lundi 14 août 2017

Quarante tentatives pour trouver l'homme de sa vie

Quarante tentatives pour trouver l'homme de sa vie
Rachel Corenblit
la brune au Rouergue, 2015


Note liminaire: ce n'est pas du tout du tout de la chick lit classique, peut-être même pas de la chick lit.

A presque quarante ans, Lucie connaît des ami(e)s, un ex, Pascal, quitté après quinze années, l'ex d'une copine, Romuald, des collègues, des parents d'élèves, un caissier de supérette, des cousins plus ou moins éloignés; elle sort, en boîte, en club de vacances, en club de gym, à la piscine, chez la voisine, chez les amis ou chez elle sur site de rencontre..
Bref, elle bouge, elle imagine, elle essaie, mais rien à faire, l'homme de sa vie, où se cache-t-il?

Alors quand même on rit (mais souvent jaune) , c'est parfois cruel, émouvant plus rarement. Un poil désespérant, je vous préviens, les filles. Des chapitres courts, avec parfois un chapitre 'plus' pour détailler (ça j'aime bien), une sorte de fil directeur, mais dans l'ensemble c'est assez indépendant. Un portrait pas très réjouissant d'une certaine solitude.

Les avis de clara, cathulu, céline, sunalee,

20 commentaires:

  1. Rien de neuf sous le soleil quoi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plaisant et grinçant... Si tu as un peu de temps entre deux pavés.

      Supprimer
  2. J'adore ce que fait Rachel Corenblit en littérature jeunesse alors pourquoi pas, même si le titre est pour moi un vrai repoussoir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu n'as pas besoin de trouver l’homme de ta vie (mais tu pourrais connaître le vécu de certaines... ^_^)(ta femme, c'est fait, elle a trouvé)
      Un auteur jeunesse que je pourrais découvrir, ce qu’elle propose aux adultes est de qualité!

      Supprimer
  3. je l'avais beaucoup aimé, me retrouvant en partie dans certaines situations. Et deux ans plus tard, je le cherche toujours, cet homme dans ma vie ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, il ne s'agit pas d'un guide, plutôt d'une série de situations (et un peu de la vie de l'héroïne). Forcément on s'y retrouve, ou alors des copines s'y sont retrouvées.

      Supprimer
  4. Mmouais ... Trop vieille pour la chasse à l'homme ! ^-^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu m'amuses!
      T'inquiète, je n'ai pas lu ce roman pour noter les recettes (qui d'ailleurs font flop). Je dirais que l'héroïne a l'homme de sa vie sous les yeux mais seul le lecteur le réalise...

      Supprimer
  5. Ça me fait quand même penser à de la chick-lit, même si je vois ce que tu entends par "pas de la chick-lit" classique. C'est un roman dont le public-cible est quand même clairement féminin non ? Féminin galérant en plus, haha ! Bon, à voir au détour d'une bib'.:-) (ça y est, je suis délivrée de Confiteor^^)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas gnangnan avec passages obligés, voilà!
      Oui, clairement pour public féminin (doté du sens de dérision, et d'optimisme!), ou alors hommes désireux de se renseigner?
      Bravo pour Confiteor. ^_^

      Supprimer
  6. Bonjour Keisha, je confirme que ce n'est pas simple de trouver l'homme de sa vie. Je l'ai trouvé enfin à plus de 40 ans il y a plus de 10 ans :) Je note ce roman qui pourrait peut-être faire un film. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un film? Mais oui!
      Merci de confirmer, il n'y a pas d'âge, même si ce n'est pas toujours simple. ^_^

      Supprimer
  7. pas simple, c'est vrai et un peu triste quand on ne trouve pas, heureusement il y a les livres!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut se poser la question : pourquoi faut-il absolument trouver l'homme de sa vie? (mais là, bon, je marche sur des oeufs - contaminés? ^_^)
      Même si j'ai autour de moi des tas de gens ensemble depuis des années - décennies- et contents de l'être.

      Supprimer
  8. Il me plairait bien ce roman, je pense... Enfin, quand j'ai envie d'un happy end, je me rabat plutôt sur les films, les comédies romantiques américaines sont mon péché mignon :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour les super happy ends yeux dans les yeux et violons derrière, on sait où chercher, oui! ^_^

      Supprimer
  9. En même temps, est-ce que ça existe vraiment l'homme d'une vie? Le principe même me fait un peu peur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai des copines pour qui le concept fonctionne, mais (voir ma réponse plus haut) pourquoi une femme devrait-elle avoir comme but principal de trouver l'homme de sa vie? S'il arrive, OK, sinon, pourquoi gaspiller son temps à le chercher? J'ai d'ailleurs eu l'impression dans le roman que l'homme de sa vie, il était présent, mais qu'elle ne s'en est pas aperçue (ah monde cruel! ^_^)

      Supprimer
  10. Oui, pourquoi l'homme de sa vie!!!
    Oui mais, même DES compagnons de route, ce n'est pas évident lorsqu'on a passé "l'âge" du "tu me plais, je te plais" ou du "tout feu, tout flamme"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On peut espérer qu'arrivé à un certain âge, on est moins tout feu tout flamme et qu'on ne cherche plus la perfection, et donc qu'on trouve chaussure à son pied, qui parfois donne une ampoule, mais le plus souvent fait mocassin confortable...
      Question âge, même senior ++, tout peut arriver! J'ai une amie qui n'a pas renoncé, a tenté des sites et autres (occasion de super papotages avec elle ^_^), est tombée sur du pas terrible, et aussi du génial (mais sans engagement). Dans la vraie vie, c'est quelqu'un qui a un charme fou, s'intéresse à beaucoup de choses, a du talent, malheureusement elle veut s'engager sur du long terme et pas les autres en face! Elle est très occupée, a beaucoup d'amis, je lui souhaite bonne chance, peut-être trouvera-t-elle parmi les gens qu'elle fréquente?

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!