lundi 1 février 2016

Du fond de mon coeur

Du fond de mon coeur
Lettres à ses nièces
Jane Austen
Finitude, 2015
Traduit et présenté par Marie Dupin


La vraie fan de Jane Austen se reconnaît à ce qu'elle a tout lu d'elle, romans achevés ou non, y compris en VO, œuvres de jeunesse, et quelques biographies, livres autour de, études sur. Et surtout à sa façon de sauter sur toute parution d'inédits. Dont acte.

La vraie fan de Jane Austen est de même dans la déploration quand elle se remémore le sort cruel de sa correspondance avec sa soeur bien aimée Cassandra (brûlée ou découpée par icelle)(Yv, oui, si tu es là). Alors elle se réjouit lorsqu'elle apprend la parution de ces Lettres à ses nièces.

Mis à part Cassandra, restée célibataire, Jane avait six frères, donc une énorme potentialité de neveux et nièces. A l'époque les familles nombreuses étaient vraiment nombreuses! Apprenant l'arrivée d'un dix-huitième enfant chez les D., elle écrit carrément à sa nièce Fanny "ensuite je leur recommanderai, à elle & Mr D., de pratiquer ce régime assez simple que nous appelons faire chambre à part."

A sa nièce Fanny, Jane donne surtout des conseils quant à ses amours. Fanny semble avoir enchaîné les prétendants, et suivi les conseils de sa tante. "Tu l'apprécies suffisamment pour l'épouser mais trop peu pour l'attendre." "Rien ne peut se comparer à la souffrance d'être liée sans amour, si ce n'est de se retrouver liée à une personne et d'en préférer une autre."
Au sujet d'un prétendant "Je ne doute pas qu'il souffre beaucoup pendant un temps, et même terriblement, lorsqu'il comprendra qu'il doit renoncer à toi ; cependant il n'est pas dans mes idées, comme tu dois sans doute le savoir, de penser que ce genre de déception puisse tuer qui que ce soit." (Les pieds sur terre et pas romantique pour deux sous, la tante Jane! )
Fanny se maria finalement, bien plus tard, un 'bon' mariage selon les critères du temps, un mariage d'amour, pas si sûr, et a-t-elle regretté d'avoir écouté sa tante? On l'ignore.

Les deux autres correspondantes, Anna et Caroline, ont des préoccupations plus littéraires, car elles écrivent et demandent conseil à leur tante, déjà auteur de ses premiers romans. Caroline est encore toute jeune, l'écriture de Jane, même à travers la traduction, se ressent comme adaptée à une enfant de 9 ou 10 ans, mais l'on sent l'amour et le respect de la tante à l'égard des premiers pas de Caroline.
Avec Anna, c'est du plus sérieux, Jane lit les manuscrits, les commente, les approuve, conseille, suggère, corrige. Au travers de ses lettres c'est la façon de travailler de Jane elle-même que l'on peut voir et c'est passionnant! Attentive aux détails (se cantonner aux endroits connus, inutile de risquer des erreurs), respecter les habitudes de bienséance usitées dans son milieu (rendre certaines visites et pas d'autres) et la cohérence dans les distances entre villes. Vraiment elle n'hésite pas à donner des idées concrètes et précises pour rendre le roman vivant et agréable à lire.

"3 ou 4 familles dans un Village de Campagne, voilà la meilleure matière à travailler." N'a-t-on pas là en fait un bon résumé de l'arrière plan de ses propres intrigues?

Hélas Anna, mariée, bientôt mère, laissera tomber l'écriture et nous n'aurons jamais l'occasion de découvrir cette oeuvre en gestation...

Les dernières lettres, tout en restant enjouées, laissent entrevoir des problèmes de santé (Jane est morte à quarante-deux ans). La seconde partie du livre présente alors des écrits de ces fameuses nièces, leurs souvenirs  de cette célèbre tante  -flous après un demi-siècle! mais aimants, même si Caroline se révèle amère et critique.

J'ai forcément aimé cette plongée dans l'univers de Jane Austen. Comme dans ses romans, l'humour n'est pas absent:

"Walter Scott n'a pas à écrire de romans, surtout s'ils sont bons. c'est injuste. Il bénéficie déjà de suffisamment de renommée & de revenus en tant que poète, et ne devrait donc pas ôter le pain de la bouche des autres."

Une dernière qui a fait ma joie!
"Cette dernière m'écrit que Miss Blackford est bel et bien mariée, cependant, je n'ai rien lu à ce propos dans les journaux. Autant être célibataire si votre mariage n'est pas annoncé dans la presse."

Les avis de JaneAustenismyWonderland, Lune et plume, Une tasse de culture, trillian,

44 commentaires:

  1. Je me suis régalée aussi à cette lecture. Et j'avais noté la même remarque que vous à propos du mariage non annoncé dans la presse....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette remarque, c'est de l'Austen tout pur, et j'adore!!!

      Supprimer
  2. Je ne suis pas une vraie fan, j'en ai un dans ma PAL depuis des années ... mais des lettres, je suis tentée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très agréable à lire, pas long du tout, et vraiment j'en ai appris...

      Supprimer
  3. Réponses
    1. On n'a pas du tout l'impression de 'fond de tiroir', c'est extrêmement intéressant.

