vendredi 8 novembre 2013

Aventures en Loire / La caresse de l'onde / La compagnie du fleuve


Un billet compte triple pour deux livres jumeaux, l'un prêté récemment par la blogueuse du Petit carré jaune (proche du fleuve royal!) et l'autre proposé sur le blog en juillet 2008, autant dire au tout début. Bernard Ollivier raconte d'ailleurs dans son ouvrage sa rencontre avec Thierry Guidet, dont il a lu et relu le livre.
Puis Mina a présenté, dans la collection Petite philosophie du voyage chez Transboréal, un petit livre dédié au canoë. J'en parlerai donc ici aussi. Et pour les amateurs de classiques anglais, existe toujours En canoë sur les rivières du nord, de Robert Louis Stevenson.

Aventures en Loire
1000 km à pied et en canoë
Bernard Ollivier
Phébus, 2009


Le titre résume le contenu. Bernard Ollivier, c'est celui de La longue marche, racontant son périple à pied sur la route de la soie. Pour Aventures en Loire, fini l'exotisme, mais la Loire est bien belle, non?

 Un passage vers la fin:
"L'aventure est au coin de la rue. Ce n'est pas une question de kilomètres mais de regard. En descendant la Loire, j'ai eu mon compte de rencontres, de solitude, de peurs et de joies, de difficultés aussi, en naviguant durant cet été pourri. J'ai surtout eu l'occasion d'aller un peu plus loin en moi-même. A 70 ans, le risque est grand de considérer que c'est le bout de la route, que le trajet de vie va prendre fin.C'est absurde.(...)
Mon autre objectif était de  me prouver que l'hospitalité n'est pas morte. Dans la société que ma génération a construite, l'individualisme a été érigé en dogme. (...) Dans ces conditions, mon aventure ligérienne ne me condamnait-elle pas à un chemin solitaire? On a vu qu'il n'en a rien été."

Des vins (mais avec modération!) en titres de chapitre ponctuent cette descente de la Loire, agréable à lire, même s'il est dommage que l'auteur était pressé par le temps, devant se retrouver à Paris pour l'association Seuil, qui a pour but d'aider des adolescents en difficulté en les emmenant sur de longues marches durant plusieurs mois.

Le bouquineur en parle.
La caresse de l'onde
Petites réflexions sur le voyage en canoë
Patrice de Ravel
Transboreal, 2009



C'est à une promenade toute en douceur et fluidité que nous convie Patrice de Ravel, rappelant les origines canadiennes indiennes du canoë, parfois méprisé et mal aimé justement à cause de ces origines, mais qui permet une exploration et une découverte impossibles autrement. Voyager de nos jours, dans nos contrées développées et industrialisées demande des efforts, amplement récompensés par le bonheur de suivre le fil de l'eau. Une passion que l'auteur a su partager.
Encore une bonne pioche dans cette collection!


 Thierry Guidet
La compagnie du fleuve

Mille kilomètres à pied le long de la Loire
Editions joca seria, 2004

En avril 2000, Thierry Guidet demande un aller simple pour Valence au guichet de la gare de Nantes, précisant : "Le retour, je le fais à pied !"
Et voilà, c'est parti pour mille kilomètres en essayant de suivre au plus près le fleuve dit "royal" dans une de ses parties. Tournant le dos à la direction de Compostelle, mais Bible en sac, "livre de marcheurs, excellent rapport qualité/poids", il voyage en solitaire, trouve parfois des compagnons de voyage, fait des rencontres, échange, fait part de ses réflexions, nous sert parfois de guide, médite, et  trouve un certain apaisement.

Voilà un livre modeste et tranquille ; faire ce chemin avec Thierry Guidet a été bien agréable ...
Commentaires récupérés

Cuné Il y a 4 ans
Tu m'as donné envie : je l'ai commandé en occasion sur Price Minister. Bon, c'est surtout pour mon mari, mais je le lirai aussi ;o)
 
keisha Il y a 4 ans
Je vous souhaite bonne lecture à tous les deux; cela me fait penser que j'ai lu quelques livres intéressants du même genre, il faudra que j'en parle un de ces jours ...

Dominique Il y a 2 ans
J'aurais du me douter que si quelqu'un l'avait lu ça ne pouvait être que toi
je n'ai pas chercher sur le web persuadée que ce livre était trop ancien pour avoir été chroniqué !
il fait partie de ma bilbiothèque très privée, je ne sais pas trop pourquoi car il n'est pas exceptionnel mais j'aime le ton, l'ambiance qui se dégage et les lieux parcourus



keisha Il y a 2 ans
@ Dominique
Pour une fois qu'un auteur visite un lieu bien proche!
J'ai aussi lu pas mal de récits du genre La route de la soie à pied, le Kamtchatka à pied, la Sibérie de diverses façons à diverses périodes (y compris début 19ème siècle), bref les récits de
voyage me passionnent depuis longtemps.
J'ai emprunté un livre sur La marche (auteur, Hue) et me demande si tu l'as repéré (non, pas celui de Rébecca Solnitz, celui là je dois le relire)

Dominique Il y a 2 ans
Oui oui je l'ai lu celui de Hue le lien tout de suite là pour toi
http://asautsetagambades.hautetfort.com/archive/2010/05/01/l-apprentissage-de-la-marche-jean-louis-hue.html
j'ai beaucoup aimé sa façon de nous entrainer vers d'autres lectures, intelligent, érudit et jamais ennuyeux

keisha Il y a 2 ans
@ Dominique
Il était dans les nouveautés, mais je vérifie, avril 2010, cela ne m'étonne pas que tu l'aies lu, tout à fait d'accord avec ton avis (je l'ai commencé hier soir)

32 commentaires:

  1. Nous faire noter un livre ne te suffit plus ? il faut que tu nous en proposes une palanquée ... le Kauffmann au bord de la Marne m'a un peu freinée sur ce genre de périple, mais pourquoi pas, plus tard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ont des choses en commun... La non fiction, et l'eau (dessus ou au bord), le canoë, bref ils pouvaient se rencontrer ici.

