mercredi 23 mai 2018

Les saisons indisciplinées

Les saisons indisciplinées
Henri Roorda
Allia, 2013



Un (gros) volume sur les étagères de la médiathèque, en quatrième de couverture une citation "Puisque la vie est courte, les livres devraient être minces." Comment résister? Surtout que ce (gros) volume contient en fait des chroniques (courtes, deux pages en majorité), parues  dans la Tribune de Genève ou  la Gazette de Lausanne entre 1917  et 1925.

Quid de l'auteur? Né à Bruxelles en 1870, mort à Lausanne en 1925, écrivain et professeur de mathématiques (il fallait bien vivre), il est connu comme pédagogue libertaire, humoriste non dénué de pessimisme, un poil anarchiste - bref, à découvrir!

Il y a du Vialatte dans ces textes, et donc de l'ironie, de l'humour pince sans rire et du second degré, et des thèmes de réflexion. L'homme savait observer et réfléchir. Vu l'époque, il n'épargne pas ses flèches contre la guerre et ceux qui la décident. Parfois son côté matheux prend le dessus, lorsqu'il demande si les nombres entiers sont plus nombreux que les nombres pairs.

"Quelques-uns de nos contemporains comptent sûrement parmi leurs ancêtres des hommes qui vivaient au début du seizième siècle. C'est même le cas de la plupart d'entre eux."

"Dans bien des cas, le bruit que provoque l'apparition des livres médiocres fait oublier les bons."

"Les premières vagues authentiques furent des vagues de froid, signalées par les météorologistes.  Les Anciens, s'il faut en croire Aristote, distinguaient déjà le froid du chaud. Mais, vivant à une époque où la Science balbutiait ses premiers mots, ils avaient froid sans savoir qu'une vague passait sur eux. (je remarque, en passant, que nos spécialistes se sont occupés des vagues de froid bien avant de s'intéresser aux vagues de chaleur. Il serait utile, à ce propos, de rechercher par qui ils sont payés. Ce sera le sujet d'une autre causerie.
(...) Je n'ai pas besoin de rappeler les deux grandes vagues d'héroïsme qui, quatre ans de suite, s'affrontèrent violemment, en reformant sans cesse une longue crête  d'écume sanglante."

... et j'ai noté quelques 'remonte à la plus haute Antiquité' de bon aloi.

Et le  challenge de Philippe

24 commentaires:

  1. "Puisque la vie est courte, les livres devraient être minces." et pourtant le bouquin est gros si je comprends bien... bizarre ???

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mais non! Chaque chronique fait deux pages, c'est donc court. ^_^

      Supprimer
  2. "Mon suicide", une perle, est un livre dans me projets d'achat.
    F. Schiffter lui consacre un court chapitre dans "Le charme des penseurs tristes" avec cette épigraphe "Le monde aura beaucoup mois d'importance quand je ne serai plus là" qui définit déjà le bonhomme.
    Roorda confesse dans son testament qu'il souffre d'une malformation métaphysique infantile, le chagrin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cette tristesse, cette mélancolie est sans doute sous- jacente dans ces "saisons", qui se lit sans que le moral en prenne trop de coups. Ma bibli possède aussi Le pédagogue n'aime pas les enfants et A prendre ou à laisser, éditions Mille et une nuits, 2012.
      J'espère que vous parlerez bientôt de cette 'perle'.

      Supprimer
  3. Mes bibliothèques sont moins riches que les tiennes côté trouvailles anciennes. Je ne risque pas de le dénicher ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le responsable de la bibli garde absolument tout (ou presque, d'où le fabuleux magasin. De plus il n'hésite pas à acquérir des trucs incroyables (j'espère qu'on ne lui tapera pas trop sur les doigts, à la mairie)

      Supprimer
  4. Un pavé, un air de Vialatte, un prof de math, mais ce livre a tout pour me plaire !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un pavé avec des textes de deux pages, ça coule bien.
      Oui, parfois le matheux refait surface...
      J'espère lire ses autres livres présents à la bibli, et puis, enfin, attaquer sérieusement Vialatte!

      Supprimer
  5. Moi aussi, j'ai encore pas mal de bouquins qui correspondent à mon challenge. Pourtant, cette session ne marche pas tellement.
    C'est vrai qu'il y a toujours des retardataires...
    Merci pour cette nouvelle participation et bonne fin de soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai encore deux titres, et vu mon rythme de parutions, volontairement tranquille, je n'y arriverai pas! Sauf si tu acceptes un petit retard...

      Supprimer
  6. Toujours des lectures totalement à part !

    RépondreSupprimer
  7. Merci pour les citations. Je me suis régalée.

    RépondreSupprimer
  8. les citations me plaisent beaucoup... je ne sais pas si je le trouverai à la bibliothèque mais je vais tenter ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il mérite d'être (re)découvert, cet auteur.

      Supprimer
  9. Dommage que tu aies noté "gros" volume... Car tu le sais, c'est rédhibitoire chez moi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais histoires très courtes, donc on peut juste lire la quantité que l'on veut.

      Supprimer
  10. Pas trop le genre d'ouvrages dans lequel je prendrais plaisir à me perdre mais j'ai bien aimé cet extrait : "Dans bien des cas, le bruit que provoque l'apparition des livres médiocres fait oublier les bons."

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. c'est bourré de pépites, tu devrais essayer avec tes biblis.

      Supprimer
  11. Que des citations tentantes ! Par contre pas d'accord du tout avec la première d'entre elles "puisque la vie est courte..." J'ai une grosse préférence pour les gros livres.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh c'est le genre de l'auteur de titiller son lecteur... ^_^ Heureusement on a le choix.

      Supprimer
  12. Ca a l'air complètement atypique mais même bien expliqué comme tu le fais, j'ai du mal à imaginer à quoi peut ressembler ce livre...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai failli copier un des textes, mais la paresse, voilà voilà... Celui sur les vagues est assez long?

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!