mercredi 11 septembre 2013

L'inconstance de l'espèce

L'inconstance de l'espèce
Der Hals der Giraffe
Judith Schalansky
Actes Sud, 2013
Traduit par Mathieu Dumont



Curieux et brillant roman où tout est vu par Inge Lohmark, professeur de biologie (et de sport) sous l'angle de la biologie justement.

Voyons par exemple ses élèves entre enfance et adolescence:
"Apathiques, dépassés, exclusivement soucieux d'eux-mêmes. Ils s'abandonnaient sans retenue à leur indolence. L'attraction terrestre semblait agir sur eux avec trois fois plus de force. Toute chose requérait un immense effort. La moindre parcelle d'énergie dont disposaient ces corps était mobilisée pour une métamorphose douloureuse qui n'était pas sans rappeler la laborieuse libération de la chrysalide. Ce n'est qu'en de rares cas, cependant, qu'un papillon en résultait."

Sa vision d'une mère d'élève célibataire :
"Le patrimoine héréditaire comme seul et unique investissement dan le futur. Dans l'espoir que ses propres gènes, recomposés différemment, puissent s'avérer en fin de compte avantageux et afin que le succès de ce mélange distingue, par effet rétroactif, le transmetteur. Surtout lorsque l'autre porteur de l'information génétique s'était fait la malle."

En ex-Allemagne de l'est, les cinquantenaires ont encore des souvenirs précis d'avant la chute du mur. Le mari d'Inge vivote en élevant des autruches. A cause de la dénatalité, moins d'enfants, moins d'élèves, le poste d'Inge est en péril.
Son voisin Hans est un solitaire forcé.
"Hans disait qu'au moins, avant, il y avait eu la Stasi pour s'intéresser à lui. Quand il se sentait particulièrement seul, il relisait son dossier."

Drôle de roman inclassable, avec un regard original et décapant sur le quotidien d'un professeur, qui m'a évidemment enchantée! A prendre souvent au dixième degré, les parents sont prévenus! Avec en prime une vision de l'ex-Allemagne de l'est, à ma connaissance peu courante en roman.

Les avis de cathulu,

36 commentaires:

  1. Il m'avait intrigué à sa sortie, pourquoi pas, ne serait-ce que pour la vision de l'ex-Allemagne de l'Est.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce livre est apparu sur les étagères de la bibli, et ensuite je me suis rendu compte que Cathulu en avait parlé. J'ai beaucoup aimé cette façon "biologie" de voir son environnement professionnel et familial, tu sais. Si tu le vois en bibli, laisse toi tenter.

      Supprimer
  2. Bizarre vous Vézina dit bizarre ?
    En tout cas j'adore la couverture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gloups, c'est l'automne qui te fait ça?
      J'aime aussi la couverture...

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Donc tu sais ce qu'il te reste à faire...

      Supprimer
  4. Oh les extraits sont drôles comme tout ! :D

    RépondreSupprimer
  5. Oh, il ne s'agit pas de biologie animale, contrairement à ce que je pensais... quoique...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis bien amusée en tout cas (et j'aime aussi la biologie... et les ados. ^_^ ...)

      Supprimer
  6. Cela me rappelle le film "Good Bye Lenin".

    RépondreSupprimer
  7. Le sujet et le traitement me tentent, mais les extraits que tu as mis me séduisent moins...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah bon? Je trouve justement que c'est fort réussi de tout traduire en mode "biologie".

      Supprimer
  8. J'ai éclaté de rire à la description des élèves, c'est exactement ça ! Et ton commentaire du quotidien du professeur de manière décalé à prendre au dixième degrés me tente plus que tout, et en plus je vois qu'il est à la bibliothèque. Je le note tout de suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chic, chic! Tu sais, j'ai aussi fortement pensé à certains gamins de mon entourage... Ceux qui poussent comme des asperges et ont du mal à se tenir droit...

      Supprimer
  9. "Tout est vu sous l'angle de la biologie." Le genre d'argument qui me fait fuir à toutes jambes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ooooh Jérôme, tu as tort! Relis les passages, cela ne t'amuse pas?

      Supprimer
  10. S'il y a autant d'absurde et d'humour que dans "Goodbye Lenin", pourquoi pas ? Mais je n'ai pas de biblio, ha ha !!! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment ça, pas de biblio? Rien de rien dans ton coin?

      Supprimer
  11. Voilà qui semble bien originale ! Elever des autruches, moi, en reconversion professionnelle, ça me parle ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Gare aux omelettes, les oeufs sont gigantesques! De plus ce sont des bestioles avec un caractère particulier, on dirait.

      Supprimer
  12. En librairie, j'aimais bien la couverture et étais intriguée. Merci de ton billet qui m'en donne une idée plus précise. Je pense que je l'emprunterai à la biblio.

    RépondreSupprimer
  13. Il y a vraiment du bon chez les Allemands côté livres. Pour l'instant je n'ai pas eu de déception, voire j'ai souvent été épatée. Je note donc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait j'en lis peu (parfois ça manque un peu d'humour?), mais quand c'est bon, c'est bon.

      Supprimer
  14. j 'ai bien ri aux passage que tu as choisis je lirai surement ce livre un jour
    Luocine

    RépondreSupprimer
  15. Ohoh, voilà qui pourrait bien me tenter. Je vais le surveiller à la bibli!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un roman venant d'Allemagne, j'en trouve peu qui me plaisent!

      Supprimer
  16. Bonjour Keisha, je l'avais repéré rien qu'à l'autruche très photogénique. Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon dimanche à toi aussi.
      Autruche justement, en photo ça va, car en vrai pas sûr qu'elle soit toujours de bon poil (ou plume)

      Supprimer
  17. en effet, les extraits sont décapants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis ravie, ils méritent le détour, non?

      Supprimer
  18. Il est dans ma LAL, noté à sa sortie mais je suis incapable de savoir pourquoi et quand exactement. Je crois que le côté "biologie" humaine me plaisait bien mais ton billet me fait quand même hésiter du coup, malgré ton avis positif. Le côté prof et 10ème degré... A voir peut-être si je le trouve dans ma bibliothèque.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oublie mon paragraphe prof et dixième degré, et lance toi!

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!