lundi 25 février 2019

Comment on devient bon en maths

Comment on devient bon en maths
Une aventure de Kropst le rusé
Emmanuel Arnaud
Métailié, 2019



Le mot mathématiques vous donne des boutons? Un prof sadique vous a dégoûté? Les choses se sont gâtées avec Pythagore ou les x, y, z  à trop haute dose? Ne craignez rien, ce roman n'a pas pour objectif de vous faire changer d'avis, mais de vous prouver que même les balèzes en maths ont des faiblesses.

Tenez, Laurent Kropst, celui qui dans Le théorème de Kropst a passé le cap de maths sup à Louis Le Grand, le voici en maths spé. Objectif : passer les concours de fin d'année et intégrer de prestigieuses écoles. Mais la concurrence est rude, les redoublants assez primates, les professeurs parfois spéciaux, et les mathématiques demeurent les mathématiques, même à ce niveau.

Après quelques résultats ressentis comme minables, il s'interroge et revoit son passé de 'bon en maths'; mais rétif aux tables de multiplication, à l'école, si vous voulez tout savoir. Alors, a-t-il un talent, un don? Et qu'est-ce? Va-t-il se vautrer douloureusement toute l'année?

En plus de belles explorations dans un cerveau qui fait des maths, ce roman se termine avec des allures de thriller, avec Kropst passant les concours de l'X et de l'ENS. Sera-t-il reçu?
Avec Cédric Villani en guest star.
Je précise qu'il n'y a pas besoin de comprendre les maths de classes prépa pour lire ce roman, drôle et bien écrit.

"Les mathématiques sont objectives, tout en n'étant jamais complètement des recettes de cuisine, à quelque niveau qu'on les étudie. Sans compter qu'elles sont universelles, ce qui donne un certain ensemble de concurrents à qui se comparer."

Lecture hautement recommandable, même si (et surtout si) vous avez toujours été une brêle en maths. Recommandée aussi par Cunéipage.

Merci à l'éditeur et Amrita S. pour ce roman jouissif. (OK, j'avoue, j'adore les maths)(même si j'ai commencé à pas mal ramer en maîtrise et me suis prudemment arrêtée)

Tiens, ça pourrait aller dans le challenge de Philippe!

58 commentaires:

  1. Je suis (enfin !) en train de lire le premier de la série et c'est fascinant de voir , de l’intérieur, le raisonnement mathématique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis à deux doigts de la relire, celui-là. Amuse-toi bien!

      Supprimer
  2. Mon cas est désespéré ; je n'ai jamais fait de maths, ce bouquin n'est pas pour moi du tout.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voyons voyons, ce livre ne demande aucun effort mathématique, aucune connaissance , alors tu te prives d'une lecture passionnante et marrante, tu ne veux pas connaître le continent de ces malades de maths?

      Supprimer
  3. Je suppose qu'il vaut mieux commencer par le premier ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas du tout, de toute façon j'ai spoilé la fin du 1, en disant qu'il est passé en maths spé. ^_^ N'hésite pas!

      Supprimer
  4. pour moi il est beaucoup trop tard c'est comme pour l'anglais, la cause est entendu mais j'attirerai l'attention de mes filles sur ce livre, pour leurs enfants

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais ne te prive pas! Il n'est pas question de te remettre aux maths, mais de lire un roman original.

      Supprimer
  5. Voilà un bon cadeau pour Monsieur :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Qui je l'espère te convaincra de tenter le coup...

      Supprimer
  6. J'ai beaucoup aimé le premier tome de cet auteur je lirai certainement celui-ci.Merci de ce billet.

    RépondreSupprimer
  7. Quel hasard !J'ai croisé ce roman dans mes épluchages de journaux de la matinée et je me disais que cela avait l'air sympathique : tu confirmes, donc je note...

    RépondreSupprimer
  8. Mais Madame, je suis prof de français moi !!! ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme m'a dit une collègue un jour 'mais t'es prof de maths et tu lis'. ^_^ Sachons sortir de nos sentiers.
      Tu n'as donc aucune excuse, c'est écrit en français!

      Supprimer
  9. Tu as de drôles de conversations le soir, avant de te coucher ! Mais bon, je ne vais pas entrer dans ta vie privée !
    Je n'ai jamais aimé les maths; je m'en sortais, mais je n'y prenais aucun plaisir au contraire des cours de français.
    Merci pour cette participation à mon challenge et bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouf, validé, merci.
      Tu sais, j'adorais aussi le latin...

      Supprimer
  10. J'aime beaucoup les maths moi (enfin, je me suis peut-être arrêtée à temps pour ne pas en être dégoûtée^^) et j'aime bien les livre autour de cette thématique. À l'occasion donc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le tout est de savoir s'arrêter, mais pas trop tôt quand même ^_^.
      Oui, guette à la bibli? Je pense que ça te plaira beaucoup.

