samedi 15 septembre 2012

Tribulations d'un précaire

Tribulations d'un précaire
Iain Levinson
Liana Levi, 2007


Pour ceux qui en douteraient encore, les Etats-Unis ne sont pas l'Eldorado, et le héros de Iain Levinson, en dépit de ses diplômes, connaît bien des galères. Épluchant les offres d'emploi tout en décryptant leurs sous-entendus et tentant d'éviter les arnaques, il travaille en poissonnerie, dans la restauration, livre du fuel, s'occupe de déménagements et surtout participe aux activités de pêche en Alaska. Petits boulots précaires, mal payés, ne donnant pas droit à une couverture d'assurance, éreintants voire dangereux. On sent bien que toute une frange de la population vivote ainsi. Les riches existent, mais complètement sur une autre planète.

Une histoire sans fin, inquiétante, racontée avec un humour désespéré et ironique qui fait mouche.

Le début : "C'est dimanche matin et j'épluche les offres d'emploi. J'y trouve deux catégories de boulots: ceux pour lesquels je ne suis pas qualifié, et ceux dont je ne veux pas. J'étudie les deux."

L'auteur : Né en Écosse, a grandi aux États-Unis. A la fin de ses études universitaires, a lui aussi exercé toutes sortes de métiers précaires...

Retrouvez mes avis sur Trois hommes, deux chiens et une langouste  et Arrêtez-moi là! 

Une lecture commune avec Aifelle et Manu

Les avis de Hélène, dasola, chez babelio,

62 commentaires:

  1. J'ai vraiment apprécié cette lecture, qui montre une cruelle réalité tout en nous faisant rire. Manu a moins aimé (oui oui dans un quart d'heure je suis partie)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je vois que tu anticipes ma question... On annonce du beau temps, au fait!
      Je fais avec Manu comme avec toi, tenter de convaincre d'en lire d'autres.

      Supprimer
  2. En tout cas la couverture est très réussie :))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour cela oui, l'auteur ayant dû se "serrer la ceinture" et aussi travailler dans le poisson...

      Supprimer
  3. Je pense que j'en attendais trop à force d'avoir lu tant d'avis positifs mais ne t'inquiètes pas, j'en lirai d'autres ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va dire que ce n'était pas le meilleur... Les trois autres que j'ai lus sont plus "roman" (enfin, on l'espère pour l'auteur, vu les histoires...)et drôlement bien !

      Supprimer
  4. Épatant ce Levison décidément...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complètement! Il ne m'en reste qu'un à lire, je vais me l'économiser...

      Supprimer
  5. Un livre qui me semble tout à fait d'actualité... Bien tentant...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas toujours d'actualité je le crains...

      Supprimer
  6. Un très bon souvenir de lecture aussi, ainsi que les suivants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes donc sur la même longueur d'ondes!

      Supprimer
  7. ah ah une lecture qui fait mouche, c'est normal si le héros pêche la truite -)
    je vais aller lire les autres avis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas pour lui, le malheureux épluche (?) des kg de poisson et manque être englouti en Alaska par les tonnes de poisson pêché...

      Supprimer
  8. J'avais beaucoup aimé Trois hommes, deux chiens et une langouste l'année dernière et je m'étais dit qu'il faudrait absolument que je poursuive ma découverte de cet auteur. Merci de me rappeler à son bon souvenir^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fais comme moi, poursuis ta découverte, mais pas trop à la fois, parce qu'après il n'en restera plus...

      Supprimer
  9. Un auteur qu'il faut que je note !!!
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
  10. Moi aussi je dois encore le découvrir cet auteur !! J'ai de la chance, hein ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, il t'en reste plein à lire (et ce ne sont pas des pavés); réjouis-toi!

      Supprimer
  11. Je vais me mettre à penser à le lire enfin!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout que ses livres sont de longueur raisonnable (200 ou 250 pages).

      Supprimer
  12. Aaah j'avais adoré ce livre, et l'auteur du coup. Je me souviens m'être franchement bidonnée bien que ce ne soit finalement pas des situations qui se prêtent à rire... J'aime la lucidité de l'auteur en tout cas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors tu devrais bien en lire d'autres, c'est tout aussi "drôle" et déplorable...

      Supprimer
  13. Il faut que je lise ( et je n'ai aucune excuse pour ne pas passer à l'acte) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, aucune excuse! Glisse en un entre deux lectures, une journée devrait te suffire!

      Supprimer
  14. Une lecture pas très réjouissante mais tellement indispensable pour garder les yeux bien ouverts. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'ironie peut faire passer beaucoup de péripéties difficiles à accepter et les opinions caustiques de l'auteur (justifiées, hélas)
      A plus!

      Supprimer
  15. Sujet malheureusement d'actualité... je le lirais bien. Bisous et bon dimanche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous ses livres sont bien intéressants!
      Bonne soirée.

      Supprimer
  16. je garde un bon souvenir d'un petit boulot.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, depuis celui-ci, j'ai lu Un petit boulot : un véritable régal au vitriol!

