jeudi 2 janvier 2020

Atlas des mondes fantômes

Atlas des mondes fantômes
Ouvrage dirigé par Agnès Gauzit
Textes : Arnaud Goumand
Direction artistique : François Egret
Belles balades éditions, 2019


Superbe est le premier mot qui vient à l'esprit quand on ouvre ce livre, présentant des lieux situés partout sur la planète, mais abandonnés pour diverses raisons : obsolescence, danger, changements sociaux ou politiques.
Puis tout en admirant les photos on lit les textes, courts, explicatifs, passionnants.

J'ai essayé de trouver et proposer des images trouvées ici:
https://www.google.com/search?q=alas+des+mondes+fant%C3%B4mes+photos&rlz=1C1AOHY_frFR708FR708&sxsrf=ACYBGNTgCI-kx6RYsjx2VLjXzLVSJPfukQ:1577691667468&tbm=isch&source=iu&ictx=1&fir=PluYS4rvvieT2M%253A%252CrliyO4Q5Hw-GVM%252C_&vet=1&usg=AI4_-kQOf_N8FRnPBzRWcsO5AyolHMExaw&sa=X&ved=2ahUKEwjy652779zmAhWlxYUKHVAHCMwQ9QEwCHoECAoQGw#imgrc=PluYS4rvvieT2M:
La page du sommaire et le village italien abandonné de Craco...

De quoi rêver, s'étonner... On y trouve aussi le paquebot sanatorium du roman de Valentine Goby, l'île de Tromelin, la route 66, à Paris tout un réseau de défense passive (quoi?), la petite ceinture de Paris (je veux y aller - interdit), et des coins où on peut se rendre quand même, à ses risques et périls, comme le labyrinthe des catacombes d'Odessa (certains n'en sont jamais ressortis) ou près de Tchernobyl (d'ailleurs la couverture montre le parc d'attraction de Pripiat, devant être inauguré le 30 avril 1986, soit quatre jours après la catastrophe nucléaire)

Un grand merci à Babelio et masse critique!

52 commentaires:

  1. Mon dou, c'est donc ben beau! Je veux ça. Ces lieux me fascinent.

    RépondreSupprimer
  2. Etonnant tous ces sites à l'abandon. J'avais repéré le lieu quand je lisais le roman de Valentine Goby, mais je ne suis pas allée voir. La petite ceinture à Paris il y a des tronçons ouverts maintenant il me semble, j'en ai noté un récemment.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je crois qu'on peut y aller à certains endroits (je rêve aussi de me balader dans la coulée verte, mais attends le beau temps). Déjà, j'ai découvert les passages couverts. En projet aussi, les canaux.

      Supprimer
  3. Des ambiances très particulières pour bien commencer l'année !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des photos magnifiques aussi . On rêve, on imagine, on a envie d'y aller (heu pas pour tous)

      Supprimer
  4. curieux curieux ce livre je le feuilletterais volontiers si je le trouve à la bibli

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un 'beau' livre dont le prix est à la hauteur. J'avoue qu'en le demandant à Babelio je ne m'attendais pas à du si beau!

      Supprimer
  5. Et bien je ne savais pas qu'il y avait de si jolis lieux abandonnés.
    Il a l'air vraiment très beau et intéressant ce livre.
    Merci pour la découverte.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beau et intéressant, oui. On découvre, mais la plupart des lieux sont difficiles d'accès... ou tristes finalement.

      Supprimer
  6. Quel titre ! Rien que ça me fait envie. Quand j'étais plus jeune j'adorais aller fouiner dans les lieux interdits, mais ça m'a passé, suis plus trouillarde aujourd'hui, d'où l'intérêt d'un tel bouquin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il existe un nom pour ceux qui visitent ces lieux un poil interdits et y prennent des photos.

      Supprimer
  7. Le titre est accrocheur ! Une étrange balade et pourtant réaliste. Le coulée verte, c'est une chouette promenade à Paris, j'espère que tu en auras l'occasion.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A la belle saison!!!
      Oui, un titre qui déjà fait voyager...

      Supprimer
  8. Oh il me fait terriblement envie ce livre !

    RépondreSupprimer
  9. Bravo, vous avez fait meilleures pioche que moi.... voir demain sur mon blog. J'en profite pour vous présenter mes meilleurs voeux pour 2020 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai demandé aussi L'atlas des pays qui n'existent plus (et qui me fait toujours envie!!!) mais bon, celui-ci me va bien aussi, faut pas trop demander!
      Ha ha mauvaise pioche?
      Meilleurs voeux aussi.

