3/8/2/9782290035283.gifLe chant des sirènes
Val McDermid
J'ai lu, 2011
Première parution en français, 1997
 
 
 
 
Envie d'un thriller ? Avec serial-killer bien imaginatif? Et l'inévitable profileur? Inutile de chercher plus loin, allez à Bradfield, royaume uni (eh non, pas aux Etats - Unis, ça nous change)
Il s'agit du premier volume d'une série, où apparaissent l'inspecteur principal Carol Jordan et le profileur Tony Hill. Carol, belle et intelligente, a dû batailler contre le machisme de certains collègues.
Le serial killer, vite baptisé par la police le Tueur homo, enlève ses victimes, les torture en s'inspirant de supplices médiévaux, et laisse les cadavres en plein quartier gay de la ville.
Le récit de l'enquête est entrecoupé des compte rendus criminels de l'assassin, les événements s'enchaînent, la tension monte...
 
Mon avis:
Pas mal pas mal. Un petit côté désuet assez amusant, le serial killer sauvegarde ses données sur disquettes, les policiers sont appelés sur leur pager, et Carol ne connaît rien aux ordinateurs. La préhistoire, quoi!
 
Un bon gros thriller bien classique, pas mal écrit, qui se dévore, rien à dire. Un bon rythme, les héros sont attachants, si vous croyez que ça va se terminer par un happy end amoureux les yeux dans les yeux, eh bien, pas dans ce volume en tout cas. On est vraiment dans la tête d'un profileur, c'est un bon point du roman, mais Tony a quand même des problèmes psy, qu'il ne peut résoudre lui-même, c'est un comble. Bref, un couple de héros qui a un bon potentiel pour la suite.
 
Le serial killer est lui aussi un serial killer bien ordinaire avec enfance perturbée, amour de la solitude, envie de vengeance, orgueil et assurance de supériorité. Rien que de l'habituel, maintenant, pour les amateurs. Mais ce roman ayant été écrit en 1995, il avait une longueur d'avance et tient encore la route.
 
Cependant je dois avouer que certaines descriptions de torture ou de sexe (?) m'ont plongée dans le dégoût et le malaise; elles sont fort rares, donc on peut facilement les zapper... Je ne m'y suis pas attardée, et on peut finalement suivre l'intrigue sans plonger dans ce cerveau malade (je suis capable de ne lire que d'un oeil dans ces cas là, pour protéger mon âme délicate...).
 
Conclusion : De Val McDermid j'avais lu Au lieu d'exécution, garanti sans serial killer, avec une enquête cold case et pas mal de surprises: j'ai préféré!
 
Les avis de Pyrausta, Au fil de nos lecturesbiblio du dolmen, Maeve, Ingrid.
 
Merci à l'éditeur. Mais je ne veux plus de serial killer, s'il vous plait!
 
Challenge Voisins voisines (Ecosse)

Commenter cet article

Aifelle Il y a 1 an


Tu n'es pas suffisamment convaincante aujourd'hui, je passe, j'ai trop à faire par ailleurs



Neph Il y a 1 an


Ce sont les scènes que tu parcours d'un oeil que je préfère, personnellement ! Je n'ai encore jamais lu de Val McDermid ; il me semble qu'elle est très en vogue en ce moment, ça me rend quand
même curieuse !



Mango Il y a 1 an


Ce n'est peut-être pas le roman que je lirai prochainement mais en tout cas je retiens le nom de cet auteur que je ne connais pas encore.



céline Il y a 1 an


J'aime plutôt les polars de cettte auteur (nottement "Au lieu d'exécution", très bon !), mais cette série m'avait en effet un peu gênée par sa violence, même si les passage sont courts. Je ne
suis pas très thriller gore !



Gwenaelle Il y a 1 an


Plus de serial-killers pour moi non plus... Dans ce domaine, je frôle très vite l'overdose! Alors malgré ses qualités, pas pour moi, ce chant des sirènes... (PS : comme tu le soulignes,
l'évolution rapide des technologies peut rendre vite obsolète certains détails dans les livres...)



Anne Il y a 1 an


Un bon enquêteur à moustaches au coin du feu avec une cup of tea et des vieilles biques villageoises cancanières et mêle-tout... j'adore ça, plutôt que le gore !!



le Merydien Il y a 1 an


J'ai lu la suite qui s'appelle "la fureur dans le sang" et j'avais apprécié. Du même auteur, le tueur des ombres et noirs tatouages. Un peu inégal dans la production, on passe des moments
agréables comme devant un téléfilm mais ce n'est pas forcément marquant. Une bonne lecture de vacances en fait.



Dominique Il y a 1 an


je la trouve inégale comme auteur de polar, j'en ai énormément aimé certain et vraiment détesté d'autres  dommage qu'elle ne sache pas vraiment sur quel pied danser



dominique Il y a 1 an


J'ai le Tueur des ombres dans ma PAL du même auteur. C'est le même genre , tueur en série, profileuse de talent... beaucoup de pages. Je n'ai pas encore eu le courage de m'y mettre.



Ys Il y a 1 an


"certaines descriptions de torture ou de sexe (?)" : euh... ça peu se confondre ?





Bon, pas incontournable, ça m'arrange! En plus, moi j'ai beaucoup de mal à ne lire que d'un oeil, et généralement,
les scènes s'imprègnent bien dans ma tête alors j'évite...



Didi Il y a 1 an


L'écriture de Val Mc Dermid ne fait pas dans la dentelle quelques passages de tortures dans la fureur dans le sang me reste en mémoire gloups !


Il existe une série télé que j'ai bcp aimé


Et j'ai le chant des sirènes que l'on m'a prêté d'ailleurs dans ma PAL


Bises



alain Il y a 1 an


J'aime beaucoup aussi cette série. Val Mac Dermid est très sympa, par ailleurs



dasola Il y a 1 an


Bonjour Keisha, moi aussi, j'ai reçu ce roman (pas encore lu) de l'éditeur. Je tremble d'avance. En revanche, j'aime beaucoup les adaptations télés anglaises qui ont été tirées des roman de Val
Mc Dermid (glauque à souhait). Bonne journée.



Alex-Mot-à-Mots Il y a 1 an


Comment ça, plus de serial-killer ? Il ets vrai que l'on en rencontre un peu beaucoup dans les romans en ce moment.



Choupynette Il y a 1 an


Ca fait bizarre les pagers et tous ces trucs maintenant...



Manu Il y a 1 an


Ah ben, je ne te savais sensible ? J'en ai un dans ma PAL. On verra bien.



Lilibook Il y a 1 an


Moi j'adore avec les serials killer et la série de cet auteur est déjà notée depuis quelques temps dans ma lal. J'ai hâte de découvrir cette lecture.



Géraldine Il y a 1 an


Et bien pourquoi pas un retour dans l'ère des disquettes. Un petit sérial killer me ferait du bien, moi qui pensais en trouver un dans les visages...



Maeve Il y a 1 an


J'avoue que si j'aime la série "Tony Hill/Carol Jordan", je trouve que ce ne sont pas forcément ses meilleurs polars. Je préfère nettement ceux qu'elle écrit parallèlement (j'ai dévoré "Sans
laisser de traces" et "Noirs tatouages".

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!