vendredi 10 avril 2020

Les enfants du duc

Les enfants du duc
The Duke's Children, 1880
Anthony Trollope
Points, 2015
Traduit, préfacé et annoté par Alain Jumeau



Avec Anthony Trollope on est en plein le roman victorien pur et dur. Cette fois il s'agit du dernier volume de la série Palliser, acheté en 2015 et, avec ses près de 800 pages en poche, conforme à la réputation de 'pavé victorien'.

Plantagenêt Palliser, duc d'Omnium, n'est pas un inconnu pour qui a lu les volumes précédents ( Phinéas Finn Les antichambres de Westminster     Peut-on lui pardonner?      Les diamants Eustace), mais cette fois il est un des personnages principaux. Il a été premier ministre (volume pas lu) et demeure unanimement respecté. Libéral, il est assez ouvert quant à ses collègues à la Chambre, mais pas question de se lier intimement avec un non gentleman. Son épouse Glencora vient de décéder, et ses trois enfants qu'en fait il connaît peu n'en font qu'à leur tête. Silverbridge et Gerald, les aînés, se font renvoyer d'Oxford et Cambridge, ont des dettes, parient sur les chevaux (et perdent gros), mais l'immense fortune du duc éponge tout cela.

Mais Mary, la petite dernière, s'amourache de Frank Tregear, et tient bon en dépit du veto de son père. L'on rappelle au lecteur, à plusieurs reprises, que le duc a eu une heureuse vie familiale avec Glencora, qui au départ était amoureuse d'un type pas recommandable, et donc un mariage a été 'arrangé'. Ne peut-on convaincre Mary, pareillement?

Silverbridge louvoie entre Mabel (qui plairait fort au duc) et Isabelle... Mabel est un magnifique personnage, et à travers elle l'on comprend un peu le sort des jeunes filles de bonne famille, dont le destin ne peut être que le mariage (ou rien), alors que les hommes avaient plus de choix. Bien sûr l'on reste dans un milieu aisé et éduqué, on n'est pas dans les bas fonds comme chez Dickens et la survie au jour le jour de certains.

Ce roman a paru premièrement en feuilleton d'où certains brefs rappels en débuts de parties, et se lit sans effort tellement Trollope a un sens aigu de la narration. Lui-même reconnaît (chapitre 9) qu'il préfère se plonger in media res, mettant ainsi la charrue avant les boeufs. On n'a donc pas de longues descriptions, de longs retours en arrière, etc. Les dialogues sont vifs, l'humour n'est pas absent. Les passages moins palpitants sur la chasse à courre et la vie politique, non dénués d'ironie, passent bien. Et je dois dire que le suspense est bien présent et que la fin demeure incertaine presque jusqu'au bout.

Un auteur à découvrir, si ce n'est déjà fait, peut-être avec un des premiers volumes.

Challenge Pavévasion chez Brize, officiellement jusqu'à la fin du confinement... Le récapitulatif ici.

36 commentaires:

  1. Je ne connais pas du tout et en ce moment je n'ai pas l'envie de me plonger dans un pavé, je sélectionne uniquement des livres courts...Mais je note ! Merci pour cette présentation et j'imagine que le fait que le livre soit paru en épisodes doit faciliter sa lecture plus facile à découper du coup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu dois me faire confiance, ça se lit très agréablement. Peut-être juste commencer par les premiers volumes.

      Supprimer
  2. Jamais lu cet auteur et pourtant, venant de ranger ma bibliothèque, j'en ai vu un qui paraissait entre les Tremblay et les Twain... J'ai l'impression que l'Angleterre victorienne a produit des romanciers comme d'autres pays font des tas de fromages !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou alors les polars scandinaves... ^_^
      Ceci étant, je te recommande, c'est fort plaisant.

      Supprimer
  3. Je ne connais pas du tout. C'est un contemporain de Dumas, donc. Est-ce que ça se lit aussi bien ?

    RépondreSupprimer
  4. Le problème avec le confinement c'est qu'à part Amazon je ne vois pas comment me procurer les livres ! et petite observation, je lis beaucoup moins que d'habitude sans savoir pourquoi. Je me demande si je suis la seule dans ce cas, en revanche je regarde beaucoup de séries.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Figure toi que je lis moins... Sans doute le beau temps (si, je suis confinée!) et un gros planning de nettoyage / rangement. L'impression d'avoir du temsp...
      Pour les livres, hé bien, je suis ravie d'avoir une PAL conséquente. Toi aussi, je suppose.

      Supprimer
  5. J'ai noté Trollope depuis un moment, sans me lancer, je lis ( trop ) peu ( ? ) de littérature victorienne. J'ai l'impression que ses romans sont copieux.
    ( gros planning aussi, pal conséquence également ;))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, au départ c'est épais, et puis ça coule tout seul!!!

