lundi 26 mars 2018

Une couleur ne vient jamais seule

Une couleur ne vient jamais seule
Michel Pastoureau
Seuil, 2017
Couverture: Tapis de Benita Koch-Otte
atelier textile du Bauhaus


Finalement, avant d'attaquer les sommes de Michel Pastoureau sur une couleur particulière, j'ai bien fait de démarrer par Les couleurs de nos souvenirs, et de choisir ensuite ce Journal chromatique intitulé Une couleur ne vient jamais seule.

Il s'agit de courts textes, courant de 2012 à 2016, écrits au fil du temps, selon les déplacements ou souvenirs de l'auteur. Comme d'habitude, c'est extrêmement agréable à lire (l'auteur pourrait être beaucoup plus abscons, mais il s'y refuse, merci à lui) , amusant souvent, intéressant toujours. Quelques rappels reviennent, forcément (mais la répétition est pédagogique), et ce septuagénaire un poil enveloppé et parfois râleur (c'est lui qui l'avoue) se révèle un bon compagnon de voyage pour le lecteur.

Sans trier, sans fournir de joli résumé, j'ai noté quelques passages qui m'ont plu pour diverses raisons.

* Un bac vert à ordures, bien classique, avec une grosse étiquette "bac jaune" sur fond jaune : il est clair qu'il doit recevoir les ordures destinées à des bacs jaunes.
"Le mot l'emporte sur la coloration "
Pareil pour le vin blanc, qui est tout sauf blanc.

* Ou j'apprends que
"Parvenu à l'âge adulte, un non-voyant de naissance possède à peu-près la même culture chromatique qu'un voyant; ce qui n'est nullement le cas d'un daltonien."

* Invité à donner dix heures de cours dans une université allemande, il constate que le professeur l'ayant invité n'y assiste pas. Explication : ce cours de licence est classé jaune et un super Herr Professor ne peut y aller!

* Pourquoi les voitures postales sont-elles jaunes?

* La mer est-elle bleue? Pas au Moyen âge...

* Petit exercice : lire sans trop hésiter
JAUNE BLEU ORANGE NOIR ROUGE VERT VIOLET JAUNE ROUGE ORANGE VERT NOIR BLEU ROUGE VIOLET VERT BLEU ORANGE

* Quand Michel Pastoureau est invité dans une famille comprenant un enfant, il offre à celui-ci une boîte de peinture. Où l'on apprend que le classement des couleurs n'était pas le même avant Newton... "Le vocabulaire des couleurs de nos langues européennes modernes ne reflète en rien le spectre mais bien le classement d'Aristote."


* Ses drapeaux préférés : japonais, jamaïcain, norvégien, danois, écossais, mais au-dessus, c'est celui du Groenland, décrit ainsi en langue du blason "coupé d'argent et de gueules, au tourteau-besant de l'un en l'autre déjeté à dextre." La classe, et la concision.
Drapeau du Groenland

* Pour terminer, cher Monsieur Pastoureau, nous avons sans doute joué (et appris départements et préfectures) avec le même puzzle des départements et ses couleurs pastel rose, jaune pâle, vert pâle, mauve et orangé... (je vous signale en même temps qu'il s'agit du théorème des quatre couleurs, non pas formule ou équation)

42 commentaires:

  1. Il est passionnant Michel Pastoureau, c'est fou tout ce que l'on apprend à travers les couleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est du bonheur! De plus j'ai un chouette billet coloré grâce à lui... ^_^

      Supprimer
  2. Très intéressant ! Je l'ajoute à l'autre titre déjà noté !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux. J'ai démarré par ceux-là et je m'en félicite.

      Supprimer
  3. C'est tout plein de couleurs, c'est tout joli, je ne sais pas si je lirai ce livre mais j'ai apprécié de lire ton billet !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me suis amusée à l'écrire, ce billet; après le plaisir de la lecture...

      Supprimer
  4. Est-ce qu'il parle des déclinaisons des couleurs avec tous ces jolis noms exotiques qui les accompagnent, le vert céladon, rouge garance ? ça me fait toujours rêver !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que non, là il faudrait voir ses livres consacrés à une seule couleur (prochainement je les lirai)

      Supprimer
  5. il est intéressant cet homme mais à force de livre en livre je me lasse un rien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est le risque! Même ici j'ai révisé, ce qui ne fait pas de mal, et j'ai appris aussi. Mieux vaut que je ne le lise pas d'affilée.

