vendredi 7 octobre 2011

Comment rêvent les morts



http://multimedia.fnac.com/multimedia/FR/images_produits/FR/Fnac.com/Grandes110/3/6/4/9782749113463.gifComment rêvent les morts
Lydia Millet
le cherche midi, lot49, rentrée 2011
 
 
 
Un enfant fasciné par les billets de banque américains et montant d'habiles combines pour les acquérir, puis un étudiant toujours en retrait, voilà T., personnage plutôt antipathique auquel Lydia Millet réussit cependant à nous intéresser dès le début.(Mais quand même, on s'interroge, où va-t'on?)
 
T. devient un agent immobilier financièrement aisé, mais quelques grains de sable vont empêcher la froide mécanique bien huilée de tourner ainsi. Il heurte un coyote sur la route, son père change carrément de vie. "Pendant toutes ces années, je ne me suis jamais réveillé une seule fois. Rien n'était réel pour moi. Tu sais qui tu voyais pendant toute ton enfance et ton adolescence? Un fantôme. Je n'étais pas vraiment là. Je ne sais pas comment te dire... c'est comme si j'était entré par erreur dans la vie d'une autre type."
 
Puis il rencontre Beth, ensuite Casey. Deux jeunes femmes qui joueront un rôle aussi dans l'évolution de T. "C'était une erreur de penser que parce qu'une personne était déchue blessée, malade ou imparfaitement complète, vous lui donniez davantage par votre présence qu'elle ne pouvait elle-même vous offrir."
 
Il se passionne pour les animaux en voie de disparition, visite des réserves, des lieux d'élevage en captivité, où il dort clandestinement avec les animaux. "Cette disparition de masse se faisait sans bruit, cette inversion de l'Arche passait inaperçue."C'est pour des phrases de ce genre que j'adore Lydia Millet...
 
Sa prise de conscience va de pair avec son dégoût de la société égoïste de profit, même s'il reste agent immobilier.
"Gagner, gagner; oh, ne pas avoir à tourner le volant. Ne jamais avoir à tourner de volant : toujours rester dans la même position. Pavez ce sol, faites-en une surface lisse et contiue, plate et grise sur le monde - vitesse et facilité."
 
Jusqu'à la fin, déconcertante et magnifique... Logique, finalement.
 
Bon, j'ai vraiment aimé ce roman ,je ne l'ai pas lâché, j'étais fascinée. Rien ne se déroulait comme c'était prévisible, il me fallait faire confiance à Lydia Millet qui elle, savait parfaitement où elle allait mener son héros. C'est doux, parfois terrible, souvent amusant, et bien étrange.
 
Merci à l'éditeur et Solène P, encore une fois!
Les avis de clara ,

Commenter cet article

Lystig Il y a 1 an


fascinée, tant que cela ! ok, je vais tâcher de suivre ton avis et le trouver !!!!! tu es une vile tentatrice !



Aifelle Il y a 1 an


Ils sont bien intrigants vos billets à toutes les deux. A priori, le roman ne me tente pas, mais ce que vous en dites toutes les deux et surtout ce que vous ne dites pas est très tentateur




Aifelle Il y a 1 an


PS. Je vais recevoir la question Finkler, tes désirs sont des ordres



clara Il y a 1 an


après décantation, il est encore meilleur !



Alex-Mot-à-Mots Il y a 1 an


L'oeil sur la couverture m'intrigue, et tu es le second bon avis que je lis sur ce roman.



Anne Il y a 1 an


Drôle de couverture (limite hideuse àmon goût...) et billet intrigant. Jamais lu cet écrivain !



Gwenaelle Il y a 1 an


Je suggère que vous vous fassiez faire un tampon, toutes les deux : Recommandé par Keisha (ou Clara) et vous n'aurez plus qu'à l'apposer sur la photo des livres... Ça vous simplifiera le
travail... ;-) Bon, je note, je note, je suis bien obligée...



Dominique Il y a 1 an


Un sujet qui surf sur la vague, "un dégoût de la société égoiste de profit " on se croirait aux primaires d'une élection dont j'ai entendu parler


un héros qui dort clandestinement avec les animaux ça à un air à la Durrell ça !



Marie Il y a 1 an


Ce roman a l'air vraiment étrange... Je ne sais pas quoi en penser !!!






Karine:) Il y a 1 an


Très très tentant.  J'aime avoir le genre de sentiment que tu décris à la fin d'un roman.



Kathel Il y a 1 an


Cela ressemble à une nouveauté fraîchement sortie, non ? Je n'avais encore entendu parler que du premier livre de Lydia Millet, que j'ai failli prendre une fois ou deux, mais reposé à chaque
fois, va savoir pourquoi... Mais ton enthousiasme et celui de Clara font plaisir à voir, je me laisserai peut-être tenter !



Gwenaelle Il y a 1 an


Oh, avec un aparté pareil, tu vas énerver la Brestoise! Tu vas voir qu'elle va nous mettre une playlist de son chouchou pour se venger!



zarline Il y a 1 an


En repensant au coeur est un noyau candide, j'ai de la peine à m'imaginer comment est tourné ce nouveau roman. Bref, je suis intriguée et si vous vous y mettez à deux en plus...



Manu Il y a 1 an


J'ai l'impression que ces sujets me touchent de trop près. Je préfère lire pour me détendre plutôt que pour m'énerver. Le premier roman de la dame me tente toujours par contre.





Très intrigant ce billet! Je me le note pour un futur passage à la bib' des fois que.:)



Stephie Il y a 1 an


Je me souviens que son précédent avait eu un très bon écho sur la blogo. ta manière de parler de celui-ci titille ma curiosité et puis j'aime ce qui paraît chez LOT49.



Leiloona Il y a 1 an


J'avais aimé "le coeur est un noyau candide", mais le côté sociologique ne m'avait pas tant plu que ça. malgré tout, elle a une patte bien particulière. Je verrai bien ...


J'aime beaucoup la couverture en tout cas. ;)



Asphodèle Il y a 1 an


Voilà, ton avis (après celui de Clara) me laisse aussi perplexe, le thème et cet oeil d'éléphant désabué m'attirent mais je n'ai pas trop envie de lectures "difficiles" en ce moment et j'opterai
d'abord pour "Le coeur est un noyau candide" à l'occasion ! :)



Choco Il y a 1 an


Bon, je ne connais pas l'auteur mais celui-ci m'intriguais ! Je viens de le recevoir grace à un concours chez Hérisson. Je suis bien contente qu'il recoive ta mention "Lub et
approuvé"



Choco Il y a 1 an


Euh Lu, pas Lub, hein !



Géraldine Il y a 1 an


bref, intriguant tout de même.... j'aime la couv en plus. Bon  à voir. Je me demande quel est ce roman français emprunté à la bib et arrêté au bout de 30 pages que tu évoque chez AGFE...



ficelle Il y a 1 an


C'est bien tentant ce que tu en dis là…



Géraldine Il y a 1 an


Je crois que devines. J'ai acheté son livre ayant bien apprécié sa prestation à Rennes. je verrais bien ce que font les oiseaux c'est bien ça ???

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!