jeudi 3 septembre 2020

Chez soi, une odyssée de l'espace domestique / Sorcières

Chez soi
Une odyssée de l'espace domestique
Mona Chollet
Zones, 2015
(mais je propose la couverture de La découverte, 2016)



Se revendiquer casanier, comme la journaliste Mona Chollet, n'est pas toujours compris ou accepté. ( La mauvaise réputation). Pourtant avec internet, Facebook et autres nous avons Une foule dans mon salon. Mais un espace domestique, vraiment pour tous? Difficile en grands villes, sans assez de moyens, alors, des solutions, (La grande expulsion). Voyons le luxe du temps, de sa gestion. (A la recherche des heures célestes). Puis enfin un chapitre féministe (oui quand même) drôlement intelligent sur Métamorphoses de la boniche. Ah les taches ménagères... Et puis, quel est ce modèle de famille nucléaire? (L'hypnose du bonheur familial). Pour terminer, le rêve, avec les architectures idéales Des palais plein la tête.

En sept chapitres fourmillant d'intelligence, d'informations, de réflexions -et d’humour-, Mona Chollet secoue un peu le cocotier et le résultat, roboratif, est toujours intéressant et se lit agréablement. Que demander de plus.

Et je n'ai pas attendu son conseil, j'ai emprunté Voyage autour de ma chambre. Dont elle dit "Aujourd'hui, de telles circonstances sont assez improbables."(p 120). A propos d'agents d'entretien : "On pourrait imaginer un statut et un salaire à la mesure de leur utilité sociale."(p 167)
Voilà qui, après l'expérience du confinement et la comparaison entre salaires et importance sociale de certaines professions mal considérées, ne manque pas de sel.

Des avis sur babelio, dont kathel, et je retrouve cathulu,

Puis je me suis lancée dans un autre, qui me semble avoir été plus présent sur les blogs. Eva, excellent billet.

Sorcières
La puissance invaincue des femmes
Mona Chollet
Zones, 2018


C'est principalement l'introduction qui évoque les 'chasses aux sorcières' qui d'ailleurs ont eu lieu bien après le Moyen-Age, comme quoi...

Ce qui m'intéressait bien plus était la vision de la femme, cause (en partie) de ces persécutions, et Mona Chollet y consacre quatre chapitres:
Une vie à soi; les femmes indépendantes, célibataires ou veuves.
Le désir de la stérilité, choix de pas d'enfant, regret d'en avoir
Les femmes âgées, ces 'invisibles'
Un autre monde. Une médecine qui traite mal les femmes, y compris les gynécologues

Je fais rapide. Toujours aisé à lire, passionnant, bourré d'information.
Juste une citation
L’écrivaine Elisabeth Gilbert estime qu'il existe trois catégories de femmes : "Celles qui sont nées pour être mères, celles qui sont nées pour être tantes, et celles qui ne devraient en aucun cas être autorisées à s'approcher d'un enfant à moins de trois mètres. Et il est très important de comprendre à quelle catégorie on appartient, car les erreurs dans ce domaine engendrent chagrin et tragédie."

Un paquet d'avis sur babelio...

L'irrégulière parle des deux (et aussi de Beauté fatale) ici.

56 commentaires:

  1. Je ne me souvenais plus de la dernière citation ,merci ! je l'adore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il existe tant de citations possibles, là-dedans! Hé oui, on éviterait bien des drames (voir les faits divers)si on savait à quelle catégorie on appartient (et ça fait un argument si on vous tanne pour faire des gamins ^_^)

      Supprimer
  2. Ce livre est sur ma liste de projets de lecture. C'est Anita, du blog Textes et prétextes qui en avait parlé, je crois. C'est un sujet très intéressant, du moins pour quelqu'un comme moi puisque je suis très casanière.
    Bonne journée ! Poursuivez-vous votre lecture de Jean Rouaud ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. (Tania ^_^) J'avoue ne pas avoir cherché d'autres lecteurs/lectrices.
      Depuis je suis tentée de lire plein de livres de Mona Chollet. Beauté fatale est déjà sur mes étagères.
      Quand à Rouaud, j'ai un billet avec deux livres, je vais terminer Comment gagner sa vie honnêtement, et espère emprunter vite son dernier, L'avenir des simples. Après, une pause.^_^

      Supprimer
    2. Beaucoup aimé L'avenir des simples.

      Supprimer
    3. L'avenir des simples est enfin revenu, il est en 'déconfinement' et normalement je l'ai lundi, il me tarde!

