vendredi 30 août 2013

Triburbia

Triburbia
Karl Taro Greenfeld
Philippe Rey, 2013
Traduit par Françoise Adelstain



Vous aimez New York? (Là j'en vois qui ont déjà sorti leur passeport) Manhattan? (J'en entends qui soupirent)
Cap donc sur le quartier de Tribeca (acronyme de Triangle below Canal Street)

D'assez courts chapitres axés sur différents habitants de Tribeca, ayant pour point commun de partager un petit déjeuner après avoir déposé leurs enfants à la même école, permettent de suivre l'évolution du quartier (où habiter un loft n'est pas accessible au premier venu!), en un kaléidoscope maîtrisé et passionnant.

 "Qu'est-ce qui les rassemblait? Encore maintenant, ils se posaient la question. L'ingénieur du son regardant Sumner avec dégoût, l'auteur dramatique qui ne voyait dans le sculpteur qu'un goy à l'esprit médiocre, les mémorialiste qui leur en voulait à tous de n'avoir pas pris sa défense quand on l'avait cloué au pilori, le photographe se demandant régulièrement pourquoi il trainait avec cette bande de médiocres. C'est par hasard qu'ils avaient des enfants à peu près du même âge fréquentant la même école. Et le vague sentiment de parenté qu'ils éprouvaient, ils le devaient à ce qu'ils n'étaient pas - ni avocats, ni banquiers, ni dirigeants de sociétés d'investissement, comme tant de ceux qui débarquaient maintenant à Tribeca."
Hudson Street

"Les riches d'ailleurs semblaient arriver en nombre sans cesse croissant. Au début, elle n'avait pas remarqué le changement : la disparition des Ford cabossées au capot aussi long qu'une table de ping pong et des break Volvo avec de la toile adhésive en guise de vitre arrière au profit des Mercedes et Land Rover dernier cri, garées le long des trottoirs et l'air abandonné sous l'éclairage triste de la rue, mais rutilantes, attirant le regard, et malgré cela pouvant rester intactes de journées d'affilée, signe de l'embourgeoisement du quartier."

Un quartier pluriculturel, pluriethnique et religieux, et bobo, en gros.

J'ai beaucoup aimé ce roman, qu'on ne lâche pas, tellement l'auteur (à suivre, certainement!) excelle  à croquer ses personnages et à installer le lecteur directement dans le vif du sujet.

L'auteur, dont c'est le premier roman, habite Tribeca, il est né à Kobé d'une mère japonaise et d'un père américain.

Merci à l'éditeur pour cette jolie surprise dans ma BAL...Ainsi qu'à Anne et Arnaud.

52 commentaires:

  1. Un roman sur une tribu de riches extraterrestres, ou peu s'en faut...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu l'as lu?
      Je n'ai pas eu cette impression, d'accord la plupart ne sont pas dans le besoin, mais ils bossent pas mal pour se maintenir...

      Supprimer
  2. Même si je ne connais pas New-York, je retiens le titre, j'aime bien en général ces kaléidoscopes de personnages et vu de chez moi, ceux-là me paraîtront exotiques.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aimé, bien évidemment à cause du sujet, mais surtout pour l’écriture et le ton.

      Supprimer
  3. Certains lecteurs critiquent un peu la construction de ce roman mais il m'attire inexorablement!:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai lu aucun billet!
      J'ai utilisé le mot kaleidoscope pour la construction, oui les chapitres avec un personnage principal différent, dans son passé ou son présent, ça peut déconcerter, mais moi j'aime beaucoup ça!

      Supprimer
  4. La photo de la rue ! Ça ravive des souvenirs de l'an passé, et de mon voyage là bas ! Je crois que New York est une ville à visiter de nombreuses fois pour vraiment pleinement la comprendre...car j'ai eu un peu de mal avec tout ce "cosmopolisme". Ce roman semble un bon moyen d'y retourner le temps de quelques pages !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah New York... J'y suis allée deux fois, ce fut trop court d'ailleurs. Seulement Manhattan, et beaucoup à pied.

      Supprimer
  5. La construction du roman a l'air intéressante !

    RépondreSupprimer
  6. Pas tentée à cause des chapitres courts. J'ai reçu une autre belle surprise de la même maison d'édition et qui est aussi un premier roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois deviner (même si je ne l'ai pas demandé, finalement). En revanche j'en ai eu un autre qui n'est pas un premier roman, bien écrit, mais... affaire à suivre sur ce blog!

      Supprimer
  7. il me tente bien ce roman
    comme beaucoup de Français j'ai adoré NY et e rêve d'y retourner
    Luocine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A NY on a l'impression d'être dans un film ou un feuilleton...

