samedi 28 février 2015

L'île de la tentation

L'île de la tentation
et autres naufrages amoureux
Stephen Leacock
Le dilettante, 2003
Traduit par Thierry Beauchamp et Romain Rabier


Le nonsense, ça passe ou ça casse, et je craignais un peu de devoir abandonner froidement ce petit volume de six histoires. Cependant le canadien Stephen Leacock (récemment Bienvenue à Mariposa a enchanté quelques blogueurs, et je possède dans ma bibliothèque personnelle un Ne perdez pas le fil que je garde précieusement) sait raconter des histoires et manier un humour fin, sans que l'absurde ne rebute le lecteur.
Ici il s'amuse à parodier des romans...

"Grâce à une épingle tordue fixée au bout d'une rame, je n'eus aucun mal à établir notre latitude." Un homme et une femme naufragés se retrouvent sur une île, sera-t-elle celle de la tentation? Loufoquerie au rendez-vous, en tout cas.

John et moi ou Comment j'ai failli perdre mon mari est un petit bijou de non dit à la britannique. L'épouse narratrice est franchement épouvantable d'égoïsme et de bêtise...
"Je me demandais si j'avais tout fait pour garder l'amour de mon mari. Je l'avais retenu à la maison le soir, je lui avais interdit de fumer, j'avais mis un terme à ses parties de cartes.  Qu'est-ce que je pouvais faire de plus?"

Où se situe le Wazuchistan? L'heure est grave! Crise au cabinet ou Le destin de l'Angleterre fera la lumière sur cette situation de crise très british. Sous le sérieux, la loufoquerie.

Les amateurs d'histoires 100 % écossaises trouveront leur bonheur avec Hannah des Highlands ou le Laird du Loch Aucherlocherty, où ne manque aucun cliché.

Amusant pastiche de Journal de jeune fille russe, Les souffrances d'une âme supérieure ou Les mémoires de Marie Mushenoff, fille d'Ivan Ivanovitch et de Katoucha Katouchevitch, soeur de Dimiti Dimitrievitch (etc) dans lequel une jeune fille s'éveille à l'amour.

"Pour terminer, une histoire de preux chevaliers et de bel amour! Guido la Broche de Gand ou Une idylle chevaleresque :
"Il projeta de retourner à Gand et d'escalader de nuit la falaise du château. Il prouverait son amour à Iseult en tuant son père et en précipitant sa belle-mère du haut des remparts. Puis il brûlerait le château et l'enlèverait."

La couverture étant une illustration de Glen Baxter, dont l'univers colle parfaitement à celui de Leacock ici, voici donc une illustration de Glen Baxter

34 commentaires:

  1. A première vue, il ne me tente pas tellement ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai prévenu, ça passe ou ça casse! Je me souviens avoir abandonné Le plus drôle de Mc Sweeney, textes sélectionnés d'une revue)
      Mais là j'ai tourné les pages sans souci.
      Pour savoir où tu en es, le mieux est de voir ta réaction à l'illustration de fin de billet, ça donne une idée!

      Supprimer
  2. Moi ça me tente beaucoup au contraire ! J'adore le nonsense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors Leacock est pour toi! Cela reste plein de finesse et assez british.

      Supprimer
  3. J'en avais entendu parler il y a un moment maintenant avec un autre titre, qui m'échappe bien sûr... je retiendrai les titres que tu cites en début de billet! bon samedi:

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si c'est récent, ce devait être Bienvenue à Mariposa, j'espère que tu le trouveras.

      Supprimer
  4. je me demande comment tu trouves toutes ces lectures aussi variées qu'attirantes. je me méfie du côté déjanté, si ça devient un système je m'y ennuie vite .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment y ai-je pensé? Sans doute que les billets sur Mariposa ont crée un souvenir dans ma tête, associé à une vieillerie lue il y a longtemps, et qui est ressorti le jour où j'étais à la bibliothèque...
      Je me méfie aussi, il faut une histoire qui tienne un peu en haleine, bien sûr.

      Supprimer
  5. Si la réaction à l'illustration en fin de billet est un test, alors ce livre est pour moi ! j'adore ! (Mais j'adore quasiment tout quand la cible est Houellebecq...). La parodie, le pastiche, ça me plait bien aussi ... Le cas de ce livre m'interresse donc ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que dans l'illustration d'origine ce n'était pas Houellebecq, bien sûr, mais un équivalent... Les pastiches sont réussis, à mon goût.

