lundi 12 septembre 2016

Pour faire l'amour

Pour faire l'amour
The act of love
Howard Jacobson
Calmann-lévy, 2016



Curieuse illustration de couverture, mais finalement rendant bien l'univers bizarre où plonge cette lecture... En résumé, mais un résumé trompeur, forcément, le narrateur, Félix Quinn possède une boutique achat/vente de livres rares, activité fort select, il habite un hôtel particulier et est marié à la très belle Marisa, s'occupant comme bénévole entre deux shoppings et rendez-vous. Vous l'aurez compris, pas de soucis de fin de mois dans ce roman.

Mais Félix est une sorte de masochiste mental (ses pères et grand père étaient assez pervers aussi, dans un autre genre). Follement amoureux de Marisa (arrachée à un précédent mari) il imagine de lui fournir un amant (même s'il elle peut très bien s'en occuper elle-même) mais un amant de son choix, à savoir Marius.

Si vous aimez le graveleux et le glauque, hé bien non, pas de ça ici; on croise plutôt des exemples tirés de l'art et la littérature classique. Le seul passage un peu 'hum hum' est narré à la troisième personne, justement. Et avec ironie, finesse et élégance, comme tout le roman d'ailleurs. Jacobson ne laisse jamais son lecteur tranquille, il le bouscule; c'est intelligent, étonnant, dérangeant, tordu(?).

Un tableau de la Wallace collection, apparaissant dans le roman :
http://www.wallacecollection.org/whatson/treasure/57
En prime une jolie visite guidée de la Wallace collection...

Les avis de Nicole G (je manque tellement de temps que je n'ai pas cherché les autres avis)

44 commentaires:

  1. Du même auteur, j'avais trouvé "la question Finkler" brillante, alors je sais que je peux te faire confiance sur ce coup là.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La question Finkler m'avait bien remué les neurones et fait rire, c'est pourquoi j'y suis allée sur ce coup là. Assez particulier, mais qui change de l'ordinaire.

      Supprimer
  2. "c'est intelligent, étonnant, dérangeant, tordu(?)." je ne suis pas sûre que ta conclusion entraîne mon envie de lecture

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ha c'est une expérience, mais ça se lit très bien!

      Supprimer
  3. Curieuse, certes, cette illustration, mais j'aime beaucoup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce portrait est décrit dans le roman...

      Supprimer
  4. tu m'intrigues... Comme Aifelle, j'avis trouvé génial La question Finkler.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il semble que l'auteur ne craint pas d'aborder des sujets périlleux, et il s'en tire!

      Supprimer
  5. Un livre qui m'a agréablement titillé les neurones. Je n'avais jamais rien lu de cet auteur, j'ai à présent envie d'en découvrir un peu plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La question Finkler est à découvrir, alors... Un auteur qui ne laisse pas son lecteur s'endormir, c'est sûr!

      Supprimer
  6. Si c'est tordu alors... ça m'intrigue !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déjà, choisir l'amant de sa femme, c'est spécial, non? Mais ne t'y trompe pas, tout cela peut être mis entre toutes les mains (non, pas tes filles quand même)

      Supprimer
  7. Le coté tordu n'est pas pour moi mais le coté classique oui. Je n'ai jamais lu cet auteur .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aïe je n'aurais jamais dû utiliser ce mot. Le traitement du sujet est quasi intellectuel, très classe on va dire!

      Supprimer
  8. J'avais abandonné "La question Finkler" au tout début, peut-être par manque de temps... je redonnerai peut-être une chance à l'auteur. (il faudrait que je fasse une liste des deuxièmes chances, genre "salon des refusés" !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut être par manque de temps, oui, car l'auteur demande notre attention à 100% et parfois ce n'est pas ce genre de roman qu'on veut.
      J'adore cette idée des deuxièmes chances...

      Supprimer
  9. Ma liste est en train de prendre forme : Howard Jacobson y côtoie Jon Kalman Stefanson ou Milena Agus... A suivre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A suivre... Récemment j'ai donné une seconde chance à Laura Kasischke...

      Supprimer
  10. La couverture... Le nom de famille de l'auteur... Ça fait déjà beaucoup à surmonter pour moi. Mais son livre, Kalooki Nights, m'intrigue. Alors peut-être un jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me faudrait lire ces Kalooki nights maintenant... (mais qu'a le nom de famille de l'auteur? - anglais)

      Supprimer
    2. Il me rappelle trop le nom de ce linguiste...

      Supprimer
    3. Aucun rapport ici, mais je sens que tu as souffert dans tes études à cause de lui! ^_^

      Supprimer
  11. Il m'attend, je m'en réjouis d'avance !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Attends toi à être un peu bousculée...

      Supprimer
  12. C'est un auteur que je veux découvrir depuis longtemps :-) ça va venir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On en est à trois romans parus en français je crois.

      Supprimer
  13. je vois que tu sais occuper tes longues soirées d'été :)

    RépondreSupprimer
  14. A lire en se promenant dans la collection Wallace, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour certains passages, assez nombreux, hé bien oui!!!

      Supprimer
  15. Réponses
    1. Au moins on ne sait pas trop où on met les pieds, c'est l'auteur qui conduit...

      Supprimer
  16. J'aime bien en ce moment lire tes billets car ils sont sur les livres que tu lisais (ou venais de finir de lire, ou allais lire) quand j'étais chez toi, du coup je ne me sens pas traîtreusement tentée, haha ! J'avais déjà vu et feuilleté ce livre chez toi, et mon bouclier reste en mode ON.;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, il y a un petit décalage Lecture/billets, qui te permet d'être prête!

      Supprimer
  17. celui- là me dit bien. Pour le moment je suis dans "Petit Pays" de Gaël Faye !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sens qu'on va le voir, ce Petit pays. J'ai pu lire le début sur liseuse au salon fnac forum.

      Supprimer
  18. Le thème ne me donne pas envie de lire ce roman.
    Comme toi je me demande bien quel est ce petit pays dont on parle tant!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est assez étonnant, mais rassure toi, c'est très bien fait!
      Ce Petit pays de Gael Faye vient d'obtenir le prix Fnac. J'ai juste lu quelques pages mais ne possède pas le livre.

      Supprimer
  19. Les 4 derniers adjectifs donnent envie de le lire mais j'avoue que je n'aime pas le graveleux... Je sens que ce n'est pas le genre de lecture qui m'est destiné

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement ce n'est pas graveleux... (dans un autre domaine, j'avoue ne pas supporter certains 'humoristes' actuels)

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!