mercredi 8 juillet 2015

Joseph Kessel

Joseph Kessel
La vie jusqu'au bout
Marc Alaux
Transboréal, 2015
Collection Compagnons de route


Dans cette collection à la présentation vraiment soignée j'ai déjà découvert Antoine de Saint-Exupéry. Avec Marc Alaux, auteur de Sous les yourtes de Mongolie, je savais d'avance que la qualité d'écriture serait présente. Marc Alaux est tombé dans la marmite kesselienne grâce aux Cavaliers, lus et relus sous la yourte lors de voyages en Mongolie.
Seulement voilà, Kessel, je n'ai jamais lu. Même pas Le lion. Et puis j'ai découvert que je connaissais déjà quand même pas mal de choses sur lui, qui se révèle une incontournable figure du 20ème siècle.

Journaliste, oui, écrivain et académicien, mais oui! Oncle de Maurice Druon, mais oui, ça me revient. Le chant des Partisans, aussi, mais pour Belle de jour et l'Armée des ombres, je l'ignorais. En fait, il serait plus simple de dire où il n'est jamais allé et les métiers artistiques aux quels il n'a jamais touché!

Né russe (et en Amérique du sud!) en 1898 (et il existe deux dates!) il meurt en 1979 après une vie très active et sans crainte des excès. Quelle santé! Amitié virile plus qu'amours qui enchaînent, c'est son credo, et ses épouses successives ont dû composer avec cela. Mais passons, car lire cette courte biographie donne des étoiles dans les yeux à considérer les lieux du globe parcourus. Quelles époques, aussi!!! On court, pas le temps de s'arrêter, les nuits sont courtes, l'argent coule à flots, l'alcool aussi, steppes, déserts, océans traversés, combats aériens, guerres mondiales, reportages ... De quoi remplir dix vies!

"Mais est-il aventurier pour autant? Laissons-le répondre : 'Eux, mes compagnons des grands chemins, des ports, des guerres, des sables perdus et des bouges, ils avaient le courage, entier, terrible, de leurs exigences effrénées. Par leur truchement, je vivais celles que je n'osais, moi-même, affronter.' Il avoue ne pas être de leur trempe. S'il a la vitalité des aventuriers qu'il décrit, son besoin d'écrire l'empêche de basculer dans la stricte vie d'aventure en même temps qu'il lui permet de devenir une grande plume de l'aventure."

Grand voyageur. Joseph Kessel, à 69 ans, en Afghanistan, en 1967. L'académicien venait d'achever son épopée afghane "Les Cavaliers". Photo tirée du film "Kessel en route", d'Igor Barrière et de Michel Colomès. ©ORTF
Les avis de Chinouk 

36 commentaires:

  1. De Kessel, je n'ai lu que "L'équipage", sans grande passion. Je ne doute pas à te lire que sa vie vaille plusieurs romans !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble que je préférerais ses écrits de journaliste, étant donnés tous les coins sensibles où il s'est rendu.

      Supprimer
  2. J'ai lu quelques livres de lui dans ma jeunesse, dont le lion. Mais finalement je sais peu de choses sur l'homme, à part le côté aventurier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le lion, livre 'jeunesse' semble-t-il.

      Supprimer
  3. Cela renouvelle un peu la bio de Kessel, la précédente qui est chez moi est d'Yves Courrière et est assez ancienne
    C'est une bonne chose et cela peut redonner envie de le lire ou le relire
    il y a eu depuis un an ou deux beaucoup de rééditions de ses textes de journaliste c'est d'une qualité un peu inégale mais certains textes sont passionnants

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement Marc Alaux fait référence à cette biographie (tu as vraiment des bons bouquins chez toi!) et offre ici un parcours complet en moins de 200 pages.
      Ma bibli possède un gros volume de ses écrits, il faut voir. Les romans m'attirent moins que les articles de journaliste d'ailleurs.

      Supprimer
  4. Une biographie qui pourrait me plaire ! Ses reportages sont parus en livre de poche il y a quelques années, j'ai lu "les jours de l'aventure 1930-1936" sans en faire de billet. C'est très intéressant, mais ça ne se dévore pas comme un roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà que je découvre des lectures pointues sur Kessel chez mes commentatrices, je suis ravie! J'ai tout à découvrir, mais, comme je disais, plutôt côté journalisme.

      Supprimer
  5. Une figure emblématique que tu me donnes envie de découvrir. (Et comme toi, je n'ai même pas lu Le Lion. Je ne connais ses oeuvres que par extraits.)

