mercredi 23 mars 2016

La 2CV verte

La 2CV verte
Manu Causse
Denoël, 2016



Dans la liste proposée par l'éditeur, j'ai choisi celui-ci parce que 1) je connais des gens qui possèdent une 2CV verte depuis des années et ils sont les seuls dans le coin, c'est pratique on sait que c'est eux si on la croise, 2 ) le petit livre du duo Causse/Urien, intitulé Du temps de cerveau disponible, m'avait beaucoup plu, et 3) la présentation annonçait un "chaton bavard et arrogant"...

Alors? Hé bien bonne pioche! J'ai embarqué tout de suite dans cette 2CV verte conduite par Eric, père de famille divorcé enlevant son fils Isaac d'une clinique (psy). Le môme est particulier, dira-t-on pudiquement, muet, fixant un objet choisi pendant des heures, ne supportant pas le contact, bref, dans sa bulle. Cette 2CV a toute une histoire, et sur la banquette arrière il y a du lourd, pas forcément visible d'ailleurs, un couple, le Vieux, oncle récemment décédé d'Eric, et le fameux chaton qui la ramène, oui.

Au fil de l'équipée on en apprendra bien sûr plus sur les divers personnages, dont la plupart semblent avoir quand même pas mal de casseroles à détacher... Mais, bien dans ses bottes, heureusement, un gendarme amateur de champignons se lance à leur poursuite. Ah ce gendarme, c'est du bonheur, ainsi que plus brièvement cette madame Thénardier la mal nommée et Paco le jeune gitan.

L'auteur ayant lancé une idée effroyable en cours de route, j'ai fini par avoir peur! M'enfin quoi, dans cet univers tendre, drôle et triste à la fois, mon cœur a eu mal!
Un chouette roman que j'ai dévoré.

44 commentaires:

  1. Je ne l'ai encore vu nulle part ce roman, il a l'air assez barré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai dévoré, du début à la fin c'est très bien.

      Supprimer
  2. On a tous (enfin,les gens de mon âge!) au moins un souvenir laissé dans une 2cv. Verte de surcroît, je vais aller voir ça...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je connais aussi les 2CV (vertes ou pas) de l'intérieur... La demi vitre qui se rabat intempestivement, la barre du siège arrière, l'incroyable tenue de route...

      Supprimer
  3. Tu en écris beaucoup de bien, il a l'air complètement déjanté ce livre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne dirais pas déjanté, mais certains personnages sortent de l'ordinaire.

      Supprimer
  4. Allons bon, pourquoi as-tu eu mal en cours de lecture ? TU aiguises ma curiosité.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben tu sais j'ai craint pour certains personnages, il y avait une lourde possibilité voire certitude que ça tourne très mal ...

      Supprimer
  5. Pas trop envie en ce moment de road-trip, fût-il en 2CV verte... (j'en ai eu une jaune "autrefois" !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah... jaune! Moi jamais, mais j'ai eu une 4L, souvenirs souvenirs...
      Tu passes à côté d'un bon roman, tu sais!

      Supprimer
  6. Réponses
    1. On a tous un petit quelque chose qui vibre pour elles...

      Supprimer
  7. J'ai grandi dans une 2C Verte, ma mère en avait une et décapotable en plus !! je l'adorais ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce roman est alors pour toi!!! (même si les chatons, a hum)

      Supprimer
  8. Alors moi, j'ai bien moins adhéré que toi : l'idée est intéressante, avec un petit côté Rain man, mais il y a des maladresses et surtout des personnages pas assez exploités à mon goût, comme le gendarme par exemple.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. What? Je n'ai pas vu ton avis, je vais voir.
      Le seul truc pouvant chiffonner c'est l'utilisation du prénom Isaac, mais dis donc, ce gendarme, il est bien campé là! (d'accord, a-t-il une vie perso?)

      Supprimer
  9. J'aime beaucoup la liste des arguments qui t'ont poussée à choisir ce livre ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En général c'est tout un ensemble plus ou moins conscient qui pousse à une lecture, et à un moment de lecture...

      Supprimer
  10. mes parents ont eu 3 2CV et la dodoche a été ma première voiture! Beaucoup de sympathie pour ce véhicule, à l'époque ce n'était pas un moyen de se distinguer, mais maintenant c'est plus original. Si ce roman passe entre mes mains à la bibli je le lirai

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ces voitures de notre jeunesse... Sans ceinture... Toute une époque!

