jeudi 28 mars 2019

Le cartographe des Indes boréales

Le cartographe des Indes boréales
Olivier Truc
Métailié, 2019






Cette fois Olivier Truc délaisse ses polars chez les samis, et propose un gros roman d'aventures courant tout le long du 17ème siècle. Ah quelle époque sympathique! Si tu es pauvre, tu crèves de faim, tu es sous le joug des puissants, si tu es riche tu dois te méfier aussi. De l'inquisition espagnole et ses tortures inventives aux pasteurs luthériens suédois qui ne rigolent pas pour contrer le catholicisme et le paganisme sans cracher sur des méthodes cruelles et expéditives, on n'est jamais tranquille pour penser. Fanatisme religieux, conversions forcées, procès en sorcellerie, emprisonnements, compromissions,  coups fourrés, ah de nos jours c'est mieux, non? (euh pas forcément, ah bon)

Il faut un héros, que l'on suit sur des décennies, avec parfois des ellipses que l'on apprend à  remplir. Pas besoin de trop connaître l'historie suédoise, des détails suffisants éclairent le lecteur. Izko, fils d'un chasseur de baleine basque, rêve de suivre les traces de son père jusqu'au Spitzberg, mais il deviendra cartographe (et un poil espion). Le voilà donc fréquentant (un peu) la reine Christine et plongeant dans le grand nord suédois où les lapons (samis de nos jours) tâchent de survivre en évitant les suédois désireux de les convertir/coloniser/spolier de leurs terres. Izko apprendra à un peu les connaître.

Inutile de tout raconter, c'est le genre qui veut qu'il se passe toujours quelque chose! Izko semble ne pas toujours avoir la main sur son destin, en dépit de ses efforts. 600 pages d'aventures et de voyages.

L'avis de viduité, Yv,

Merci à l'éditrice! L'auteur sera au festival Quai des polars.

56 commentaires:

  1. Je l'ai vu à la librairie et feuilleté quelques instants. Bien prévu de le lire.... Les cartes, c'est magique.
    Merci et bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime aussi les cartes, et à l'époque il y avait en plus des illustrations, une personne en était chargée (dans le roman en tout cas)

      Supprimer
  2. Vu et noté chez Yv hier. Je n'ajoute rien ouf ..

    RépondreSupprimer
  3. une lecture que je ferai certainement et que je ne suis pas du tout étonnée de trouver ici
    les cartes c'est quelque chose que j'aime et qui m'a toujours intrigué et subjugué alors ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On trouve une petite réflexion sur le pourquoi de la demande de cartes, pas forcément par amour de la connaissance!

      Supprimer
  4. Ah, j'attendais un avis, suis tentée, je craignais un peu la longueur. ( j'irai lui dire un p'tit bonjour aux Quais du Polar ;))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai profité de sa venue à Lyon pour le rappeler aux blogueurs! La bête dépasse 600 pages, mais ça va.

      Supprimer
  5. Ma libraire me l'a conseillé. Elle organise une rencontre avec l'auteur mais je ne suis malheureusement pas là ce jour-là. Il sera aussi au salon du livre de Dax je crois. J'espère que je sera disponible !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah dommage... Il sait bien raconter et doit être intéressant. Sa passion pour les samis est facile à deviner.

      Supprimer
  6. Voilà qui est tout à fait tentant ! Et la couverture est superbe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour ses 40 ans, Métailié a rafraîchi sa présentation, et c'est superbe!

      Supprimer
  7. Encore plus dépaysant que les précédents de l'auteur ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les précédents se passent dans le grand nord, pour ce que j'en sais. Ici tu as l'Espagne, le pays basque, un poil de Hollande et de Suède du sud (et un rien de Spitzberg!) Mais le gros se passe pareil, dans le nord!

      Supprimer
  8. J'avais noté O. Truc car il a écrit sur les sames. Trop d'envies en ce moment !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On sent qu'il connaît le coin et cette civilisation!

      Supprimer
  9. Tiens, intéressant. J'avais plutôt goûté les intrigues en Laponie alors...

    RépondreSupprimer
  10. J'imagine bien ton plaisir. J aime bien ce que tu dis de ce roman.

