lundi 4 août 2014

Amazones

Amazones
Raphaëlle Riol
La brune au Rouergue, 2013


"L'auteur tient à préciser au lecteur qu'aucun animal n'a subi de mauvais traitements lors de l'écriture de ce livre. Elle ajoute qu'aucun pamplemoussier n'a été déterré."

Peu de jours après le décès de son compagnon, Alice se voit contrainte par ses parents à les accompagner au Repos-Fleuri où réside sa grand-mère; elle y fait connaissance d'Alphonsine, 89 ans, qui lui chuchote "Sortez-moi de là". Ces deux Amazones ont pas mal de points communs ...

Comme on peut se faire de fausses idées... Je m'attendais à un roman guimauve et gentillet sur une amitié entre générations, bons sentiments, tout ça, quoi... Que nenni! Raphaëlle Riol vitriole sec, au long de l'histoire passée et présente d'Alice et Alphonsine. Un peu too much parfois, mais on ne s'ennuie pas une seconde et on rit souvent (noir). Mention spéciale aux lettres échangées entre Alice et ses sœurs.

"Avant de le rencontrer, j'avais posé des balises bien précises dans le champ des rencontres que j'allais potentiellement faire. D'abord éliminer les lâches, puis parmi ceux ceux qui restaient, les machos, les infidèles, les incultes, les radins, les mecs de droite, les possessifs, les autoritaires, les trop-gentils, les bavards et enfin les fils à maman. J'ai rencontré Robin après de multiples éliminations d'office. Beaucoup trop vite, je me suis félicitée d'avoir décroché le gros lot... Sportif et cultivé, raffiné et attentionné... Mais voilà, j'avais tout simplement omis les menteurs dans ma liste. C'était une erreur de débutante."

Les avis de Melusine,

26 commentaires:

  1. C'est bien de se laisser surprendre par une lecture, et au final c'est une bonne surprise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien aussi. C'est court, c'est décapant.

      Supprimer
    2. Le style et l'histoire me plaisent, noté ! :)

      Supprimer
    3. J'ai cherché sur internet si tu ne l'avais pas lu, car c'est vraiment le genre de bouquins que je trouve souvent chez toi (c'est un compliment ^_^)

      Supprimer
  2. C'est rare que l'on soit agréablement surpris. Donc pourquoi pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas gnangnan du tout... (même si parfois j'aime la guimauve)

      Supprimer
  3. J'avais bien aimé "Comme elle vient" le premier roman de Raphaëlle Riol, celui-ci me semble très bien aussi. :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha mais là tu m'en apprends, je peux me renseigner... voir si c'est à la bibli...

      Supprimer
  4. J'aime beaucoup l'extrait choisi donc si tout est dans cette veine, je suis preneuse :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois me souvenir (lecture un peu lointaine) que c'est dans la même veine, oui... ^_^

      Supprimer
  5. Sportif, cultivé, raffiné et attentionné ? C'est exactement ce qu'il me faut ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as lu la fin du passage? C'était aussi un menteur... ^_^

      Supprimer
  6. Encore une bonne pioche au Rouergue, à ce que je vois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait! Cet éditeur est mis en avant actuellement à la bibli...

      Supprimer
  7. je n'avais pas entendu parler de ce livre avant ton billet. Noté ( bien entendu) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis vraiment étonnée que le gang des trois C n'en ait pas parlé! ^_^

      Supprimer
  8. j'aime bien le passage que tu as cité , je vais noté ce livre
    Luocine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela se lit vite, ça décoiffe parfois!

      Supprimer
  9. Généralement, j'aime ce que publie cet éditeur et l'histoire a l'air pas mal. Pourquoi pas.....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je partage ton avis sur l'éditeur! En effet, ces Amazones sont à découvrir.

      Supprimer
  10. Je ne suis pas sûre s'être tentée mais j'aime beaucoup l'extrait !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'extrait est là pour tenter, mon enfant... ^_^

      Supprimer
  11. J'aime beaucoup le rouergue, apres tout ils publient Piazza donc je ne peux que noter itou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je constate (avec ironie) que les vacances n'ont pas suffi à faire lire Piazza... Alors? ^_^

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!