    RépondreSupprimer
  6. C'est "drôle" quand même finalement beaucoup de gens connaissent Kessel sans le connaitre ! quel parcours de vie ! Tiens, j'ai loupé ton billet sur St Saint-Exupéry !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore je n'ai pas tout raconté! A croire que ses journées avaient plus de 24 heures ou qu'il avait le don d'ubiquité...
      Ah celui sur Saint Exupéry est dans la même collection. Alors quoi, tu te laisses distancer par Transboréal? ^_^

      Supprimer
    2. ben oui étrange que je ne l'ai pas vu passer ! bref en parlant de transboreal,as tu vu ma reponse à ton com de ce matin ;)

      Supprimer
    3. Attends je viens de voir ça (et hop, danse de la joie!)

      Supprimer
  7. Je connais très mal cet écrivain. Elle a l'air pas mal cette maison d'édition dis donc ! Et puis, les biographies d'écrivains, c'est toujours sympa à lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle est très bien cette maison là! Comme je suis maso je pars traîner sur leur stand lors des salons... Voyages, aventures, dans tous les coins du globe, et biographies depuis peu. Petits formats avec Petite philosophie du voyage (voir colonne de droite), grands formats, et semi poches, il y en a pour tous! Sauf pour les amateurs de romans romans, car c'est non fiction (mon genre chouchou)

      Supprimer
  8. C'est vrai qu'on en entend beaucoup parler, sans vraiment connaître ni sa vie ni son œuvre... A découvrir donc!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, une découverte sans douleur (moins de 200 pages) qui peut donner envie de découvrir ses écrits.

      Supprimer
  9. jamais lu non plus :(... mais voilà qui donne envie d'y remédier!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'on trouve ses écrits assez facilement en bibli.

      Supprimer
  10. Un très curieux personnage, à vrai dire... Je l'ai lu et j'ai beaucoup aimé "Le lion". Un vrai talent.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très doué en de multiples domaines, c'est sûr!

      Supprimer
  11. J'ai encore un souvenir fort des Cavaliers. Un coup de coeur quasi improbable. Des fois j'ai l'impression que les gens et leurs vies étaient plus intéressantes avant. Plus vraies, plus intenses...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'épates! Tu devrais rencontrer Marc Alaux (fastoche, va chez Transboréal lors du salon de Paris ^_^) car ce roman l'a durablement impressionné!

      Supprimer
  12. Un auteur que j'ai du mal à lire... je sais c'est pas bien, mais bon, tant pis

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tu sais, je ne l'ai pas lu! Mais je pourrais tester ses articles, ses reportages, pour voir.

      Supprimer
  13. Eh bien, moi, je ne sais rien de Kessel même si j'ai lu "Le lion".
    Bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est déjà pas mal! Mais quelle vie...
      Bon week end prolongé, si c'est le cas!

      Supprimer
  14. j'ai beaucoup aimé quand j'étais jeune : "Le lion" "L'équipage" je m'en souviens encore, mais je ne crois pas que je les relirai , sa vie a toujours été synonyme d’aventure. Tu me donnes envie de lire cette biographie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les biographies qui font rêver ou voyager ... de chez soi!

      Supprimer
  15. Je ne lis plus Kessel, mais j'ai de bons souvenirs : "Le lion" entre autres.
    On connaît moins un de ses livres très bien fait sur les alcooliques anonymes. Un vrai travail de reportage éclairant sur ces gens qui aident et s'aident dans la dépendance. Voir http://larepubliquedulivrenumerique.com/le-reportage-de-kessel-chez-les-alcooliques-anonymes/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kessel a pas mal levé le coude, mais pour ce que j'en sais cela ne l'a pas empêché de vivre pleinement sa vie. En revanche l'une de ses épouses a mal tenu ce rythme de vie et a dû subir des (17!) cures de désintoxication (en vain).

      Supprimer
  16. J'ai l'armée des ombres et le film dans ma PAL mais je ne l'ai pas encore lu. Même pas le lion ( comme toi )... Effectivement, ton billet donne envie de découvrir cet écrivain...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute un reportage sur une de ces contrées lointaines peut-il faire rêver...

      Supprimer
  17. Je ferais plus ample connaissance de Kessel avec plaisir et curiosité. De lui, je ne connais que le livre de la jungle !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu ne confondrais pas avec Kipling? ^_^

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!