lundi 10 avril 2017

Riquet à la houppe

Riquet à la houppe
Amélie Nothomb
Albin Michel, 2016


Je crois que le dernier roman de l'auteur que j'ai lu était Ni d'Eve ni d'Adam, paru en 2007, donc avant l'ouverture du blog. Roman dans la veine autobiographique extrême-orientale d'Amélie Nothomb.

Pour Riquet à la houppe, notre belge la plus médiatique se lance (encore, après Barbe Bleue), dans la réécriture à sa façon d'un conte plus ou moins connu.

Enide et Honorat ont (enfin!) un fils, Déodat. Très laid. Pas bossu, mais de justesse, notre 21ème siècle connaît les kinés. Très intelligent.
La petite Trémière, elle, est très très belle, et comme elle porte sur le monde un regard contemplatif passe pour inintelligente.
Ces deux-là vont finir par se rencontrer.

Bon, sans surprise, cela se lit vite, sans déplaisir, mais sans passion non plus. Est-ce 'l'effet conte', je l'ignore, mais j'ai eu du mal à me passionner pour les personnages. En dépit de leurs démêlés avec les autres humains, rien n'accroche, c'est fluide, les années passent.
Bien sûr il y a de l'humour, Amélie Nothomb s'amuse beaucoup, notons par exemple l'influence de la télévision.

A la tout fin, l'auteur s'interroge sur la littérature, en particulier la littérature amoureuse, qui se doit de 'se terminer très mal'. Elle cite quelques contre-exemples, et raconte aussi avoir lu en 2015 toute la comédie humaine, comptant les histoires d'amour et parmi elles celles se terminant bien. On a les pourcentages.
Alors je lance un appel à Amélie Nothomb: je vous aime beaucoup, je vous admire, vous êtes sympathique, bourrée d'humour, cultivée, vous savez écrire plaisamment. Délaissez pour une fois le roman annuel, et racontez-nous vos lectures (franchement, toute le comédie humaine en un an, ça c'est de la lectrice!!), vos avis de lectrice, votre conception du roman, vos coups de cœur, vos détestations, bref là je vous suivrai à fond!

Depuis j'ai trouvé une vidéo complètement barrée où vous expliquez votre rapport au stylo bic, alors je vous en prie, un tel potentiel dans le décalé (toujours un poil visible dans vos romans, je l'admets), débridez-le dans un futur roman!

Une lecture commune avec A girl!

Le mois belge est de retour, avec Anne aux commandes cette fois.

44 commentaires:

  1. Ça y est, tu as (enfin) relu Amélie Nothomb ! Le passage sur la télé m'a plu aussi.

    Et Je plussoie ton appel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça c'est fait! Pas désagréable, mais pas inoubliable, comme lecture.

      Supprimer
  2. Je ne lis aucun de ses romans, seulement les écrits autobiographiques. Je n'ai même pas pensé à elle pour le mois belge.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai commencé par Stupeur et tremblements (son 8ème roman!), c'est vrai que je préfère.

      Supprimer
  3. « Délaissez pour une fois le roman annuel » je suis bien d’accord ! Nothomb a du talent c’est certain mais à vouloir publier un bouquin chaque année, elle reste superficielle et l’on finit par se lasser… Qu’elle prenne plus de temps et qu’elle nous ponde un vrai bon roman bien plein ! Quand il y a de la qualité, le lecteur sait attendre…

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait elle en laisse plein ses tiroirs... Je voudrais juste qu'elle change de créneau, mais ça risque de bousculer ses lecteurs habituels. Oui, elle a un gros capital sympathie, elle peut se lancer maintenant. Chaque fois que je l'écoute en interview, je me régale.

      Supprimer
  4. je passe en raison d'une allergie persistante

    RépondreSupprimer
  5. Je n'ai lu que son livre sur son expérience japonaise… Et puis un autre, j'oubliais, sur une histoire de livres qui brûlent… Je ne suis pas trop fan, même si le personnage semble fort sympathique (Goran : https://deslivresetdesfilms.com).

