lundi 6 mai 2019

L'explosion de la tortue

L'explosion de la tortue
Eric Chevillard
Minuit, 2019


Le narrateur et Aloïse prennent un mois de vacances au bord de la mer, laissant dans leur salle de bains la petite Phoebe. Las, à leur retour celle-ci décède. Assez d'eau et de nourriture avaient été laissés à disposition de la petite tortue de 5 cm de diamètre, mais personne n'est à l'abri de l'imprévu.

Connaissez-vous l’écrivain Louis-Constantin Novat? Le narrateur se propose de changer cela, en endossant la paternité de ses oeuvres. Sauf qu'à cause d'un certain Malatesta son projet est compromis. Quoique, est-ce bien sûr? Le lecteur n'en tient-il pas la preuve en mains?

Disons-le carrément, ce roman un poil barré mais maîtrisé et brillant est typique de Chevillard.: il ravira les amateurs et déconcertera les autres.

Les avis de Lire au lit, nathalie,

Challenge de Philippe

46 commentaires:

  1. J'ai bien peur de faire partie des déconcertées ..

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai commencé et j'ai été trop déconcertée pour poursuivre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est du Chevillard... ^_^ Je ne lirais pas que cela, mais une fois de temps en temps...

      Supprimer
  3. Tiens, une histoire qui sort de l'ordinaire ... pourquoi pas ?
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est spécial, mais ça mérite d'être essayé.

      Supprimer
  4. Réponses
    1. Un poil des deux, mais quand même j'aime bien Chevillard, il maîtrise bien le truc, et il y a moyen d'y voir du plus sérieux.

      Supprimer
  5. comme tu as bien fait de renvoyer au blog de "lire au lit" on comprend mieux l'intention de l'auteur , surtout pour moi qui ne connaît pas Chevillard

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors lance-toi, tu sauras (un peu) où tu vas!

      Supprimer
  6. Toujours pas lu caet auteur dont je suivais le blog à une époque.

    RépondreSupprimer
  7. Euh... Je serais sans doute déconcertée aussi... ?

    RépondreSupprimer
  8. Jamais lu Chevillard, c'est pas faute d'avoir vu son nom sur ton blog !

    RépondreSupprimer
  9. Oh oh, tu attises une curiosité qu'une chronique à la radio sur ce titre avait déjà piquée ! Je ne connais pas cet auteur, j'ai sur les conseils d'Athalie ajouté Les absences du Capitaine Cook sur ma PAL, mais je repousse sa lecture, qui semble déconcertante aussi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais je ne connais pas le titre dont tu parles, lance-toi. Pour ma part je n'enchaîne pas trop les lectures de Chevillard, mais j'y reviens avec plaisir.

      Supprimer
  10. Je crois que je serais déconcerté, je ne vais donc pas tenter le coup !
    Merci pour cette 2e participation à mon challenge et bonne semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as vu, challenge pas mal réussi! Rien en vue pour l'instant.

      Supprimer
  11. C'est drôle car c'est un auteur que j'ai lu pas mal à ses débuts dans les année 90 ou début 2000 mais depuis je l'ai oublié ! Merci de me rappeler son existence. Il faudrait que je me laisse à nouveau tenter

    RépondreSupprimer
  12. Pauvre petite tortue !
    Je passe sur cette histoire...
    Syl.

    RépondreSupprimer
  13. hélas hélas Chevillard n'est pas ma tasse de thé
    avec un titre pareil il s'expose à des représailles des défenseurs des animaux :-)

    RépondreSupprimer
  14. Connu de nom, mais jamais lu...à tenter donc pour le côté déjanté.

    RépondreSupprimer
  15. tu m'intrigues vraiment ! déjà ce titre, j'aurais craqué toute seule je crois. Jamais lu cet auteur, en plus...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors, tu n'as plus qu'à! Quel que soit le titre d'ailleurs.

      Supprimer
  16. J'en ai lu qu'un de Chevillard que j'avais bien aimé donc je note qu'il va falloir que je lise d'autres textes de cet auteur.

    RépondreSupprimer
  17. Chevillard a encore frappé !

    RépondreSupprimer
  18. Ah la petite Phoebe au destin malheureux !

    RépondreSupprimer
  19. Ah oui, à chaque fois que je vois un Chevillard, je me dis qu'il faut que je revienne à lui. Ça fait un sacré moment !

    RépondreSupprimer
  20. Bonjour Keisha, je viens de le terminer à l'instant. C'est le premier Chevillard que je lisais. Pour résumer, je suis plus déconcertée que ravie. J'ai bien aimé le début. J'ai calé sur quelques pages. Je n'écrirai pas de billet. Mais c'est un écrivain à découvrir. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de ton ressenti, au moins tu as expérimenté! Il existe Feuilleton, par exemple, qui pourrait te plaire.

      Supprimer
  21. Je pense que de serais plutôt du côté des déconcertés... Donc je ne préfère pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Quelque chose me dit que oui (mais on ne sait jamais? son Feuilleton devrait plus te plaire?)

      Supprimer
  22. J'ai tenté, j'ai été déconcertée, j'ai abandonné ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je sais, je sais, faut reconnaître que le Chevillard est spécial parfois...

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!