mercredi 15 octobre 2014

Sous les couvertures

Sous les couvertures
Bertrand Guillot
rue fromentin, 2014


Tout fana des livres sait déjà que les livres bougent (en tout cas chez moi un roman de Wharton a récemment changé d'étagère, à mon insu; ou alors ma mémoire n'est plus ce qu'elle était). Alors pourquoi les  romans du Boudoir de cette petite librairie, tenue par un libraire un peu poussif et une apprentie à fort potentiel, ne se rebelleraient-ils pas contre la mise en carton, direction le funeste sort du pilon? Sus aux livres du Salon, à la table des nouveautés! Grand  a su les galvaniser.

"Qu'avons-nous fait de nos rêves? demanda-t-il sans attendre de réponse. Car c'est bien de cela que nous sommes faits, n'est-ce pas? Les rêves qui ont bâti nos histoires. Ceux de nos auteurs, quand ils divaguent en rêvant de louanges et de lauriers sur lesquels ils pourraient enfin s'offrir une sieste en attendant le livre suivant. Je le sais, car je suis du même papier que vous. Nous sommes peuplés de songes, mais depuis que nous sommes ici, nous ne rêvons plus. Voyons donc les choses en face, et prenons notre destin en main. Oui, mes amis, cessons de nous regarder le nombril, allons vers le lecteur et agissons!"

En parallèle à cette guerre dont les péripéties n'ayant rien à envier à l'épopée napoléonienne peuvent paraître un peu longuettes, en dépit d'une jolie maîtrise des images guerrières, l'on se délecte de bons débats sur la littérature (la bonne, la mauvaise, la grande, la petite), les liseuses, les librairies face aux librairies en ligne, les salons du livre, les critiques littéraires. Bonne idée que d'avoir aussi pris comme personnages les auteurs des livres lancés dans la bagarre!

Sous les couvertures (titre excellent, au fait) est à recommander aux lecteurs amoureux des livres et des librairies, mais sans passéisme aveuglant. Il évite subtilement tout manichéisme et offre tout de même une note d'espoir...

Merci à Babelio et l'éditeur.
tous les livres sur Babelio.com

72 commentaires:

  1. C'est vrai que c'est un bon titre. C'est d'ailleurs ce qui m'a fait me saisir de ce livre en librairie, le feuilleter... et puis le reposer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis heureuse de le savoir en place en librairie! Sa place normale, vu son thème.

      Supprimer
  2. Je ne suis toujours pas convaincue que ce livre soit pour moi, d'ailleurs deux étoiles ce n'est pas énorme ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, les étoiles Babelio, je viens juste des les remarquer. Je n'y attache pas d'importance, j'ignore d'ailleurs comment elles arrivent là.
      Ceci étant, j'ai quelques bémols, mais l'ensemble est bien. Jolie écriture, par ailleurs.

      Supprimer
    2. Je viens de jouer les Miss Marple sur Babelio. Si j'ai bien compris, les étoiles sont la moyenne des notes attribuées au livre. Et comme ce livre n'avait été noté que par une personne, cela ne reflétait qu'un avis à 2 étoiles. Mais justement aujourd'hui, trois personnes ont mis 5 étoiles au livres dont quelqu'un qui s'est inscrit aujourd'hui même. Alors hasard ou coïncidence ? En tous cas j'imagine que la moyenne va changer, probablement demain, ou alors c'est que ça ne marche pas trop leur système de note !

      Supprimer
    3. Merci Vio, je pensais que c'était l'appréciation donnée par Keisha, évidemment que ce soit le résultat de plusieurs lecteurs change tout et au final, ça ne veut pas dire grand chose.

      Supprimer
    4. @ Vio : tu es parfaite! Babelio ne me sert en gros qu'à laisser des billets de mon blog ailleurs sur le net, je suis assez loin des appréciations, classements, etc... J'ignorais même qu'on pouvait noter un livre (pas le temps pour tout, d'ailleurs!) De toute façon, une moyenne sur un ou deux avis, cela ne veut rien dire. Mieux vaut se fier aux billets de blogs, par exemple (et je m'aperçois que je n'ai pas mis de liens)

      Supprimer
    5. @ Aifelle : Il faudrait que ce soit le résultat d'un bon paquet de lecteurs pour signifier quelque chose. L'autre jour je suis allée sur Trip advisor pour un hôtel, les avis sont très très contrastés, à qui se fier?

      Supprimer
    6. Surtout que de depuis l'affaire Ellory, on ne peut plus ignorer qu'il y a des auteurs ou des éditeurs derrière des pseudos de lecteurs...

      Supprimer
    7. Pour compléter l'enquête de Vio, je pense que si tu avais toi-même noté le livre, c'est ta note qui apparaîtrait, mais si tu ne l'as pas noté, c'est la moyenne des notes (au moment où tu fais paraître) qui est notée... ;-)

      Supprimer
    8. @ Vio : Auteurs, éditeurs, copains copines, voisins, maman, chat (euh non) etc...