      Supprimer
  6. Sujet pointu mais le propos doit être passionnant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pointu, si on veut, mais l'auteur veille à le présenter de façon abordable. Là tu as des textes assez courts, vraiment c'est le bon moyen de l'aborder, cet auteur. Et tu ne verras plus les feutres de couleurs de tes filles du même œil. ^_^

      Supprimer
  7. Chouette, un nouveau titre de Pastoureau ! Tu me le fais découvrir, j'aime beaucoup son inlassable exploration des couleurs.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Là c'est mélangé avec ses souvenirs et ses observations, donc très très agréable à lire.

      Supprimer
  8. Tout juste le genre d'essai dans lequel j'adore aller picorer... Et si en plus, c'est facilement abordable, pourquoi s'en priver ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Puisque l'auteur ne se la joue pas 'intello', autant en profiter, en effet.

      Supprimer
  9. Ah ça c'est encore une chouette idée à noter !

    RépondreSupprimer
  10. J'ai l'impression que les livres de cet auteur ne m'intéresseraient pas...
    Bonne fin de soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celui sur les souvenirs te plairait!!!

      Supprimer
  11. C'est fou quand même cette obsession autour de la couleur quand on y pense bien. Ça semble amusant et un peu tordu mais j'ai l'impression que Les couleurs de nos souvenirs me parlerait davantage.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, pour démarrer, Les couleurs de nos souvenirs est parfait.

      Supprimer
  12. C'est exactement ce que je viens d'offrir à une petite fille de 4 ans : une boîte de peinture avec des feuilles de Canson bien épaisses... J'avais envie de la faire rêver.
    Merci pour vos passages sur mon blog et vos commentaires, toujours intéressants.
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (on va se faire rougir, j'aime beaucoup votre blog et ses réflexions)
      Je me disais que j'imagine mal qu'un tel cadeau ne puisse pas plaire et faire briller les yeux des enfants.

      Supprimer
  13. Rien qu'en lisant ton article, j'ai appris pleins de choses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est fait exprès, j'ai voulu amuser le lecteur, et colorer le blog!^_^

      Supprimer
  14. je me demande si ton est de lecture n'est pas plutôt de donner la couleur avec laquelle est écrit le mot en tout cas pour moi c'est beaucoup plus difficile

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir joué! On a tendance à donner la couleur plutôt que le mot.

      Supprimer
  15. J'adore sa série sur les couleurs. J'ai débuté la lecture avec les formats poche mais maintenant je rêve de m'offrir les titres en grands formats, ils sont illustrés d'oeuvres d'art.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr qu'il faut de la couleur et du grand format. J'ai ça à la bibli, je pense. Irai-je jusqu'à l'achat?

      Supprimer
  16. c'est très coloré tout ça, j'aime beaucoup ! Fantaisiste et léger, parfait pour cette grisaille!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue être contente de ce billet ludique et coloré!

      Supprimer
  17. Pour moi, c'est plus facile de donner le mot plutôt que la couleur ! C'est grave docteur ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah tu m'embrouilles, je ne sais même plus ce que je dis moi-même dans ce jeu-là! ^_^
      En tout cas, non, pas grave, on a tous notre façon de voir.

      Supprimer
  18. J'adore cet auteur, je trouve cela passionnant de découvrir à quel point notre perception des couleurs est influencée par la société, alors qu'elle nous semble si objective.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait! L'auteur est passionné par le sujet et sait faire partager ses passions. L'occasion de réfléchir.

      Supprimer
  19. Je ne l'ai pas encore lu celui-ci, de Pastoureau. Cela sera pour la sortie en poche...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela ne saurait tarder (et j'espère qu'il y aura les illustrations en couleurs!)

      Supprimer
  20. Oh, un livre sur les couleurs, voilà quid oit être intéressant à lire! Je suis bien partante pour cette lecture colorée!
    Daphné

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Celle-ci, et la précédente dont je parle : je recommande pour démarrer avec cet auteur.

      Supprimer
  21. Il est passionnant ce monsieur ! J'ai son livre sur le rouge (longue histoire, version courte: je me suis mise au dessin et à l'aquarelle et du coup j'ai accumulé quelques livres sur le sujet.)
    Celui-ci a l'air bien fourni également, c'est un bon conteur, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai commencé par ceux plus autobiographiques, et je m'en réjouis! Oui, il écrit volontairement avec clarté, merci à lui!

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!