vendredi 25 novembre 2016

Éloge de la pièce manquante

Éloge de la pièce manquante
Antoine Bello
Gallimard, 1998



Au cours de l'année 1995, l'on découvre cinq ou six cadavres amputés d'un membre, et portant sur eux un polaroid représentant le même membre d'une autre personne. La police pense bien sûr à un serial killer, les victimes ayant toutes un rapport avec le monde du puzzle.
Plus qu'une enquête classique, ce roman fait découvrir l'histoire du puzzle sur plusieurs décennies, et imagine l'existence de concours de puzzles de vitesse, au grand dam de la plus feutrée et déclinante société de puzzlologie et son inénarrable projet Gleaners.

"Le livre se compose de 48 pièces numérotées et indépendantes, qui toutes traitent à leur manière du thème de la pièce manquante. Certaines occupent deux lignes, la plus longue près de 30 pages, toutes contribuent également à l'efficacité de l'ensemble. Tous les genres littéraires sont représentés : essais, nouvelles, chroniques, lettres, bribes de roman, journal. Deux pièces se répondent ou renvoient à une troisième que le lecteur découvre bien plus tard; des personnages disparaissent soudainement puis resurgissent aussi soudainement deux cents pages plus loin."

Dans une jolie mise en abyme, Bello parle là de Eloge de la pièce manquante, d'un certain Batterson, avec une présentation peu ou prou idéale pour son propre roman. La pièce manquante d'un puzzle, cauchemar de tous les amateurs! Batterson (alias Bello bien sûr) choisit les Bantamolés pour asseoir ses propos sur la théorie des puzzles,et cette tribu (fictive) ayant découvert le principe du puzzle fort longtemps avant John  Spilsbury est l'occasion pour Bello d'un joyeux délire ethnographique.

Inutile d'en dire plus, ceux qui connaissent et aiment Bello (et n'ont pas encore lu cet opus) se jetteront dessus, histoire d'admirer in fine la parfaite adéquation entre forme et fond, le jeu avec le lecteur et la subtilité au second degré de bien des passages.

"On ne peut qu'être satisfait par la légère baisse des dépenses du premier trimestre, même si celle-ci est due pour partie à une panne de la photocopieuse."

Il s'agissait pour moi d'une relecture, bien des années après, et comme j'avais pratiquement tout oublié, le plaisir fut entier!

J'ai oublié les billets qui en parlent, il doit y en avoir un bon paquet, citons Le bouquineur, lecture écriture (Yspaddaden) , forcément Papillon,

Lire sous la contrainte (encore!)

52 commentaires:

  1. Quel bonheur ce livre ! Mon blog est ma mémoire livresque de ces dernières années et me permet donc de te confirmer que c'est bien en août 2008 que je l'ai lu, alors que j'étais en Irlande (ma mémoire ne défaille pas tant que ça...). Et que je ferais bien de le relire aussi, parce que c'était un grand moment de lecture et une histoire un peu complexe :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble l'avoir lu en 1998 ou 1999 (entre parution et départ du coin que j'ai quitté en 1999, coin possédant une fabuleuse bibli, bref), ce fut ma prise de contact avec Bello, j'étais donc cuite. Un des meilleurs de l'auteur, qui déjà jouait pas mal avec son lecteur. J'avais quasiment tout oublié, et le bonheur fut là. Je t'avoue aussi que j'ai ressorti un vieux puzzle et là je rame dans le 'tour'.

      Supprimer
  2. Bonjour Keisha, j'ai découvert Bello grâce à ce roman quand il a paru. J'avais beaucoup aimé. Tu m'a donné envie de le relire, merci. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le temps a passé, l'oubli s'est invité, oui il est temps de le relire! ^_^

      Supprimer
  3. Après Ada, j'ai fichtrement envie de continuer à découvrir cet auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu n'as lu qu'Ada, tu as de la chance! J'ai aussi adoré Roman américain. Mais ils sont tous bien, finalement.

      Supprimer
  4. je ris car dans le paquet reçu ce matin il y a les puzzles commandés pour Noel mais des vrais des en bois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bravo! Mon puzzle n'avance pas, c'est drôlement coton, en fait! (1000 pièces, mais déjà fait il y a longtemps)

      Supprimer
  5. Lu aussi à sa sortie en 1998, j'avais adoré mais comme toi j'ai pratiquement tout oublié ;-) A noter à relire donc à l'occasion !

    RépondreSupprimer
  6. J'adore cet auteur ! Il va falloir que je me penche sur ses anciens romans.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, parce qu'il écrit encore, mais pas si vite...

      Supprimer
  7. Un roman qui m'avait stupéfié à l'époque...
    http://lebouquineur.hautetfort.com/archive/2014/08/22/antoine-bello-eloge-de-la-piece-manquante-5432029.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups, je ne suis pas allée chercher les billets. Merci!

      Supprimer
  8. J'ai un peu peur de la complexité de l'histoire, mais tout le monde a l'air enchanté de sa lecture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut un peu s'accrocher au départ, accepter certaines 'pièces' du puzzle, mais l'ensemble mérite le détour! L'humour est du genre très second degré,on sait se tenir!

