vendredi 20 mai 2016

A l'orée du verger

A l'orée du verger
At the edge of the orchard
Tracy Chevalier
Quai Voltaire, 2016
Traduit par Anouk Neuhoff


Voilà, voilà, mon premier Tracy Chevallier  (si l'on oublie un abandon de La dernière fugitive) mais finalement la rencontre s'est passée.

Venant du Connecticut où la terre à cultiver est rare quand la famille est trop nombreuse, les Goodenough se sont installés dans un coin de l'Ohio, le Black Swamp, bien humide et marécageux comme son nom l'indique. Animaux, agriculture de subsistance, et surtout un verger de pommiers. Fièvre des marais récurrente. Éloignement de tout. C'est la petite maison dans la prairie, version sans trop de soleil et de happy end. Sadie, la mère, prend goût à l'eau de vie, James, le père, ne pense qu'à ses pommiers, et entre eux les enfants (enfin, ceux qui ont survécu aux fièvres) ne connaissent pas l'école et aident les parents.
A la suite d'événements que l'on connaîtra plus tard, Robert, un des fils, part plein ouest, devenant entre autres chercheur d'or, et atterrit en Californie, fait connaissance d'un botaniste anglais tâchant d'envoyer en Angleterre redwoods et séquoias, et devient son aide.

Les personnages purement imaginaires (les Goodenough) sont mêlés à d'autres ayant existé et l'on en apprend beaucoup sur les arbres, simples pommiers ou géants de la côté ouest. C'est parfois un peu longuet quand même, même si conduit par le canal d'hommes passionnés. Les échanges de lettres entre Robert et sa soeur Martha ont réveillé un intérêt vacillant un peu (mais pourquoi Martha possède-telle tout de suite une orthographe impeccable, contrairement à son frère?)(voir traduction?) car il  faut dire qu'avant cela la tension réelle entre les époux Goodenough me gênait beaucoup, assez contreproductive dans un environnement hostile où l'on ne peut s'amuser à mettre en péril les instruments de la survie. D'autant que par ailleurs les conditions d'installation des pionniers dans ces dures régions étaient fort bien évoquées, de même que la vie dans cette Californie du milieu du 19ème siècle, plus loin dans le roman.

Les avis de Gwen, Leatouchbook, blablablamia, clara (LC sans se concerter, toujours à la pointe, nous deux!)

58 commentaires:

  1. Pour ma part, cette première rencontre avec l'oeuvre de Tracy Chevalier fut un échec. Trop longuet et trop questions d'arbres à mon goût!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me souviens pas de ton avis? ici il vient de paraître.
      Beaucoup d'arbres, oui, ce qui ne me gêne pas si c'est un livre sur les arbres, mais mélangé à une autre histoire, c'est long, à force.

      Supprimer
  2. Tu n'es pas très emballée tout de même .. tu avais abandonné "la fugitive" ? j'ai envie de le lire celui-là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, car le côté 'on prend des faits historiques et on se base dessus pour un roman', il faut que les coutures ne se voient pas! J'aurais carrément préféré un livre sur les faits réels plutôt qu'un roman (mais ça, ce sont mes goûts...)
      Pour celui-ci , pareil, sauf que je l'ai lu en entier sans vraiment de plaisir ou déplaisir, quoi.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Hé oui, on est trop fortes! Je vais voir ton billet!

      Supprimer
  4. Une auteure que j'apprécie particulièrement. J'ai apprècié ici la construction et cette idée de pèriple des arbres et des hommes. Je l'ai aussi prèféré au roman prècèdent La dernière fugitive. Mais c'est difficile de faire mieux que La jeune fille à la perle ou L'innocence ( mon prèfèré).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était le premier lu (à part La dernière fugitive, abandonné). Comme je n'ai pas lu les autres, je ne peux comparer, peut-être que le contexte historique était mieux inséré et les personnages plus attachants?

