lundi 1 avril 2019

Traversée intime de l'Afrique de l'ouest

Traversée intime de l'Afrique de l'ouest
Marie Jadoul et François Genot
Weyrich, 2018


Sur les listes proposées par Babelio, je coche peu et uniquement ce qui m'intéresse. La dernière fois, j'ai coché un livre sur les bienfaits de la sieste (puis décoché parce que j'en suis une adepte convaincue), sur les maisons de retraite (on aime se faire du mal) et ce dernier, avec ce couple belge (il y a a eu des coins où mieux valait être belge que français) ayant parcouru 3500 kilomètres à pied à travers Gambie, Sénégal, Guinée, côte d'Ivoire, Burkina, Togo et Bénin. Un bon morceau d'Afrique de l'ouest, donc, que je connais un peu, et il y avait risque que je m'y retrouve trop ou pas assez.

Assez rapidement, j'ai bien accroché! Notre couple raconte au jour le jour, forcément avec des ressemblances, mais les personnes rencontrées changent, les échanges varient, et surtout la narration est entrecoupée de considérations ou données factuelles sur la politique, la société, etc. C'est à la fois très vivant et enrichissant pour le lecteur, après l'avoir été pour ce couple, à 99% ravi de ses rencontres et des regards échangés. Le 1% c'est une ou deux rares demandes de bakchich ou refus d'un chef de village de les accueillir, alors que partout ils ont suscité enthousiasme et ouverture (ce qui ne m'étonne pas, l'Afrique de l'ouest c'est comme cela).

On en apprend sur la Gambie, pays dictatorial et anglophone, inséré dans le Sénégal, puis évocation des tentatives de passer en Europe, des problèmes des ONG, discussions sur la polygamie et l'excision, les séjours de rupture pour jeunes français, le découpage géographique de l'époque coloniale et ses conséquences, le rapport au temps.

Ce livre n'est donc pas juste un compte rendu autocentré sur les beautés du paysage et les petites maladies, mais l'histoire de réels pas vers les autres (et une aventure de couple aussi).

Je vais l'insérer dans le mois belge.

44 commentaires:

  1. Un peu plus profond qu'il n'y parait, donc.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce genre de récits de voyage peut donner du banal comme du très bien, là on est dans le deuxième cas.

      Supprimer
  2. Je peux quasiment recopier ton commentaire de ce matin chez moi ! Je retiens quand même le titre.

    RépondreSupprimer
  3. C'est une chouette maison d'édition aussi, Weyrich ! Je suis contente que tu aies trouvé ton bonheur avec ce récit de voyage.

    RépondreSupprimer
  4. Je suis friande de ce genre de récit !

    RépondreSupprimer
  5. Décidément, encore un récit de voyage qui me tente ! Surtout vers des pays que je connais peu...

    RépondreSupprimer
  6. Là je passe , trop de livres notés ces derniers temps ( les journées sont trop courtes:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et surtout qu'on nous a piqué une heure récemment...

      Supprimer
  7. je fais parfois pareil sur babelio, je coche puis je décoche !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, je ne veux pas recevoir un livre pour lequel je ne 'sens' pas à 100 %!

      Supprimer
  8. Dis donc ils marchent bien ces deux là et si en plus ils savent le raconter c'est parfait.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement ils ne s'attardent pas sur des détails de marche, juste l'essentiel, et les gens.

      Supprimer
  9. Je ne lis presque jamais de récit de voyage mais ce que tu en dis est intéressant.

    RépondreSupprimer
  10. Certainement très intéressant !
    Bon mois d'avril.

    RépondreSupprimer
  11. Oh ça c'est une belle trouvaille pour le mois belge ! Ça aurait pu me motiver à le faire si je l'avais repéré plus tôt celui-là, mais bon, en réalité ce n'est pas une question de motivation mais de temps... J'arme mon bouclier anti-PAL d'ailleurs, je sens qu'il risque d'y avoir du lourd !^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, j'ai constaté que tu manques de temps, ne t'inquiète pas.

      Supprimer
  12. J'hésite encore: un ami est retourné après la guerre civile en Côte d'Ivoire là où nous avions habité et le choc des images rapportées a été rude...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Parfois je me demande comment c'est maintenant... Ce qu'ils racontent sur la situation dans le nord n'est pas réjouissant. Rencontre avec un hôtelier, par exemple.

      Supprimer
  13. Sur Babelio je fais pareil je coche et je décoche surtout que j'ai remarqué plusieurs fois que j'obtenais systématiquement ce qui m’intéressait le moins forcément ! Et maintenant j'obtiens rarement quelque chose en dehors des MC exceptionnelles...Bref là tu as fait une belle découverte et ce récit est très tentant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Autant demander ce qui (a priori) vous intéresse réellement. Et en général je demande ce qui doit être peu demandé, alors je l'obtiens?

      Supprimer
  14. Celui-ci est pour moi, j'aime les voyages, l'Afrique de l'Ouest, je le note...sur le pense-bête....de....Babélio!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En effet, toi qui voyages pas mal, ça devrait te donner des idées, on ne sait jamais!

      Supprimer
  15. les masses critiques sont aussi l'occasion de découvrir des livres que l'on n'aurait pas pris le "risque" d'acheter, et finalement, tu es plutôt bien tombée!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En règle générale je demeure prudente, et ne me lance dans des essais qu'avec la bibliothèque!

      Supprimer
  16. je l'ai cherché et il n'est pas dispo ni sur a Fnac, ni sur Amazon, ni nulle part!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai eu par Babelio, l'éditeur est belge. je suppose qu'il faudra attendre un peu pour l’avoir ici?

      Supprimer
  17. Je ne connais pas du tout ces baroudeurs belges, rien vu ni entendu. Et là on n'est plus dans le roman. Je laisserai le même commentaire que pour le livre Olivier Truc: mis en mémoire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, noté. Une vision des choses, bien réfléchie.

      Supprimer
  18. Belle aventure ! Cela me fait penser un peu à "Africa Trek" dans le genre... C'est bien qu'ils aient cherché à s'intéresser vraiment aux pays traversés et aux gens rencontrés, dans toutes leurs dimensions...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, j'ai aimé leur façon de voir et de rendre compte.

      Supprimer
  19. J'avais laissé un commentaire, qui visiblement ne s'est pas affiché. Donc je fais comme toi et deviens "anonyme". Ce livre me plairait bien par sa démarche. Il est donc noté.
    Annie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Serrons les dents, peut-être que ça va s'arranger; sinon, oui, ce livre est une bonne surprise.

      Supprimer
  20. J'en conclu que ce livre est génial et que je veux le lire.

    RépondreSupprimer
  21. A une époque (avant la blogo et ses tentations), j'adorais et je dévorais ce genre de livre. J'ai toujours le tome 2 d'Afrika Trek des Poussin dans ma PAL. Ces témoignages de voyages qui ne cache pas une autre réalité et actualité sont forcément enrichissants. Je note !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tiens oui, les Poussin, jamais lu (et pourquoi, hein? ^_^)

      Supprimer
  22. Réponses
    1. Pour moi aussi (là c'est le contenu qui m'intéressait)

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!