mercredi 26 juillet 2017

Comme au cinéma / Commis d'office

Comme au cinéma
Petite fable judiciaire
Hannelore Cayre
Métailié, 2012


Après l'excellentissime La Daronne, j'ai englouti Toiles de maître et Ground XO, eu la paresse d'écrire un billet, mais pour Comme au cinéma je me bouge un peu parce qu'après, plus grand chose à l'horizon!

L'auteur est avocate pénaliste et sait de quoi elle parle quand elle conduit son lecteur en plein procès, à Chaumont, tout près de Colombey-les-Deux-Eglises (oui, ce Colombey là), où se déroule un festival de cinéma auquel la star Etienne Marsant a accepté de participer, surtout pour noyer son ennui.
Quel rapport, à part géographique, entre les deux histoires? Justement c'est à découvrir.

Face à l'infect président de cour d'assises, se dresse un avocat désabusé.

"Il n'y pouvait rien, il s'en défendait même, mais il avait de l'admiration pour ce garçon.
Abdelkader Fournier était ce genre de braqueur qui envisageait l'attaque de banques non pas comme un moyen de gagner de l'argent facilement mais comme un défi sportif; l'idée étant de se faire le plus de banques possible dans une espèce de course vers l'irréversible. C'était d'un romantisme torride.
(...)
Le charmant sociopathe avait toujours plein d'histoires rocambolesques à lui raconter alors qu'il trouvait la société de ses enfants (...) ennuyeuse comme une chanson de la nouvelle scène française.
Voici ce qu'il plaiderait dans un monde où les jurés auraient été  tirés au sort parmi des gens intelligents... "

"C'est dans vos écoles qu'on vous apprend à mentir ou vous naissez tous comme ça?"

Bref, c'est caustique, pas politiquement correct, et très drôle (ah le choix des jurés, ou la jeune Sylvie, que de la poésie)
Les avis de kathel, qui vous conduira à  Clara et Yv (aussi sur lecture écriture)

Plus tard...
Le premier volume de la trilogie avec l'avocat Christophe Leibowitz-Berthier, Commis d'office (avant Toiles de maître et Ground XO) s'est matérialisé à la bibliothèque, alors je l'ai englouti! (et maintenant, j'ai tout lu de l'auteur!)

Commis d'office
Hannelore Cayre
Métailié Suires, 2004 et 2017

"J'étais parvenu à atteindre une vitesse de croisière qui ne laissait présager en rien ma situation actuelle : une vie à deux avec un type de cent trente kilos qui ronfle au-dessus de mon oreille, dans une studette de neuf mètres carrés avec barreaux, exposée plein sud avec vue sur promenade - à Fresnes."

Même si tout se passe bien avec Dragan Dostom, son camarade de cellule, proxénète et albanais, qu'il initie aux subtilités des romans de Flaubert, pourquoi et comment l'avocat -commis d'office la plupart du temps- se retrouve-il en prison?

Haaaa c'est toute une histoire, où l'on croise des gens fâchés avec la loi et prêts à toutes les magouilles... Efficace et caustique, toujours.

"Nous étions mardi. Vendredi, je serais millionnaire et en taule."

34 commentaires:

  1. Ma bibliothèque est moins riche que la tienne, mais il me les faut quand même !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Suggère les à ta bibli, le succès de La daronne pourrait l'amener à se pencher sur les romans précédents...

      Supprimer
  2. Je te reconnais bien là : quand tu aimes, tu dévores tout d'un coup !
    Et je ne suis pas sûre que ta bib' soit plus fournie que celle d'Aifelle qui habite une bien plus grande ville (genre 18 000 à Romo et 110 000 dans la sienne !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. M'en parle pas, je suis en train de dévorer les Fred Vargas 'de retard', c'est le bonheur de lire beaucoup sans se préoccuper si c'est nouveauté ou pas (mais j'ai comme objectif d'arriver au dernier paru... ^_^)
      A une époque j'achetais aussi en série, mais je me suis calmée.
      Je pense que ma bibli n'est pas si riche, mais elle a un fond ancien incroyable dans le magasin, et un responsable qui veut tirer vers le haut et se bat contre la diminution des crédits (enfin c'est mon impression)

