jeudi 27 septembre 2012

Avenue des géants

Avenue des géants
Marc Dugain
Gallimard, 2012







22 novembre 1963, Texas : John Kennedy est assassiné.
Même jour, Californie : Al Kenner, 15 ans, 2,20 mètres, 130 kilos,  tue ses deux grand-parents à la Winchester.

Il explique que sa grand-mère lui donnait l'impression d'étouffer, et qu'ensuite il ne pouvait laisser son grand-père avec le chagrin. Quant à ses parents, ils sont séparés, mère dans le Montana, père en Californie l'ayant mis à la porte. Petit à petit on en apprendra sur ces parents et l'enfance d'Al Kenner... Plutôt terrible.

Il se rend à la police, passe un bout de temps en hôpital psychiatrique, est libéré.

Le roman se présente comme une autobiographie d'Al Kenner, écrite quand il est en prison, des décennies plus tard, et que son seul visiteur est Susan, qui lui apporte des livres à lire et enregistrer, pour les aveugles.

Autant dire que dès le départ le lecteur est dans la tête d'Al Kenner, personnage difficile à cerner, froid, intelligent, logique dans son système. Le risque de sympathiser avec lui est minime mais il n'y aura pas une multitude de détails atroces. Aucune complaisance.
L'histoire est aussi bien ancrée dans les années 60, guerre du Vietnam, communautés hippies.

Marc Dugain s'est inspiré de l'histoire réelle d'Ed Kemper. "Romancer un personnage, c'est le trahir pour mieux servir ce que l'on pressent de sa réalité. Du fond de sa prison de Vacaville, Ed Kemper pourra peut-être comprendre que je me sois approprié sa vie."

Un conseil : ne pas chercher d'informations sur Ed Kemper avant lecture, sinon vous en sauriez trop! Je me suis lancée dans ce roman sans rien savoir, et j'ai été scotchée! Par l'histoire bien sûr, par l'écriture au cordeau, par le découpage qui ménage les rebondissements. Excellent!

Remarque : Duigan, le policier (fictif) du roman, et Dugain, l'auteur : un hasard? Je ne crois pas.

Les avis chez babelio

66 commentaires:

  1. Pour ma part, je n'ai toujours pas trouvé réponse à ma question : pourquoi Marc Dugain nous rend-il ce monstre tueur multi-récidiviste si sympathique ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le fait est qu'on n'arrive pas à le trouver si horrible, en dépit de ses crimes hors du commun. Avoir une telle enfance n'est pas une excuse (tous ne deviennent pas criminels).
      Pourquoi, oui? Il faudrait lui demander. Ou alors sinon on aurait lâché le roman un peu vite? Et quand tout se découvre, on est cuit, le roman est lu.
      Je n'ai pas l'impression non plus que Dugain ait rencontré Al Kenner dans sa prison.

      Supprimer
    2. sympathique, non ! mais très humain

      Supprimer
    3. Sa façon d'aider certaines étudiantes (mais pas toutes non plus ^_^) est étonnante. Il a des côtés pas antipathiques. Mais quand même, quand on est dans sa tête, on a froid dans le dos. Sa logique est ... logique, mais inquiétante.

      Supprimer
  2. Je n'ai lu que des avis positifs, noté donc ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que des avis positifs, c'est exact! Et pourtant je ne raffole pas d'auteurs français (mais là c'est particulier, cela se passe aux USA, et c'est tiré de faits réels)

      Supprimer
  3. Déjà repéré chez Géraldine. Une collègue m'a confirmé qu'on ne s'ennuyait pas et le sujet m'intéresse. Prochainement donc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme que cela se lit d'un trait! Parfois j'avais l'impression de lire un roman américain, ce qui explique peut être qu'encore un roman français contemporain soit parvenu à me plaire... ^_^