      Supprimer
  11. Aille... Tu dis que l'auteur nous mène sur un chemin caillouteux ? Mais quelle est donc cette idée ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai dû me ronger les ongles (dans ma tête) pendant le dernier tiers!!!

      Supprimer
  12. Ca fait longtemps que je n'ai pas lu Manu Causse (et ma mère avait une 2CV grise)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, tu le connais! Dans ce roman le vert a un nom...

      Supprimer
  13. Un titre sympa, une couverture qui suit, des souvenirs et ton billet : j'y ferais bien un tour dans cette voiture !

    RépondreSupprimer
  14. Quand j'étais gamin, quand on croisait une 2CV verte, une "deudeuche" verte, on se pinçait !!
    J'ignore encore d'où venait cette habitude... :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le roman parle de cette habitude, que j'ai découverte dans ce roman, je n'en avais jamais entendu parler (et j'ignore toujours la raison...)

      Supprimer
  15. On sent bien ton plaisir et aussi que tu aimerais bien le partager avec nous, alors pourquoi pas.... je vais quand meme attendre qu'il soit en médiathèque.
    Luocine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de souci, en poche bientôt je l'espère!

      Supprimer
  16. Je connais bien les 2CV, j'ai connu des 2CV taxi à Mada (et des 4L^^). Ça a l'air très chouette en effet, et puis si y a un chat bavard et arrogant dedans, ça devrait me parler. Mais bon, je m'éparpille de nouveau avec mes passages bib' pour rendre mes livres sans rien emprunter et forcément j'emprunte du non-prévu au programme... Je suis tombée sur "Que voit-on quand on lit ?", je me souviens que tu en avais parlé, et puis un craquage côté librairie, le tome 19 de Fables (enfin 17 maintenant depuis la réédition de la série), introuvable dans mes bib'... (alors qu'il y a les tomes suivants).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur le continent africain c'était plutôt les Toyota Corolla (ou Peugeot?) bref bien pourries de toute façon. ^_^
      Oui, Que voit-on quand on lit, je l'ai acheté et lu dans la foulée!
      Si Fables a une nouvelle numérotation, je vais m'y perdre! Je pense qu'il vaut mieux lire dans l'ordre, j'en suis au 5 (elle n'a pas encore accouché)

      Supprimer
  17. Ca semble original et entraînant:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai avalé ce roman à toute vitesse! (plus vite que la 2cv réelle)

      Supprimer
  18. Deudeuch sans retouche !
    et oui quand on était enfant et que l'on croisait une deudeuch verte et bien on pinçait son voisin et si on disait pas sans retouche on se faisait pincer en retours.
    J'ai mon beau frère Eric qui en avait une et que j'ai conduit une fois ! Que d'aventures avec cette Deuch !
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas je n'en ai jamais conduit, dommage... J'ignorais avant lecture cette histoire de pincer...
      En revanche je me souviens de longs trajets (comme passagère) dans une DS (les vraies, les anciennes)

      Supprimer
  19. Très attirante cette 2 CV verte !

    RépondreSupprimer
  20. j'aurais peut-être dû choisir celui-ci, j'ai opté pour du décalé. En plus, j'avais déjà lu Manu Causse et j'avais bien aimé, et les 2CV vertes, ça nous parle, enfin à ceux qui ont connu les 2CV...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu connais les raisons de mon choix, au début du billet. Bonne pioche!
      Allons, ne me fais pas croire que tu es trop jeune pour avoir connu les 2cv, non? C'est increvable, ces bêtes là, de toute façon.

      Supprimer
  21. Tendre, drôle et triste, ça sent le feel good book : pas pour moi, je veux du sang, de la chique et du mollard :-D
    De retour de la bib, j'ai emprunté "La vie obstinée".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben pas trop, tu sais, le gamin hors jeu, c'est pas top!
      Du sang, de la chique et du mollard, ah pour La vie obstinée je ne sais plus trop, mais j'espère que tu aimeras (et merci de ta confiance!)

      Supprimer
  22. Très Rouaud ces derniers temps, je pense à la vieille deuche des "Champs d'honneur" : elle me rappelle la voiture grise de la première année à l'unif.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La 2CV a vraiment marqué son temps (et les auteurs!) même si la couleur grise était la plus courante je crois...

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!