mercredi 16 août 2017

Vargas, jusqu'au bout! (quand sort la recluse)

Cet été 2017 fut consacré (en partie) à une lubie Vargas, à savoir reprendre là où je m'étais arrêtée (Sous les vents de Neptune) et continuer jusqu'au dernier paru. Avec risque de fatigue ou de déception.
Hé bien non.

Temps glaciaires
Fred Vargas
Flammarion, 2015


Pour mémoire, un petit tour en Islande et dans la Révolution Française. Bien bidouillé comme intrigue. Mais comme d'habitude c'est l'ambiance dans la Brigade imaginée par Fred Vargas qui compte, les dialogues fous, les tensions, les errements, un poil de hasard quand même pour résoudre les mystères, les pommes paillasson (recette secrète), un sanglier, de la peur, de la folie...

Et enfin, libéré de la pile des résas par une bibliothécaire qui doit avoir confiance en ma vitesse de lecture (et l'autre usager avait déjà une autre résa), voici la fameuse recluse, dans le peloton de tête des lectures actuelles à en croire les magazines:

Quand sort la recluse
Fred Vargas
Flammarion, 2017

Avec cinq Vargas au compteur estival (no comment, merci ^_^), je commence à discerner quelques constantes. D'abord on est tout de suite bien accueilli dans cette Brigade un peu spéciale, avec rappel de ses particularités, l'ichtyologue, le spécialiste du café, les cheveux de Veyrenc, l'hypersomniaque, et La Boule, Adamsberg et ses méthodes parfois borderline. Souvent du mystère datant de plusieurs siècles, de l'incompréhensible, des traditions obscurantistes. Un poil d'histoire, un rien de sciences voire d'archéologie (nota : Vargas est 'archéozoologue et médiéviste'), des dialogues au cordeau, des déambulations d'où jaillissant les idées, des tensions voire des trahisons (?) au sein de la Brigade, les idées bulles remontant en tête, un poil de hasard, et finalement un ton et une originalité addictives.

Dans ce volume, deux micro enquêtes histoire de chauffer les neurones du commissaire,  mais on repart vite sur des séries de crimes, et comme dans Temps glaciaires, la résolution de l'affaire fera gravement tanguer le lecteur en l'emmenant au plus profond de l'abominable.

Présumée coupable : la recluse, une araignée discrète et peureuse, mais qui peut devenir une arme redoutable, sa morsure ne faisant pas de cadeau...

"Faudra trois paires de menottes quand on tiendra le tueur, dt Noël en ricanant. Une pour chaque paire de pattes.
- Quatre paires de menottes, Noël, rectifia Adamsberg. Elles ont huit pattes."

Les morts suite aux morsures se suivent, se ressemblent, Adamsberg a du mal à convaincre qu'il s'agit de meurtres, puis des liens apparaissent entre les morts, mais il doit par ailleurs affronter des souvenirs enfuis.

Les amateurs d'atmosphère décalée se réjouiront de savoir qu'on ne dit pas de Balzac qu'il ne s'est pas foulé (p 23) et apprécieront les efforts de la Brigade pour nourrir des petits merles fraîchement éclos (p 297).

En conclusion : ce dernier opus est de bonne facture; je lis peu de polars récents et manque de points de comparaison. Mais j'ai fini par fatiguer des ambiances volontairement oppressantes, des passages dédiés aux ressentis des victimes ou des assassins, alors que là, on se fixe sur Adamsberg et ses méthodes parfois embrumées, et c'est bien mieux pour les nerfs.
Juste signaler que j'ai deviné l'identité du coupable avant la fin, c'est rare, mais après six romans, forcément, on a plus de flair.

Avis nombreux, parmi lesquels Papillon, cathulu, delphine, brize, dasola, fanja, Mrs pepys, glaz, actu du noir, d'autres vies que la mienne,

Incroyable : on en parlait au JT du 13 août 2017... (de l'araignée)
http://www.francetvinfo.fr/animaux/araignees-le-retour-de-la-recluse-brune_2326257.html

52 commentaires:

  1. Je ne pense pas que je pourrais lire les Vargas l'un derrière l'autre ; je me lasserais avant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement je ne me suis pas lassée... J'ai même lu trois petits textes, sans en parler, mais là, oui, je suis calmée pour un temps, et j'ai attaqué Jaenada!

