lundi 1 février 2021

Voyage d'un européen à travers le XXe siècle


 Voyage d'un européen à travers le XXe siècle

Geert Mak

Gallimard, 2007

Traduit par Bertrand Abraham

 

D'accord, ce n'est pas un livre à glisser dans son sac, mais il mérite absolument d'être lu, en prenant le temps nécessaire. Un voyage géographique, conduisant l'auteur à travers (presque) toute l'Europe, sur l'année 1999, où il rencontre des témoins ou visite des lieux emblématiques. Un voyage historique, de 1900 à 1999, partant des grandes capitales européennes, poursuivant par les guerres mondiales, causes, déroulement, conséquences, les changements à l'est, terminant par l'éclatement de la Yougoslavie (et là j'ai tenté de comprendre ce qui m'avait échappé à l'époque) et une vision de l'aventure européenne future.

L'auteur est journaliste et écrivain, et cette somme incontournable se lit comme un roman ou presque. Le petit plus, c'est que Geert Mak est néerlandais et a un regard qui nous change du franco-français (en particulier sur De Gaulle).

Quelques passages (histoire de prouver qu'il ne s'agit pas d'un sec cours d'histoire-géo)

"C'est l'âge des constructions qui indique au voyageur d'aujourd'hui qu'il se trouve à proximité de la zone où se déployait en 1914-1918 le front de Flandre-Occidentale: il n'y a soudain, au bord de la route, pratiquement plus de maisons et de fermes antérieures à 1920."

"La lettre par laquelle le gouvernement britannique informait ses proches de la mort d'un soldat contenait cette phrase type : 'il est mort d'une balle en plein cœur.' En fait, il n'était accordé qu'à quelques-uns de mourir ainsi."

Stalingrad, deux fronts. " lorsque survenait un moment de répit, de la musique de tango retentissait sur l'étendue de neige crépusculaire - les russes avaient en effet découvert qu’elle déprimait complètement les Allemands. Un autre effet sonore très prisé consistait à faire suivre le tic-tac monotone d'une horloge de l'annonce précisant que toutes les sept secondes un Allemand mourait sur le front oriental."

"Huit millions. Entre 1941 et 1945 un quart de la population ukrainienne a été assassinée.: huit millions de garçons et de filles, d'hommes et de femmes. Que faire face à un tel nombre?"

A Odessa, pour se rendre en Europe. "Quand je dis que c'est presque aussi difficile qu'au temps du rideau de fer , je ne plaisante pas. La seule chose qui ait changé c'est que c'est l'Ouest et pas l'Est qui dresse maintenant les barrières."

"A Berlin - à en croire les procès-verbaux publiés par la suite-, le QG allemand ne pouvait se faire une idée de la situation qu'en faisant procéder à des appels téléphoniques de numéros pris arbitrairement dans l'annuaire. 'Mes excuses, madame, les Russes sont-ils déjà chez vous?' C'est à partir de ces données que tous les soirs, on déplaçait les derniers petits fanions sur la carte." 

"Lorsque en 1987, l'on demanda à Guennadi Guerassimov, porte-parole du ministère soviétique des Affaires étrangères, ce qui faisait au juste la différence entre le Printemps de Prague et la perestroïka de Mikhail Gorbatchev, son patron, il  se contenta de répondre : 'Dix-neuf ans.'"

1989. "A Moscou, un porte-parole du gouvernement déclara à des journalistes que la doctrine de la 'souveraineté limitée' de Brejnev, par laquelle l'Union soviétique justifiait son interventionnisme militaire, avait été remplacée par la 'doctrine Sinatra' ; 'My Way'."

 L'avis de Luocine (cinq coquillages, m'étonne pas!)(et plein d'autres passages) et merci à Patrice qui m'a signalé ce livre en commentaire d'un autre billet.

Avis babelio, miriam, dominique,

42 commentaires:

  1. Décidément, le rayon voyages de ta bibliothèque n'a plus de secrets pour toi !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ces rayons non fiction, c'est formidable! Mais là on m'avait signalé le livre!

      Supprimer
  2. Je le note, il peut beaucoup m'intéresser. Dommage qu'il ne soit pas sorti en poche.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce serait un poche énorme, tu sais. Mieux vaut la bibli ou une trouvaille en occasion (quoique je doute qu'un propriétaire s'en défasse)

      Supprimer
  3. Emprunte a la mediatheque il y a quelques années, il faudrait que je l achète. Chronique autrefois je t enverrai le lien quand j aurai mon ordi. Avec le téléphone c est diffic

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai trouvé et donné le lien! C'est vrai que c'est un livre à avoir chez soi.

      Supprimer
  4. un livre exceptionnel que j'ai lu la première fois à sa sortie il y a 8 ans, qui a tourné un peu dans la famille et que j'ai relu à son retour
    une somme qui éclaire le siècles et l'Europe

    http://asautsetagambades.hautetfort.com/archive/2012/07/26/voyage-d-un-europeen-a-travers-le-xx-eme-siecle-geert-mak.html

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais vu ton billet à l'époque, mais il a fallu un conseil de lecture plus sa disponibilité dans une bibli que je ne fréquentais pas à l'époque pour que je saute le pas!

      Supprimer
  5. j'ai aussi commandé un roman très gros sur l'Europe
    je note celui-ci

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Sur l'Europe, forcément gros. ^_^ Bonne lecture.
      Et n'oublie pas celui de Mak, prendre son temps quand même.

      Supprimer
  6. Celui-ci me semble intéressant !
    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hé oui, il mérite qu'on y passe un peu de temps.

