jeudi 19 mars 2020

Quoiqu'il arrive

Quoiqu'il arrive
The versions of us
Laura Barnett
Les escales, 2016
Traduit par Stéphane Roques



Envie d'un 'petit' roman un poil romantique qui se lit sans peine (un peu de mémoire et d'attention est demandé quand même)? Voilà ce qu'il vous faut!

En 1958, à Cambridge, Eva et Jim ont 19 ans  et sont étudiants. Jim, en droit, pour faire plaisir à sa mère, qui ne désirait pas qu'il soit peintre comme son père, ce dernier l'ayant trompée et quittée. Mais Jim veut vraiment devenir peintre.
Eva est amoureuse de David, acteur en devenir, qui aime Eva, mais surtout beaucoup lui-même.

Un jour, Eva, pour éviter un chien, a un petit accident de bicyclette. Jim assiste à l'événement et intervient pour l'aider.
A partir de là, trois possibilités de vie :
Version 1 : Eva quitte David, épouse Jim, réussit une carrière d'écrivain, mais Jim un peu moins celle de peintre.
Version 2 : Eva épouse David, divorce, etc. Tout en rencontrant fortuitement Jim, avec l'impression de bien le connaître. Bien des occasions ratées... La fin de leur histoire sera -pour mon petit coeur romantique- la plus émouvante.
Version 3 : Eva épouse David, mais finira par retrouver Jim.

Trois histoires pour le prix d'une? Les trois versions alternent, ça va, on ne s'y perd pas trop, même si certains événements reviennent, par exemple une exposition, une fête d'anniversaire, où Eva et Jim n'ont pas le même vécu, et dont les protagonistes secondaires sont toujours les mêmes, mais  ne jouent pas le même rôle vis à vis d'Eva et Jim. Plutôt une bonne idée, bien maîtrisée. Le désir d'Eva pour l'écriture, celui de Jim pour la peinture, sont une constante, mais avec des succès différents.

Bref, une lecture plaisante, on se demande 'et si?', et sur plusieurs décennies on suit l'évolution des personnages, et la place de la femme si on suit bien.

Des avis chez babelio

32 commentaires:

  1. Tous les possibles s'ouvrent devant nous : lequel choisissons-nous ? Mais choisit-on vraiment ? Il paraît que non.
    Dans les romans à choix multiples, heureusement, tout est écrit :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Cela reste un roman agréable à lire, mais pas si futile. Dans notre vie, il y a eu des moments, des secondes, où un chemin a été pris...

      Supprimer
    2. Non ce n'est pas futile. Je voulais dire que ce serait bien si à un carrefour de la vie, devant une décision, ou dans l'ennui, nous pouvions opter entre N options sur papier...

      Supprimer
    3. Et les vivre? Pas possible, dans la réalité, mais pour faire des choix, tout mettre au clair sur papier, en colonnes pour contre, peut être une idée?
      Quoique en une seconde, on n'a pas le temps... ^_^

      Supprimer
    4. Ceci me rappelle une histoire de SF de Ted Chiang, "L'histoire de ta vie". Il y est question de l'écriture circulaire d'extra-terrestres, c-à-d qu'au lieu d'être structurée séquentiellement, mot après mot, elle est globale, tout est VU simultanément.(L'’œil a la capacité de voir globalement alors que l'ouïe entend son après son).
      Allez, c'est de la SF, restons confinés sur terre... Belle journée, prenez soin de vous.

      Supprimer
    5. Ah je réfléchis, l'ouïe, oui, en concert je dois m'attacher à une note (ou un chanteur) même si avoir plein de notes en même temps peut être planant (la polyphonie médiévale ou renaissance est de ce genre)
      Pour la lecture, je me demande si l'oeil du lecteur n'a plus du tout besoin de voir toutes les lettres, pour preuve ces textes restant compréhensibles alors que des lettres manquent ou sont changées.
      Ted Chiang, j'ai lu un titre de lui, je sens qu'il mérite d'être fréquenté (à la réouverture des biblis bien sûr)

      Supprimer
  2. c'est bizarre cette période de confinement ne m'entraîne pas vers la fiction très légère j'ai besoin de récit intéressant pour juguler les angoisses. Donc je ne retiens pas ce roman.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce roman a été lu il y a un peu de temps déjà. Actuellement je suis dans un roman avec des musiciens, et avant des fermiers bio aux Etats Unis,et en non fiction!

      Supprimer
  3. En ce qui me concerne, je préfère une seule version :-)

    RépondreSupprimer
  4. J'ai tenté de lire ce roman à sa sortie , mais la sauce n'avait pas pris ...