      Supprimer
  4. Tiré d'un fait réel .. c'est là que ça me gêne, je n'aime pas trop ce mélange. Mais vu les avis très positifs, j'essaierai peut-être à la bibli. (branche-toi sur France-Culture demain à 17 heures, émission littéraire sur le thème des mathématiques. 3 livres en parlent cette année. Si tu n'es pas dispo, tu peux l'écouter après sur le site de F.C.)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dugain a imaginé au moins le personnage du policier (et celui de Susan?), et sans doute d'autres détails, conversations, etc... Il a découpé l'histoire de façon à préserver du suspense. Je pense qu'il a fait aussi un travail de romancier.
      Pour France Culture, je vais tenter, mais ce sera plus facile sur le site. Mais quel thème!!! Merci de me prévenir. Je suppose qu'on parlera du livre que tu as reçu (on en parle dans les magazines aussi), ainsi que de Théorème vivant (je le veux!)(vu en magazine), pour le troisième je ne vois pas.

      Supprimer
  5. je vais devoir le lire pour le prix elle, suis pas emballée par les romans tirée de faits divers... on verra.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne t'occupe pas du fait divers, fonce dans la lecture sans rien savoir, tu verras, c'est prenant!

      Supprimer
  6. J'ai beaucoup aimé ce roman de Dugain.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le seul que j'aie lu, et j'ai aimé aussi!

      Supprimer
  7. J'avais beaucoup aimé et c'est vrai qu'on dirait assez un roman américain, pour le coup !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être la raison pour laquelle je l'ai lu si vite, diront les personnes qui connaissent mon addiction pour cette littérature... ^_^

      Supprimer
  8. Argh, mais je viens juste de le finir ! Et comme je suis à peu près à jour dans mes billets, ce sera sans doute le prochain...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Yes! J'espère que tu as aimé! (tu sais, je l'ai lu il y a plusieurs semaines, le billet rédigé est resté en attente)

      Supprimer
  9. J'aime bien lire Dugain et j'ai hâte de lire ce dernier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression qu'il se base toujours sur des histoires réelles, mais il a le talent d'en faire un bon roman.

      Supprimer
  10. Rien lu de cet auteur encore mais je n'hésite pas: je me fie à ton jugement et me le programme!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense, sans crainte, que tu devrais aimer . J'espère en lire d'autres de lui, mais il faut le temps... ^_^

      Supprimer
  11. Jamais lu Dugain, mais celui-ci est dans ma PAL ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela tombe bien! Il ne devrait pas encombrer longtemps ta PAL, une fois que tu auras le nez dedans.

      Supprimer
  12. "Le jour où les chiffres ont disparu" d'Olivier Dutaillis. Dans la sélection du prix des lecteurs de ma librairie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (Soupirs) Un troisième titre que je dois noter, alors...

      Supprimer
  13. Ils fascinent vraiment ces tueurs en série !...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce tueur là est particulièrement inoubliable, beaucoup est suggéré heureusement. Mais il n'y a pas que les meurtres...

      Supprimer
  14. Je veux le lire aussi, j'adore cet auteur ! (Ah on, c'était ton premier Dugain ?) Inspecteur Dugain, sans doute : c'est le compagnon de Fred Vargas, il doit se sentir aussi une âme d'enquêteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, le premier... Et je découvre aussi qu'il travaille avec Fred Vargas...

      Supprimer
  15. Cet auteur m'attire car il parle souvent de faits vrais... Effectivement Duigan ressemble bien à anagramme !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble qu'il s'inspire de faits réels dans ses romans, et puis en fait un roman à sa façon, car on en sent pas le compte rendu du tout!

      Supprimer
  16. Il me tente bien évidemment, tout comme "La malédiction d'Edgar" du même auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La chambre des officiers me tente depuis longtemps, et d'autres ont l'air très bien aussi.

      Supprimer
  17. Avec un billet pareil, on ne peut rien refuser et cça tombe bien, je connais pas la vie d'Ed Kemper. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Lance toi directement sans t'en occuper, ni lire la quatrième de couverture, ce sera encore meilleur!

      Supprimer
  18. J'ai du mal avec ces romans où on discerne mal la fiction de la réalité. C'était le cas avec un autre titre de l'auteur, consacré à Hoover je crois.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A lire les présentations de ses autres romans (que je n'ai pas lus) j'ai l'impression qu'il s'inspire plus ou moins toujours de faits réels. Là ce ne m'a pas dérangée, j'ai vraiment eu l'impression de lire un "vrai" roman.