      Supprimer
    2. A Vendôme, c'est une vraie misère : restructuration des communautés de communes qui se regroupent (elles sont plus grandes que des cantons maintenant !) et plus d'argent pour acheter des livres ; le fonds s'appauvrit énormément et les nouveautés ce sont les titres phares et les grands éditeurs :-(

      Supprimer
    3. J'imagine très bien les acquisitions dans ta bonne ville (à Romo imagine que vient d'arriver le catalogue de l'expo Zao Wu Ki à Issoudun...)(on a aussi le dernier Marc L). Je dois de plus en plus remercier le responsable de la bibli! En revanche côté spectacles c'est du pas très haut de gamme, contrairement à Vendôme où les salles affichent des spectacles intéressants et de bon niveau.
      Les fonds diminuent, il y a des choix...

      Supprimer
  3. amusant de voir comment tu peux dévorer un même auteur !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela se soigne, docteur? ^_^ Ici les bouquins sont courts, alors que depuis quelques jours j'engrange les Vargas, assez copieux chacun...

      Supprimer
  4. Bonjour Keisha, il n'y a pas à "tortiller" il faut que je lise tous ces romans. Mme Cayre a une plume qui me plait. Bonne après-midi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as encore de quoi faire! Bonne semaine à toi.

      Supprimer
  5. Une auteure que j'apprécie et qui ne m'a, jusqu'à présent, pas déçue.

    RépondreSupprimer
  6. Bon ben, c'est encore quelqu'un que je dois découvrir...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Essaie, les romans sont très courts, finalement.

      Supprimer
  7. Bon, moi j'ai été moins enthousiasmée par la Daronne (sympa mais sans plus, quoique bien caustique, oui^^), du coup je ne pense pas enchaîner avec d'autres titres de l'auteur.

    RépondreSupprimer
  8. je l'avais lu à sa parution lors d'un quai du polar à Lyon mais je n'avais pas vraiment accroché à ses personnages, par contre le scénario était excellent

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr que cet avocat n'est pas tellement sympathique! Mais c'est bien goupillé.

      Supprimer
  9. Oui, très bien ce roman, mais je n'ai pas poursuivi avec l'auteure, mais à lire ce que je lis de son dernier, j'aurais mieux fait de continuer à la lire

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Souvent on l'a découverte avec son dernier, que je te recommande (est-ce le meilleur? peut-être)

      Supprimer
  10. Je n'ai lu que "Comme au cinéma", contrairement à toi, je laisse toujours passer pas mal de temps entre deux livres d'un auteur... je varie les plaisirs ! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela dépend, mais là j’enchaîne, j’enchaîne! ^_^ Mais il suffit d'avoir deux livres différents en route...

      Supprimer
  11. Je vais faire comme toi je crois... Après La daronne et surtout la rencontre avec l'auteure j'ai très envie de tout lire :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme de plus ce sont des romans assez courts...

      Supprimer
  12. Alors toi quand tu aimes, tu ne comptes pas les livres que tu lis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de faire de même avec Vargas... ^_^

      Supprimer
  13. J'ai beaucoup vu la Daronne sur les blogs ces temps-ci. Rien lu encore de cet auteur. JE me laisserais peut-être tenter...

    RépondreSupprimer
  14. Très envie de découvrir cette auteure...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Facile à faire, elle doit bien être dans une bibli proche?

      Supprimer
  15. Déjà noté cette auteure, pour la daronne. Je vois que le reste de sa production est au niveau !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Toujours plaisant, en effet, même si quand même La daronne m'a le plus étonnée.

      Supprimer
  16. Comme au cinéma me tente beaucoup, je vais voir à la bib' !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu me diras si l'acteur te fait penser à Gérard D?

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!