vendredi 28 février 2014

Opération Sweet Tooth

Opération Sweet Tooth
Ian McEwan
Gallimard, 2014
Traduit par France Camus-Pichon


Au bout de quatre pages en compagnie de Serena Frome, "une erreur de la nature : une fille douée en maths", fille d'évêque (ça se passe en Angleterre), je suis allée vérifier le nombre de pages (plus de 400) et ai poussé un soupir d'aise : de longues heures de bonheur s'annonçaient.
Le lendemain, j'ai refermé le roman, terminé, pensant "sont vraiment forts ces (écrivains) anglais".

Une histoire de services secrets comme justement les anglais savent les écrire, Serena étant recrutée par le MI5 (mais à un échelon subalterne, c'est une femme). Une plongée dans les années 1970, les attentats (j'avais déjà oublié ça!) et la crise du pétrole (il y a vraiment eu cette histoire de semaine de trois jours?). Des nouvelles dans le roman, y compris l'intervention de probabilités, grâce à Serena. Très intéressant de réaliser comment Serena réagit à ces nouvelles écrites par Tom Haley, l'auteur qu'elle doit recruter à son insu, et dont elle tombe amoureuse. De l'amour, donc, une interrogation sur le travail de fiction, et un final superbe.

Les avis de clara, nathalie, dasola, kathel, reading in the rain,

74 commentaires:

  1. 400 pages en deux jours, je te tire mon chapeau, en ce moment je n'y arrive pas. Lecture prévue. Un jour. Bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est du Mc Ewan, très très fortiche, je n'ai pas lâché... Même si j'ai eu une vie, je suis même allée à la bibli, à la librairie et au supermarché, c'est dire...
      Ceci étant, je suis sur un livre très très bien, mais il va me falloir la semaine pour les 400 pages. Tout dépend, quoi. Même si la qualité est là, bien sûr.

      Supprimer
  2. Le début de ton billet m'a fait peur !:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai insisté sur les conditions! C'est tellement rare d'être ravie qu'un livre soit long et de savoir qu'on va se sentir bien avec!

      Supprimer
  3. Après toutes les bonnes critiques lues sur les blogs, la tienne vient de m'achever à me décider à lire ce roman même si, pour moi, 400 pages, c'est plutôt source d'hésitation - à moins que cela soit vraiment très très bon.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, ce n'est pas le roman le plus génial du siècle qui va renouveler le genre, mais le plaisir de découverte et de lecture est à son maximum, et ça, ça fait du bien!

      Supprimer
  4. Le roman ne me tentait pas du tout malgré tout ce que j’en lis de bien partout, les 400 pages m’inquiètent un peu mais votre très court billet – sans que je comprenne pourquoi – me fait revoir ma position….

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pfff! 400 pages comme ça, c'est du bonheur...
      Le court billet, c'est histoire de préserver la découverte des quelques péripéties.

      Supprimer
  5. Excellent de ne pas nous en dire trop sur l'histoire mais de nous dire ton plaisir de lecture ! Je pense quand même attendre le poche tranquillement, mais je me jetterai dessus quand il sortira

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour certains auteurs, je les lis sans même trop savoir de quoi ça parle, je leur fais confiance! Oui, le poche arrivera ; ici c'est ma bibli qui l'a proposé, j'ai donc sauté dessus!

      Supprimer
  6. une éternité que je n'ai pas lu cet auteur, je crois que je me suis arrêtée à Samedi, j'ai quelques wagons de retard mais je note celui là qui a l'air tentant

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas lu Samedi, mais je te conseille aussi Solaire, l'avant dernier.

      Supprimer
  7. J'ai de plus en plus envie de le lire !

    RépondreSupprimer
  8. On est entièrement d'accord !!! Roman dévoré comme toi en une journée ! Et comme toi je me suis dit "ils sont trop forts ces anglais !"

    RépondreSupprimer
  9. J'admire le talent de McEwan et j'ai hâte de le lire. En tout cas, ton avis me fait très plaisir.

    RépondreSupprimer
  10. très tentant... j'aime bien les histoires d'espions :) Et puis j'ai toujours en tête de lire cet auteur depuis Expiation...(le film).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On n'est pas du tout dans James Bond, mais cela ne me manque pas!

      Supprimer
  11. Tout à fait d'accord avec ton billet, et tu fais bien de ne pas trop en dire, tout en en disant assez pour allécher ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais il ne faut pas tout dire, ce serait criminel (j'ai apprécié de ne pas trop trop en savoir)

      Supprimer
  12. Premier livre que je lis de cet auteur. J'ai bien aimé alors je vais continuer la découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a Expiation, fort aimé, et Solaire, un peu différent (que j'ai adoré)

      Supprimer
  13. Je n'ai jamais lu cet auteur... est-ce un tort ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu te prives de biens des joies, dis donc!

      Supprimer
  14. Réponses
    1. C'est un grand critère pour moi... Savoir qu'il y aura toutes ces pages pour se plonger dans un chouette bouquin...

      Supprimer
  15. J'en suis à la page 100, je ne m'ennuie pas du tout, au contraire! C'est ironique, bien enlevé, et cela rappelle certains faits...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attends de voir le déroulement de l'histoire, et les nouvelles de Haley...

