lundi 5 mai 2014

Des mille et une façons de quitter la Moldavie

Des mille et une façons de quitter la Moldavie
Vladimir Lortchenkov
Mirobole éditions, 2014
Traduit par Raphaëlle Pache

Coïncidence? Un article du Courrier International m'apprend que "A partir du 28 avril 2014, les Moldaves détenteurs de passeports biométriques pourront voyager sans visa dans les pays de l’Union européenne."

Pourtant le roman absolument réjouissant, barré et burlesque (oui, A girl, tu notes) de Vladimir Lortchenkov offrait déjà des méthodes bien plus originales pour atteindre la Terre Promise des habitants de Moldavie, et en particulier ceux du petit village de Larga... à savoir, l'Italie! (Larga, petit village de 3 km de long possédant sa ligne de trolley, il fallait bien dépenser l'argent...)

Méthode assez classique tout d'abord : payer un passeur. Cher et pas forcément efficace.
Monter une équipe de curling, qui obtiendrait un visa pour participer aux compétitions.
Partir en tracteur volant, réhabilité ensuite en sous marin à pédales.
Lancer une croisade vers l'Italie!(l'idée du pope)
Sauter en parachute d'un avion survolant l'Italie, comme le Président du pays (objectif futur: ouvrir une pizzeria)

Jusqu'à une fin inattendue mais poétique...

Et j'en oublie dans la dinguerie bien givrée, parsemée tout de même de jolies critiques sur la Moldavie, petit pays à l'ombre du grand frère russe. Que j'ai eu la chance de visiter (une journée!) en 2008. Intéressant. Un petit air de Roumanie (le pays voisin).

Les avis de liliba et Yv (merci!)

Challenge Lire sous la contrainte de Philippe


36 commentaires:

  1. Je l'ai repéré chez Yv, voilà une maison d'édition qui se révèle assez dangereuse pour les lecteurs-blogueurs, ils ne manquent pas de bons titres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne connaissais pas cet éditeur (bravo à Yv et ses lectures diversifiées...) mais franchement il va falloir s'y intéresser : une bouffée d'air!

      Supprimer
  2. La Moldavie mais où c''est ça ....:-) on se croirait dans Tintin :-)
    j'aime beaucoup ton billet et c'est une bonne occasion d'aller fouiner chez un éditeur encore peu connu

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi je savais où c'était (à côté de l'Ukraine, et avec un coin où il n'est pas recommandé d'aller - problèmes de frontière? allez savoir...)
      Quant à l'éditeur, oui, encore un fort intéressant!

      Supprimer
  3. il m'attend... je ne pouvais pas résister !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as bien fait. C'est spécial, mais on s'y fait bien...

      Supprimer
  4. A propos de romans barrés, la Moldavie c'est presque la Roumanie et les Roumains excellent dans ce compartiment du jeu. Je vais chercher celui_là

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là justement ce roman m'évoquait le roman Siméon l'ascenseurite, roman avec anges et Moldaves, paru chez Ginkgo (qui offre aussi des trucs assez improbables, j'adore)
      http://enlisantenvoyageant.blogspot.fr/2013/12/simeon-lascenseuriste.html
      Donc cela se confirme, les Roumains sont à suivre sur ce terrain là! Quoique l'ukrainien Kourkov soit aussi pas mal dans le genre...

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Tu te trompes de continent, me semblé-je...

      Supprimer
  6. La Moldavie, c'est pour Fashion, ça !! ;-) (mais elle ne blogue plus beaucoup, je crois...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est pour fashion. Elle a toujours un blog, alimenté sporadiquement (mais que je suis fidèlement)

      Supprimer
  7. Tintin, c'est la Syldavie, qu'on se le dise ! Ravi que ce livre ait voyagé avec beaucoup moins d'encombres que les Moldaves, mais il n'avait pas de frontière à passer...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison de mettre les choses au point! La Moldavie existe, j'en suis témoin. ^_^
      Ce livre continue son voyage...

      Supprimer
  8. La Moldavie ... Je croyais que c'était un pays imaginaire, un truc pour rire .... Bon, visiblement le pays existe et l'imaginaire aussi ! Kourkov, je n'ai pas trop trop suivi son oeuvre depuis un certain "pingouin", qui ne m'avait fait que moyennement sourire .... Mais la liste que tu dresses des moyens d'évasion me plait bien, je le note, de même que je note de découvrir cette maison d'édition, dont je n'ai jamais entendu parler, ma foi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Auteur et maison d'édition à noter, c'est sûr!
      Comme je l'indique, la Moldavie existe, j'y suis allée...

      Supprimer
  9. Réponses
    1. Faut aimer le barré, mais c'est réjouissant!

      Supprimer
  10. Repéré en librairie, tu penses si ça m'a fait saliver !^^ Bon, par contre, tu verras sur FB, mais faut que je fasse passer avant les livres que tu m'as prêtés, sinon ce ne serait pas raisonnable ! (raisonnable, moi ? pffrhuihihihi !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le fait est que le roumain que je t'ai passé est déjà dans la même veine barrée, tu verras... Je t'ai répondu, tu as encore un peu de temps... ^_^

      Supprimer
    2. Oui, je les ai mis bien en évidence sur ma PAL pour ne pas les oublier.^^

      Supprimer
    3. Hé hé j'ignore à quoi ressemble cette PAL... Une photo sur F?

      Supprimer
  11. Un trolley dans un village mesurant 3 km de long? j'ai bien Lu? Et les italiens avec ça , ils ne sont pas barrés? A moins que ce soit une invention de l'auteur?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les Italiens vont très bien, pour ce que le livre en dit. Le problème, c'est sortir de Moldavie... (enfin, dans le bouquin).
      Un livre réjouissant comme je les aime.

      Supprimer
  12. de retour chez moi, je retrouve mes blogs amis, je peux parfois utiliser mon téléphone ou ma tablette , mais c'est souvent compliqué , bref je tombe sur la Modalvie et la façon d'en sortir , je me dis que je je lirai volontiers ce roman
    à bientôt
    Luocine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est sans doute plus confortable sur l’ordinateur.
      Un roman qui mérite lecture et sort des sentiers battus...

      Supprimer
  13. La couverture et le titre sont déjà alléchants mais si en plus tu as aimé, alors là... plus aucune raison de ne pas le noter celui-ci...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai craqué en le voyant, j'ai beaucoup aimé cette lecture (je te signale tout de même que j'aime le barré)

      Supprimer
  14. De belles bottes qui invitent à la promenade.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum, plutôt à la lecture, il a plu, c'est boueux... ^_^

      Supprimer
  15. C'est un polar ou un roman? Chez Mirobole, j'ai lu un polar polonais, qui n'était pas mal, mais là je n'ai pas le sentiment qu'il s'agisse de cela. C'est plutôt un roman un peu barré non ? Il a donc plus de chance de me plaire....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Roman barré, ma came! Avec A Girl from earth, on avoue un amour pour ce genre là, j'ai même une catégorie de blog intitulée "barré", c'est dire...
      Il va falloir que je fouine chez Mirobole, quoi.

      Supprimer
  16. Pas pour moi non plus, je crois.
    Lien noté. Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pourquoi ne pas essayer, c'est un genre que j'aime beaucoup!

      Supprimer
  17. Un livre un peu barré, cela fait toujours du bien ! Je note cette référence ;-) Bon dimanche à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un peu spécial, mais quand on aime, on se jette dessus!

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!