      Supprimer
  5. Bravo pour la LC improvisée! ;-) Je vois qu'on est toute à peu près d'accord : ce livre n'est pas son meilleur, loin de là!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'ennui c'est que c'est le seul que j'ai lu! Dois-je tenter un autre? Bon, le côté positif c'est que j'ai l'embarras du choix.

      Supprimer
  6. Il ne me tente pas, mais c'est amusant car on sent bien que tu aurais préféré un récit à une fiction.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je préfère souvent la non fiction, c'est sûr...^_^

      Supprimer
  7. J'ai aimé aussi mais moins que lz dernière fugitive. ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Au moins il y a des avis différents!

      Supprimer
  8. Pour une adepte du Nature writing, les arbres, ça devait te plaire ;) J'avoue, je ne suis pas emballée plus que cela, d'autant que j'ai aimé la Dernière fugitive, beaucoup moins un autre roman dont le nom m'échappe. Les longueurs que tu signales me rebutent...je passe!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, oui, les arbres! Mais j'ai lu avant Devillard et même Muir, alors, là c'était mieux, et pas de romancé...

      Supprimer
  9. Déception totale pour moi, je me suis enlisée dans la boue des blacks Swamp et je n'en suis pas ressortie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage, ensuite avec l'ouest cela bouge un peu. Mais je vois que les avis déçus s'accumulent...

      Supprimer
    2. oh je suis allée au bout mais sans jamais être convaincue

      Supprimer
    3. Courageuse! J'ai terminé aussi, l'histoire avec Molly était pas mal du tout et puis les séquoias me fascinent toujours, mais je préfère Devillard sur le sujet!

      Supprimer
  10. Je dois avoir La fugitive... dans la PAL, je ne suis plus cette romancière assidûment (mais qu'est-ce que j'ai aimé ses premiers romans !) (il y a... un certain temps)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être ses premiers romans étaient-ils meilleurs?

      Supprimer
  11. Je n'ai encore rien lu de cette auteure, mais je ne pense pas commencer par celui-ci...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as l'embarras du choix, en tout cas!

      Supprimer
  12. Lis, s'il te plaît, La Jeune fille à la perle :) ! Les avis sont bien mitigés pour celui-là, je crois que je vais le laisser de côté pour le moment...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aurais peut-être mieux fait, oui, mais comme j'avais déjà laissé La dernière fugitive... (il s'agit ici, je ne l'ai pas dit, d'un envoi non sollicité)

      Supprimer
  13. Je ne me suis pas follement amusée en lisant la dernière fugitive... PAs sûr d'avoir envie de lire celui-là... J'hésite... Je verrai si j'ai d'autres priorités...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On me donne en exemplaire son premier roman...

      Supprimer
  14. La jeune fille à la perle est très bien. Celui-ci ne me tente guère, trop d'avis mitigés je pense...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mauvaise pioche, alors; on verra bien, mais rien n'est sûr...

      Supprimer
  15. Bien bien bien! Je vais me contenter de manger ma pomme du soir 😊

    RépondreSupprimer
  16. Quoi ? Tu n'as pas lu "La jeune fille à la perle" ?;-) J'avais adoré ! Lu pas loin de sa date de parution, mais depuis je n'ai pas lu d'autres Tracy Chevalier. En projet au départ, et puis petit à petit, plus envie, d'autres tentations. L'impression que ses autres romans ne seraient pas à la hauteur. Une bonne intuition ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben non... Pourtant les blogs l'avaient bien présenté à l'époque. Si tu me vantes sa qualité, toi aussi... ^_^

      Supprimer
    2. Lu bien avant les blogs, en 2003, mais ce roman a eu un succès qui s'est bien maintenu avec le temps, renforcé par le film, que j'ai vu aussi, avec Colin Firth.

