vendredi 2 février 2018

En route vers Okhotsk

En route vers Okhotsk
Unterwegs nach Ochotsk
Eleonore Frey
Quidam éditeur, 2018
Traduit de l’allemand (Suisse) par Camille Luscher


Disons que j'ignore si j'ai vu dans ce roman (en dehors des faits relatés) tout ce dont parle la quatrième de couverture (je ne connais pas Enrique Vila-Matas, mais au moins je savais en gros où se trouvait Okhotsk) (là-bas là-bas, à l'est, la Sibérie, bref) mais peu importe, pour moi l'essentiel est que j'ai pris un extrême plaisir à cette lecture, à découvrir une auteur inconnue, une écriture filée passant avec fluidité d'un personnage à l'autre, d'une réflexion intérieure à un dialogue et réciproquement, sans séparation et sans se perdre.

Les personnages? Peu nombreux, Sophie la libraire,  divorcée de Jeff, resté aux Etats Unis, son patron et oncle, ses deux enfants; Robert, alias Mischa Perm, auteur de En route vers Okhotsk (en vente -le livre- dans la librairie de Sophie); Otto rêvant d'Okhotsk, Sophie on ne sait plus, quant à Thérèse, ma foi... En tout cas, tous sont sympathiques, flous et précis à la fois (si!), se croisent, se trouvent, se perdent. Et Okhotsk? En tout cas il est question d'y aller. D'y arriver, c'est un autre problème. Mais chacun va cheminer, c'est sûr.

"Pour qu'il sache où il en est... Ne serait-ce qu'avec elle; lui qui n'a pas la moindre idée d'où il en est avec lui-même, ne sait pas vers quoi il va."

"Un rien de lichen jaune sur un rocher peut être aussi ancien qu'une forêt, et en le piétinant, tu détruis des années, des décennies, des siècles de croissance."

"Tourner rond: il n'a encore jamais réfléchi à ce que ça voulait dire; rien à voir avec le fait de tourner en rond, dans la vie, dans ses pensées ou sur un tour de potier. Au contraire, tourner rond signifierait plutôt filer droit, arrondir les angles et agir non pas selon ce qu'on estimera juste soi-même, mais selon ce que les autres estiment juste. Il y a donc avantage à ne pas tourner rond, si cela implique de refuser les compromis grâce auxquels chacun, chacune s'acoquine au monde."

Beaucoup aimé.

Un article,

36 commentaires:

  1. Moi aussi je rêve d'aller à Okhotsk :-) (Goran : https://deslivresetdesfilms.com)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ne ris pas, mais en cherchant sur la carte j'ai découvert des balades en bateau par là-bas, et j'en rêve... ^_^

      Supprimer
  2. Je ne vois pas trop de quoi il s'agit, mais je vais te faire confiance et je note.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est à découvrir, je ne peux trop en dire, je pense que ça te plairait.

      Supprimer
  3. Réponses
    1. Je le pense aussi. Différent, un peu, mais très bien.

      Supprimer
  4. Une lecture pour voyager fort loin - ou en rêver ?

    RépondreSupprimer
  5. un bon moment de lecture pour toi visiblement . On te sent conquise sans trop savoir pourquoi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu penses bien que je n'allais pas tout raconter. Et puis sur ces romans fins, je suis parfois désarmée pour en parler.

      Supprimer
  6. Ah tant mieux parce qu'il est en très bonne place dans ma pile... Très tentée par le thème alors j'ai encore plus hâte maintenant :-)

    RépondreSupprimer
  7. Voilà qui donne très envie, sans dévoiler l'intrigue, j'aime !!

    RépondreSupprimer
  8. J'aime bien ces voyages avant tout imaginaires, finalement rêver n'est-il pas le plus important. Mais la Sibérie en vrai, je prends aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Prépare ta doudoune si tu y vas en hiver, alors! Il y a aussi la part de rêve, bien sûr.

      Supprimer
  9. Mais où vas-tu chercher tous ces livres qu'on ne voit nulle part ailleurs?
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quidam (mâtin quel éditeur) pense à moi et j'adore ça.

      Supprimer
  10. Une découverte qui semble être une belle surprise au final bien qu'il n'y paraisse rien au premier abord ! Là je note, je n'ai en plus pas beaucoup d'auteurs suisses dans mes rayons.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne serais peut-être pas allée directement à ce livre, quoique, la Sibérie, et un auteur suisse, pour moi ce sont des arguments forts! ^_^

      Supprimer
  11. Bien intrigant mais pourquoi pas ? Surtout s'il t'a tant plu :)

    RépondreSupprimer
  12. j'aime la destination mais je ne comprends pas bien de quoi parle le roman en fait ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peu de personnages, dont les routes se croisent. L'un serait l'auteur d'un livre intitulé comme ce roman, un autre rêve d'Okhotsk et essaie d'y aller, bref il se passe des choses autour de cette destination, mais certains personnages sont un poil à côté de leurs chaussures.
      Bref, je n'ai pas répondu à ta question.^_^

      Supprimer
  13. Il y a un article sur ce livre dans le Libé d'aujourd'hui...
    http://next.liberation.fr/livres/2018/02/02/retour-aux-tchouktches_1627069

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci! Comme il est paru récemment je n'ai pas cherché d'avis (et finalement je ne suis pas influencée ^_^)

      Supprimer
  14. Mais quelle est cette édition Quidam éditeur ? D'où sort-il ? Je crois que c'est la première fois que j'en entends parler !
    Flous et précis ? Si ! Vraiment ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voyons voyons, il a sorti récemment Taqawan, qui marche très bien, et Le livre que je ne voulais pas écrire, succès aussi. Un 'petit' éditeur, et dans ce cas comme souvent, de bons choix.
      (oui, vraiment ^_^)

      Supprimer
  15. Typiquement le genre de titres que je note chez toi, les yeux fermés ou presque, j'ai quand même lu ta note et l'extrait qui me parle beaucoup, un gout de "Marcher droit, tourner en rond" sans doute ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mmmmmh, moins drôle et moins second degré que Marcher droit... , disons que je suis sortie de mes habitudes de pavés classiques ou non fiction, et c'est bien ainsi.

      Supprimer
  16. On voyage toujours avec tes lectures ! Je ne refuserai pas celui-ci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là le voyage est potentiel, mais est-ce important? ^_^

      Supprimer
  17. Je ne connais pas du tout cette auteur mais du coup tu m'intrigues !

    RépondreSupprimer
  18. Pour la Sibérie... pourquoi pas!

    RépondreSupprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!