lundi 27 janvier 2014

Le cinquième témoin

Le cinquième témoin
Michael Connelly
calmann-levy, 2013
Traduit par Robert Pépin



De Connelly, j'ai tout lu (ou presque), je crois qu'il me manque juste Les neuf dragons (2011) et Volte face (2012). Parmi ses polars, j'ai quelques chouchous, bien sûr, particulièrement ceux où intervient l'inspecteur Harry Bosch, quoique McEvoy et l'héroïne de La lune était morte sont très bien aussi.
Bref, dernièrement notre Connelly a une petite baisse de régime, son héros étant l'avocat Mickey Haller, à Los Angeles bien sûr, LA ville de Connelly, cela se sent bien.

En pleine crise des subprimes, Lisa Trammel ne peut plus payer ses mensualités à la banque, sa maison va être saisie, son dossier est entre les mains de Haller, qui espère faire traîner les choses le plus possible, c'est sa technique. Mais Lisa Trammel est accusée du meurtre de Mitchell Bondurant, cadre de la banque la menaçant, justement! Haller et son équipe se chargent de la défendre.

Nous voilà donc dans un de ces "romans-procès" à l'américaine, avec accusation, défense, juge arbitre, témoins, enquête, contre enquête. Bien des pages relatent le procès au tribunal. C'est très bien fait, Connelly connaît le sujet, l'on en apprend beaucoup, y compris sur cette affaire de subprimes et leurs conséquences. C'est bien mis en scène, avec quelques découvertes et rebondissements. De la belle ouvrage, comme Connelly sait en proposer, et un final très réussi!

Pas d'action vraiment haletante, donc, mais un joli petit jeu de chat et la souris entre accusation et défense. Haller défend, point barre. Mais sans se soucier de savoir si sa cliente est innocente, il ne veut pas lui poser la question, d'ailleurs."Je n'ai pas besoin de le savoir pour faire mon travail." Sa cliente crie son innocence sans faillir, les preuves contre elle sont quand même claires, mais Haller est tenace, et même si cette cliente ne lui paraît pas sympathique, il la défend bec et ongles. Une certaine ambiguïté plane sur tout le roman, on se demande (et Haller quand même, il est humain!) si elle a fait le coup...

Les avis chez babelio

36 commentaires:

  1. Bonjour Keisha, j'avoue avoir laissé tomber Connelly depuis un certain temps (j'ai Darling Lily et Deuil interdit dans ma PAL). Donc, je ne vais pas lire ce roman ci tout de suite d'autant plus que mon personnage préféré chez Connelly, c'est Harry Bosch. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux que tu cites, je les ai lus (forcément). Pas trop de souvenirs. Alors que les "grands" du début, avec Harry Bosch, là j'ai plus envie de les relire...
      Là le roman était sur le présentoir de la bibli, je me suis fait une séquence nostalgie...

      Supprimer
  2. je l'ai lu sans vrai déplaisir mais il est loin le temps où Connelly se lisait de façon haletante

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Connelly est toujours bon, mais, oui, on regrette la bonne époque... Harry, reviens! ^_^

      Supprimer
  3. Un auteur toujours pas lu. Je crois que le meilleur c'est "le poète" ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le poète, oui (mis sans Harry). Tu as Créance de sang, TB aussi. Avec Harry, prends n'importe lequel des anciens (en gros, avant 2000), pour une belle ambiance police de Los Angeles...Tu les trouveras en bibli (j'ai hélas vendu les miens en bourse aux livres)

      Supprimer
  4. Pareil que mes camarades, j'ai été une inconditionnelle des premières enquêtes d'Harry Bosch et ai un peu abandonné Connelly depuis quelques déceptions...;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il nous déçoit car on attend beaucoup de lui (en fait il reste bon, mais moins bon, quoi!)

      Supprimer
  5. J'ai du retard ! Si j'ai une brusque envie de Connnelly et de Los Angeles, après la petite dizaine (essentiellement des Harry Bosch) que j'ai lus, je viendrai bien sûr chercher ton avis ici... Ce n'est pas pour rien que tu te surnommes Keisha ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela faisait du temps que je n'en avais pas lu... Restling (blogueuse plus active, hélas, mais tout de même présente sur F... me les prêtait, à une époque)
      Tu n'as pas oublié l'origine de mon pseudo ^_^

      Supprimer
  6. Ca fait longtemps que je veux découvrir Connely...tu penses que je devrais commencer par celui-là? Parce que moi la crise américaine, je crois que je sature comme sujet de romans en fait...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, non, commence par un de ses plus anciens, les bien classiques, avec Harry Bosch en figure récurrente. Ou alors Le poète, tiens, réputé un de ses meilleurs. Se trouve en bibli, c'est sûr!