      Supprimer
    3. Avec Colin Firth, ça c'est un argument. ^_^

      Supprimer
  17. Je n'ai pas tout lu, "La dernière fugitive" était assez bien passé, "La jeune fille à la perle", j'avais adoré sur le moment, il m'en reste finalement peu d'images, mais je pense qu'il est quand même très bien ... Le titre dont je garde le meilleur souvenir est "Prodigieuses créatures", aussi un roman historique, mais avec deux personnages féminins bien campés et rugueux.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle semble aimer les romans historiques basés sur des faits intéressants.

      Supprimer
  18. On sent quand un écrivain ou écrivaine, a trouvé un bon filon d'écriture, la plupart du temps les lecteurs et lectrices se lassent avant lui ou elle. Depuis "la jeune fille à la perle" Tracy Chevalier essaie de retrouver un public qu'elle perd peu à peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je veux bien croire qu'elle est passionnée par certains sujets, ici ces arbres (et elle a raison!)mais après la mayonnaise ne prend pas toujours.

      Supprimer
  19. Ton avis après celui de Clara et je me trouve toute désappointée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et on ne s'est absolument pas concertées!

      Supprimer
  20. J'avais beaucoup apprécié "Prodigieuses créatures", n'ai pas eu l'occasion de lire "La dernière fugitive" et ne suis pas vraiment tentée par ce dernier roman : ton avis mitigé et les déceptions des commentaires facilitent le choix.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, que je sois déçue, à la limite, normal, mais les autres avaient vraiment aimé l'un de ses livres précédents...

      Supprimer
  21. Alors là, c'est vraiment bizarre. Je lis des billets élogieux, des quatrièmes de couv. qui m'inspirent, et lorsque je commence un livre de cette romancière, je n'arrive jamais au bout. Pourquoi ? Mystère...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, j'ai juste démarré abandonné La dernière fugitive (dont le thème était fort attirant, comme celui de tous ses romans, je pense, même si je ne les ai pas lus)et là j'ai lu jusqu'au bout (livre envoyé, et puis pas trop gros, et puis, c'était l'occasion quand même de découvrir l'auteur).
      Mystère, oui... Il y a un auteur français que me fait cet effet, je m'y ennuie un peu...

      Supprimer
  22. J'ai très envie de découvrir cette auteure... je commencerai par un autre livre, selon vos avis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La jeune fille à la perle semble faire l'unanimité.

      Supprimer
  23. J'ai acquis cet ouvrage, comme ça, parce que j'ai trop dit de mal de Tracy Chevalier dans mes anciennes années, et que je veux me racheter ^^ Blague à part, j'ai juste bien aimé le titre : à quoi ça tiens.. Le titre m'a vaguement fait penser aux Forestiers, de Thomas Hardy, alors bon m'est avis que cela n'aura rien à voir, mais parfois j'ai des connections bizarres dans le cerveau et bam j'achète (avec des vrais sous bordel) un bouquin de Tracy Chevalier. Du coup j'ai peur de le lire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu continues à m'amuser, cet après midi (après celui de Camille Laurens). Le titre m'a fait penser à L'homme du verger, aimé sur les blogs (et abandonné par moi, oups).
      Ecoute, sois courageuse, lis-le, tu en apprendras sur ces pommiers et ces grands arbres, après tout!

      Supprimer
  24. J'ai adoré Prodigieuses créatures, celui-ci fur une déception.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il semble que je sois très mal tombée, quoi...

      Supprimer
  25. Je n'ai toujours pas lu l'auteur, mais j'ai un de ses romans dans ma PAL. Je ne connaissais pas ce titre par contre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "C'est son dernier." Mais tu peux tranquillement lire ce lui que tu possèdes.

      Supprimer
  26. J'en ai lu 2-3, mais je ne connais pas du tout celui-ci.
    Bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il est paru récemment.
      Bonne semaine (et bonnes lectures!)

      Supprimer
  27. Un projet pour moi de lecture du soir. J'aime infiniment tous les livres de Tracy Chevalier.
    Bonne journée et merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il semble qu'il ait un peu déçu les habitués, mais vous verrez bien.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!