      Supprimer
    9. @ Kathel (et autres commentateurs intéressés) : j'ai une réponse de Guillaume (de Babelio) fort éclairante (voir plus bas). Il me suffira dorénavant d'éviter d'insérer la note dans le widget.

      Supprimer
  3. Oh, je n'avais pas compris que c'était ça l'histoire... Je l'ai demandé pour le match de la rentrée littéraire mais il ne me tente plus trop là...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Laisse lui sa chance, je pense qu'il t'intéressera quand même.

      Supprimer
  4. Bon, ça ne m'inspire pas trop en fait ... alors que le titre me disait bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le titre est chouette, non? Si tu le vois, lis-le!

      Supprimer
  5. On en parle beaucoup sur les blogs, mais les réticences et les deux étoiles pointées par AIfelle me font hésiter..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voir ma réponse à Aifelle quant aux étoiles Babelio (maintenant je vais scruter ça... ^_^). A toi de te faire ton idée...

      Supprimer
  6. Billet bientôt avec des bémols..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu auras noté au moins un bémol chez moi (et même deux si je n'avais pas été paresseuse pour l'exprimer)

      Supprimer
  7. Je ne te sens pas très emballée. Sur le même thème, j'avais commencé La liseuse de Paul Fournel, qui m'était tombé des mains. Je crains que ce ne soit pas pour moi...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais beaucoup aimé cette Liseuse, alors je ne sais que te dire... Bah, on va dire, si tu le croises en bibli? Il mérite lecture, à mon avis.

      Supprimer
  8. J'ai bien aimé, avec des bémols. Le sujet à le mérite d'être original (du moins son traitement).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je crois qu'on a les mêmes bémols, mais l'ensemble est bon, de belles idées, bien exprimées, et pas de tout blanc tout noir, on reste dans une certaine finesse.

      Supprimer
  9. Réponses
    1. Comme toi, j'ai aussi des "sensations" au sujet des romans et livres en général, donc je ne te reproche rien. A toi de voir!

      Supprimer
  10. Réponses
    1. Il mérite amplement lecture! Et puis j'aime ce que l'auteur écrit, sur l'illettrisme, le métro, toujours de bons thèmes.

      Supprimer
  11. Cela me fait penser "Au bon roman" de Laurence Cossé, et il me semble que tu l'avais lu toi aussi il y a quelques années...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au bon roman choisissait les titres de romans bons ou moins bons, pour ce dont je me souviens. Plein d'idées lecture... Là, non, seuls les genres de livres sont évoqués, comme classiques, souvenirs de people, romans de la rentrée, etc...

      Supprimer
  12. la couverture est jolie, le thème me plais bien mais bon, il faut faire des choix, donc je pense que je vais passer mon tour... pour le moment

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'adore ce "pour le moment". Tu verras avec ta bibli!

      Supprimer
  13. ah ça y est tu es de nouveau opérationnelle ! Un livre que je note sagement comme une petite douceur sympa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lis moins (actuellement un livre vu chez toi, tu sais, ce mètre carré de bestioles et plantes dans le Tennesse, et j'adore!) et me limite dans les billets (parfois des lectures sans billets...) mais essaie de passer un peu sur les blogs. Ma maison est en chantier (l'électricien, le maçon, etc...)

      Supprimer
  14. Je suis la seule de la terre à qui on n'a pas proposé ce livre... il a l 'air bien sympa, au vu de ton billet...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De la terre? De la galaxie ^_^. On ne me l'a pas proposé, tu sais, je l'ai choisi sur Babelio. Tu veux que je te le passe?

      Supprimer
  15. On me l'a proposé et il me semble bien que j'ai refusé... ou pas, en fait je ne sais plus. Je viens de faire ce qu'on appelle un commentaire constructif !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais continue à réfléchir, cela ne me dérange pas, je fais pareil aussi parfois en commentaire...

      Supprimer
  16. c'est un livre qui a l'air sympa, quand même. J'aime bien la maison d'édition : elle présente de bons ouvrages même si parfois la relecture des fautes d'orthographe n'est pas toujours satisfaisante.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime bien aussi cette maison d'édition, qui m'a parue soignée et sans fautes (mais comme l'auteur est français il a sûrement pu être vigilant?)

      Supprimer
  17. ton billet est aussi convaincant que celui de Cécile; je note donc.

    RépondreSupprimer
  18. je lirai ton billet plus tard, je dois recevoir ce livre en partenariat. On en reparle dans quelques jours.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je guette chez toi! Je l'ai eu par Babelio, tu l'as vu.

      Supprimer
  19. Ah tiens je l'ai vu sur plusieurs blogs celui-ci... et il a l'air de plaire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas remarqué trop de blogs, c'est aussi bien. Il peut faire son chemin tranquillement.

