mercredi 14 août 2013

Saison brune

Saison brune
Philippe Squarzoni
Delcourt, 2012 (oui, c'est une BD)





Le site de l'éditeur, avec présentation du livre, des "personnages", un résumé aussi. Tellement bien fait que je n'ambitionne pas de détailler plus. Un livre énorme par la taille (près de 500 pages) et le sujet, qui englobe réchauffement climatique, causes et conséquences, solutions (ou pas).(Je résume grossièrement, je sais)  L'auteur y a travaillé pendant des années, lu et épluché pour les lecteurs des tas de documents (qu'ils n'auraient sûrement jamais lus). Le résultat est un pavé, d'accord, mais rendu digeste, qui m'a fait réfléchir, et m'a pas mal interpellée, forcément. Un incontournable. A lire absolument si vous habitez la Terre.

Le titre? "Dans le Montana, il existe une cinquième saison, un moment suspendu entre l'hiver et le printemps, entre le gel et le dégel. Une "saison brune" intermédiaire, où les glaces ont commencé à fondre... mais où le printemps n'a pas encore affirmé sa présence."

Je vais juste relever quelques remarques au fil de la lecture:
"Tout ce qui va dans le sens d'une plus grande consommation matérielle contribue également à déstabiliser le climat." "La croissance s'accompagne nécessairement de l'augmentation des émissions de gaz à effets de serre." "L'ampleur des bouleversements à venir dépend encore de la façon dont nous allons réagir."
Pour les émissions de gaz à effet de serre, la voiture particulière se situe entre l'avion long-courrier et l'avion court-courrier (lui c'est le pire). Bon, on évitera de parler du 4x4, la bête noire de l'auteur, à juste titre. Même mon petit vélo n'est pas à zéro dans l'affaire (sans doute sa fabrication) et juste en dessous du TGV.
Saviez-vous qu'au Royaume-Uni 126 millions de litres de lait ont été importés en 1997, et 270 millions de litres exportés la même année?
Vers la fin le discours devient plus engagé.
"La crise écologique n'abolit pas la question sociale. Au contraire, les inégalités environnementales s'ajoutent aux inégalités sociales."

Comment réagir? Est-il encore temps? Non, pas de happy end.

Comment faire "passer" un tel volume d'informations? C'est là que le côté BD se révèle sans égal. Les images parlent. L'auteur utilise des références cinématographiques (le début... et la fin de certains films). Il illustre aussi par la reproduction de tableaux (le tricheur de George de La Tour, les chasseurs de Brueghel). Lui et sa compagne Camille sont mis en scène dans leur vie, leurs voyages, leurs balades en montagne; il s'interroge, se remet en cause, n'évite pas ses propres contradictions. Finissant par ne plus prendre l'avion pour se rendre à des festivals BD (il y a des alternatives à l'avion), mais ne désirant pas plus que nous aboutir à mener la vie d'un indien pauvre.


Avis sur babelio

34 commentaires:

  1. J'aviste sur terre. Si ! Mais la BD et moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu te prives de bien des coups de coeur... Et comme je viens d'en lire trois quasi d’affilée, différentes mais très très bien, tu vas devoir serrer les dents (ou craquer)
      Et ce matin Aifelle s'y met aussi... ^_^

      Supprimer
  2. La prise de mesures pour lutter contre la dégradation de l'environnement, le réchauffement climatique ont des implications si complexes à tous les niveaux que c'est un casse-tête pour les mettre en œuvre au niveau des pouvoirs de décision.
    500 pages pour présenter le sujet suffisent à imaginer que c'est de trouver des solutions qui conviennent à tous...
    Pas besoin d'aller chercher loin si on parle, p ex, d'augmenter des taxes: tout le monde est contre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement il semble qu'il n'y a guère de mesures efficaces, et ça urge pas mal!
      Pour résumer un peu vite, il faudrait que chacun dans nos pays "aisés" y mette du sien, mais en espérant que l'exemple vienne aussi de plus haut, des politiques... Et encore pas sûr que ça suffise. L'avenir s'annonce mal.

      Supprimer
    2. J'ai suivi en 2012 une série de présentations du sujet par des scientifiques, professeurs et responsables politiques: j'ai pu mesurer comme il est difficile d'accorder les violons.
      Doit-on penser que la terre devrait s'adapter à l'homme ?

      Supprimer
    3. La Terre ne va pas s'adapter à l'homme, et il serait temps de réduire nos prétentions à tout gaspiller...
      Surtout que dans certains pays cela va être catastrophique!

      Supprimer
  3. Tiens, je suis en train de tenter de le lire celui-là, mais je cale, en partie parce que j'ai du mal à me concentrer sur les récits plus longs en ce moment, en partie parce que je sais déjà tout ce que j'y ai lu (j'en suis à 100-150 pages). Je ne sais pas encore si je vais continuer, je l'ai déjà prolongé une fois et j'arrive bientôt à "échéance"...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu plus de mal sur les "monologues" plus longs, et la première partie. Évidemment que je connaissais déjà tout ça en gros, mais c'est un résumé moins fatigant que lire un gros bouquin dessus.
      Pour la suite, j'ai trouvé que c'est plus aisé à lire, plus concret, mais sans doute n'apprendras-tu pas beaucoup de plus. Continue quand même, il y a de jolies bases de réflexions.