      Supprimer
  16. Réponses
    1. J'avoue manquer d'objectivité, mais ça fait du bien!!!

      Supprimer
  17. Lu dans un souffle ? Ok je prends ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est rare qu'un roman me fasse si peu de temps entre l'emprunt et la fin!

      Supprimer
  18. Ah génial, je le lirai aussi, c'est sûr !

    RépondreSupprimer
  19. Chaudement conseillé par ma meilleure libraire je l'ai à portée de main. Quinze jours de vacances qui s'annoncent... Je peux comme toi soupirer d'aise!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, seul problème, il ne te fera pas quinze jours... ^_^

      Supprimer
  20. J'adore ton 1er paragraphe ! Irrésistible ! Ça fait longtemps que je me dis qu'il faut que je lise cet auteur. Ce sera ce livre alors. Bon, pas pour 2014 a priori... mais sait-on jamais...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu veux des trucs plus drôlissimes, il y a Solaire et quelques scènes d'anthologie. Dans Opéraion Sweet Tooth, McEwan se tient mieux, on reste anglais, quoi. ^_^

      Supprimer
  21. Pareil que Cathulu. Mais je sais que ce livre finira entre mes mains ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi il faut lire plus loin que le début! (désolée quand même)
      Ce roman british a évidemment tout pour te plaire;

      Supprimer
  22. Prêté par une amie, il attend dans la PAL des prêts. Mais pas pour longtemps après lecture de ton billet !

    RépondreSupprimer
  23. dans ma pal! ce sera mon premier Mc Ewann étrangement ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons bon! Mais il n'est pas trop tard pour commencer!

      Supprimer
  24. J'ai super hâte de le lire, j'avais espoir que le dernier McEwan apparaisse dans les pépites de l'année....les critiques traditionnelles ne sont pas très élogieuses mais la blogosphère l'a quand même très bien accueilli!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quand il y a gros gros plaisir de lecture, moi je ne m'en prive pas. Bien sûr ce n'est pas "le roman du siècle", et alors? ^_^
      Tu verras, c'est fichtrement bien goupillé...

      Supprimer
  25. J'aimerais bien le lire là... maintenant ! Je note titre et auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Par chance, il s'est matérialisé sur le présentoir de ma bibli : et hop!

      Supprimer
  26. J'aime bien les histoires de services secrets, si elles ne sont pas trop compliquées. Je pense que je peux noter tout de même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas trop compliqué comme histoire, on s'intéresse surtout aux personnages. Mais pour comprendre la subtilité de la fin, mieux vaut ne pas avoir trop traîné dans sa lecture.

      Supprimer
  27. Il me tentait bien, tu confirmes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il était dans ma liste, aussitôt vu, aussitôt emprunté, aussitôt lu. Dites, M'sieur McEwan, faudrait en écrire plus, dis?

      Supprimer
  28. Bonsoir Keisha, merci pour le lien. Et je confirme, lecture agréable comme tout. Cela paraît tellement simple. Et il faut saluer la traduction très fluide. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, bonne traduction qui a son importance dans la fluidité et la vitesse de lecture, donc. Il me semble que cette dame est habituée à traduire Mc Ewan (ne pas changer une équipe qui gagne!)

      Supprimer
  29. J'étais plutôt frileuse à lire ce nouveau Coe mais ton enthousiasme vient de réchauffer ma motivation !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis d'un manque d'objectivité tenace, remarque, avec ces anglais... ^_^

      Supprimer
  30. C'est bon le manque d'objectivité avec Mc Ewan, tant on partage avec lui ce gout pour la lecture, les auteurs et un happy ending, ca ne se refuse pas : Il sait se renouveler.
    Les nouvelles de Haley, j'ai emprunté son recueil de nouvelles Sous les draps, tout un programme

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. PS: Sous les draps est un recueil de nouvelles écrit par Ian McEwan

      Supprimer
    2. Je confirme, il sait se renouveler dans ses histoires et le ton donné.

      Supprimer
    3. Sous les draps? Ouh là, mais il me reste plein de titres à découvrir, alors!

      Supprimer
  31. Moi aussi, quand j'ai lu que tu regardais le nombre de pages, j'ai cru que tu tentais d'évaluer ton supplice ;-) ...
    Le roman policier anglais (sous toutes ses formes, espionnage ou autre), j'adore ... je note.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois, oui, c'est pour évaluer la quantité de boulot qui reste! Mais là, non, que du bonheur!
      Ne t'attends pas non plus à du 100% espionnage...

      Supprimer
  32. IL me le faut, il me le faut, il me le faut! Et j'ai pensé à la même chose que Soie quand tu as dit que tu voulais évaluer le nombre de pages! J'adore l'auteur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore aussi l'auteur, et il m'en reste à lire...

      Supprimer
  33. Décidemment, c'est une conspiration pour me faire lire ce livre :-) :-) :-)

    RépondreSupprimer
  34. Bon, ton avis m'intrigue, je vais lire les avis que tu évoques, mais il a de bonnes chances de se retrouver sur ma LAL celui-là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble que les avis sont enthousiastes, pour ma part, un McEwan, je ne réfléchis pas...

      Supprimer
  35. Réponses
    1. Une lecture comme les anglais savent en fournir!

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!