      Supprimer
  4. j'ai lu il y a quelques années un recueil de lettres mais pas celles ci, elles ne m'avaient que modérément séduite n'ajoutant pas grand chose à la bio et aux romans mais je note celles ci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère (je pense) que ces lettres n'étaient pas déjà parues! (les éditeurs sont capables de tout)En tout cas elles me sont nouvelles. Certaines n'ajoutent pas beaucoup à la bio, quand on connaît déjà, mais celles sur la vie à l'époque et surtout ses conceptions sur l'écriture et l'amour sont savoureuses.

      Supprimer
  5. Je pense que ce livre est fait pour moi !!!!!!!! Bisous

    RépondreSupprimer
  6. Comme Aifelle, je ne suis pas une vraie fan ( et oui)

    RépondreSupprimer
  7. Du Jane Austen sans Jane Austen, pourquoi pas, ça a l'air réussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ce n'est pas un roman, mais elle est bien présente!

      Supprimer
  8. évidemment si c'est du Jane Austen.... j'adore ta dernière citation !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui... Du vrai Jane Austen, on ne s'en lasse pas!

      Supprimer
  9. Et LA, tu fais des envieuses! et j'en fais partie! Je reconnais bien l'esprit de Jane Austen dans les deux dernières citations. J'adore! elles sont dignes de figurer dans ses romans. Et dire que certains ne sont pas sensibles à ce genre d'humour ou plutôt d'ironie! C'est là que l'on s'aperçoit combien elle appartient encore au XVIII siècle et aussi qu'il n'y a pas un brin de romantisme dans sa façon de voir la vie! Chez elle c'est toujours la raison qui gagne et ses héroïnes qui choisissent le sentiment en bavent!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ses romans, oui, on écoute ses sentiments, mais c'est tellement mieux si en plus ils vont dans le sens de la sagesse et des codes sociétaux...
      Quand même, quel talent! J'ai trouvé cette pépite à la bibli, je suis ravie!

      Supprimer
  10. Je m'empresse de noter. La couverture serait bien assortie à ma chambre !!! du plus bel effet sur mon chevet... hum !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce mauve vieux rose très vintage cache quand même de quoi secouer les réunions autour des tasses de thé...

      Supprimer
  11. Je ne suis pas fan, alors je passe (sauf si un jour j'ai un creux dans ma PAL) (mouahaha), mais c'est une très belle idée cadeau pour les fans justement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, si tu connais une fan (autre que moi, bien sûr)

      Supprimer
  12. J'avais déjà été attirée par la lecture de Bonheur du jour :0) J'ai découvert tardivement Jane Austen et forcément c'est tentant... 18 enfants, mais comment les femmes survivaient-elles à 18 grossesses ??

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas retrouvé son billet?
      Oui, 18 enfants, en plus à cette époque où on accouchait chez soi, que ça se passe bien ou pas... Mais j'ai connu une dame d'une fratrie de 21... ^_^

      Supprimer
    2. C'est juste quelques mots mais Bonheur du jour n'en a pas besoin de beaucoup pour vous tenter, le voilà ;
      http://bonheurdujour.blogspirit.com/archive/2016/01/07/passer-la-soiree-avec-jane-et-ses-nieces-3063730.html

      Supprimer
    3. Ah merci!
      Mais il me semblait avoir vu un billet plus long... Quoique, juste court, cela suffisait!

      Supprimer
  13. Mais mais je ne connais pas cet ouvrage !!!! Why but why ? On ne me dit rien. On me cache tout... Jaaaane j'arrive :-D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et tu te rends compte : il était juste là dans ma bibli! Franchement quelle belle vie! ^_^

      Supprimer
  14. Voilà qui est drôlement intéressant. Surtout le travail sur l'écriture. Et je suis étonnée par ses conseils amoureux... Je note !! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je savais déjà que Jane Austen n'était pas si romantique que cela et que son humour british était ravageur... Trop court, ce livre, rhhhaa, et toutes ces lettres parties en fumée!

      Supprimer
  15. Je n'ai pas encore lu tout Jane, loin s'en faut, mais je suis quand même assez preneuse de ses conseils pour écrire des romans et j'adore cet esprit si caustique et guindée à la fois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. 'Caustique et guindée', tu as l'art de bien résumer!

      Supprimer
  16. Ah, c'est rigolo, il est sur ma table de chevet celui-là.

    RépondreSupprimer
  17. Je ne lis pas Jane Austen, peut-être bien ado, je ne sais plus, mais les citations que vous donnez pourraient m'incliner vers ces lettres... en non-fan quand même ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quand même un univers très féminin (comme l'était le sien!). Mais elle a l'art de la formule et elle apparaît fort sympathique.

      Supprimer
  18. oh j'adore ! et oui Jane Austen c'est l'inverse du romantisme et j'adore ses piques ! Il me le faut

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu es encore plus fan que moi (qui possèdes ses oeuvres en français et VO), oui, il te le faut. Pour ma part, j'ai profité de l'offre de la bibli...

      Supprimer
  19. Je me réjouis d'avance ! J'adore aussi les correspondances d'écrivains ! J'ai hâte de retrouver son ton ironique ! Et puis on en apprend toujours autant sur le caractère de l'auteur que sur son oeuvre, son style ! Celle de V. Woolf est magnifique aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui, Woolf, un jour, un jour... ^_^

      Supprimer
  20. je l'ai lu aussi et j'ai adoré comme toi, c'est très intéressant et parfois très émouvant, ça me rappelle certains moments de Miss austen regrets.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai adoré me plonger dans ces lettres de Jane Austen (si rares, hélas)

      Supprimer
  21. il me tente bien ce livre, j'aime beaucoup lire les correspondances. Je le note :)

    RépondreSupprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!