vendredi 2 novembre 2012

Les mâles sans cervelle font les meilleurs amants

Les mâles sans cervelle font les meilleurs amants
... et autres curiosités zoologiques
Marty Crump
Robert Laffont, 2008






Si vous êtes une jeune dame mante religieuse bien sous tous rapports, apprenez que "les mouvements copulatoires sont contrôlés par des tissus nerveux situés dans l'abdomen plutôt que par la tête.Chez certaines espèces, les mâles vont même s'accoupler plus efficacement une fois décapités. Pourquoi? Parce qu'il y a, dans la tête du mâle, un nerf qui l'empêche de copuler tant que l'étreinte n'est pas sûre. Si on enlève ce nerf, ce qui se produit quand la femelle lui arrache la tête, le contrôle nerveux disparaît. Résultat : une copulation à répétition."

Voilà donc l'explication du titre, petits coquinous ! Marty Crump, zoologiste, professeur à l'université de l'Arizona, raconte de façon vivante et claire les mille et une façons pour les bestioles d'arriver à leurs fins, à savoir, perpétuer ses propres gènes. Foin de tout romantisme!

Ensuite, arrivent les bébés. Qui va s'en occuper? Eh bien, le monde animal fait preuve de beaucoup d'imagination. Parfois le papa, en l'absence définitive de la maman... Mais j'avoue que l'histoire de la maman kangourou et ses deux sortes de lait maternel en simultané pour ses deux enfants de niveaux de développement différents, m'a laissée sans voix.

Suivent des chapitres sur nourriture, défense ou protection, et communication, et là aussi, que de surprises!

Un bouquin comme j'aime en lire de temps en temps, fort agréable à lire et  instructif, ce qui ne gâte rien. Si les aventures de Christian G. vous laissent dubitatives, venez découvrir qu'avec les animaux la réalité dépasse l'imagination.

64 commentaires:

  1. Je n'ai pas saisi ta dernière allusion mais le bouquin fait partie de cette catégorie qu'en bonne curieuse j'apprécie: je note!:))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fifty Shades of Grey, Madame.
      Je préfère m'amuser avec les moeurs des bestioles, certaines assez improbables...

      Supprimer
  2. Peut-on trouver ces drôles d'objets Aux Trois Suisses ou à la Redoute?
    :)

    RépondreSupprimer
  3. "Le bonheur d'empoigner au ventre par son nœud de porcelaine
    l'un de ces hauts obstacles d'une pièce,
    ce corps à corps rapide par lequel un instant la marche retenue,
    l'œil s'ouvre et le corps tout entier s'accommode à son nouvel
    appartement."
    Les mâles seraient-ils aussi bêtes à manipuler qu'une porte?
    Pour le savoir, la suite ici:

    http://staive-vestale.blogspot.fr/2012/11/les-portes-nous-importent-et-comment.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce temps pluvieux serait-il propice à l'amusement? Merci pour le billet, fort intéressant.

      Supprimer
  4. Ha ha, le coup de la mante religieuse. Ca me rappelle les petits films Green P*rno avec Isabella Rosselini, celui de la mante était assez exceptionnel. Trève de plaisanteries, je dis pourquoi pas pour ce bouquin, surtout que tu piques ma curiosité avec ce lait de kangourou dont j'ignorais tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Connais pas ces films là... De toute façon, je pense avoir des siècles de retard sur certains ados d'aujourd'hui, et ne m'en porte pas plus mal.
      Le kangourou, un truc fabuleux! En fait dès l'arrivée du numéro 1, un autre ovule est fécondé, qui ne se développera que lorsque le numéro 1 sera tiré d'affaire, ou s'il arrive malheur au numéro 1 , le 2 devenant une sorte de bébé de remplacement.Histoire de ne pas perdre de temps.
      Les deux laits sont différents, ensuite, un allégé et un plus riche en matière grasse. En même temps!

      Supprimer
  5. Qui est Christian G. ? Et la décapitation marche-t'elle aussi chez les humains ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le super mâle de Fifty shades of Grey.
      Chez les humains, ne pas être fûté assure-t-il le succès? A voir certaines élèves, je me dis que les bad boys ont encore de beaux jours de succès devant eux...
      Mais je ne conseille pas de solution radicale.

      Supprimer
    2. Si j'ai bonne memoire, c'est plutot la pendaison

      Supprimer
    3. C'est ce qu'on dit, en effet...

      Supprimer
  6. Réponses
    1. J'adore ces titres marrants, pour un contenu sérieux et documenté.

      Supprimer
  7. je pense à JH Fabre, voilà bien un sujet rigolo je me disais aussi que le titre était trop beau pour être vrai :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela ne marche pas avec les humains, non. En tout cas le livre n'en parle pas.
      Devine pourquoi j'ai repéré ce livre à la bibli? Le titre. Je fouinais côté biologie et neurologie.

      Supprimer
  8. Etonnants quand même ces bêtes et merci pour les précisions sur le kangourou. Les films dont je te parlais sont plus drôles qu'autre chose. Ils avaient été présentés à une exposition sur la vie sexuelle des animaux au Natural History Museum de Londres. Tu les trouves sur yout*be je crois, c'est assez déluré!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déluré, j'adore ce mot...
      Il existe plein de bouquins bien faits sur la vie des animaux, sans censure et avec plein d'humour...

      Supprimer
  9. A coupler (si je puis me permettre) à l'expoe Bêtes de sexe, à la cité des sciences de Paris ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux tout te permettre, les bestioles sont absolument sans limites dans ce domaine!!!

      Supprimer
  10. J'adore ce titre. Et je comprends mieux pourquoi ma femme a installé une guillotine dans le salon la semaine dernière...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très amusant!
      Et bien sûr tu sais qu'avoir de l'humour cela fait gagner beaucoup de terrain...