      Supprimer
  4. Tiens, je parle aussi d'une BD aussi aujourd'hui et c'est rare .. Celle-ci m'interpelle comme dirait l'autre, je vais voir si elle est à la bibliothèque, on n'en sait jamais trop sur le sujet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de la voir! Et Lepage, dont je viens d'aimer son voyage aux îles de la désolation! (trois bonnes pioches ici en bibli la semaine dernière...)

      Supprimer
  5. Une BD de 2012 est sûrement à la bibli je vais vérifier mais de toutes façons le titre est noté pour un cadeau à mes enfants qui sont à la fois sensibles au sujet et amateurs de BD
    Ah la cinquième saison mystérieuse ..........

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. S'ils sont sensibles au sujet et amateurs de BD, ils vont apprécier!
      Jolie coïncidence, oui, cette cinquième saison...
      Au fait j'ai demandé l'achat du livre de Bass à la bibli, ainsi que la cabane dans les Appalaches... Et emprunté le gros bouquin sur les écrivains marcheurs... Et discuté Montaigne avec un bibliothécaire...

      Supprimer
  6. Il me fallait encore une excuse pour prendre un abonnement à la médiathèque de la ville voisine : cette BD s'y trouve !
    Je crains cependant que cette lecture n'aggrave mon pessimisme face à l'inertie des populations des pays dits développés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et j'espère que tu trouveras d'autres pépites encore dans cette bibliothèque! ^_^
      Hélas oui, pas très optimiste, cette histoire vraie... Pas de happy end à attendre, même si on se secoue beaucoup. Reste encore un petit créneau...?

      Supprimer
  7. Une BD de 500 pages !!! Mais comment la tenir en main ?... ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai un canapé confortable, elle tient sur les genoux...
      Le poids m'a cassé les épaules sur le trajet bibli maison, surtout que j'avais aussi emprunté une autre BD aussi lourde.^_^

      Supprimer
  8. Deuxième BD réservée en cinq minutes entre toi et Aifelle ;-) Heureusement que je peux discrètement dépasser les quotas :-D

    Merci pour ton billet en tout cas car je ne l'avais pas repérée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous sommes à ton service, tu sais!!! ^_^

      Supprimer
  9. Trop ambitieux pour moi je pense...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi? J'avoue ne pas avoir suivi à 100 % tous les discours et autres pourcentages, mais globalement ça se lit bien.

      Supprimer
  10. Je crois que je vais recopier le commentaire de Noukette... Et puis au final ça doit quand même être assez déprimant même si cela nous pousse à regarder la réalité en face.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien de fort optimisant là-dedans, c'est sûr... Mais si tu la vois, tente la lecture!

      Supprimer
  11. Oh, que voilà un sujet qui m'intéresse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu trouveras facilement ce livre, alors! Un superbe travail pour mettre la documentation à porté de cervelle et aussi une bonne BD.

      Supprimer
  12. Oui, tout le monde veut consommer de plus en plus et à moindre coût, sans se soucier des effets. Le 4X4, mon ennemi depuis longtemps. L'avion, oui, ça pollue. Mais je suis étonnée qu'il ne parle pas de l'élevage industriel ? La consommation industrielle, c'est ça qui nous conduit au désastre mais je crains que les gens préfèrent continuer à consommer plutôt que sauver notre planète.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'aime pas non plus les 4x4 lorsqu'ils ne servent à rien (ce qui est le cas dans 99% des cas?) et qu'une petite voiture en ferait autant...
      On ne parle pas de l'élevage industriel (déjà en 500 pages, il y a du lourd!); mais on rappelle que pour produire 1 kg de viande il faut beaucoup de céréales... C'est évident qu'il faudra aussi agir sur l'alimentation.
      Oui, consommer toujours plus, mais tout est fait pour qu'on consomme !

      Supprimer
  13. Haha, j'adore le "à lire absolument si vous habitez sur Terre". Ah ben c'est sûr pour moi que ça passera mieux ce genre de sujet en format BD qu'en format livre sans images.:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans images et respiration lors des balades en montagne, je n'aurais pas tenu 20 pages!
      Oui, tout le monde est ou sera concerné...

      Supprimer
  14. Réponses
    1. Il me reste à espérer que tu pourras le trouver aisément.

      Supprimer
  15. Alors là tu me donne vraiment envie !
    Surtout que j'avais beaucoup aimé quelques uns de ses précédents ouvrages.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le but était de donner envie... ^_^
      Quoi? J'ignore tout de lui, il va falloir que je m'y penche...

      Supprimer
  16. il m'est tombé des mains... trop didactique à mon goût.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est du super copieux, en effet... Mais ne crois pas que j'ai retenu tous les pourcentages donnés... ^_^
      Cependant je l'ai trouvé plus intéressant dans les dernières parties.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!