lundi 20 mars 2017

Dans les prairies étoilées

Dans les prairies étoilées
Marie-Sabine Roger
la brune au rouergue, 2016


Merlin est auteur de bandes dessinée; sa série Wild Oregon en est déjà au tome XIII (je vois ça comme Valerian et Laureline, pour l'ambiance, en plus western peut-être?) et fignole aussi des aquarelles d'oiseaux. Pas de quoi rouler sur l'or, mais assez pour acheter une grande bâtisse au fin fond de la campagne, avec travaux sans fin à la clé. Il est follement amoureux de sa compagne, Prune.

Jusqu'au jour où meurt Laurent, l'ami de presque toujours, inspirateur de son héros Jim Oregon, et Merlin va se retrouver plongé dans de grands questionnements sur la suite de sa série. "Jim Oregon arpentera à jamais les prairies étoilées", ou bien?

Avec Marie-Sabine Roger, c'est l'assurance d'un roman plutôt feel good, avec des gentils sympathiques, bourrés d'autodérision, où les méchants sont rares et plus ridicules que méchants. En plus ici, deux chats, dont Cirrhose absolument bien rendu mais à éviter si l'on tient à ses mains, et l'art de boire du whisky. De bons moments entre potes. La vie d'un créateur de BD.

De jolis passages au détour d'une page
"des oiseaux (...) affublés, pour certains, de noms invraisemblables -Tadorne de belon, Fuligule Milouin - que l'on croirait sortis d'un roman social du XIXe siècle, jeunes nobles ruinés au jeu, ou tristes clercs de notaire mielleux."

Des descriptions
"Lolie et Genaro, c'est le monde merveilleux des contes pour enfants, dans lequel les gentils sont gentils, bêtement. Ils m'agacent parfois avec leur idéal militant d'une vie dans laquelle chaque citoyen adopterait un sdf, un chien perdu, un réfugié, un viticulteur bio, une grand-mère, parrainerait un enfant à l'autre bout du monde et donnerait au WWF. Ils croient que les gens sont généreux, pour peu qu'on leur laisse le choix. Ils sont de toutes les bonnes causes, de toutes les pétitions, de toutes les manifs. Ce sont des intégristes de la démocratie. Ils font encore confiance aux hommes politiques. Cons comme des poussins qui voteraient Renard.
C'est aussi pour ça que je les aime."

Là où j'émettrais quelques bémols, c'est quand les métaphores sont filées parfois un peu longuement et que les chapitres se terminent parfois - à mon goût- de façon sentencieuse. Mais le joli brin de fantaisie qui court le long des pages fait oublier cela.

Les avis de clara,

44 commentaires:

  1. C'est sûr, je le lirai :) Malgré tes bémols, je suis sûre de passer un agréable moment, et me régaler de quelques métaphores bien trouvées.

    RépondreSupprimer
  2. Je le lirai aussi, j'aime la plume de l'auteure. Mais je regrette un peu sa veine "vacharde" comme "les encombrants".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici le vachard n'est pas trop trop présent, c'est vrai.

      Supprimer
  3. Suis pas fan de cette auteure...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Étonnamment je la lis alors que ce n'est pas mon 'créneau' habituel...

      Supprimer
  4. je n'ai pas accroché à l'auteure précédemment mais je trouve la couverture et le titre superbes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord! D'ailleurs j'ai noté d'où venait le titre, dans le roman...

      Supprimer
  5. Je suis fan aussi j'avoue. Elle m'emporte à chaque fois et je suis incapable de dire lequel à ma préférence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On ne la lâche pas, c'est sûr (même si quelques longueurs, mais c'est juste mon avis)

      Supprimer
  6. un auteur que je ne cesse de croiser mais ton billet ne me convainc toujours pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essaie Les encombrants, des nouvelles plus caustiques parfois!

      Supprimer
  7. J'ai lu Bon rétablissement de cette auteure et j'ai compris que ce n'était pas pour moi. Je peux aimer les romans avec des bons sentiments, mais pas les siens visiblement.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je te comprends, au départ j'avais les mêmes réticences. Mais cela se laisse bien lire. Elle peut être un peu plus caustique, et je préfère.

      Supprimer
  8. je suis complètement enchantée par la couverture et les oiseaux ! Est-ce que cela suffira à me le faire lire ? Oui :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La couverture est un appel à la découverte!

      Supprimer
  9. J'ai déjà lu un Marie-Sabine Roger, je vois à peu près l'ambiance. Bon, sans urgence mais efficace en cas de panne de lecture ou besoin d'un brin de feel good pas trop sucré.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout résumé. je ne vais pas te pousser à l'excès de sucre pour l'instant.

      Supprimer
  10. JE ne suis jamais très fan quand il y a trop de bons sentiments^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh il y a bien une pas sympa du tout, mais bon, ça ne pèse pas lourd dans la balance...

      Supprimer
  11. Une auteure que je n'ai toujours pas lu alors que j'avais bien aimé l'adaptation de son roman La Tête en friche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille, alors, d'en lire un ou deux! (et je n'ai ni vu ni lu La tête en friche)

      Supprimer
  12. Ca fait du bien de temps en temps, ce genre de lecture.

    RépondreSupprimer
  13. Tu écris très bien ce que sont les romans de Marie-Sabine Roger. A lire avec plaisir, mais sans en attendre beaucoup plus. C'est toujours sympathique.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a besoin de jolies histoires, avouons -le!

      Supprimer
  14. Lu aussi, et tout à fait d'accord avec toi :) mais de temps en temps ça fait du bien... d'elle j'avais préféré "vivement l'avenir", un peu plus caustique mais tout tendre aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les encombrants est aussi plus caustique. Bref, chacun trouve chaussure à son pied.

      Supprimer
  15. j'ai quelques réserves sur cette auteure mais que j'aime bien quand même

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai longtemps hésité à la lire, et puis, quand même, elle sait y faire! ^_^

      Supprimer
  16. Je ne dis pas non à un bon roman feel good de temps en temps, alors pourquoi pas ? ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout qu'il y a plein de choses intelligentes là-dedans, et puis un écrivain et ses personnages...

      Supprimer
  17. Je l'avais repéré si je le trouve à la bibliothèque je le prendrai

    RépondreSupprimer
  18. Je n'avais pas noté cet écueil. Mais il te laisse un bon souvenir quand même.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh cela fait du bien, tout de même!

      Supprimer
  19. Coucou,
    et bien celui-ci me fait très envie depuis longtemps (même avec tes bémols) et puis il est si joli avec sa belle couverture.
    Bises

    RépondreSupprimer
  20. Ah oui je connais la tadorne de belon et les filigules miloins nanère :o)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pfff, tu m'épates totalement, là. Ce roman est donc absolument pour toi.

      Supprimer
    2. et le foulque macroule, et l'aigrette garzette :O)
      Bon dimanche

      Supprimer
    3. C'est sûr que ces noms font mon bonheur et le tien. Perso j'adore le pouillot véloce!

      Supprimer
  21. Partante pour de la fantaisie et du feel good ! je verrai si je le trouve à la bib'

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Normalement tu devrais l'y trouver (et là, il y a deux chats!!!)

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!