      Supprimer
  19. Très tenté, je n'ai encore rien lu de l'auteur, j'ai juste vu un ou eux films tirés de ces livres, très bien d'ailleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dois sûrement faire allusion à La chambre des officiers. Je veux le lire depuis longtemps, et je sais que le film a eu de bonnes critiques.

      Supprimer
  20. Bonjour Keisha, excellent roman en effet. Le meilleur roman de Dugain avec "La malédiction d'Edgar". Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de l'autre idée lecture! ^_^
      Bon dimanche à toi aussi.

      Supprimer
  21. C'est un livre que j'ai l'intention de lire bientôt. Je viens de lire La chambre des officiers qui est bien aussi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bon auteur, n'est ce pas? J'ai aussi repéré La chambre des officiers.

      Supprimer
  22. Un auteur pour lequel il faudra que je me laisse tenter, peut-être avec ce roman ?
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais aimer cet auteur, avec lequel je découvre enfin un peu plus la littérature française contemporaine.

      Supprimer
  23. Réservé à ma BM préférée, j'espère qu'il sera bientôt dispo...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est récent, mais pas trop trop, ça devrait aller!

      Supprimer
  24. C'est un roman que j'ai très envie de lire depuis sa sortie!
    En ce moment je n'ai pas vraiment le temps, les heures filent à une allure folle, mais j'espère me le procurer bientôt!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grâce à la blogo je l'ai repéré, même si d'autres de l'auteur font bien envie.
      Bonne soirée.

      Supprimer
  25. Bien d'accord avec toi ! Livre génial qu'il faut lire sans rien savoir sur le personnage. et on va de bluff en bluff !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et ambiance américaine, qui contribue à mon intérêt! Bon, je plaisante, car j'ai l'intention de suivre l'auteur!

      Supprimer
  26. Ah quel bon billet,je lis Marc Dugain depuis pas mal de temps,et il fut une époque ou je lisais beaucoup moins qu'aujourd'hui mais le dernier Marc Dugain trouvait toujours sa place dans mes lectures!

    L'ayant rencontré récemment, j'ai trouvé la discussion avec l'auteur très agréable, il prépare un autre roman dans le même veine que celui-ci sur un autre thème. A suivre donc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est mon premier, et pas le dernier je pense, car de toute façon rien que La chambre des officiers, paru il y a longtemps, ça me disait de le lire!
      A suivre, comme tu dis.

      Supprimer
  27. Encore un livre vers lequel je ne me serai pas tourné si je ne lisais pas ton commentaire. C'est vraiment terrible de passé par ce blog.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est ce que l'on dit (et moi la première!) de certains blogs... ^_^

      Supprimer
  28. Réponses
    1. Il se trouve dans toutes les biblis dignes de ce nom!

      Supprimer
  29. Il concourt au prix des lectrices ELLE, cette année, et quand je l'ai lu, je me suis surtout demandé quelle était la part de manipulation du lecteur par le personnage. S'il est sincère ou s'il joue avec nous comme avec ses psys.C'est ce que j'ai trouvé de plus troublant dans cet ouvrage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A voir les billets pour ce prix cette année, j'ai l'impression qu'il y a de bons choix.
      Le lecteur est manipulé par le personnage qu'en fait Dugain, je crois. L'auteur doit ménager du suspense et ne pas tout dévoiler d'emblée (en tout cas, j'ai eu toutes les surprises prévues...)
      Mais tu veux sans doute parler du personnage lui-même, très complexe. Il pense qu'il doit agir comme il le fait, en ce sens il est sincère, mais il joue aussi avec les autres. N'oublions pas son intelligence fort élevée. De plus il a lu des livres sur le sujet et peut parfaitement se connaître lui-même et connaître les autres.

      Supprimer
  30. Oui mais quand même le style est un peu faible non ? Je n'ai pas autant aimé que vous toutes///

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu ta remarque sur le "sujet verbe complément", ça ne m'a pas choquée, sans doute étais-je prise dans les filets de cet être froid...

      Supprimer
  31. tiens, j'en ai entendu parler !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beaucoup de billets : il en vaut la peine!

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!