      Supprimer
  10. J'adore es lieux abandonnés... rien de tel pour me faire dégainer mon appareil photo, mais bien souvent le point de vue n'est pas idéal, l'entrée interdite, etc... J'ai vu le centre de congrès dans un film et on s'est amusés à le chercher sur Gogle maps... ;-) (c'est en Roumanie, c'est ça ?)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est en Bulgarie! A re feuilleter le livre pour chercher la réponse, je suis à nouveau épatée par tous ces exemples.
      Les lieux abandonnés sont souvent interdits, pour des raisons de sécurité. Mais parfois il s'agit juste d'une maison abandonnée... Moins magnifique, mais permet de rêver quand même.

      Supprimer
  11. Ah, si j'avais vu ça avant Noël, je l'aurais réclamé. Heureusement,mon anniversaire approche à grands pas !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait, mon seul regret est d'avoir laissé ce livre en attente pour le lire, car j'aurais pu donner des idées cadeaux de Noël. Mais rien n'est perdu, merci, les anniversaires arrivent! ^_^

      Supprimer
  12. En plus facile d'accès, il me semble qu'il y a des villages de Provence désertés pendant le choléra (ou à cause de l'exode rural). Des lieux qui nous encouragent à rêvasser.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je pense qu'il y a d'autres exemples. Je vois par exemple une petite église au milieu d'un champ, pas loin de chez moi, et que j'ai vu s'écrouler petit à petit...

      Supprimer
  13. Sûrement très intéressant !
    Tous mes voeux pour 2020. Beaucoup de lectures intéressantes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr, et je t'invite à essayer de le feuilleter!

      Supprimer
  14. Réponses
    1. L'imagination est sans limites, question bouquins! ^_^ Souvent pour notre grand plaisir.

      Supprimer
  15. Un beau livre ! Et ça me fait penser que je n'ai pas encore fait de billet sur ma sélection.
    Bonne année, Keisha !!!
    Syl.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ben alors, faut se dépêcher! ^_^ Oui, j'ai renoué avec bonheur avec les masses critiques!
      Bonne année à toi aussi!

      Supprimer
  16. Que 2020 t'apporte de belles choses ! Santé et bonheurs à partager ♥
    Je n'ai pas eu de beaux livres à la dernière masse critique qui avait de bien beaux livres ♥
    Je te souhaite aussi une belle année littéraire chère Keisha
    Amicalement blog

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait je me suis réveillée 'ah oui masse critique' et je suis bien tombée!
      Bonnee année!

      Supprimer
  17. Effectivement, cela doit être un très beau livre, étonnant mais sans doute aussi parfois déprimant non ?
    En tout cas, j'en profite pour te souhaiter une bonne année 2020 et d'excellentes lectures !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Déprimant non, mais nostalgique souvent...
      Oui, bonne année à toi aussi!

      Supprimer
  18. alors celui-là, il me tente beaucoup, j'ai très envie de le découvrir! Je te souhaite une belle année.
    Daphné

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue avoir fait bonne pioche!
      Bonne année à toi aussi.

      Supprimer
  19. Intriguant, l'existence de ces sites. Tu as encore mis la main sur une petite pépite d'originalité qui semble valoir le détour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout à fait, va voir si une de tes biblis le propose!

      Supprimer
  20. Bonsoir Keisha, rien que le titre, cela éveille la curiosité. Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  21. Je le voulais ce livre car il parle du sanatorium (je crois) où la poètesse Edith Sodergrand a été soignée en Finlande; depuis, l'établissement a été abandonné et il est dit hanté. Je n'y suis pas allée mais ma fille dit que c'est un lieu assez sinistre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il y a un sanatorium en France, je ne me souviens pas trop de celui en Finlande (et j'ai vérifié, rien vu).

      Supprimer
  22. les photos sont magnifiques, cela doit être assez étrange! Je note la référence!

    RépondreSupprimer
  23. Quel sujet intéressant ! Je suis étonnée de voir la route 66 citée parmi tes exemples, je la pensais fort fréquentée par les motards du monde entier.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Elle part de Chicago, en fait, mais la partie célèbre est plus à l'ouest, et on y trouve des établissements désertés. C'est quand même désert (souvenirs datant des années 80, pour moi). Mais c'est mythique!

      Supprimer
  24. Un livre qui était fait pour toi qui adore voyager.

    RépondreSupprimer
  25. Un seul mot : fascinant. Je crois qu'on appelle urbex ces visites de lieux urbains en déshérence...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, urbex, d'ailleurs plus ou moins autorisé...

      Supprimer
  26. Une bonne idée d'avoir commandé ce livre pour masse critique. Je suis passé à côté, au profit d'un plus classique beau livre sur les dessins De Vinci.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était aussi un bon choix!
      Cet atlas m'a plu, j'aurais aimé aussi avoir l'atlas des pays qui n'existent plus, source de rêve aussi...

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!