      Supprimer
  8. Ah,destination New York, j'ai opté pour le livre de photos, de temps en temps, ça fait du bien de voyager en images.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais là j'ai voyagé (et pas qu'à New York) grâce à un bien beau roman...

      Supprimer
  9. ça pourrait me plaire ça, surtout avec des chapitres courts^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le livre n'est pas très long non plus et se lit agréablement.

      Supprimer
  10. New York, Manhattan, j'adore, oui ! Et je vois que l'auteur a un peu de japonais dans le sang. Il m'en faut pas beaucoup des fois pour m'attirer...^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un de ses personnages a aussi du sang japonais... (je connais tes sujets...)

      Supprimer
  11. Connais pas NY, c'est important avant de lire ce livre ?

    RépondreSupprimer
  12. Qu'est-ce qu'un quartier bobo ? Ce livre est un roman sans histoire ?
    Bon week-end.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aïe! Bobo est la contraction de "bourgeois bohème, phénomène que j'imagine plutôt parisien... Mais ça doit bien exister en Belgique. ^_^
      L'histoire apparaît peu à peu, au fil des chapitres plus centrés sur un personnage (qui tous se connaissent ou se sont connus)
      Bon week end à vous aussi!

      Supprimer
    2. Ah oui, je n'avais pas fait le lien avec la chanson de Renaud.

      Supprimer
    3. Mais oui, la chanson de Renaud...

      Supprimer
  13. J'ai cru que tu nous présentais un guide de voyage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si seulement je parlais de mon propre voyage... ^_^
      Non, juste un roman (et un bon à mon goût)

      Supprimer
  14. Excellent, je n'avais pas compris au début qu'il s'agissait d'un roman, je pensais plutôt chroniques. J'adore ces effets kaléidoscope.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas prononcé le mot qui fait fuir, à savoir nouvelles, parce que ce n'en sont pas vraiment, on reprend les mêmes personnages, mais chaque chapitre est assez complet (quitte à en savoir plus ensuite)

      Supprimer
    2. Argh, tu prononces le mot le plus convaincant ! ^^

      Supprimer
  15. J'ai sorti mon passeport (oups, périmé je crois !) j'ai soupiré et j'ai noté... ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien fait! ^_^
      Sans passeport on peut voyager par les livres, et aller aussi dans plein de pays, tu sais...

      Supprimer
  16. Tribeca, ça me rappelle un pub qu'on a cherché là-bas pendant des heures, croyant devenir fou. L'enseigne avait tout simplement disparu sous la banderole annonçant le changement de propriétaire... Je note ce roman, il pourrait me plaire! :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les choses bougent beaucoup à New York, alors si on veut retrouver un endroit...

      Supprimer
  17. Ca m'intéresse et nous change un peu de Manhattan, Greenwich Village, Brooklyn ou le Bronx. Je connais ce nom, Tribeca, depuis un certain fait divers à New York concernant un homme politique français.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon, cette histoire, c'était là? ^_^
      Je connaissais ce nom avant, mais j'oublie toujours la signification!

      Supprimer
  18. J'aime découvrir chez toi des romans que je n'aurais pas eu l'idée de lire, sinon ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bon roman de la rentrée, dont on n'a pas l'air de trop parler sur les blogs, c'est dommage...

      Supprimer
  19. Je ne connaissais pas du tout et oui j'aime New York, j'aime aussi beaucoup cette maison d'édition alors je vais noter ce titre et qui sait ? me laisser tenter lorsque j'aurai lu quelques livres de ma PAL. Merci pour la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Jolies couvertures, n'est ce pas? J'espère que ce roman croisera ta route.

      Supprimer
  20. On y croise des célébrités ? Il parait qu'elles habitent toutes là-bas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Paraît, oui, mais dans le roman, on se contente de personnages imaginaires.

      Supprimer
  21. Oh oh, ça me tente beaucoup. Je ne connaissais pas du tout mais tout a l'air très sympa, le lieu, les personnages. Le voilà noté dans ma lal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison de te laisser tenter, c'est un bon roman!

      Supprimer
  22. Un petit voyage à NY ?!! Pourquoi pas ;0)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours partante! Le roman est bien, aussi!

      Supprimer
  23. Je suis très tentée aussi, d'autant que j'ai prévu un séjour à New-York prochainement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Veinarde!
      Bon, ce n'est pas un guide touristique pour autant... ^_^

      Supprimer
  24. J'en reviens mais pourquoi ne pas y retourner littérairement ? Je ne suis pas contre, tu penses bien ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En rédigeant mon début de billet, je pensais très très fortement à toi! ^_^ Et tu y étais encore? Tu vas nous raconter...
      Un bon bouquin, à part ça.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!