vendredi 1 avril 2016

Kyrielle Blues

Kyrielle Blues
Biefnot-Dannemark
Le castor Astral, 2016


Entre Hazebrouk et Bordeaux, la route fut parcourue et le demeure encore. Teddy, le musicien père de Nina, mais trop souvent sur les routes, l'a confiée à ses propres parents dans le nord; Nina a fait sa vie dans le sud, élevant son grand fils et pansant sans trop de réussite quelques blessures.
L'ouverture du testament de son père la conduit chez un notaire de Hazebrouk, et c'est le début de révélations qui changeront tout, pour le plus grand bonheur de ces personnages tous un peu endormis ou cabossés.

Bien sûr l'idée d'un testament inattendu n'est pas nouvelle, mais la kyrielle (celle du titre) d'objets y figurant est bien jolie et désuète parfois, et heureusement arrive une surprise (je suis bon public pour ce genre de surprises). Nos personnages vont devoir choisir, après tout une vie calme et bien rangée, c'est sécurisant (mais pas très joyeux), et quand le bonheur frappe à la porte, se lancer ou pas? On s'en doute, après quelques atermoiements, tout va se caler comme on l'espérait.

Une très jolie histoire délicatement narrée, où les personnages secondaires ont aussi une présence; les illustrations bleutées de Véronique Biefnot ajoutent à son charme.
Images prises sur le site ici.(Illustrations, extrait, bande annonce!)

Et je participe au mois belge chez Anne et Mina.

26 commentaires:

  1. Il a l'air intéressant, je le retiens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Keisha, pour cette si jolie chronique de notre "Kyrielle Blues"! Pour ce qui est de savoir comment nous travaillons ensemble, c'est toute une histoire ;-) Nous élaborons le scénario à deux, en parlant énormément, en prenant beaucoup de notes. Puis nous écrivons, soit directement ensemble, soit au départ de premiers jets que l'un ou l'autre rédige, puis nous retravaillons (beaucoup!) le texte. Bref, c'est bien plus une fusion qu'une simple collaboration. Cela prend un temps fou - mais ça nous plaît vraiment! Chaleureusement à vous et vos amis et amies lecteurs. Francis & Véronique

      Supprimer
    2. Merci merci de votre passage, vous répondez à une de mes interrogations (et celle d'autres, c'est sûr). Je sens, en effet, que cela doit prendre du temps et entraîner des discussions. Mais le résultat est là, donc tout s'est bien terminé. ^_^

      Supprimer
  2. Un livre illustré sans être ni un livre pour enfant ni une BD , c'est rare ! J'aime bien l'idée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a quand même une majorité de texte, mais c'est agréable, ces illustrations bleutées...

      Supprimer
  3. J'ignorais que Véronique Biefnot peignait aussi, les illustrations sont très belles avec ces teintes bleutées.
    Une libraire m'a dit avoir été déçue par ce dernier titre, tu le trouves aussi en-dessous des précédents ou pas forcément ?

    ps : je reconnais le fond des coquelicots en arrière-plan sur ton blog, superbe ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà pour un volume précédent elle avait illustré (des poèmes), et j'aime beaucoup.
      Le précédent pour moi c'est la route des coquelicots, je trouve que c'est différent, de qualité pareil, mais à la limite peut-être ai-je préféré celui-ci, qui me parle plus, c'est donc personnel comme avis.
      PS : oui, dans mon jardin ils vont se pointer, alors c'est le moment de mettre du printemps sur le blog!

      Supprimer
  4. J'adore Francis Dannemark mais l'association avec Biefnot, me fait toujours hésiter pourtant au vu de ses illustrations je pense que j'ai tort.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ignore comment ils travaillent ensemble, un écrit l'autre corrige et vice versa? Pour les illustrations c'est Biefnot, sûr. Si tu hésites, fais confiance alors au côté Dannemark de la force. ^_^

      Supprimer
  5. Je note, quand j'aurais besoin d'un brin de réconfort ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Recommandé pour ces moments là, oui!

      Supprimer
  6. Je n'arrive plus à lire depuis que je suis malade, dur dur ! help ;-)
    ps : pas très tentée mais tu le vends bien !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment ça, pas moyen de lire? Le signe que la maladie est grave! ^_^ Repose toi et amuse toi avec tes félins et canin.

      Supprimer
  7. Dannemark est un auteur dont j'entends parler depuis très longtemps. toujours pas lu cela dit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'occasion d'attaquer le mois belge? Ceci dit, il a écrit des romans longs et des courts, à toi de voir!

      Supprimer
  8. Pas trop tentée mais c'est vrai que tu n'en dévoile pas trop. C'est dommage, je cherchais justement des auteurs belges à part Rodenbach et Simenon...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur ma liste à la prochaine visite en bibli j'ai Lanoye, Hanotte, Harpman, mais tu trouveras des idées sur les blogs organisateurs.

      Supprimer
  9. Hmmm... ça m'a l'air trop doucereux pour moi mais ça semble être un joli moment de lecture.

    RépondreSupprimer
  10. Je crains de ne plus être bon public pour Francis Dannemark mais je suis ravie que cela te plaise toujours ! (Et je suis injuste : le bleu m'attire, immanquablement)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je sens que tu en as beaucoup lu! Moi, pas tous, surtout les plus gros.

      Supprimer
  11. Je l'ai reçu pour mon anniversaire. Je vais bientôt le lire...
    Bon dimanche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfait, alors! Joli cadeau d'anniversaire.

      Supprimer
  12. j'attends, j'attends, pour le moment, il est tout en bas de ma pile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Choisis un moment où tu as besoin de douceur.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!