    RépondreSupprimer
  11. Arg toujours pas lu cet auteur...

    RépondreSupprimer
  12. Bon, là j'ai enchaîné pas mal de romans dans cette veine, je veux dire une narration classique, de l'aventure... J'adore, mais là j'ai envie de changer un peu de registre. Cela dit, je me le note ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Contrairement à toi, je n'en lis plus beaucoup, alors ça change. Je comprends parfaitement ton désir de varier!

      Supprimer
  13. Bof, bof, ça ne me tente pas...
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  14. J'ai aimé son style quand je l'ai découvert dans "le dernier lapon". Alors je dis pourquoi pas ! Merci pour ton ressenti

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai lu le premier de la trilogie (et, tiens, pourquoi pas la reprendre?)

      Supprimer
  15. Pas très tentée pour le moment, 600 pages, pfff ! ;-)

    RépondreSupprimer
  16. Noté mais pour plus tard ( dans quelques mois)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien ne presse, il sera en poche un jour ou l'autre je le sens.

      Supprimer
  17. j'ai vu passer ce livre mais le titre me tentait peu... On va voir, il faudrait déjà que je lise "Le dernier Lapon"

    RépondreSupprimer
  18. Ah pourquoi pas (un jour^^) ? Un contexte historique intéressant, un roman d'aventures, un auteur que je dois lire depuis un moment, et hors polar ça me va aussi. Mais bon, pas pour tout de suite, comme d'hab.^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le seul de ses polars que j'aie lu m'a bien plu, tu sais, pas de détails trop méchants... Et déjà les samis. Et moins épais pour ta PAL! ^_^

      Supprimer
  19. Je suis curieuse mais je ne parviens pas à me décider...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La taille peut faire peur... Tu lis vite, ne crains rien.

      Supprimer
  20. C'est bien tentant, je vais le noter pour....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Une couverture qui se remarque, de toute façon...

      Supprimer
  21. Il me tente sacrément, ce bouquin. J'ai même failli repartir avec l'autre jour et puis j'ai été raisonnable : je me connais, il aurait fini par traîner dans ma PAL au point de n'être toujours pas lu d'ici sa sortie poche. Du coup, je laisse mûrir l'envie. Mais franchement, rien de tel qu'un bon roman d'aventures pour se changer les idées !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as raison pour les achats, non lus, et le poche arrive! ^_^

      Supprimer
  22. Agréable donc ! J'ai encore un dernier polar de lui à lire mais je retiens celui-ci ! Le sujet mais aussi la "taille" me plaît ! j'aime les bons gros romans.

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour Keisha, je me demandais ce que valait ce roman: pourquoi pas? En effet, j'ai beaucoup aimé le premier roman de Truc : Le dernier Lapon. J'avais trouvé les deux tomes suivants Le détroit du loup et La montagne rouge beaucoup trop longs et parfois confus. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ici sur 600 pages il se passe beaucoup de choses, et sur pas mal d'années. Un époque bien cruelle.

      Supprimer
  24. De nos jours, ce n'est pas mieux partout, de fait !
    Un livre d'aventures de 600 pages, pas là-dedans pour le moment, mais je le garde en prévision d'une période "romans d'aventure".

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai du mal avec le fanatisme et la cruauté idiote (interroger quelqu'un ne connaissant pas la langue...)

      Supprimer
    2. Moi non plus, ce n'est pas trop mon... Truc.
      Ce qui m'attire dans le livre, ce sont les cartes. Est-ce que la cartographie est un peu expliquée ?

      Supprimer
    3. En fait pas tellement, on parle de son utilité politique pour conquérir le monde ou pour une certaine propagande, mais ce n'est pas le coeur du livre.

      Supprimer
  25. Ah ben non, pas 600 pages ! Tu sais bien que c'est trop pour moi !

    RépondreSupprimer
  26. Il m'attend justement sur mes étagères, je l'ai eu en cadeau, je n'ai pas trop l'habitude de lire ce genre mais je vais essayer de ne pas attendre ' ans pour le lire.

    RépondreSupprimer
  27. J'ai beaucoup aimé et pourtant je n'aime pas les gros livres

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai vu ton billet. Gros, mais ce genre de livres se lit sans problème.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!