jeudi 8 mars 2018

Le temps des hyènes

Le temps des hyènes
Il tempo delle iene
Carlo Lucarelli
Métaillié, 2018
Traduit par Serge Quadruppani


Du temps de Victor Emmanuel III, roi d'Italie, l'Erythrée est une colonie italienne, avec donc des colons, dont le marquis Sperando et son épouse, et un bon paquet de militaires, pour la plupart ignorants de la population locale, considérée comme inférieure et paresseuse de toute façon.
"Le capitaine de carabiniers royaux Piero Colaprico et son brigadier, le bachi-bouzouk des zaptiè Ogbagabriel Ogba" quittent Asmara pour les haut plateaux, où viennent d'être découverts un poil trop de corps de suicidés (trois indigènes, d'abord, ce qui ne suscite guère d'agitation, puis le marquis, un blanc, et là, il faut s'en occuper!)

Durant plusieurs semaines l'enquête va se dérouler, dans la poussière, l'orage, la chaleur poisseuse d'un port, au milieu de maladresses, mauvaise volonté, ou carrément de violence. La vérité surgira difficilement.

J'ai apprécié d'être plongée dans l'ambiance de l'époque et du pays. Partager un repas avec Ogba obéit à tout un protocole, s'y retrouver dans les régionalismes italiens bien vifs se fait cependant assez bien. Bravo au traducteur. Ogba, surnommé par son chef Sherlock Holmes, est observateur et réfléchi.
Oui, un roman noir, raconté avec humour et allant, sans corps gras.

Les avis de Electra, Actu du noir

Merci à Camille P.

38 commentaires:

  1. Une période et un pays dont je connais peu l'histoire, ça doit être dépaysant. Il y a de très bons romans chez Métailié.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a un ton aussi, pas déplaisant.

      Supprimer
  2. Tentée ! (Il faut dire que je l'avais déjà repéré, tu as donc enfoncé le clou !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les deux que je cite ont beaucoup aimé aussi.

      Supprimer
  3. Il a atterri sur ma PAL récemment, mais on m'a conseillé de lire d'abord Albergo Italia, où les relations entre les deux enquêteurs sont mises en place. J'attends donc la sortie poche du précédent opus avant de m'attaquer à celui-là..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela paraît sage, comme cela on voit l'évolution des personnages.

      Supprimer
  4. J'arrive bientôt à bout de ma LAL, alors on ne sais jamais... (Goran : https://deslivresetdesfilms.com)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hein? Mais comment tu fais? La mienne repart de plus belle...

      Supprimer
  5. Un polar qui ne me tente pas plus que ça (comme la plupart des polars d'ailleurs^^).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On est plus dans le noir que dans le polar pur et dure, d'ailleurs, et puis c'est l'ambiance qui compte.

      Supprimer
  6. Je l'avais aussi repéré ainsi que le précédent. L'autre jour on évoquait chez Kathel les auteurs italiens qui renouvelaient un peu le genre, je pense que ce livre s'y inscrit tout à fait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Chez cet éditeur il y a des italiens vraiment intéressants.

      Supprimer
  7. l’Érythrée est une région queje ne connais pas autant commencer par un roman!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu oui parce que actuellement sur le terrain ce n'est pas topissime!

      Supprimer
  8. merci de le signaler je suis bien tentée! La période m'intéresse l'Erythrée ausi! je note

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai appris plein de choses sur la géographie et l'histoire!

      Supprimer
  9. Ce même auteur a écrit également sur le même contexte La huitième vibration, un excellent noir, sans les deux enquêteurs que tu mentionnes. Il doit donc pouvoir se lire à part, je pense.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui dont je parle semble être le deuxième avec les mêmes héros, mais oui, l'auteur a aussi écrit La huitième vibration (2010)

      Supprimer
    2. Je confirme, La huitième vibration, superbe roman historique se passe dans le même contexte. Et avec ces deux enquêteurs il y en a deux, Albergo Italia et celui-ci.

      Supprimer
    3. J'avais bien compris ainsi (mais ma bibli possède des titres avec loups garous et enquêteurs?)
      Et superbement traduit, pour l'impression que j'en ai.

      Supprimer
  10. le titre met déjà dans l'ambiance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les vraies hyènes ne sont pas les pires! ^_^

      Supprimer
  11. Ce livre ne me fait pas trop envie...
    Bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
  12. Voilà une époque de l'Italie mal connue et rien que pour ça il me tente ! Pauvres Erythréens d'aujourd'hui...qui atterrissent à Lampedusa ! Je note, vilaine ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hélas l'histoire récente n'est pas meilleure pour eux...

      Supprimer
  13. Un bon polar, je le note forcément.

    RépondreSupprimer
  14. Aucun souvenir d'un V.E III si bien que j'ai cru au début que tu parlais de SF.J'aime etre un peu plus intelligent quand j'ai du temps de cerveau disponible. Merci, je le note.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vérifié, il a existé! Mais ce n'est pas un personnage du livre, tu peux l'ignorer. ^_^

      Supprimer
  15. Ah la la j'ai lu un article sur ce roman qui me plaît bien. Tu me confirmes dans mon envie (mais quel est le secret pour arriver à suivre le rythme des parutions ?).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et encore je ralentis car je ne fais pas toujours un billet... ^_^

      Supprimer
  16. Et sont-elles hilares, les hyènes du titre ?^^ Bon, pourquoi pas, une lecture dépaysante côté Italie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oups je n'y avais pas pensé! Pas hilares du tout, et existe aussi un chien très très méchant là-dedans...

      Supprimer
  17. L'Erythrée du temps de la colonisation italienne, rien de bien réjouissant et tu as raison de dire que ce n'est pas mieux maintenant. Je suis presque sûre d'avoir lu un livre sur cette époque mais impossible de me souvenir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai appris plein de choses sur ce coin et cette époque, la colonisation italienne n'avait rien à envier aux autres... ^_^

      Supprimer
  18. Je signe ! Un pays sur lequel je voulais en savoir plus !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison, ce pays a l'air magnifique (mais pas trop pour ses habitants actuellement)

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!