vendredi 6 mai 2016

Envoyée spéciale

Envoyée spéciale
Jean Echenoz
Les éditions de Minuit, 2016


Bon, Le masque et la Plume était enthousiaste, il me le fallait! Si j'ai bien compris, d'après eux, Echenoz se lâche et devient quasiment barré. Comme je n'ai pas trop lu cet auteur, difficile de voir jusqu'à quel point il lâche la bride, mais c'est sûr que ce n'est pas guindé.
De plus au Masque, l'un a parlé de 'Ah la Corée' et les autres 'Noooooooon, pourquoi tu en parles, fallait pas, etc.' j'ai donc attendu la Corée pendant les 2/3 du roman, c'est malin!

Barré? Je dirais plutôt qu'Echenoz se révèle primesautier et malicieux, choisissant  où aller et avec qui, et à quel rythme, décidant parfois de ne pas donner d'explications et distillant à sa guise les informations sur certains protagonistes.
En gros, on a affaire à une bande de barbouzes mais officiels quand même, parfois bras cassés et cerveaux fêlés, kidnappant en plein Paris une dénommée Constance, qui sera mise au vert quelque temps en Creuse. Cela tombe bien, c'est plutôt vert, la Creuse. Une demande de rançon à son mari sera ignorée, hé oui. Mais il s'agirait bien d'espionnage...
Et la Corée? Celle du nord! Comme j'avais déjà lu pas mal sur ce pays, j'ai sans doute été moins étonnée et intéressée par la description des aventures dans ce pays (je confirme, ce pays est vraiment ainsi d'après les visiteurs) et donc moins incline à grimper aux murs que ceux du Masque et la plume.

Il n'empêche que le côté badinage détaché parfaitement écrit et maîtrisé, virant parfois au barré, oui, ça je sais le reconnaître, se révèle plaisant sans stress particulier, et je vous conseille d'y aller voir, sans garantir si cet opus Echenozien change des autres.

Sans vouloir choisir parmi les multiples passages, je note par ailleurs:
"Qui, à l'usage, fait parfaitement l'affaire et passer le temps."p 298
"Il se remettra vite à fumer ainsi que de ses désillusions."p 302

Les avis de zazymut, joelle, qui renvoie à  Jostein et de Nicole, clara, athalie, christw et sa vision du narrateur.

56 commentaires:

  1. Je ne suis pas une grande fan d'Echenoz, mais s'il change de style, je pourrais y revenir, pour voir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh je crois en avoir lu un (ou deux?), là ce n'est pas vraiment sérieux, et pas de veine biographique.

      Supprimer
  2. Bof je t'ai connu plus enthousiaste ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien, mais je m'attendais à plus car 1) J'ai lu plus barré, il faut croire que Le masque et la plume n'a pas l'habitude! 2) Les données sur la Corée, exactes bien sûr, ne m'ont pas apporté de révélation puisque je les connaissais déjà.
      Mais lis le, tu verras, Echenoz ne démérite pas et il y a quelques surprises.

      Supprimer
  3. Je n'ai lu que du "sérieux" de jean Echenoz, à savoir "Courir" que j'avais beaucoup aimé, surtout le ton avec lequel il raconte...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh il a quand même un ton, c'est sûr, même ici.

      Supprimer
  4. Je n'ai encore jamais lu Echenoz, alors pourquoi pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il semble que ce ne soit pas un roman comme d'habitude, mais pourquoi pas?

      Supprimer
  5. Jamais lu Jean Echenoz et je ne pense pas le lire un jour...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voyons voyons, Les éditions de minuit!!! ^_^

      Supprimer
    2. Attention, Je vais dire une grossièreté ^_^ et bien je n'ai jamais lu cette maison d'édition :-)

      Supprimer
    3. Ah pourtant ils ont de bons auteurs (même si je ne lis pas que chez eux)

      Supprimer
  6. Tu vas pouvoir écrire au masque et à la plume pour les deux zeugmas que tu as trouvés ! Actuellement, j'écoute Des éclairs de Echenoz que je ne connaissais pas et j'apprécie. celui-là peut-être après.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, deux zeugmas, et j'en avais aussi dans Marguerite n'aime pas ses fesses. Oserai-je leur signaler tout ça?

      Supprimer
    2. Oui, bien sûr ! Tu peux oser ! J'aime follement le rituel des zeugmas ! Je vais écouter attentivement, si j'entends parler des tiens !

      Supprimer
    3. Une fois il y en avait un de Brize!

      Supprimer
  7. Moi j'ai juste adoré, mais je suis parfaitement subjective ! Je n'ai pas écouté le masque sur ce titre parce quand c'est un nouvel Echenoz, je lis de toute façon. Pour ce titre, non, ce n'est pas barré, mais très maitrisé, ce jeu avec le lecteur, l'auteur en est coutumier, c'est même sa marque de fabrique, un peu moins dans la série biographique, peut-être un peu plus intimiste ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudra donc que j'en lise d'autres, d'ailleurs l'écriture me plait bien.
      Maîtrisé, oui, il m'a eue avec les identités réelles de certains personnages. La fin intrigue aussi.
      Lien mis, et relu ton billet! ^_^

      Supprimer
    2. Merci pour le lien ! Dans la même veine que celui-ci, il y a "Les grandes blondes" ... ou "Au piano"

      Supprimer
    3. OK, je vais le remettre sur ma liste des auteurs à lire! (j(ai lu Je m'en vais). Merci pour les idées de titres!

      Supprimer
  8. Echenoz je cale irrémédiablement et pourtant Christian et toi êtes très louangeurs mais rien à faire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, tente celui ci, qui m'a l'air un poil différent!