      Supprimer
  11. J'aime beaucoup les maths et j'étais plutôt douée mais bon je ne sais pas si pour autant j'ai envie de le lire...Je le note et on verra ça ! Par contre de là à poser cette question-là à mon mari, le soir au coucher, même pour faire plaisir à Philippe, c'est pas gagné :):) Tu me fais pensé que je n'ai trouvé aucun titre dans mes lectures récentes pour participer à son challenge, encore ce mois-ci...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as le temps, pour le challenge...
      N'hésite pas à lire ce bouquin, il n'y a pas de maths pures et dures dedans, sauf dans la tête du héros.

      Supprimer
  12. J'ai adoré les maths mais cela n'a pas été complètement réciproque. Mais effectivement il y a quelque chose de lumineux, une forme d'ordre du monde,et de création aussi d'ordres nouveaux, de configurations assez apaisant (enfin à mon très humble niveau).

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'avais pas vu ton commentaire (modérer les commentaires, c'est ça le risque)
      Je ne peux qu'être d'accord avec toi, les maths peuvent rassurer, le vrai ou faux, c'est carré!

      Supprimer
  13. Bonjour Keisha, tu es au moins la 2ème personne que je lis qui écrit du bien sur ce roman. Je le lirai, c'est sûr. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
  14. j'ai bien envie de me laisser tenter vu l'enthousiasme général!!!

    RépondreSupprimer
  15. Je l'ai repéré ce livre bien évidemment. Mais je n'ai pas lu le premier. Il faut que je regarde à la bibliothèque !

    RépondreSupprimer
  16. Voilà qui donne envie de replonger à corps perdu dans les maths.

    RépondreSupprimer
  17. Alors c'est pour moi, car pour être une brèle, j'en étais une et c'est rien de le dire !!!!! (rien à voir avec les autistes petits génies des maths... ou de quoi que ce soit d'autre d'ailleurs....)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a un passage sur les autistes génies, Rain Man, tu sais ...et Kropst rate le coup des allumettes...
      Reste comme tu es!

      Supprimer
  18. Je suis une brêle en maths mais j'ai fabriqué un fils qui a fait Maths sup/maths spé les doigts dans le nez. Et mes trois enfants étaient bons en maths. Je dois avoir un gène indétectable quelque part. Mais alors très très bien caché.
    Je ne suis pas sûre d'avoir envie de lire ce bouquin mais qui sait.. Il viendra peut-être à moi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La grande question de la 'bosse' ou du 'don'. Faut aussi du travail. Bref, ces gens matheux sont parfois étonnants...
      N'hésite pas à le lire.

      Supprimer
  19. Crois-tu que cela m'aiderait à comprendre mon zèbre de fils? ;-) Allez, je n'ai pas développé d'allergie aux maths moi et je te fais confiance sur l'intérêt du livre. Noté!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Peut-être, n'hésite pas en tout cas. On peut aimer les maths sans s'y donner corps et âme comme font certains, mais c'est bien de connaître leur fonctionnement.

      Supprimer
  20. ARGHHHHHHHHHHHHHHHHH des maths !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    tu veux ma mort ??????
    (le pire, c'est que je bosse avec des chiffres et des sous toute la journée !!!!!!)

    RépondreSupprimer
  21. Peut-être pour moi.... je compte encore sur mes doigts !
    Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais non, mais non. ^_^ Découvrir ce monde là, alors?

      Supprimer
  22. Je suis nulle en maths ( j'ai un niveau 6eme :-() mais ça ne me tente pas plus que ça. Heureusement, j'ai déjà beaucoup trop d'envie de lectures :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage, ce livre ne te demande pas de refaire des maths, tu sais.

      Supprimer
  23. Lettres ou maths, cette opposition m'a toujours agacée et peut-être à présent de plus en plus lorsque je constate mon niveau d'incurie scientifique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela m'a bien agacée aussi, surtout que j'aimais aussi le français, le latin, etc.

      Supprimer
  24. Moi, j'aime les maths. Du coup, même si ce n'est pas le sujet principal, je le lirai avec plaisir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sans doute n'avez-vous pas non plus ces classes prépa aux 'grandes écoles', c'est tout un monde!

      Supprimer
  25. Si c'est toi qui le dis, je n'hésite pas. Tant mieux si l'on a pas besoin d'un bon niveau. C'est drôle de voir la réaction des gens avec le mot maths.

    RépondreSupprimer
  26. C'est la suite du théorème de Kropst, donc.
    Kropst le rusé (en math ?), ce n'est pas un peu potache ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La suite, disons qu'on reprend le personnage, mais ça se lit indépendamment.
      J'avoue ne pas trop aimer ce sous-titre, Kropst a des stratégies, particulièrement lors des concours, et c'est très drôle. N'hésitez pas.

      Supprimer
  27. Je le retiens, j'ai d'ailleurs lu d'autres avis très positifs.

    RépondreSupprimer
  28. J'ai toujours été une archi brêle en maths... je n'ai pas le cerveau pour... Alors même si ton billet est alléchant.... je pense que même voir ce mot sur ma table de nuit va me faire faire des cauchemars... Déjà que je "rêve" régulièrement que je repasse mon bac....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Allons bon! Je m'en voudrais de te traumatiser (avec un roman assez court d'ailleurs ^_^)

      Supprimer
  29. Je vais le donner à lire à mon fils tiens !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heu... ce n'est pas une méthode pour devenir bon, tu sais!

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!