lundi 30 juillet 2012

Qu'a-t-elle vu la femme de Loth?

Qu'a-t-elle vu la femme de Loth?
Ioanna Bourazopoulou
ginkgo éditeur, 2011


Une A Girl from earth en pleine lubie grecque, enthousiasmée par un roman d'un auteur grec, féminin, sans soleil, olives, ouzo, feta, mer bleue et sirtaki, un poil d'anticipation, bref un objet inclassable, et hop, dans la PAL.

La femme de Loth, se retournant il y a quelques millénaires sur Sodome détruite fut changée en statue de sel. Longtemps après, advint dans la région de la Mer Morte une catastrophe géologique conduisant à la lente mais inexorable montée du niveau de la Méditerranée et finalement au Débordement : Paris est un port maritime, Rome, Vienne et Istanbul sont sous les flots. Un mystérieux trust, les Soixante-Quinze, crée une Colonie dans le désert afin d'extraire le sel mauve sur lequel repose sa richesse. Colonie stérile où ne peuvent survivre ni plantes ni animaux (sauf les hommes), où se déposent poussière mauve et sable.

Cette Compagnie n'a que peu de confiance dans l'écrit et les ordres importants sont transmis oralement. Chaque semaine, un coffre vert sert de lien entre la Compagnie et le gouverneur de la Colonie, à bord d'un navire glissant sur les eaux trop salées et bravant  l'impossibilité de naviguer aux instruments.

Lorsque le gouverneur est retrouvé mort dans sa chambre, que faire? Pas d'instructions. Six personnages au passé chargé, "menteurs pathologiques, soupçonneux, sournois, narcissiques, violents, rapaces" sombrent presque dans la folie. Alternent des morceaux de leurs lettres à la Compagnie, dévoilant une histoire effroyable, pathétique, non dénuée de burlesque et de baroque.

A Paris, Philéas Book, qui tient dans le Times la rubrique de Lettres Croisées, est chargé par la Compagnie d'y comprendre quelque chose...Mais quel jeu joue la Compagnie?

Allons y directement : j'ai adoré ce roman, son atmosphère d'angoisse et de folie, son burlesque  atténuant l'horreur. Les six dans la Colonie et Book se sentent absolument manipulés par la Compagnie autoritaire, mystérieuse et toute puissante. Laissez-vous prendre dans les rets de cette histoire originale, bien construite, au suspense sans faille, élégamment écrite.

Plein de critiques chez Babelio,

Merci à ginkgo éditeur pour l'envoi (magnifique catalogue!)

46 commentaires:

  1. Aïe aïe aïe, difficile de faire comme si je n'avais rien vu ce matin ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet... Il y a des jours comme ça...^_^

      Supprimer
  2. Et hop, directement dans la liste !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'est-ce pas? Je n'ai pas résisté non plus!

      Supprimer
  3. Je devais le recevoir en collaboration avec Babelio celui-là, mais il n'a jamais trouvé la route de chez moi. Et moi l'envie de me l'acheter (par pure frustration, c'est difficile de se décider à acheter un livre qu'on pensait avoir gratuitement ;-p). Tant pis, mais je dois dire que je n'étais au départ pas plus motivée que ça, malgré les critiques enthousiastes...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En cherchant des liens pour mon billet j'ai en effet découvert des tas de lecteurs sur babelio (même si seul le billet de AGFE m'était connu), cela s'explique! C'est vraiment bien, avec un côté Bello (si tu vois qui je veux dire) dans l'habileté à mener l'intrigue et terminer le bouquin, mais chuuuuuut!
      Ceci étant, j'ai carrément demandé le livre à l'éditeur, qui m'avait envoyé son catalogue.