      Supprimer
  9. Lu et aimé : http://claraetlesmots.blogspot.fr/2016/01/jean-echenoz-envoyee-speciale.html

    et c'est le seul de cet auteur que j'ai lu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ajoute! Parfois google ne donne pas facilement les informations.
      J'ai relu ton billet, en effet tu t'es bien amusée. Moi aussi, mais plus calmement.

      Supprimer
  10. connais pas ... rien à voir, mais je ne vois pas la photo du livre! snif

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, j'ai l'ai donc remise (prise sur le site de l'éditeur, quand même!)

      Supprimer
  11. Avant, je pensais qu'Echenoz n'était pas pour moi et puis j'ai lu son petit laïus dans "Relire" de Laure Murat (il me semble) et j'ai tout de suite aimé son style, du coup je me suis dis, un jour, un jour... Mais plutôt avec "Courir". Je ne sais pas, celui-là m'intrigue...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais il est agréable à lire, il a son style personnel je pense. Courir? Pas lu; mais le côté un poil décalé de Envoyée spéciale devrait te convenir... Si!

      Supprimer
  12. Je suis en train de le lire et je viens juste d'arriver à la partie sur la Corée du Nord. Je me demande ce qui m'attend. C'est barré mais j'aime bien. Echenoz s'amuse avec nous. Je me suis laissé embarquer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh on s'amuse bien, c'est Echenoz le chef là-dedans...

      Supprimer
  13. Décalé? Bof, je ne pense pas que ce roman soit pour moi.
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh on ne s'y perd pas, mais Echenoz s'amuse et le lecteur aussi.

      Supprimer
  14. En tous cas, ça doit bien changer de "14" seul livre que j'ai lu de cet auteur. Livre grave, captivant et marquant sur les appelés à la guerre de 14.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai pas lu ce 14, mais bien évidemment l'ambiance ne doit pas être la même.

      Supprimer
  15. Je vois que le concours des zeugmas continu. Faut aussi que je fasse mon résumé. Je vais essayer de ne pas me faire influencer par ta recension.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allez, au travail! ^_^ J'attends ton billet (oui, les zeugmas...)

      Supprimer
  16. Je n'ai pas aimé ce que j'ai déjà lu de l'auteur, et là, je ne suis guère tentée non plus. De toute façon, je note tellement d'idées sur ton blog que je peux me permettre de laisser passer un titre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons bon! ^_^ Il s'agit d'un roman un peu différent, alors on ne sait jamais...

      Supprimer
  17. J'ai été déçue par l'avant-dernier qui ne cassait pas des barres... Mais celui-ci semble d'une autre trempe. Je m'arrête devant à chaque fois que je passe chez mon libraire. Il va être temps de craquer pour ce livre "barré" ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Barré pour Echenoz, semble-t-il, mais réussi dans le genre.

      Supprimer
  18. J'ai aimé le peu que j'ai lu d'Echenoz, et en même temps ça m'étonne que j'aime parce que ça paraît tellement détaché, distant, sa manière d'écrire mais il y a une vraie attention à son sujet, à se personnages. Donc je lirai certainement celui-ci (je suis contradictoire ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La contradiction est le mode de fonctionnement du vrai lecteur. (oui, c'est de moi)
      Je pense que tu t'amuseras, c'est bien fichu!

      Supprimer
  19. Impossible de me rappeler si j'ai déjà lu cet auteur ou non... Ce titre là m'intrigue en tous cas...!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Editions de Minuit, couverture sobre... Tu peux voir avec ce titre, en tout cas.

      Supprimer
  20. La Corée vient tard dans le roman, je me suis demandé si Echenoz n'était pas parti pour un livre de 2000 pages tant les prémices durent. Mais bien ficelées.
    J'ai déjà interrogé sur le sens de "barré", vous m'aviez répondu (je devine notez bien) alors de deux choses l'une, ou c'est Alzheimer ou bien je suis un peu déplacé dans une blogosphère qui se branche... :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me souviens pas l'avoir vu chez vous (quoique, Minuit, c'est 'votre' éditeur). Oui, le voici!(http://christianwery.blogspot.fr/2016/04/la-coree-moquee.html)
      Barré, vous comprenez, ou décalé, ou du grand n'importe quoi, mais non, avec Echenoz j'ai préféré parler de mutin/badin/fantaisiste/ maître du jeu.

      Supprimer
  21. Il tourne en ce moment dans notre club de lecture. Je suis sur la liste d'attente.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il se lit assez vite, bon courage pour l'attente!

      Supprimer
  22. lu et adoré, ça m'a complètement emballée, j'ai beaucoup souri. C'est marrant comme cet auteur a mauvaise presse, pourtant Courir est excellent aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mauvaise presse? Je le pensais sérieux de chez sérieux, hé bien non il sait divertir intelligemment, avec ce roman.

      Supprimer
  23. Au début, je ne lisais que des billets très enthousiastes. Ils sont de plus en plus mitigés, je trouve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le seul bémol chez moi c'est à cause de mes lectures précédentes, qui ont défloré le Corée, sinon c'est vraiment intéressant et original comme roman, un peu farfelu, ça j'aime.

      Supprimer
  24. Bonjour Keisha, j'ai aimé sans restriction sauf le triste destin du chien Biscuit devenu Faust. L'écriture est un régal. Bonne après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui en effet... Mais j'ai senti le coup venir dès qu'il a voulu le prendre avec lui en voyage...

      Supprimer
  25. Un Echenoz, évidemment, je l'ai, il m'attend, je fais durer les préliminaires...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est l'avantage de ne pas emprunter en bibli, parce que là, il y a des délais à respecter. N'attends pas trop quand même! ^_^

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!