    RépondreSupprimer
  5. Pourquoi pas, j'aime assez ce genre d'histoire qui imagine plusieurs possibilités à partir des mêmes personnages. Sinon, oui, en télétravail.:) Là je m'octroie une petite pause d'où tour des blogs.;) Et toi, comment ça va ? Tu peux quand même continuer à longer la rivière, non ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu penses bien que c'est ce qui m'a attirée (en plus de la couverture) et ensuite il fallait que l'écriture tienne la route, ce fut le cas. Avec de bons personnages.
      Mes chats qui pourtant peuvent se balader ont décidé le confinement ce matin (sur coussin ou couette, faut pas pousser non plus). J'ai un jardin et une maison à ranger et nettoyer, des livres à lire, des opéras à regarder, bouh, trop à faire. Hélas pour les footings le long du canal, complètement sans risque évidemment, pas question, on ne doit pas dépasser une certaine distance. Donc : respect des consignes!
      Je ne suis pas vraiment à plaindre, il y a bien pire, tu dois le vivre!

      Supprimer
  6. Romantique, toi?
    Spécial comme bouquin mais pourquoi pas?
    Bonne fin de semaine.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense qu'il te plairait!
      Oui, oui, un petit coeur romantique, mais pas de guimauve, non!

      Supprimer
  7. Voilà un auteur que je ne connais pas du tout et forcément tu me donnes envie :) C'est intrigant ces trois versions, laquelle choisir ! Belle journée

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait c'est une pioche à la bibli, sans doute la couverture... ^_^
      Les trois versions alternent, sans problème.

      Supprimer
  8. Oh et bien pourquoi pas ! De la lecture vraiment divertissante, ça peut faire du bien ces temps ci ! Il y a déjà eu un ou de films que j'ai vu sur ce format là, mais j'ai oublié les titres !

    RépondreSupprimer
  9. Entre deux lectures plus exigeantes, noté.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut s'accrocher un peu pour ne pas mélanger, mais ça se passe bien. Bon courage à toi dans ta chambrette!

      Supprimer
  10. Coucou
    j'espère que tout va pour le mieux en cette période de confinement
    des bisous virtuels
    en espérant avoir des nouvelles

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh tout va bien, je suis prête à un long confinement... Heureusement j'ai un jardin, du ménage, du jardinage. Et la lecture!
      On appréciera quand ce sera terminé.
      Bises garanties saines.

      Supprimer
    2. Merci pour les nouvelles ! Prends soin de toi et de tes proches et on continue les visites des blogs et la lecture c'est garanti sans virus ... Sauf informatiques... Bisous

      Supprimer
    3. Finalement heureusement qu'il y a internet! (avec modération bien sûr)
      En fait je ne fais pas grand chose, car je me dis que j'ai le temps... ^_^

      Supprimer
    4. Coucou,
      oui heureusement qu'il y a ce moyen d'échange et avec modération bien sur. Et les chats sont heureux comme tout d'avoir leur maître ou maîtresse à domicile :-)
      Bisous

      Supprimer
    5. Quand on pense que la plupart des chats se confinent volontairement! ^_^
      Bises.

      Supprimer
  11. Oh, il a l'air super sympa celui là, je note. Et j 'aime beaucoup la couverture, c'est très printanier. J'espère que tout va bien pour toi et pour tes proches, prends bien soin de toi, sois prudente. Je t'embrasse, bonne semaine à toi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai craqué d'abord sur la couverture, puis l'histoire m'a bien prise!
      Ici ça va, je me prépare à la durée, donc pas trop étonnée. J'ai un jardinet, très beau à cette époque, des chats (l'une se confine volontairement ^_^). je prends soin de moi, et surtout d'une maman âgée et fragile. Bisous!!!

      Supprimer
    2. Soigne bien ta maman oui, la nôtre est à l'hôpital (elle a été hospitalisée alors que j'y étais encore) et bien sûr pas de visites, on l'appelle tous les jours mais ce n'est pas la même chose, je l'a trouve de moins en moins réactive, j'espère que tout ira bien, de toute façon je ne veux qu'être positive… Embrasse bien ta maman, et toi aussi par la même occasion :0)

      Supprimer
    3. Non je n'embrasse pas ma maman depuis des semaines, en fait elle n'habite pas avec moi, mais je lui apporte une aide quotidienne. Tu penses bien que les nouvelles attestations me cassent les pieds, avec l'heure de départ, alors que c'était au départ pour éviter les exagérations des sportifs (et le footing, normalement j'en fais, mais là, non).
      Bon courage avec ta maman, oui, le téléphone est à garder, mais ce n'est pas pareil, j'espère qu’elle ressortira en pleine possession de ses moyens ou se remettra vite.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!