      Supprimer
  7. Bon, lui il est dans ma très vieille LAL, mais il n'a jamais réussi à en sortir avec tous ces petits nouveaux... C'est Le poète je crois, que j'avais noté (retrouve même plus mes notes de l'époque, je ne peux plus que me fier à ma tête pour la très vieille LAL...). Bon, en tout cas, plutôt éviter les dernières parutions si je comprends bien.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le poète, très bien (j'ai dû le lire deux fois...). Tu devrais trouver des titres en VO à petit prix pour ta liseuse...

      Supprimer
  8. Je ne l'ai jamais lu ! et je me dis toujours qu'il faudrait...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le mets dans les classiques, maintenant! Essaie de découvrir un de ses anciens titres, il y a du (bon) choix.

      Supprimer
  9. Ça fait longtemps que je n'ai pas lu Connelly. Comme toi, j'ai presque tout lu, sauf ceux que tu cites! ;-) Celui-là a l'air de tenir la route!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attention, c'est un "roman-procès" à l’américaine, mais bien fichu. Qui permet de se poser des questions...

      Supprimer
  10. Hormis les chroniques du crime, je les ai tous lu, et j'avoue que mes critiques sur les derniers étaient plutot critique. Tu peux passer les neufs dragons qui est particulierement mauvais. En revanche, ce qui concerne Haler, j’aime bien ce coté tribunal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas facile de rendre passionnantes ces histoires de procès, mais Connelly y arrive quand même. Heureusement qu'aux USA c'est aussi l'avocat qui cherche les preuves, sinon il n'y aura pas d'enquête à mon goût.
      Bon, je préfère les premiers (il y en a bien une vingtaine; de quoi s'occuper)

      Supprimer
  11. J'avais aimé "L'épouvantail" et "Le poète" mais je n'ai curieusement plus très envie de lire cet auteur, sans savoir très bien pourquoi d'ailleurs!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Manque de temps? Car il y en a des anciens qui sont vraiment très très bien!

      Supprimer
  12. J'ai un peu abandonné cet auteur mais bon, Connelly + procès = tentation.
    Le Papou

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Connelly = tentation carrément, non? Tu les as tous lus? ^_^

      Supprimer
  13. Moi non plus, je ne l'ai toujours pas lu... mais cette année j'ai inscrit plein de "nouveaux" dans mes projets de lecture : Dan Waddell (LC British Mysteries), Follett, Thilliez, Peter May... et Connelly ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Connais pas Dan Waddell, dis donc! Les autres, à part Connelly, connais pas en tant qu'auteurs de polars. Évidemment j'ai quand même lu Les piliers de la terre...

      Supprimer
  14. Auteur que je en'ai pas encore lu... mais je devrais sans doute

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais (ses plus anciens), tu pourrais (toutes les médiathèques)...

      Supprimer
  15. J'avais beaucoup d'a priori sur cet auteur mais finalement, j'ai lu 2 ou trois romans et j'ai accroché bien que je n'ai pas encore lu le nombre faramineux de romans de romans de cet auteur comme toi, mais je note je note !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avant les blogs (^_^) je connaissais peu d'auteurs de polars, alors j'avais englouti ceux là. Il en a écrit beaucoup, qui vraiment sont bien. Pas de détails glauques, LA en toile de fond, et des enquêtes millimétrées, ça j'aime bien.

      Supprimer
  16. Découvert sa plume récemment, j'ai encore tous les meilleurs à lire :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement! Prends ton temps, un de temps en temps...

      Supprimer
  17. je n'en ai lu qu'un je crois et je ne me rappelle plus lequel, ce n'est pas bon signe ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aïe oui... Quoique, tu te souviens peut être de quelques détails.

      Supprimer
  18. Connelly est assez bon généralement en polar judiciaire... Je tente de rattraper mon retard en lisant dans l'ordre ses romans... Encore un peu de temps pour celui-ci du coup.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut aimer ce genre avec procès à l’américaine. Bien fait, instructif, mais je regrette les premiers avec Harry Bosch.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!