mercredi 6 juin 2018

Mission zéro déchet

Mission zéro déchet
Lucie Vallon et Vincent Bergier
Rie de l'Echiquier jeunesse, 2018



Grâce à Masse critique chez Babelio je découvre un éditeur qui a eu la bonne idée de joindre son catalogue, et là je tombe vraiment dans mon créneau de lecture. La partie "Parler d'écologie aux enfants" propose déjà plusieurs titres, dont ce Mission zéro déchet (oui j'ai déjà lu le livre de Béa Johnson et La famille zéro déchet)

Mais là la mission est de présenter le zéro déchet aux enfants. Les quatre principes, qui ne feront pas de mal à être rappelés aux adultes, sont
Refuser : oui, tous ces sacs plastiques (vivent les sacs réutilisables), ces publicités dans les boîtes aux lettres (stop pub, le retour) ,  et les goûters multi emballés (une boîte à goûter fait le job)
Réduire : faire la chasse au superflu dans la maison
Réutiliser : boîtes, cartons, ou alors donner, vendre, troquer
Recycler (je signale à l'auteur qu'avant la consigne était très répandue en France, elle revient timidement)

Le tout agrémenté de dessins, de quizz, de petits jeux.

Ce petit livre (40 pages) est proposé 'à partir de 8 ans' par l'éditeur, mais je pense qu'il peut servir de rappel ou de base pour tout adulte (en tout cas pour moi ça marche bien) et je suggère aux parents de le lire avec leur enfant, éventuellement expliquer certains termes, faire les jeux avec eux, discuter, et les aider à mettre en oeuvre certaines idées. Et gare! Les gamins sauront voir les failles chez les adultes, qui ont intérêt à s'y mettre honnêtement, et à accepter d'être remis en cause dans leurs habitudes.
tous les livres sur Babelio.com

34 commentaires:

  1. Un petit rappel fait toujours du bien, le gâchis est tellement énorme ! Et les habitudes mal prises. Je me surprends encore parfois en flagrant délit de gaspillage. Heureusement, je me souviens de mon enfance où ce qui est laborieusement réinculqué aujourd'hui était naturel.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je fais aussi des efforts, mais n'y arrive pas à 100 %. Tu as sûrement souvenir des consignes verre! Ce qui me fait râler c'est le bio sous emballage au supermarché (je n'en achète évidemment pas là)

      Supprimer
  2. Je pourrais l'offrir à mes voisins, car vu l'état des poubelles de la rue, ils n'ont pas l'air très au point (même le verre et le papier, ça a l'air compliqué à trier pour eux).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah je pensais que verre et papier, c'était déjà bien intégré, mais faut croire que non, alors! Le fait est que l'on préfère souvent le moindre effort.
      Je m'interroge parfois : laisser un pneu de voiture sur un sentier de halage n'était-il pas plus compliqué que le laisser à la déchetterie?

      Supprimer
  3. Une bonne idée pour Pauline qui va avoir 8 ans

    RépondreSupprimer
  4. Ca doit être très intéressant, oui, pour les enfants ! Une bonne idée, vraiment.
    Merci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne idée de proposer des versions accessibles, en effet.

      Supprimer
  5. Voilà un sujet qui me tient à coeur de plus en plus. Ce n'est pas toujours facile mais j'essaye de me tenir à ceux que j'ai instaurés, par exemple ça fait des années que je refuse les sacs plastiques (et j'ai une petite collection de sacs en tissus super mignons, mais le but n'est pas d'en avoir trop bien sûr ;0) Une lecture qui serait utile pour PetitDernier (et pour les autres membres de la famille aussi :0) Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ma part je prends avec moi les sacs plastiques réutilisables (que le commerçants dégainent très très vite, dommage) , un panier osier, ou rien si l'aliment ne craint pas.
      Bises à toi!

      Supprimer
  6. J'ai lu les 2 dont tu parles et une petite piqûre de rappel ne fait jamais de mal...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, une sorte de résumé clair pour les adultes, ça ne nuit pas.

      Supprimer
  7. Je ne sais pas si les enfants ont envie de lire ce genre de livres pourtant intéressants. C'est bien de les initier jeunes aux problèmes de la planète.
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh certains gamins sont étonnants, mais sans doute faut-il rester avec eux pour ces thèmes là. Hé oui, la planète sera la leur aussi...