      Supprimer
  3. Le premier me fait plus envie, il me semble plus original. J'ai un fort attachement à mon chez moi, il faut dire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exact, peut-être plus original, mais empreint de féminisme, et qui fait réfléchir. Vraiment agréable à lire, en plus.

      Supprimer
  4. J'avoue que je n'ai pas été convaincue par Sorcières, même si le propos est intéressant ( ce qui m'a gêné, c'est les blancs sur les grands mouvements féministes français, européens, et bien souvent les exemples transformés en arguments ). En revanche, Chez soi me tente et m'intéresse beaucoup ! ( chouette couverture aux éditions La Découverte )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Question couvertures, celle d'origine de Chez soi est tout aussi moche que celle de sorcières. Il semble que les poches soient plus attractifs. Mais c'est le contenu qui compte.
      Tu mets bien le doigt sur ce qui manque (je n'avais pas trop remarqué, mais c'est vrai que c'est vu côté américain). Exact, elle part souvent d'exemples, c'est sans doute moins fouillé, mais cela rend l'ensemble aisé à lire et peut être base de discussions, plus que d'études.

      Supprimer
  5. Un billet spécial sorcières ! J'ai lu le second, sans faire de billet, car il reprend le propos d'une émission de France culture consacrée à ce sujet, en plus approfondie.

    RépondreSupprimer
  6. Comme Marilyne (nous avions d'ailleurs fait une LC de ce titre), j'ai été déçue par Sorcières, je m'attendais à ce que les chasses aux sorcières d'antan soit le fil conducteur de l'ensemble, ce qui n'est pas le cas, et certains points auraient à mon avis mérité d'être traités plus en profondeur...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement je suis ravie d'avoir échappé à ces chasses aux sorcières, juste évoquées en prologue. L'ensemble est très intéressant, non?

      Supprimer
    2. Certains passages le sont, mais je n'ai pas eu l'impression d'apprendre grand-chose, finalement, et c'est ce que j'ai regretté. Ceci dit, je reste assez tentée par "Chez soi.."

      Supprimer
    3. Quelque part je suis d'accord avec toi, sans doute raison pour laquelle Sorcières n'a pas eu droit à un billet détaillé. Chez soi est différent.

      Supprimer
  7. Ça fait un moment que je me tâte pour Sorcières mais je crains un peu de déjà-lu, ou du moins, pas de grandes révélations. Il est en tout cas disponible en prêt numérique donc je peux me laisser tenter à tout moment.:)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas, choisis plutôt chez soi, qui t'apprendra plus?

      Supprimer
  8. Des commentaires en mi-teintes, et en plus je me méfie des féministes américaines mais bon on verra.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A tenter par toi même, ou alors juste Chez soi.Cela se lit fort aisément.

      Supprimer
  9. Je ne l'ai pas encore lu mais j'ai noté dans mon carnet "beauté fatale", je rajoute donc ces deux titres en dessous !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Beauté fatale est déjà sur mes étagères!!!
      Ce qui est bien aussi c'est que ces titres se trouvent en bibli ou bien en poche.

      Supprimer
  10. je n'ai pas lu Sorcières car l'engouement actuel pour ce type de livre me tape un peu sur le crâne
    par contre celui là me tente bien

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi et comme il n'y a pas franchement de sorcières au sens littéral, mais plutôt des informations sur les femmes, ça m'allait mieux!
      Chez soi devrait te plaire!

      Supprimer
  11. Je n'ai toujours pas lu "Chez soi"
    Par contre j'ai lu ses deux autres essais, Beauté fatale et Sorcières.
    j'ai aimé les deux mais après coup, Sorcières m'a paru un peu incomplet, je pense qu'il doit se lire avec d'autres livres de références (que je ne connais pas :-D)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On va avoir les mêmes lectures. Sorcières n'est pas le plus original, finalement. Mais plaisant à lire, quand même.

      Supprimer
  12. Bon, je fais partie de la catégorie des femmes faites pour être tante...De loin, de temps en temps, ça me suffit amplement. A part ça, ces deux titres sont bien tentants, intéressants qu'ils paraissent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ma vie je pense avoir bien réussi le rôle de tante, mes deux nièces emmenées en vacances doivent s'en souvenir...
      Oui deux titres intéressants (pas trop épais) et qui se lisent bien.

