vendredi 19 avril 2019

Kiruna

Kiruna
Maylis de Kérangal
La contre allée, 2019



Après les mines au 17ème siècle et Olivier Truc, retour dans le même coin, avec toujours les mines, mais avec Maylis de Kerangal, pour un "texte d'une série produite dans le cadre du programme 'Mineurs d'un autre monde'."
Avouons-le tout de suite, je n'ai jamais lu l'auteur, déplorant un abandon de Réparer les vivants. Mais Kiruna est plutôt à classer en non fiction, avec un texte se rapprochant de l'enquête journalistique. Et cela s'est révélé absolument passionnant.

Kiruna se situe au nord du cercle arctique, et sa vie tourne autour de l'exceptionnelle mine de fer à laquelle elle doit son existence.Le côté far west du début a disparu, les femmes occupent désormais tous les postes, et le travail du mineur a bien évolué.

Petit problème, à force de creuser sous la ville, celle-ci menace de s'effondre.  Arrêter la mine? Pas question, et la décision a été prise de déplacer la ville, avec de nouveaux bâtiments, sauf certains, historiques, qui seront déménagés (comme l'église par exemple).
On trouve aussi des réfugiés érythréens à Kiruna, la ville ayant l'habitude d'accueillir des étrangers. D'ailleurs si travailler pour la mine vous intéresse, on embauche...

Maylis de Kerangal a su présenter le Kiruna actuel, sans éluder les problèmes passés et à venir. Je recommande.

L'avis de clara, de charybde 2 (illustré de façon magistrale)

38 commentaires:

  1. Maylis de Kerangal a beau être une quasi-voisine (havraise), je ne suis pas du tout attirée par ce qu'elle écrit. Je n'ai pas d'explication, c'est comme ça ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi non plus, mais là, ce n'est pas l'éditeur habituel, et on est plus dans le (bon) documentaire. Donc ça s'est bien passé.

      Supprimer
  2. Je n'ai pas accroché avec cette auteure, jusqu'à présent. Mais peut-être qu'un tel livre serait l'occasion de l'apprécier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela fut mon cas, car jusqu'ici, après une tentative peu concluante (s'ennuyer dans Réparer les vivants et abandonner! ^_^) j'ai dévoré ce livre, mais ce n'est pas du tout un roman (j'admets que son écriture est parfois particulière)

      Supprimer
  3. je n'apprécie pas l'auteur donc ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait l'occasion de tenter! Le fond est très très intéressant.

      Supprimer
  4. Moi j'ai aimé plusieurs de ses précédents romans, mais pas du tout le dernier, sur la peinture en trompe-l'oeil. Je me demandais justement de quoi parlait ce dernier titre, et d'après ce que tu dis, ça a l'air très intéressant. Je vais lui laisser sa chance !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faudra que j'en tente un... Quand ce n'est pas un roman, ça se passe mieux.

      Supprimer
  5. Ce titre ne m'attire pas spécialement et je n'ai pas (encore) lu son précédent roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage, autant les précédents ne me disent pas grand chose, autant celui-ci m'a bien surprise.

      Supprimer
  6. J'ai hâte de découvrir cet auteur ! J'ai réparer les vivants dans ma PAL et j'avais bien envie de découvrir ce texte, surtout si c'est de la non-fiction. Je voudrais bien aller dans cette mine mais je ne supporte pas le froid ! ( de toute manière, je suis pas du tout qualifiée pour faire ce genre de travail. Même en travaillant gratuitement, je ne pense pas être embauchée !!!)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ecoute, je pense que c'est un bon titre , et c'est une lectrice pas attirée par l'auteur qui te le dit! ^_^
      (les mines sont très mécanisées maintenant...)

      Supprimer
  7. Peut être ce doc? Le sujet m'intéresse!

    RépondreSupprimer
  8. Je connais l'auteure par "Réparer les vivants" que j'ai lu mais pas aimé !
    Bon weekend pascal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien moi je l'ai abandonné, c'est dire. Sans doute la non fiction me convient-elle mieux.

      Supprimer
  9. Bon, moi c'est un peu pareil que tout le monde, l'auteure ne me dit rien malgré son succès, donc jamais lu et pas tentée par son univers d'une manière générale. En revanche, c'est surprenant en effet cet intérêt pour cette thématique si particulière et cette zone géographique. Me voilà intriguée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le recommande (et c'est très court!), j'aime ce genre de livres en général, de toute façon.

      Supprimer
  10. Je vais être la seule à venir défendre le magnifique Réparer les vivants ici ? Bon, ce n'est pas le but de ton billet... mais cette ville de Kiruna et son déménagement : quelle situation ! Et dire qu'il faudra dans quelques dizaines d'années déménager aussi les villes côtières ! (il en est question à Lacanau, je crois)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour Lacanau je l'ignorais (montée des eaux?). Pour Kiruna c'est à cause du côté gruyère du sous-sol!

      Supprimer
  11. Je suis une inconditionnelle de cette auteure pour ma part. J'avais repéré ce titre que lirai bientôt. Et je ne suis pas étonnée que ce soit une réussite, Maylis de Kérangal malgré son style très littéraire est proche dans sa démarche de l'analyse très documentée.
    Son oeuvre montre souvent également un travail sur l'espace et ses liens avec le social.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé bien tu vas aimer aussi ce Kiruna! L'écriture est remarquable (parfois compliquée, je dirais, mais ça va)

      Supprimer
  12. Bonjour Keisha, j'ai des collègues dans le cadre du boulot qui font des missions à Kiruna. La visite de la mine de sel semble en effet "incontournable" et très intéressante. Déplacer une ville en fonction d'une ville, il faut le faire! Je note. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hein? Ce coin attire pas mal d'étrangers, en mission courte ou longue, exact.

      Supprimer
  13. Déjà repéré chez Clara et en plus j'adore l'écriture de Maylis de Kerangal.

    RépondreSupprimer
  14. J'aime beaucoup cet auteur (Naissance d'un pont a ma préférence à ce jour) mais je peux comprendre que son style rebute.. J'avais lu Tangente vers l'est, écrit également dans le cadre d'une "commande" et comme je l'avais trouvé moins bon que le reste de sa bibliographie, je n'étais pas attirée par ce Kiruna, mais tu me fais changer d'avis...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Finalement peut-être devrais-je me pencher sur ses écrits plus documentaires?

      Supprimer
  15. Un essai qui me tente, j'ai bien aimé "réparer les vivants" mais je vos que cette auteure est loin de faire l'unanimité sur la blogosphère.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, finalement je pensais le contraire... En tout cas, j'ai aimé Kiruna.

      Supprimer
  16. J'ai bien aimé les premiers livres de Maylis de Kerangal, mais n'ai pas aimé du tout "Réparer les vivants", que j'ai tout de même lu jusqu'au bout. Grâce à toi, je me sens moins seule, merci !
    Celui-ci pourrait bien me tenter.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah alors je n'avais pas démarré avec le bon roman! ^_^

      Supprimer
  17. Ca y est, tu l'as lu !comme quoi tu vois, tu as aimé cette auteure (j'assume auteure) et je te recommande Naissance d'un pont

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, un rendez-vous médical a presque suffi! Et avec plaisir.
      On peut voir ça, pour Naissance d'un pont.

      Supprimer
  18. C'est un auteur surprenant, on change d'univers chaque fois !
    Syl.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait d'accord. Je viens d'en emprunter un autre.

      Supprimer
  19. Je ne l'ai pas encore lu mais il est noté dans mon petit carnet...Merci de ton ressenti

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il ne devrait pas te prendre beaucoup de temps à lire!

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!