      Supprimer
  6. J'ai adoré l'illustration à la fin, donc c'est bon signe !
    Il faut dire que j'ai rapporté plusieurs livres de Larson qui excelle dans ce genre d'humours (far side).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Glen Baxter est à savourer par petits morceaux, mais j'aime beaucoup. J'ai pris un exemple traduit en français (et adapté).
      Larson? Oh mais ça devrait me plaire, premier clic, et j'ai ça
      http://javarome.free.fr/Dessin/LarsonGary.html
      Noe parle aux animaux : 'Now listen up! We're going to do that alphabetically!' et les deux zèbres pensent :'damn'.
      J'adore!

      Supprimer
  7. Les traits d'humour que tu cites sont plaisants! J e ne connais pas l'auteur mais j'ai envie de lire des livres amusants ou légers en ce moment!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Auteur canadien, mort en 1944, fort connu de son temps. Il pourrait bien te plaire.

      Supprimer
  8. Ça a l'air vraiment très drôle. Je n'ai pas arrêté de glousser en lisant ton billet.

    RépondreSupprimer
  9. idéal pour un cerveau hyperactif : j'ai l'impression que mes neurones actuels ne verraient pas tout le non-sens. Mais je conviens que ce livre pourrait bien m'intéresser. Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que des choses peuvent apparaître en deuxième lecture...

      Supprimer
  10. Pouh ! Imparable ! Vérification immédiate, dispo en ebook VO, yeah ! Bizarrement, Bienvenue à Mariposa me tente moins, alors que les séries de courtes histoires sont moins mon truc d'habitude.
    (Aaaah le froid abandon d'un livre... Ça sonne presque cruel.;-))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Evidemment c'est en VO gratuite, super! Amuse toi bien, pour un court trajet, c'est idéal.
      Cruel? Pour l'auteur, peut-être. Sinon, sache qu'il est impossible de tout lire...

      Supprimer
    2. VO mais pas gratuit (la gratuité ne s'applique qu'aux classiques) (je rajouterais bien hélas mais bon faut pas pousser quand même^^ - les ebooks VO restent bien moins chers que les VF papier la plupart du temps, quoiqu'ici, 5,90 € pour 118 pages, c'est pas le meilleur rapport quantité/prix que j'ai vu^^). C'est bien Nonsense Novels le titre original ?

      Supprimer
    3. Tu vois, VF papier 13 € pour 121 pages, c'est un poil abusé aussi, et en VO ebook, ça reste moins cher. Et puis ça pourrait être gratuit, l'auteur étant mort en 1944, mais il a dû y avoir des bénéficiaires de ses ventes à titre posthume, donc ça repousse son entrée dans le domaine public...

      Supprimer
    4. C'est un scandale, Leacock EST un classique! ^_^
      Aïe, pour une fois que je ne note pas le titre original... Je ne suis pas bien sûre, tu sais...Mais ce sera Leacock quand même.

      Supprimer
    5. Un poil abusé, oui, surtout qu'il y avait sans doute moyen pour le même prix ou presque d'avoir tout un gros volume de Leacock... Je ne connais pas trop précisément cette histoire de domaine public, 70 ans je crois; pour la musique ça existe aussi.

      Supprimer
  11. Réponses
    1. Elles sont parfaites, pour donner une idée du livre, en effet!

      Supprimer
  12. J'aime bien la couverture et les présentations, je note.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai l'impression que ça pourrait bien te plaire!

      Supprimer
  13. Ah mais moi j'adore ce genre !! je vois dans les comm, que tu as abandonné le recueil du plus drôle de McSweeney's: c'est un de mes bouquins bonne humeur, quand je me sens un peu flanchouiller :)
    J'avais repéré ce Leacock, il sera bientôt mien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour Mc Sweeney, il faudrait que je tente à nouveau! Il me manque peut-être des références pour tout saisir?
      Bonne lecture avec Leacock!

      Supprimer
  14. Pastiches et nonsense font un cocktail qui devrait m'emballer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je réalise que je n'ai même pas indiqué le titre original ni la date d'écriture, mais c'est ancien (et ça n'a pas vieilli!)

      Supprimer
  15. Moi qui m'attendait à de l'amour, voire à des scènes dignes du titre ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je tiens un blog sérieux, moi Madame! ^_^

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!