      Supprimer
  2. Chez moi, on baigne aussi dans Vargas, fiston vient d'attaquer la série, trois à suivre ... Il nous en lit des passages à voix haute, du coup, j'ai aussi envie de les relire, c'est malin, avec la pile que je me trimballe !Hier soir, on était morts de rire avec le début de Pars vite et reviens tard.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon, écoute, ne dis rien à personne, mais après mes six Vargas j'ai bien envie de relire les premiers lus il y a trop longtemps. ^_^ Ouais c'est malin. Bises au fiston!

      Supprimer
    2. En cas de fringale, tu as toujours la petite série des évangélistes .... Je ne m'en souviens pas bien, mais dans le second, il y a une histoire de crapaud à se tordre de rire !

      Supprimer
    3. J'ai démarré par cette autre série, une histoire d'arbre qui apparaît dans la nuit! Debout les morts.
      Avec Ceux qui vont mourir te saluent (hors série) j'avais lâché Vargas.

      Supprimer
  3. Il me reste le dernier à lire, j'ai hâte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu mettras la main dessus (gare ça mort)

      Supprimer
  4. Rhooo je n'ai jamais lu Fred Vargas !! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voyons voyons... Est-ce bien raisonnable? ^_^ Quoique il soit peut-être mieux de démarrer par les anciens, pour saisir la folie douce qui monte petit à petit...

      Supprimer
  5. je n'en ai lu qu'un et comme j'ai été déçue je laisse cette auteure à ces nombreux fans

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Snif! Un seul m'a déçue, peut-être celui que tu as lu?

      Supprimer
  6. J'avais été assez éblouie par "Pars vite et reviens tard" que j'avais trouvé assez géniale, j'ai ensuite eu comme toi une période Vargas100%, et depuis je bloque un peu, mais tu vois rien qu'à te lire je me souviens de la délectation que sa lecture procure, du coup, je pense m'y remettre très vite (en espérant ne pas découvrir comme toi l'assassin avant la fin).
    Bises et bonne fin de vacances

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai eu ma période 'j'achète plein de Vargas en poche', puis j'ai cessé après un hors série qui se passait à Rome, qui m'avait déçue, mais là tu vois j'ai raccroché au truc! ^_^

      Supprimer
  7. Son dernier est dans ma PAL, je vais essayer de ne pas trop l'y faire trainer!

    RépondreSupprimer
  8. Bon, après ce nouveau billet, je n'ai plus aucune excuse. Il me faut reprendre Vargas. Oui, j'avoue, j'avais un peu laissé tomber, je ne sais plus vraiment pourquoi... Peut-être le côté très médiatisé de ses nouvelles parutions ? Mais on est tellement bien en compagnie d'Adamsberg... cela donnerait presque envie de se lancer dans un nouveau challenge ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour une fois que j'aime un auteur qui se retrouve systématiquement bien placé dans les vantes... ^_^
      Mais ce serait dommage de s'en priver.

      Supprimer
  9. Ça en fait six pour mon challenge alors?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu... J'ai eu un billet de quatre, dans le challenge, là, deux, en fait j'ignore si on compte quand ce n'est pas le même billet ?

      Supprimer
  10. J'avais trouvé le coupable avant la fin aussi !^^ Il y avait des pistes assez flagrantes, même si Adamsberg bullait. Bon, hé bien du coup tu as lu tout Vargas si je comprends bien ? Chapeau ! Moi j'aimerais bien revenir à ses précédents tomes mais bon, comme j'ai quand même pas mal de trucs sur le feu...:-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu sais, je me referais bien un tour sur les premiers romans, voir la Brigade au départ, tout ça. On se programme ça pour 2018? ^_^

      Supprimer
  11. Bon, là je lis VRAIMENT en diagonale car je n'ai pas lu ces deux derniers. Va falloir que je rattrape ce retard !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'en dis très très peu, heureusement, juste que c'est bien à lire et confortable d'être avec Adamsberg et ses collègues...