    RépondreSupprimer
  6. Tu m'as bien fait rire en ce lundi matin ! Je suis vaccinée contre Amélie Nothomb, je crois, mais ton appel à la débridation la plus complète... :) :) :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quoi? J'aurais pu croire que tu me lancerais des frites à la tête pour toucher à un symbole national? Oui, un appel à se lâcher (et sans doute rendre perplexe son lectorat habituel)

      Supprimer
  7. Ah mes copines qui lisent du Nothomb, j'accours ! Bon t'es pas plus emballée que ça par le bouquin, mais ce n'est pas son meilleur. Moi même, avec ce Riquet, j'ai dit à Amélie qu'elle m'avait déjà emmenée plus haut ! Mais bon, on voit bien dans ton billet que tu aimes mon Amélie donc ça va, on reste copine !!! Lol !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, on t'a fait une petite surprise! Je me souvenais de ton avis sur ce roman, mais je n'ai guère l'intention de tenter avant bien longtemps. De plus j'en ai lu un paquet quand même, de 'ton' Amélie. ^_^

      Supprimer
  8. c'est une écrivaine qui possède un talent certain, mais elle s'est aussi créé un personnage qui l'encombre peut-être. Mon secret espoir c'est qu'un jour elle nous livre un vrai grand roman qui aura mûrit bien à l'abri de son encombrante médiatisation dont cette obligation d'un roman par an.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement personne ne l'accuse d'être sans talent, seulement on espère qu'elle pourra nous emmener plus loin un jour. Une fois par an n'est pas le problème, elle écrit plus qu'elle ne fait paraître.

      Supprimer
  9. Pourtant, une rentrée de septembre sans un nouveau roman d'Amélie ne serait plus une vraie rentrée, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, et comme je pense qu'elle écrit beaucoup, pas de souci. Mais un truc différent, plus long, à elle de voir. ^_^

      Supprimer
    2. Elle écrit entre 3 et 4 romans par an ! Mais à déjà pris les mesures testamentaires pour qu'à son décès, aucun roman non publié de son vivant ne le soit post mortem !

      Supprimer
    3. Oui, je sais qu’elle écrit plus qu’elle ne fait éditer! Elle a raison de vouloir que rien ne paraisse sans son accord (et on lui souhaite encore de longues années, bien sûr)

      Supprimer
  10. J'ai abandonné l'idée de lire Amélie Nothomb, qui, comme tu le dis si justement, gâche son talent en voulant sortir à tout prix un roman annuel. Son nom ne m'a même pas effleuré l'esprit pour le mois belge...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'année dernière non plus je n'avais pas pensé à elle, un comble! Elle a ses fans, qui autrement seraient déçus, elle a un style caractéristique, mais bon, je passe à autre chose.

      Supprimer
  11. Voilà un roman qui ne me tente guère. Mon préféré d'elle, son premier : Hygiène de l'assassin !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne me souviens même plus si je l'avais lu, tu vois le problème! En revanche, ses romans 'asiatiques', là, si!

      Supprimer
  12. Je l'ai vu chez "A girl". Pas pour moi, Nothomb, pas envie !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En lire au moins un, car la dame a de l'imagination et une personnalité.

      Supprimer
  13. Trop fort ! Sans se concerter, on a ressenti les mêmes choses. "Cela se lit vite, sans déplaisir, mais sans passion non plus". Tellement très exactement ça ! Etonnant d'ailleurs, cet effet. Parce qu'on n'a pas grand-chose à redire, il y a même de l'humour, des passages non dénués d'intérêt même, mais comme tu dis " rien n'accroche, c'est fluide, les années passent".
    Bon, je crois que j'aurais dû choisir Ni d'Eve ni d'Adam. La thématique Japon, ça passe (presque) toujours très bien avec moi. Pour le mois belge 2018 peut-être.:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'avais entendue à la radio parler de ce roman, et je m'étais régalée à l'écouter (cela confirme mon intérêt pour son univers et son intelligence) mais après à lecture... ben non. Des beaux passages, mais le tout n'emballe pas, c'est curieux.
      Oui, la thématique Japon est meilleure (à mon goût), donc pour 2018!