      Supprimer
  7. J’ai adoré ce livre, j’ai vu qu’il avait écrit un livre un peu du même genre sur les États des États-Unis, malheureusement pas traduit . Dommage .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a écrit un livre (plus court ^_^) sur les paysans.
      Sur les Etats Unis, ça doit être bien, mais en néerlandais, ça ne va pas pouvoir se faire.

      Supprimer
    2. Il est traduit en anglais, pour toi c’est mieux.

      Supprimer
  8. Les journalistes-écrivains sont souvent d'excellents auteurs. Leurs récits sont généralement très enrichissants !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de découvrir ce Geert Mak, et aussi David van Reybrouk, je me régale!

      Supprimer
  9. Ah oui 1072 pages quand même ! J'aime beaucoup les récits de voyage, celui-ci semble en plus particulièrement intéressant mais là ça risque d'être trop copieux pour apprécier. S'ils le publient en poche, il faudrait bien 2 tomes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moins de 1000 si on enlève les notes. ^_^ Il faut lui consacrer un peu de temps, mais franchement ça coule (presque) tout seul, tu vois les passages qui captent bien l'attention!
      En poche, oui, il faut deux tomes, faut pas se leurrer.

      Supprimer
  10. C'est bon de savoir qu'on a encore des livres et des auteurs à découvrir. Celui-là me paraît tout à fait intéressant et je suis persuadée au moins de le trouver en médiathèque. Merci pour tes extraits qui nous montrent bien le style...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, cherche en bibli, j'espère que tu pourras le trouver ainsi.

      Supprimer
  11. Un avis différent qui me semble intéressant.

    RépondreSupprimer
  12. "l'éclatement de la Yougoslavie (et là j'ai tenté de comprendre ce qui m'avait échappé à l'époque)" C’était pourtant très clair :-)(Goran : http://deslivresetdesfilms.com)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh j'espère ne pas t'avoir vexé par mon ignorance. Au début, oui, j'ai bien suivi. Les raisons, le déroulement de la guerre, Sarajevo, Srebrenica, ces horreurs.
      A ma décharge je dois te dire que dans les années 90 je ne vivais pas en Europe, j'avais journaux et radio, mais c'est humain de s'occuper de ce qui entoure ou soucie les voisins, et j'étais au taquet sur la conférence nationale au Bénin et la guerre civile au Liberia. La chute du mur, j'en ai entendu parler deux jours après...
      Avec ce gros bouquin, ça c'est calé un peu mieux, l'auteur néerlandais parle aussi des casques bleus néerlandais à Srebrenica.

      Supprimer
  13. Ah si Dominique dit qu'il est exceptionnel, en plus... (on est fichu ma brave dame)
    En revanche, j'ai encore du mal à considérer que les années 90 sont historiques (notamment la guerre de Yougoslavie) alors que dans ma tête, c'est encore du très contemporain. Cela me perturbe.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il a voyagé en 1999 je crois, tout était bien frais. Contemporain? Oui, je te l'accorde. Il faudrait qu'il revoie ça avec une vision 'vingt ans après'?

      Supprimer
    2. Ah non je veux dire que je ne réalise pas que 20 ou 30 ans ont passé depuis ! Je vois encore ça dans la télé et en fait c’est déjà dans les livres d’histoire et les romans. Ça me perturbe.

      Supprimer
    3. Hé oui, ma brave dame, comme tu dis, le temps passe. Quand on a vécu certains événements, on ne les pense pas historiques, mais ils le deviennent...

      Supprimer
  14. Ho mais non, pourquoi m’aurais-tu vexé, je plaisantais, je plaisante toujours :-) (Goran : http://deslivresetdesfilms.com)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avais bien vu le :-) qui m'avait éclairée! Tu es une crème! ^_^

      Supprimer
  15. encore une pépite, on dirait ! Qu'est-ce qu'on voyage, chez toi ! C'est très chouette :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. A défaut de le faire en réel, c'est par les livres!

      Supprimer
  16. Ca valait le coup de conseiller ce livre en commentaire :-). Je suis très heureux d'apprendre qu'il t'a plu. J'ai prévu de le relire prochainement. Tu fais bien de signaler que ce n'est pas un livre "sec", il permet de vulgariser beaucoup de choses. Encore merci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, quand un livre conseillé est en bibli, je peux le noter et le lire. Pour celui-ci, ce n'était franchement que du 'bonheur', sauf bien sûr pour toutes ces tragédies... Mais franchement, cela coule très bien, en dépit du nombre de pages. Merci encore pour le conseil!

      Supprimer
  17. Après une telle lecture, on doit avoir l'impression d'être super cultivé ! Je note, ça me semble franchement intéressant et enrichissant !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rassure toi, ma mémoire reste ce qu'elle est, je retiens que c'est un livre riche, à lire, et à relire si on veut!

      Supprimer
  18. Un livre qui m'intéresse beaucoup et dont j'avais oublié de noter la référence. Merci pour le rappel, Keisha, et aussi pour tous ces extraits.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est bien que les lectures de ce livre arrivent au fil du temps, ça permet de rattraper l'idée lecture.

      Supprimer
  19. Encore un beau livre de voyage dans l'espace mais aussi le temps. A retenir !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, fais comme moi, n'oublie pas (à emprunter en bibli)

      Supprimer

Ce coup ci, je remets la modération des commentaires, espérant ainsi vous éviter de devoir cocher au hasard des photos floutées!
Dites-moi si ça vous arrive encore, merci!