      Supprimer
  20. Sous les couvertures avec un bon livre, c'est exactement ce que j'ai envie de faire en ce moment ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sous les couvertures, sous la couette, etc... selon la température et l'humeur!

      Supprimer
  21. Je l'ai dans ma PAL, pas encore lu, mais je vais (re)voir Bertrand Guillot ce soir, je sens que ce sera sympa :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère bien le voir (comme d'hab') au salon de Châteauroux, où il a sans doute son rond de serviette maintenant.

      Supprimer
  22. Quelques bémols donc, pourtant le titre et le sujet étaient originaux

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un ou deux bémols ne doivent pas détourner le lecteur d'un roman au dessus de bien d'autres (et qui peut servir de base à des discussions autour du livre et des librairies, je pense)

      Supprimer
  23. Lecture prévue, sujet oblige, mais pas d'urgence. J'ai Le pilon de Paul Désalmand avant.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il se lit vite, tu sais. Oui, bien sûr que c'est pour toi ce thème.
      Quant au Pilon, tu sais que j'ai beaucoup aimé (hum, le relire?), c'est encore plus court!

      Supprimer
  24. alors là je ne comprends pas Keisha, ta chronique est très positive et tu ne lui mets que 2 sur 5 chez Babélio...
    Je crains l'effet "le liseur de 6h27" avec "sous les couvertures", sur sa visibilité chez les blogueurs, mais peut-être avons nous besoin de livres plein de bons sentiments parfois aussi, même si j'ai souvent du mal avec les thèmes un peu sucrés.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, tu n'es pas la première à réagir sur cette note, et finalement j'ai juste au-dessous l'explication de Guillaume (de Babelio) himself, qui devrait tout éclaircir.
      Un peu sucré? Non pas, ma belle, je trouve qu'on n'est pas chez les Bisounours, même s'il y a un peu d'espoir. Chacun sait que le livre papier, les librairies, etc... sont un poil dans la tempête actuellement...

      Supprimer
  25. Après avoir lu les commentaires, petite intervention concernant la note dans le widget de Babelio : effectivement, il ne s'agit pas de la note de Keisha, mais bien de la note moyenne sur Babelio le jour où elle a ajouté le widget dans son billet. Cette note reste figée et ne se met pas à jour lorsqu'elle évolue sur Babelio (car cela voudrait dire faire un widget dynamique en javascript, que certaines plateformes de blogs n'acceptent pas.)

    Du coup, le plus simple, pour éviter les confusions, c'est peut être à l'ajout du widget de décocher la case "note", pour ne conserver que le titre, l'auteur et la couverture : http://www.babelio.com/livres/Guillot-Sous-les-couvertures/639961/bloguer

    J'espère que ces explications pourront être utiles.

    Guillaume (de Babelio)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup d'être si vigilant! J'ai signalé votre réponse (très utile!) aux commentateurs précédents; pour moi c'est clair, et dorénavant je ferai attention à décocher cette fameuse case (pour moi une note ne signifie pas grand chose d'ailleurs, je ne la regarde même pas en général)

      Supprimer
  26. Être enfermé dans une bibliothèque pour espionner ce que se disent les livres entre eux.
    Un vieux classique - «Personne ne me lit plus, je déprime...».
    La libraire : «Attends, je te place à côté d'un Odile Jacob de G Lagrue "Bien vieillir c'est possible"».

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut rêver de se laisser enfermer dans une bibliothèque ou une librairie, en effet... Pour les classiques, à nous de les sortir de temps en temps de leurs cases (tiens, justement j'ai acheté plusieurs romans de Hugo à la dernière bourse aux livres...) . Le titre que vous donnez me fait penser à ceux que je lis, de Marie de Hennezel, que j'aime beaucoup!

      Supprimer
  27. C'est mon billet du jour. Et j'ai aussi beaucoup aimé. Mettons que j'étais le public cible!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chic chic, on est synchros alors. Public cible, toi? Comme c'est étonnant? ^_^

      Supprimer
  28. Réponses
    1. Pour toi et pas mal d'autres, n'est-ce pas?

      Supprimer
  29. En voilà un qui risque de rejoindre ma PAL très vite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et d'en sortir vite pour être lu, je l'espère!

      Supprimer
  30. Il me tente beaucoup ce livre ! J'aime bien l'idée, et je suis certaine que ça parlerait à mon âme de lectrice acharnée :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plein d'idées originales et bien tournées; j'aurais bien aimé passer plus de temps avec les humains du roman, mais bon, je ne suis pas l'auteur!

      Supprimer
  31. ça pourrait me plaire. Les livres sont des êtres vivants, et rien ne vaut de les "chasser" dans leur milieu naturel : la librairie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils ont d'autres milieux naturels, tu sais ! Les biblis, ou alors mes étagères (surchargées... ^_^)

      Supprimer
  32. Réponses
    1. Ah oui, au fait, il voyage ce livre...

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!