      Supprimer
  14. oh trop contente de lire ton billet pendant ma pause : oui, j'adore la personne d'Amélie Nothomb - j'ai gardé plusieurs interviews d'elle dans ma liste de lecture et j'ai vu la vidéo sur le BIC et j'adore les personnalités décalées comme elle ! il faut que tu lises celle sur sa méthode de travail, les 2 litres de thé avalé.. j'avais aussi aimé le documentaire où elle retournait au Japon. Côté livres, elle "accouche" nous confie-t-elle de 3 romans par an, par contre elle a déjà prévu dans son testament que tous ceux non publiés ne le seront pas non plus après sa mort.
    Je l'ai connue à travers Stupeurs et tremblements et Hygiène de l'assassin, sans conteste ses meilleurs, je l'ai retrouvée avec Barbe Bleue et Pétronille (délire sur le champagne) et depuis j'ai arrêté car oui, je te rejoins, ça se lit avec plaisir et vite puis ça s'oublie. Et c'est dommage !
    Je l'ai rencontrée l'an dernier et elle est trop gentille, elle répond au courrier de ses lecteurs - bref, j'aime tant la personne que je te rejoins dans ton appel : je veux qu'elle nous confie ses amours littéraires, qu'elle nous parle de ses auteurs préférées et à l'inverse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est donc totalement d'accord! Elle peut être complètement frappée, et ça j'adore. Je suis sûre qu'elle est talentueuse et cultivée. J'attends qu'elle sorte un peu de ses rails!

      Supprimer
  15. Je n'arrive plus à lire Amélie Nothomb depuis une paire d'années je dois dire...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi 10 ans, et je sens que ça va durer. Mais je l'aime beaucoup!

      Supprimer
  16. J'ai lu ton billet et celui de A Girl hier et j'avoue ne pas avoir tilté tout de suite que je l'avais lu, ce roman. Comme toi, je n'avais plus lu Amélie Nothomb depuis un moment, et comme toi, j'en sors neutre... lu avec plaisir mais vite oublié... Je trouve qu'elle tombe maintenant dans les clichés Nothombiens...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr q'on sait tout de suite que c'est un de ses romans, c'est déjà ça, d'avoir une patte reconnaissable. Mais je ne suis pas rassasiée à la fin.
      Exact, on ne sait plus ce qu'on a lu ou pas. ^_^

      Supprimer
  17. effectivement, toi et A Girl, êtes complètement d'accord! Pour ma part, depuis la lecture de Pétronille, je passe sans regrets sur cet auteur qui m'a déjà tant déçue !

    RépondreSupprimer
  18. Quelle bonne idée cet appel à Amélia Nothomb ! Espérons qu'elle passera par ici ! Comme ce serait bien si, pour une fois, une seule fois, ne soyons pas trop gourmands, le lecteur pouvait passer commande à son auteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Amélie n'est pas tellement friande d'internet et des réseaux sociaux (et je l'en félicite!) plutôt de vrais contacts et de vraies lettres (tu comprends ma sympathie pour elle). Cet appel est plutôt un hommage. ^_^

      Supprimer
  19. Il faut ABSOLUMENT que je publie mon billet sur ce roman : j'ai très envie de payer un tueur pour achever Amélie. Je n'en peux plus de ces romans qui ont une bonne idée de fond, un début correcte et qui parente ne quenouille dans le grand n'importe quoi avant de ce terminer d'un coup parce que bon j'ai déjà écrit 130 pages pourquoi en faire plus et finir correctement un roman un jour, hein pourquoi ?
    Bref elle m'a plus qu'énervée, plus que déçue, plus qu’agacée. (Et elle arrive à nous proposer des perso encore plus neuneu que d'habitude : quelle performance !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, elle est bourrée d'idées, ça part bien, et puis ça mollit, et hop, ça doit pouvoir être lu dans la soirée: on n'en peut plus! ^_^ Mais calme toi, au Japon ce serait un 'trésor national', alors pas touche!

      Supprimer
  20. Voilà bien longtemps que je ne l'ai pas lue, je ne m'explique pas pourquoi. Je devrais peut-être m'inscrire au mois belge pour le relire ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En général en avril j'essaie de lire plus de belges, et voilà, rien de difficile!

      Supprimer
  21. Pas nécessairement fier d'être belge quand, dans les salons, je vois les files pour une signature sous le chapeau. Depuis "Hygiène de l'assassin", c'est peu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle a du potentiel, et j'aime la personne! Mais les romans ne me laissent pas grand chose en bouche (et il existe plein d'auteurs belges talentueux)

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!