      Supprimer
  2. 3 livre pour un billet? C'est promo ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La maison keisha ne recule devant rien!

      Supprimer
  3. C'est tentant, surtout avec ce lien fait avec un petit livre que j'ai apprécié. Je crois que les deux vont rejoindre ma liste des "un jour, peut-être" et je verrai si je les croise.

    Pour La Caresse de l'onde... tu as tout dit !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La caresse de l'onde est un des bons crus Petit philosophie du voyage! Pour les deux autres, sache que je ne suis pas bien loin de certains coins traversés!

      Supprimer
  4. A l'époque, après avoir lu ce très beau livre de Bernard Ollivier, je concluais ainsi mon billet : "On se laisse transporter et on suit avec plaisir sur la carte en tête d’ouvrage, la progression du voyageur, véritable humaniste ayant déjà vécu une vie pleine et riche d’émotions et d’aventures, la tête pleine de projets et à l’agenda chargé. Au-delà de l’exploit physique, un parfait manuel de savoir vivre, dans le sens de vivre « une vraie vie ». Un livre qui fait du bien à l’âme, à notre époque c’est une pépite sans prix."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Une vie pleine et riche d'émotions...", oui, et qui continue encore, car il me semble qu'il a écrit depuis. A l'époque ce ce voyage, je crois qu'il avait la soixantaine.

      Supprimer
  5. Un peu plus, le bouquin date de 2009 et il est né en 1938. La marche conserve !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il m'épate! Surtout qu'il a bu le bouillon au pont de Tours...

      Supprimer
  6. j'ai passé un bon moment sur ce bateau mais j'ai préféré malgré tout le Thierry Guidet
    et merci pour le lien et les citations !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi (peut être l'effet de surprise). Le transboreal sur les canoë est un bon choix de cette collection.

      Supprimer
  7. Embarquer mes désirs d'évasion sur un canoë, abandonné au fil de rivière, voilà qui me plairait. Il faudra attendre la belle saison, à moins qu'avec Transboreal...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne pas hésiter à voyager avec Transboréal, on ne risque pas la fatigue...

      Supprimer
  8. Récupéré d'il y a 4 ans ? Quelle mémoire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis normale, tu sais, c'est juste quand j'ai déménagé mes billets de l'ex blog avec copié collé, les dates y étaient.

      Supprimer
  9. C'est la Marne qui m'attend dans ma PAL, avec Jean-Paul Kauffman... Mes origines m'obligeaient à le lire !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai aussi noté cette descente de la Marne, mais j'attends un peu... Mais ce fleuve m'est inconnu (alors que la Loire, je vais encore la traverser - sur pont- dans moins de deux heures)

      Supprimer
  10. Je serais davantage attirée par Aventures en Loire. Descendre la Loire doit être une expérience assez grandiose. Le bateau a un côté paisible quand il n'y a pas de forts courants et qu'il fait beau, évidemment. Il se dégage de la couverture une impression de sérénité. Et s'il y a un peu de brouillard les paysages deviennent tout de suite fantomatiques. :-)
    Dommage pour l'auteur que la météo ne semble pas avoir été clémente.
    Et quant aux titres de chapitre, point trop d'eau ne faut non plus... sourire. Ilfaut célébrer tous les atouts de cette superbe région ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La Loire, c'est dans les 1000 km, ça démarre dans le Massif Central, donc paysages superbes, moi je la connais plus dans son côté plat et plus paisible (patrimoine de l'Unesco, tu sais!)
      Tous les gens ici savent que traverser la Loire à pied est interdit et dangereux...

      Supprimer
    2. Oui, j'avais entendu que c'était classé patrimoine de l'Unesco :-)
      Je ne savais pas que c'était interdit de traverser la Loire à pied mais je savais qu'elle est réputée dangereuse, en raison des courants et il me semble de bancs de sable.
      Je suis plusieurs fois allée sur ses rives dans la région de Sancerre, mon beau frère habite à une trentaine de km.

      Supprimer
    3. Elle est dangereuse à cause des bancs de sable, fluctuants... Interdit, mais après, il n'y a pas de gendarmes à chaque coin... Comme le chante Souchon : passe pas la Loire en été...
      En août lors d'une belle journée d'été en amont d'Orléans: oui, quel beau fleuve, son classement est mérité.
      Je n'habite pas loin de Sancerre (hum, avec modération)

      Supprimer
  11. Aventures en Loire est noté dans ma LAL, il me semble même qu'il existe en poche maintenant, tu me donnes envie de me lancer ;0)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le premier est plus facile à trouver, mais les deux autres sont bien aussi, tu sais!

      Supprimer
  12. Tu préserves ma PAL, c'est très sympathique.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est hyper loin de ta zone dangereuse, là...

      Supprimer
  13. Une jolie brochette. Je pense que c'est le second qui me tente le plus.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui sur le canoë est un petit régal! Le problème avec les autres voyages, c'est que c'est parfois un peu longuet...

      Supprimer
  14. Bonjour Keisha, je ne lis pas ce genre d'ouvrages mais j'aime bien lire des billets les concernant (comme le tien). Bon 11 novembre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'occasion de voyager.
      Bon lundi aussi (ici soleil!)

      Supprimer
  15. J'ai le Bernard Ollivier inscrit depuis pas mal de temps dans ma lal, mais pas encore eu l'occasion de le l'avoir en mains.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est le plus connu des trois sur les blogs, aussi avec son voyage sur la route de la soie.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!