      Supprimer
  17. Un livre qui doit faire réfléchir sur le monde actuel... Bises et bonne fin de journée Keisha !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sûrement assez autobiographique, et réaliste pour dépeindre la précarité ...
      Bises à toi aussi!

      Supprimer
  18. Il m'a l'air à lire celui-ci même si je ne pourrai le lire dans l'immédiat.
    La nouvelle déco du blog me plaît beaucoup, elle est tonifiante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'importe quel titre de l'auteur est à lire, comme cela tu as l'embarras du choix, selon ce que tu trouves en bibli.
      Je voulais juste changer de déco, j'ignore si c'est tonifiant? Comme c'est facile, je vais le faire, histoire de m'amuser, mais pas trop souvent quand même!

      Supprimer
  19. J'aime l'ironie bien manié, et j'ai souri rien qu'à la première ligne. Ça devrait me plaire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aimé les quatre livres que j'ai lus! Il a l'art de nous entraîner dans des trucs improbables.

      Supprimer
  20. En France, si vous annoncez un diplôme universitaire en Lettres,on ne vous embauche pas si facilement que cela pour une tâche manuelle. On vous envoie en "stage " de je ne sais quoi, on vous met sur la liste d'attente pour une vague formation... et si vous n'annoncez aucun diplôme, c'est quasiment pareil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Actuellement, il n'y a hélas pas beaucoup de diplômes permettant une embauche certaine... Un CDD, à la rigueur... Parfois il vaut mieux cacher un diplôme...

      Supprimer
  21. J'ai beaucoup aimé «Arrêtez-moi là!». Donc celui-ci devrait me plaire ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas, celui-ci ou un autre titre, tu as le choix, c'est du bon!

      Supprimer
  22. J'avais bien aimé l'histoire des trois hommes, 2 chiens et une langouste. Je vais tenter celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Depuis j'ai lu (et aimé!) Un petit boulot; Tu as donc le choix.

      Supprimer
  23. Oui oui, je vais le lire. Vous n'êtes pas la première à en parler et finalement, je me décide.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois il faut plusieurs coups sur un clou pour qu'il s'enfonce! ^_^ Bonne lecture, et en attendant, bonne soirée !

      Supprimer
  24. Noté à sa sortie, il existe en poche mais la PAL à le ventre trop tendue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un saut à la médiathèque, quelques petites heures, et hop, c'est lu! Ne te laisse pas faire par ta PAL...

      Supprimer
  25. Même commentaire que Le Merydien. Incroyable le nombre de livres qui s'enfoncent dans les profondeurs de ma LAL.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Terrible, non!
      Tu sais quoi? J'ai vu Iain Levinson ce WE au festival America! En signature et en débat...

      Supprimer
    2. Quelle chance ! Aurons-nous droit à un compte-rendu ?

      Supprimer
    3. Les rares photos prises étaient tellement floues que je les ai supprimées. Et un reportage sans photo, ça manque un peu de sel... ^_^
      A part ça, j'ai assisté à des débats avec plein d'auteurs intéressants (ces américains font super bien le job ^_^), ma tête était fatiguée...

      Supprimer
    4. C'est ce qui compte si tu en as eu "plein le cerveau" !

      Supprimer
    5. Oui, j'ai emmagasiné plein de souvenirs et d'images... Hector Tobar prenant des notes sur ce que disait Russell Banks à un moment donné, David Toscana et son humour, etc, etc... De plus j'essaie de comprendre ce qu'ils disent directement car parfois la traduction n'est pas complète (chapeau aux traducteurs, tiens, au passage, un travail de haute volée, mais quand Francisco Goldman s'est mis à parler exprès avec l'accent du Mississipi, c'est passé à la trappe ensuite). Bref, ma cervelle est soumise à rude épreuve.

      Supprimer
  26. Bonsoir Keisha, merci pour le lien pour cette histoire qui se lit comme un roman. On est effaré par tout ce qui arrive à Iain Levison. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je confirme qu'il a survécu, je l'ai vu ce WE au festival America...
      Bonne semaine!

      Supprimer
  27. J'ai découvert cet auteur à America, et ce livre en particulier m'a interpellée, sans doute parce que je me sens un peu dans la même situation ! A lire bientôt donc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu vas adorer! Tous ses livres sont bons, et il sait se renouveler.
      Ce WE j'ai assisté à son débat le dimanche après midi, avec trois auteurs.

      Supprimer
  28. Heureusement que c'est traité sur le ton de l'humour, sinon ça serait vraiment trop boulesque, ce sujet...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tous ses romans font une part aux travailleurs précaires, mais ce n'est jamais le même livre, parfois il part plus dans l'imagination (en tout cas, on espère pour lui qu'il n'a jamais tué quelqu'un ou fait de la prison...)
      Je l'ai vu et entendu ce WE au festival America!

      Supprimer
  29. C'est qui qu'a une dédicace?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mes exemplaires appartiennent à la bibli...^_^

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!