      Supprimer
    2. Vous me faites bien rire :-) et le titre va attirer les foules !

      Supprimer
    3. Titre ambigu, volontairement... Mais pour la mante religieuse, tout est exact!

      Supprimer
  11. Les curiosités zoologiques et leurs mille et une "nuances" sont toujours passionnantes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en apprends à chaque fois! Incroyable.

      Supprimer
  12. Réponses
    1. N'hésite pas, c'est bien fait, instructif (ce n'est pas un gros mot ^_^)

      Supprimer
  13. J'adore cet article, j'adore ton dernier paragraphe et j'adore les commentaires... Jérôme et Aifelle, vous vous lâchez ^_^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espérais bien amuser quelques passants et susciter quelques trucs plus barrés... Même si le bouquin est sérieux sur le fond et amusant pour la forme.

      Supprimer
  14. Je ne savais pas non plus pour les mamans kangourous !

    RépondreSupprimer
  15. eh mais ça a l'air amusant comme tout !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Amusant et bien documenté quand même.

      Supprimer
  16. Rien que le titre vaut son pesant d'or ! et attise ma curiosité. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mieux vaut des titres attractifs pour des contenus scientifiques (mais pas pesants)

      Supprimer
  17. Mince, le titre laissait présager du "mardi, c'est permis", mdr !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans le cas des insectes, ce ne serait pas plutôt des hannetons ?

      Supprimer
    2. Le titre, oui, et certains passages sur les mœurs des bestioles ne sont pas piqués des vers. ^_^

      Supprimer
    3. (en corrigeant une faute d'orthographe, j'ai changé l'ordre des réponses)
      Oui, piqués des hannetons serait plus approprié... ^_^

      Supprimer
  18. J'attaque la douloureuse (la découverte du GR mouahaha), armée de mon bouclier anti-PAL!
    Voilà un titre bien trouvé qui n'a pas manqué attirer mon oeil (mais je suis armée de mon bouclier donc lol). Ça m'a fait penser à un autre livre sur la sexualité des insectes (entre autres) d'Olivia Judson, assez amusant car présenté sous forme de lettres d'insectes préoccupés par leur vie intime, adressées au Dr Judson.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attends là, ça me dit quelque chose, ce bouquin dont tu parles! Bon, je verrai à la bibli, et pas tout de suite, car ça ferait redite, j'ai besoin de changer de sujet.
      (un saut sur le site) Il est à la bibli!

      Supprimer
  19. C'est une histoire de bête de sexe en somme :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Génial! Quelle expression bien trouvée. Oui, c'est ça... ^_^

      Supprimer
  20. Réponses
    1. Comme souvent dans les bouquins scientifiques sérieux et documentés (mais non dénués d’humour), le titre est attractif, il le faut bien! Là, oui, il est excellent.

      Supprimer
  21. En découvrant le titre, je m'attendais à un livre super chaud (pensant que les séances à la piscine de Dame Keisha motivaient une certaine ardeur), et là je tombe sur un livre animalier. Limite déçue, je t'avoue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bisous et sans rancune. À bientôt.

      Supprimer
    2. Tu fais partie des petites coquinoutes, allez, avoue... De mon côté j'avoue l'avoir fait exprès...
      Bouquin instructif mais pas ennuyeux, et je ne peux pas te raconter toutes les inventions et pratiques des bestioles, mon blog en rougirait.
      Évidemment, avec des humains, c'est un autre genre de romans, que je ne lis pas (cela me ferait hurler de rire ou pleurer de tristesse, je le sens).
      La piscine, c'est du sérieux, non mais. Je scuplte mon corps de déesse, c'est tout.

      Supprimer
    3. Sans rancune non plus, bon dimanche!

      Supprimer
  22. Bon, je sais maintenant pourquoi les humaines ne sont pas heureuses ! C'est parce que si elle coupe l'endroit de notre cerveau, ça n'améliore rien, bien au contraire.

    Le Papou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais je ne parlais que des mantes religieuses... ^_^
      Bon dimanche!

      Supprimer
  23. Finalement, je comprends mieux l'ivresse du kangourou maintenant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pauvre kangourou... Il s'agissait d'un mâle, si je me souviens bien.

      Supprimer
  24. Je confirme, chez les humains, ne pas être futé remporte du succès XD nous avons des moeurs bien bizarres nous aussi, heureusement on en est pas encore à la pendaison ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une frange cachant les yeux, des vêtements mode, ne pas faire son travail scolaire et répondre au prof, ah trop la classe! ^_^ On sent que je fréquente (trop) les collégiens... Tous ne sont pas ainsi, oui, je le sais.
      L'attirance entre les êtres humains est une chose étrange, en effet; on dit parfois, "Mais que lui trouve-t-on?"

      Supprimer
  25. alors? Où tu en es de ton corps de déesse sculptée à la piscine?? Oui, d'accord c'est sans rapport avec ce livre animalier où l'on doit apprendre beaucoup effectivement si j'en juge par ton billet qui est déjà très instructif!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime ce genre de livres !
      Euh, la piscine, pas trop, car il me faut du calme et pas trop de monde (donc pas de centres aérés ou de gamins en vacances)

      Supprimer
  26. Réponses
    1. Sûrement plus chaud, mais pour les bestioles...

      Supprimer
  27. Tu as bien dû t'amuser, au vu des anecdotes que tu as choisies. ^^ Je ne suis pas spécialement tentée : j'en reste aux humains et à leurs moeurs sociales, c'est déjà pas mal aussi ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M'amuser et m'instruire, oui aussi. Les humains sont très bien aussi à étudier, non?

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!