      Supprimer
  6. je ne connais pas cet auteur (de nom si! mais je n'ai rien lu) si le confinement s'éternise j'essaieri peut être

    RépondreSupprimer
  7. Victorien ou pas, ce pavé, je vais m'en passer !
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage, une histoire qui se lit avec amusement, on prend!

      Supprimer
  8. Ah ben cette sortie du dur de la PAL est un franc succès.:) Toujours pas lu Trollope mais il faudrait. Tout arrive un jour. Là j'ai sorti de ma PAL Martin Eden de Jack London et bon sang, je ne regrette pas ! Ça fait vraiment plaisir de découvrir quelques bonnes pioches dans sa propre PAL.:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, London, j'en ai mais je verrai, le challenge dure (heu le confinement aussi)
      J'ai terminé le gros volume des Essais de Thoreau, presque fini un Russo, bref, la PAL commence à être matée! Et retrouvé un belge, aussi!

      Supprimer
  9. Je découvrirais bien Trollope, mais tu n’aurais pas un volume plus court à me conseiller ? Les pavés victoriens me font peur, j’en ai peur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Plus court ça doit exister, surtout si on ne choisit pas une version poche. ^_^ Mais honnêtement, ça se lit très bien, mieux qu'un roman plus court et mal fichu.

      Supprimer
  10. J'ai lu de Trollope The way we live now, que j'avais vraiment beaucoup aimé. Ceci dit, si je lis cette série, je vais commencer par le début. Psychorigide un jour.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce n'est pas être psychorigide, c'est du bon sens, car on retrouve en personnages secondaires des gens qui avaient toute la lumière dans les volumes précédents. Quoique Trollope n'est pas du genre à tout re-raconter, ouf!
      Et puis, comme on risque de vouloir tout lire (^_^) autant s'y mettre dans l'ordre!

      Supprimer
  11. J'adore Trollope. Il doit m'en rester un dans ma PAL... C'est un auteur que je vais continuer à lire... car j'aime les romans feuilletonnesques...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah c'est le moment de le sortir de la PAL! Hélas il se lit quand même vite...

      Supprimer
  12. Tout à fait le genre qui me plairait, je pense, donc il faudra que je regarde du côté de Trollope si d'aventure j'ai une envie de lecture victorienne en mode pavé !
    (et pour la durée du Challenge Pavévasion, la saison 1 s'achèvera avec le confinement mais il y aura une saison 2 qui démarrera le premier jour de l'été, comme pour les éditions précédentes)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En espérant que les deux périodes ne vont pas se chevaucher? ^_^ Je table quand même sur après le 15 avril, quand même, pour la saison 1?

      Supprimer
  13. Tu me donnes envie de lire cet auteur, dont j'avais entendu parler, sans jamais me lancer.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a vraiment beaucoup écrit, si on aime, ça représente du bonheur en perspective!

      Supprimer
  14. Un auteur que je veux découvrir davantage depuis des années sans prendre le temps de le faire. J"ai "Le Docteur Thorne" en stock, je vais vérifier qu'il ne fait pas partie de ces chroniques. Comme Karine, j'aime bien lire les séries plus ou moins dans l'ordre.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le docteur thorne est le troisème de l'autre série, Barsetshire Novels mais franchement on peut le lire sans souci. Tu vas aimer, allez, sort le de son étagère!
      http://enlisantenvoyageant.blogspot.com/2015/08/le-docteur-thorne.html

      Supprimer
  15. Désolée, mais je n'ai pas lu tout le billet ! Ton premier paragraphe me suffit : plusieurs tomes,800 pages, je fuis pire que le C19 !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dommage, car c'est bien plus plaisant que certains romans de 300 pages.

      Supprimer
  16. Je n'ai lu que deux romans de Trollope: Doctor Thorne (je crois) et The way we live now, absolument génial! (j'adore aussi l'adaptation avec David Suchet). Pas lu donc, cette "saga" si l'on peut dire. J'aime beaucoup la plume de cet auteur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. En fait ses romans sont assez indépendants les uns des autres. J'essaie de lire dans l'ordre, mais c'est selon ce que je trouve.

      Supprimer
  17. Trollope... Encore un classique de moi toujours inconnu. Peut-être que si je devais m'y plonger je commencerais plutôt par un roman "solitaire" plutôt que de m'attaquer illico à une pentalogie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. The way we live now ou Miss Mckenzie sont des 'solitaires', mais les autres peuvent se lire un par un, tu sais. Les mêmes personnages sont plutôt en arrière plan, chaque fois on a des héros différents.

      Supprimer
  18. J'aime beaucoup sa plume et l'époque. Par contre, ses livres sont très épais et ça me freine un peu.
    Syl.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, dans pavé victorien, il y a pavé. Mais ça se lit extrêmement aisément!

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!