      Supprimer
  4. Je suis un peu preplexe par ton résumé mais ... plutôt tentée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Trop en dire ne serait pas fair play pour l'auteur et les lecteurs. Mais c'est vraiment bien! Au moins cela change de l'ordinaire de lecture! ^_^

      Supprimer
  5. Je suis déjà passée te lire hier et je n'ai pas davantage compris aujourd'hui ce dont il s'agissait dans ce livre: un polar burlesque? de la SF? D'habitude je te suis dans tes choix mais là je crains ce burlesque dont tu parles et qui m'irrite tant parfois! J'ai sans doute tort!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis bien embêtée pour te répondre, car ce livre est assez inclassable. Disons quand même qu'on pourrait penser à certains romans d'Antoine Bello, par exemple les falsificateurs. Pour le côté imaginatif, policier (en tout cas un mystère) et habile maîtrise narrative.
      J'ai dit burlesque faute d'un meilleur mot, sur le coup. Tragi-comique? Malgré une ambiance assez paranoïaque parfois il y a toujours de l'humour et ça passe bien.
      J'espère avoir répondu? Honnêtement, je pense que ce roman devrait beaucoup te plaire!

      Supprimer
  6. Un nouvel éditeur ? Joli nom, en tout cas !
    Pour le bouquin, j'hésite, pas trop mon truc et pourtant quelque chose me dit que peut-être... Bah ! Je le trouverai pê à la bibli...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cet éditeur a un bien joli catalogue. J'ai déjà lu Au temps des cataplasmes (de la Libération à mai 68), Ernestine écrit, Récit d'un voyage à pied à travers la Russie et la Sibérie tartare (en 1820!) et Journal d'un voyage en Amérique (1820!). Plein de récits de voyage, donc...Tentée?

      Supprimer
  7. J'aime bien les livres au genre inclassable, alors je note celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En plus il y a un suspense bien mené.

      Supprimer
  8. Le coté inclassble me rebute un peu mais ton enthousiasme ma laisse penser qu'il faut que je m'intéresse de près à ce titre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, mets le dans le même sac que Les falsificateurs d'Antoine Bello, c'est ce qui peut s'en rapprocher le plus!

      Supprimer
  9. Tiens c'est drôle, je n'avais pas pensé à Bello mais oui, tout à fait ! Je ne sais pas si tu avais lu Titus d'Enfer de Mervyn Peake mais j'avais trouvé qu'il y avait un peu de ça aussi dans l'ambiance. Bon, difficile de lui trouver un roman comparable quand même, ravie que le récit t'ait plu, c'était 85/15 dans mes paris.:) J'ai vraiment aimé le côté subtil de l'intrigue, auquel on ne s'attend pas du tout. On croit avancer comme ça tranquillou et BAM ! Pas fait attention si elle a écrit d'autres romans mais j'aime vraiment son style, autant dans l'écriture que dans l'imagination.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai dit Bello à défaut d'une meilleure idée, car vraiment c'est assez inclassable quand même. Pas lu Mervyn Peake (mais c'est à la bibli). L'auteur a déjà écrit Le boudoir de Nadir et L'eau secrète. Sinon, la postface donne deux autres OVNI grecs, Le peintre et le pirate et Le miel des anges. "La Grèce, le retour"!
      Bon, tu ne risquais rien à me tenter (cette histoire de paris, c'est l'ambiance paris anglais pour les jeux?)

      Supprimer
  10. Malgré ton enthousiasme, je ne suis pas tentée. peut-être le côté inclassable ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi c'est justement le côté inclassable qui m'a donné envie de le lire!Même si parfois j'aime aussi les lectures confortables bien sur les rails!

      Supprimer
  11. Burlesque, complexe, déroutant, il a tout pour plaire ce roman !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu verras, c'est drôlement bien fichu!

      Supprimer
  12. Pour les paris, non, c'est juste par analogie à 50/50. Là j'étais sûre, mais je pouvais me tromper aussi, à 15%.:))
    Ouhla quant aux autres OVNI grecs, hop, c'est noté (je ne trouve rien de dispo concernant l'auteure de Loth par contre). Les résumés me parlent bien. Je pense rembrayer sur la Grèce en 2013, j'ai l'impression qu'ils ont quand même quelques petites perles (en plus il est question d'île dans l'un des deux romans !). Cette année je vais m'arrêter avec Zorba je pense, ce sera déjà pas mal ce tour de Grèce 2012.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ma bibli semble ne rien avoir...
      C'est sûr, la Grèce mérite le détour aussi côté littérature!