      Supprimer
  8. Bonne idée d'adapter ce genre de livre au jeune public. Et pourquoi pas le lire en classe ?
    Ça me rappelle, nous avons des sacs poubelles surtaxés ici et là semaine dernière, la presse a diffusé une photo d'une porsche balançant un sac non surtaxé dans la nature... Pour économiser moins de 2euros. Il n'y a à de petites économies ... 😂

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui, bonne idée. Et sans les CDI il aurait sa place (CDI c'est la bibli dans les collèges, au cas où le terme serait différent chez toi).
      A propos des sacs suisses surtaxés, j'ai vu un petit reportage récemment où les Suisses faisant leurs courses en France se débarrassaient des emballages ... en France!

      Supprimer
  9. c'est une bonne idée, les enfants sont souvent plus réceptifs que les adultes, et si ça peut leur permettre de sensibiliser leur parents et de trier davantage c'est génial !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'imagine les conversations lors des courses, avec les gamins vigilants... ^_^

      Supprimer
  10. ça va plaire à ma famille écolo je l'envoie au plus vite merci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le catalogue propose aussi plein de titres dans le même domaine!

      Supprimer
  11. Ca rejoint les idées des décroissants auxquelles je m'intéresse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Complètement! (et bonjour Stéphane). Pourquoi toujours la croissance, hein? ^_^

      Supprimer
  12. Un sujet sur lequel je réfléchis beaucoup en ce moment. C'est bien de pouvoir adapter ce genre de livres pour les enfants et de les sensibiliser.
    Daphné

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'idée est excellente, je m'étonne de ne pas l'avoir vue avant d'ailleurs.

      Supprimer
  13. personnellement, le sujet a tendance à me gonfler parce que j'ai l'impression que ce sont toujours les mêmes à faire… et qu'il y a toujours et encore des cons qui vont jeter leur clope, leur papier,... par la fenêtre de la voiture. Pour les enfants… pourquoi pas, c'est vrai!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'avoue que je râle aussi (intérieurement ou pas) quand j'en vois qui jettent par la fenêtre de la voiture, bref, toutes les incivilités...
      Autant agir avec les enfants...

      Supprimer
  14. Lorsque quelqu'un laisse tomber volontairement un papier, un paquet de cigarettes vide etc etc devant vous le ramasser, rejoindre le/la goujat/e et lui dire de son air le plus innocent : "Excusez-moi, mais vous avez perdu ce papier etc etc". C'est le plus souvent très drôle !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum, en espérant ne pas tomber sur un mauvais coucheur qui vous eng... Mais ça peut le faire réfléchir.
      En tout cas, impossible quand il s'agit d'une voiture sur la route...

      Supprimer
  15. Ca marche si les parents sont aussi parti-prenante, à mon avis.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Forcément, et c'est mon avis. Mais ça peut aider les parents. ^_^
      Un peu comme les portables, si on veut être crédible en les limitant, il faut commencer par se remettre en question.

      Supprimer
  16. Ah oui, c'est une thématique qui te parle beaucoup. Je me disais bien que j'avais déjà vu d'autres livres sur le sujet par ici. Bonne idée de l'adapter pour les enfants tiens.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bonne idée, oui...
      Hier j'ai passé la journée en 'journée citoyenne' à Blois, l'après midi on a ramassé sur les bords de Loire... Pas trop de gros trucs dégueu, mais pas mal de mégots...

      Supprimer
  17. Ah le zéro déchets... Et bien tu vois, depuis que je suis bénévole à la banque alimentaire, je suis estomaquée, même choquée par le gâchis alimentaire alors que la moitié de la planète crève de faim... Et pourtant, la banque alimentaire est là pour réduire cet aspect déchet... mais mon dieu, c'est impressionnant les tonnes de bouffes qui partent à la poubelle. Si déjà on pouvait parvenir à un zéro gâchis alimentaire, ce serait une belle bataille de gagnée...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison... J'appartiens à une génération où 'on ne jette pas la nourriture', le pain de la veille par exemple ne tue personne, et les yaourts supportent un peu de péremption.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!