      Supprimer
  13. Et encore une fois, des livres inconnus ! Vivons-nous sur la même planète?
    Bon weekend.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, on vit sur la même planète, c'est juste qu'il y a tant de livres et d'auteurs...

      Supprimer
  14. J'ai lu Chez soi, le thème était original et bien abordé sous différents angles. Je suis moins tentée par Sorcières, ou alors seulement en partie...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pense que Chez soi apporte plus d'idées non attendues (même si le second rappelle des choses intéressantes)

      Supprimer
  15. sorcières est dans ma pal, il faudrait que je l'en sorte!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu devrais apprécier (et vouloir continuer avec l'auteur)

      Supprimer
  16. Je me sens très bien en tante ! Bon faut dire que je n'ai qu'une nièce adorable, intelligente, amusante, pleine d'énergie avec qui je m'entends merveilleusement bien ! (un neveu aussi mais je ne le vois jamais)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai toujours pensé que tante, c'est un superbe rôle! J'ai deux neveux deux nièces (et les éventuels conjoints qui vont avec, et les enfants.)

      Supprimer
  17. Le deuxième ne peut que m’intéresser et le premier m'intrigue beaucoup.
    Daphné

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors : les deux! De plus ça doit pouvoir se tenter en bibli.

      Supprimer
  18. Réponses
    1. Complètement (et j'en ai un autre en ligne de mire)

      Supprimer
  19. pendant longtemps j'ai eu droit à des réflexions type "tu ne sais pas t'amuser" parce que je ne me mettais pas minable en soirée, que j'étais plutôt du genre à rentrer plus tôt que les autres, et/ou à préférer une soirée lecture ou ciné plutôt qu'une énième tournée des bars. Ca ne m'a jamais complexée, mais qu'est-ce que c'était gonflant!
    la citation sur les femmes est tellement juste!! il faut vraiment arrêter avec cette glorification de la maternité, l'assignation des femmes à la reproduction de l'espèce...etc.
    ça fait un moment que je veux lire Mona Chollet, une bonne piqûre de rappel grâce à toi merci!
    j'ai lu Libérées de Titiou Lecoq (pas encore chroniqué, tiens, faut que je le fasse) et c'était sacrément intéressant aussi.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai failli acheter un titre de T Lecoq, mais j'aurais dû!
      Je ne saurais trop te recommander les écrits de Mona Chollet, oh oui, ça décomplexe!Ou ça donne raison...

      Supprimer
  20. Je crois que j'ai encore un essai de Chollet dans ma PAL beauté fatale. J'avais adoré Sorcières et je lirai l'autre dès que possible. J'adore son écriture :-) même si des fois, c'est un peu trop perso

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai encore Beauté fatale; oui, elle parle d’elle, mais c'est tellement bien fait, on est heureux de la connaître.

      Supprimer
  21. J'avais noté Voyage autour de ma chambre. L'auteure traite de thèmes intéressants et apparemment d'une manière originale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai commencé à le relire, hélas, les notes de bas de page pour étudiants (je suppose), que je ne sais pas laisser de côté, m'ont pourri la vie, et j'ai abandonné.

      Supprimer
  22. Si certains points m'avaient agacés dans Chez soi j'avais eu aussi envie de lire Voyage autour de ma chambre. Rappel bienvenu.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On a eu la même réaction, malheureusement il me faudra un exemplaire de Voyage autour de ma chambre sans commentaires perturbateurs. J'avais un exemplaire pour étudier, je crois.

      Supprimer
  23. Chez soi m'intrigue parce que je ne comprends pas les casaniers justement...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Un casanier peut aussi aimer sortir, mais a besoin de recharger ses batteries chez lui?

      Supprimer
  24. "Chez soi" est dans ma PAL. J'ai apprécié "Sorcières" tout en le trouvant un peu brouillon, mais "Beauté fatale" m'a passionnée. Je suis ravie que ces livres rencontrent un tel succès.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, de la 'non fiction', pour une fois. On va croiser nos lectures.

      Supprimer
  25. Bonjour Keisha, la puissance invaincue des femmes me tente. Il faudrait que je l'emprunte en biblio. Je l'ai vu chroniqué et j'ai lu des femmes le lire dans le métro, ce qui n'est pas courant. Bonne journée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A toi de le trouver en bibli, ça doit être aisé, et bonne lecture!
      Chez soi est TB aussi.

      Supprimer
  26. Oui, elle est simplement géniale.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci de confirmer! Très agréable à lire, en effet.

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!