      Supprimer
  9. Ada m'attend, ainsi que plein d'autres de l'auteur... mais pas celui là ! Et il est très tentant oui !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Globalement, tous ses romans sont bien, après, on peut avoir ses préférences.

      Supprimer
  10. Un livre un peu spécial, non?
    Je ne connais pas du tout l'auteur.
    Merci pour cette nouvelle participation à mon challenge. Tu dépasses tout le monde !
    Bon weekend à toi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoi? Mais tu dois lire Bello, il a tout pour te plaire. Son dernier, Ada, par exemple...

      Supprimer
  11. Ah ! Il faudra que je le lise, celui-là !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne faut pas oublier les anciens, qui mûrissent bien.

      Supprimer
  12. Je connais Bello et j'ai en effet bien envie de me jeter sur cet opus qui trône en bonne place sur ma PAL.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un bon opus, qui met les neurones parfois en chauffe, mais j'aime.

      Supprimer
  13. Aaah je pourrais le relire celui-là si je n'avais pas un autre Bello à lire avant, mais mon souvenir en est encore assez frais alors ça va. C'est le livre qui m'a révélé Bello et je l'y ai trouvé purement ingénieux ! Il m'a même sauvé d'une panne de lecture !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est par ce livre que j'ai 'découvert' l'auteur, depuis je lui suis fidèle. J'en avais assez oublié pour pouvoir le relire; comme ce n'est pas ton cas, je t'autorise à passer la relecture. ^_^

      Supprimer
  14. chaque fois que je vais à la bibliothèque, le nom de l'auteur est en tête de liste... et pourtant, je ne l'emprunte jamais! Va falloir rectifier cette grave incohérence !

    RépondreSupprimer
  15. moi j'adore cet auteur et sa façon de raconter , il y a comme ça des auteurs qui me ravissent parce qu'ils me racontent des histoires : Benaquista, Raufast ,et lui, Antoine Bello...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord. Sauf qu'hélas le dernier Benacquista m'a trop désarçonnée (mais il reste les anciens)

      Supprimer
  16. C'est incroyable mais je n'ai aps encore lu cet auteur alors que j'en ai plein dans ma PAL !!!! Celui-là je ne l'ai aps mais je le trouverai peut-être en bibli...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Commence déjà par nettoyer la PAL! ^_^

      Supprimer
  17. Je n'ai encore rien lu de cet auteur, pourtant mes bibliothèques en possèdent... il va tout de même falloir que j'essaye !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu tomberas dans la marmite toi aussi!

      Supprimer
  18. Voici un nom que je connais, dont je note régulièrement des titres et que finalement je n'ai toujours pas lu.( je sais encore une lacune à combler...)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (hé oui, le temps!) Je sens que cet auteur te plairait beaucoup!

      Supprimer
  19. Bonsoir, je découvre l'auteur. S'il est si bien, je vais le noter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. N'hésite pas. Il faut peut-être un petit effort au début, car l'homme prend son lecteur au sérieux, ensuite c'est du bonheur!

      Supprimer
  20. J'ai beaucoup entendu parler de ce titre sans me jeter à l'eau. Moi, c'est la disparition d'Emile Brunet que j'adore de cet auteur (qui lui m'insupporte).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'auteur ne se déplace pas à domicile, donc tu peux le lire tranquillement.^_^

      Supprimer
    2. Non mais il commente beaucoup les blogs (un peu trop à mon goût)

      Supprimer
    3. Mais oui c'est exact, encore récemment chez Papillon je crois (Papillon est une fan absolue, et elle sait bien analyser son oeuvre). Bon, on peut lui pardonner, n'est-ce pas, car il nous vaut de belles heures de lecture, non?

      Supprimer
  21. Vu les avis .. à découvrir donc j'avais aimé le disparition d'Emile Brunet

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, à découvrir, mets tes neurones en forme!

      Supprimer
  22. Relire alors que j'ai tout oublié d'un livre, je n'ai jamais essayé.
    Les films, je le fais parfois par contre, même s'il est rare que j'aie tout oublié : revu "Garde à vue ", un peu déçu.
    Je projette de relire "Littérature et fantôme" de Javier Marias, qui m'avait beaucoup plu il y a deux ans ; je l'ai acheté. Je ne saurais faire un billet, oublié presque tout, je le relirai donc, avec plaisir j'en suis sûr.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah un Javier Marias que je ne connais pas! J'aime beaucoup cet auteur et prévois de tout lire, mais tranquillement.
      J'ai un coin relectrue sur mon blog, qui vraiment prend de l'ampleur. J'ignore ce que cela signifie.

      Supprimer
  23. Je l'ai lu il y a longtemps : j'avais adoré ! Et il doit bien supporter une relecture...

    RépondreSupprimer
  24. Je l'avais adoré ce roman mais je dois bien avouer avoir oublié pas mal de choses ! Il faudrait que je le relise comme toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il me semble l'avoir lu à sa sortie, et j'avais oublié la fin en tout cas! N'hésite pas.

      Supprimer
  25. Lu il y a longtemps mais j'avais adoré comme tout ce que je lis de lui.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'anecdote c'est que juste après je me suis lancée dans un puzzle de 1000 pièces (et je n'aurais sûrement pas gagné de concours de vitesse)

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!