      Supprimer
  12. Bonjour,
    Ce sont les deux Vargas que je dois lire. Pris dans les valises, je ne les ai pas ouverts et je reporte donc ma lecture pour cet automne...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Aïe! Cela signifie que les vacances étaient bien occupées, voilà!

      Supprimer
  13. J'ai tenté deux fois Vargas, deux déceptions. Il n'y aura pas de troisième tentative ;)

    RépondreSupprimer
  14. Bonjour Keisha, merci pour lien sur La recluse qui m'a mieux plu que Temps glaciaires. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vargas a une belle imagination, pas de lassitude pour le lecteur. Même si on peut en effet en préférer un à un autre.
      Bonne journée!

      Supprimer
  15. Javais aussi deviné qui était le meurtrier avant . Je relirai Fred Vargas j'aime ce genre de policier

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A force, on cherche qui, et on trouve! Mais ça n'enlève rien au plaisir de la lecture.

      Supprimer
  16. De Vargas je n’ai lu que « L’homme à l’envers » qui m’avait beaucoup déçu. Pouvez-vous m’en conseiller un ou deux réellement bien afin que je retente ma chance… ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'homme à l'envers n'est peut-être pas mon préféré, je conçois votre déception, mais comme il y a Adamsberg, si c'est son style d'enquête qui vous bloque, ça risque de faire pareil avec un autre.
      Bon, tentez cette recluse, ça ne peut faire de mal! Au pire, vous abandonnerez?

      Supprimer
    2. Oui, c'est le style d'enquête qui me rebute... Tant pis !

      Supprimer
    3. Un certain flou, le hasard, le décalage, on n'est pas dans l'enquête classique, et ça peut déplaire.

      Supprimer
  17. jamais lu aucun livre de Vargas, ça me tente pas, par contre alors bravo de les avoir enchaînés ! je pensais faire la même chose avec mes Richard Russo, mais j'ai pas eu la foi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas difficile de les enchaîner! Pour les Richard Russo, ça semble faisable, mais ses livres sont plus épais (j'en ai deux dans ma PAL, qui prennent la poussière, d'ailleurs)

      Supprimer
  18. Et bien je comprends mieux ton commentaire sur mon blog. Tu es une fan ! Ceci dit j'ai beaucoup aimé La recluse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Commentaire quasiment perdu! ^_^
      Oui, je sors d'une période Vargas...

      Supprimer
  19. Des épisodes plus ou moins bons, mais toujours un bon moment de lecture, je trouve.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait! On peut avoir ses préférés, mais globalement on sait qu'on aura une lecture prenante.

      Supprimer
  20. J'ai un bon paquet de Vargas au compteur moi aussi, ce qui explique peut-être que, comme toi, j'avais trouvé le coupable ou du moins deviné avant la fin... un bon cru, c'est vrai, qui change de la complaisance morbide et sanglante d'autres polars.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est donc bien d'accord! Certains reprochent à Vargas de tourner en rond, c'est sûr qu'on finit par trouver des ficelles, mais cela reste plaisant.

      Supprimer
  21. j'ai temps glacières dans ma PAL ! Lecture prévue pour janvier prochain ! Oui, oui, j'ai presque un agenda pour mes lectures, mais j'ai mes raisons que tu découvriras je pense aussi en janvier ! Oh, quel suspense !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quel suspense! ^_^
      On a toujours un petit agenda de lectures, ne serait-ce, dans mon cas, que pour les emprunts à la bibli (là il y a un délai)

      Supprimer
  22. Ben, ça c'est fait ! Il faudrait que je m'y mette.

    RépondreSupprimer
  23. J'aime vraiment énormément Fred Vargas, et ce dernier opus m'a particulièrement plu. J'ai bien du en lire 5 ou 6 d'affilée lorsque je l'ai découverte !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te comprends, moi pareil, il y a quelques années. Maintenant, depuis d'autres s'étaient accumulés, j'ai tout lu!

      Supprimer
  24. Je viens de le finir : je vais en parler, normalement !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faut en parler! J'espère que c'était une bonne lecture.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.