      Supprimer
  13. Tu m'intrigues, tu m'intrigues. Déjà que je te trouvais très tentatrice voilà que tu deviens en plus intrigante. Noté !
    À bientôt l'Intrigante Tentatrice,

    Le Papou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vile tentatrice, on dit. Et il y en a d'autres, j'ai des noms.
      Ceci étant, un roman à découvrir!

      Supprimer
  14. Est-ce que tu crois que ce roman serait tenté par quelques semaines de vacances en Bretagne? ^ ^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lui en ai parlé, il est d'accord!Tu as vu, avec A girl on va lire Zorba le grec pour septembre!

      Supprimer
  15. Fichtre, là tu mets le paquet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand je veux, moi aussi je sais le faire! ^_^

      Supprimer
  16. Eh bien... je ne me sens pas attirée du tout, malgré ton enthousiasme ! Je me permets donc de passer mon chemin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tant pis, j'aurai fait de mon mieux... ^_^ Mais bon, si cela ne dit rien!Je pense que tu as aussi beaucoup à lire.

      Supprimer
  17. Je découvre peu à peu la littérature grecque. Pas toujours facile d'accès d'ailleurs, très dépaysante ! Ce roman me tente bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là il n'y a pas un poil de Grèce comme on l'imagine! Une littérature à découvrir, je pense, mais on est tributaire des traductions.

      Supprimer
  18. Réponses
    1. Aaaaah? Dommage, car je pense que ça pourrait te plaire.

      Supprimer
  19. Très tentée (d'autant plus que tu évoques "Les falsificateurs" d'Antoine Bello dans les commentaires) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben tiens, cela m'est venu à l'esprit pour le côté inclassable et un peu SF, pour le suspense, pour la bonne idée de départ, pour les rebondissements.

      Supprimer
  20. Ici le Merydien anonyme car en vacances, celui ci me rappelle la foret d'Iscambe ( certainement le coté retour en arriere dans le présent) je le note, on ne sais jamais si je le trouve sur mes lieux de villégiature .A Ce propos,"La femme de Loth, se retournant il y a quelques millénaires sur Sodome détruite fut changée en statue de sel" vaut mieux que l'inverse dit mon esprit satyre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. O commentateur masqué, je note La forêt d'Iscambe, et te souhaite bonnes vacances pour reposer ta cervelle en feu!^_^

      Supprimer
  21. Aïe aïe aïe, je l'ai reçu mais c'est un pavé et je n'ai pas envie de lire de pavés !!! Cependant, bien que je n'ai lu que le début (le premier paragraphe) et la fin (le paragraphe en gras) de ton article, ça me fait bien envie !!! Merci ! Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'aie crainte, va à ton rythme, tu verras bien. Vraiment un roman qui sort de l'ordinaire.

      Supprimer
  22. la Grèce et en plus la géologie c'est pour moi, si Catherine du com juste au dessus ne veut toujours pas le lier je lui achète!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ignore si Catherine, devenue depuis Coccinelle, d'ailleurs, l'a lu, mais ce que je sais c'est que ce roman plait énormément.
      J'ai une question, car tu as déjà posté chez moi, et je tombe sur un blog Carnets de voyages de miriam, alors que chez Dominique de A sauts et à gambades miriam donne aussi Carnets de voyages de miriam, mais une autre adresse (et plus récent).

      Supprimer
  23. Je suis en train de le finir sur ma liseuse (bien pratique pour les pavés). Cela fait très SF - genre que je ne prise pas tellement. C'est intelligent, la construction est savante mais j'ai du mal à m'attacher aux personnages que je trouve assez interchangeables sauf Phileas Book qui est mieux développé. Effrayante analyse d'un esclavage moderne et en creux du fonctionnement de la démocratie. Mais quelque chose m'empêche de m'enthousiasmer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est plutôt SF, ce qui ne me gêne pas. J'ai oublié la fin, je sais qu'il y a une entourloupe quelque part...
      Même si tu n'es pas enthousiaste, j'espère que tu reconnais que c'est une bonne lecture, non?

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!